130727 005

Pour l’accompagner dans sa dernière demeure – nos estomacs ! – on n’a pas chanté  « Fais du feu dans la cheminée » même s’il aimait s’y réchauffer quand l’hiver frappait à notre porte. On a juste bu du vin rouge, du Pécharmant, un vin qu’on a découvert dans le Périgord mais qu’on a ramené du Mammouth de derrière chez nous. C’est vrai, c’est surprenant la vie et les vacances. On va passer les vacances en Dordogne, sept heures de voiture à l’aller, sept heures au retour, deux journées de foutues, planter la tente en plein soleil, 38°, pas un poil d’ombre, on est au pays des grottes de Lascaux avec leurs animaux préhistoriques peints sur les parois, on goûte des vins du pays alors qu’on a un Mammouth derrière chez nous et même que dedans on y trouve du Pécharmant ! Et pour le poil d’ombre on n’avait pas besoin de partir puisqu’il y avait celui du chat qui était noir et il en semait partout. Heureusement que ça ne repousse pas !

Quand on part en vacances, c’est toujours un problème, un chat. Il faut trouver quelqu’un qui va vous le garder ou passer chez vous pour lui donner à manger. Une vraie corvée ! C’est pour ça qu’on a mangé le nôtre, même si on ne part plus en vacances avant le mois d’avril de l’année prochaine.