Mots et images de Joe Krapov

20 juin 2018

99 DRAGONS : EXERCICES DE STYLE. 39, Arguments en nombre pour message chiffré

171226 265 017- C’est entendu : l’histoire ne casse pas trois pattes à un canard !

- Le héros principal est fagoté comme l’as de pique !

- Les autres, ceux de la Cour, les chevaliers toujours mis sur leur trente-et-un, sont quand même de sacrés dégonflés !

- C’est vrai quoi ! L’éternel retour de la Bête du Gévaudan, un seul petit dragon à éliminer ce n’est quand même pas la mer à boire ni les douze travaux d’Hercule à réaliser !

- C’est pas difficile de se mettre en quatre, surtout si on est les trois mousquetaires.

- Il faut croire que la princesse mise en gage n’est pas aussi attirante que Blanche-Neige et les sept mains baladeuses !

- En même temps tout le monde ne peut pas être la huitième merveille du monde !

- Bref, si on reprend au début, ce dragon, à lui tout seul c’est les sept plaies de l’Egypte…

- … Sauf que ça se passe en Irak !

- Bad gag à Bagdad ! Le bestiau arrive au volant de son erreur 404 et se met à bouloter tous les moutons des pécores…

- … y compris ceux qui ont cinq pattes…

- … sans même réclamer un coup de fil-en-six pour faire passer la laine et se rafraîchir la sienne, d’haleine, qu’on dit être de cordonnier.

- Le délégué syndical de la FNSEA monte quatre à quatre les marches de l’escalier pour un cinq à sept sans rien d’érotique : il a juste obtenu une audience royale en fin de journée. Sa Majesté…

- Quinze !

- Quinze ? Pourquoi tu dis « quinze » ?

- C’est un barbu. C’est un roi barbu qui s’avance.

- Sa Majesté convoque François, Claude, Mick, Annie, Dagobert…

- …le fameux Club des cinq…

- … le clan des sept, les six compagnons, les quatre filles du docteur Marsh, les sept mercenaires, les sept samouraïs, les cent un dalmatiens et les trois jeunes tambours.

- Tout le monde est aux quatre cents coups mais personne ne veut y aller !

- Ils les ont tous à zéro ! Ca chocotte terrible !

- Mais où est donc passée la septième compagnie des archers du Roy qui avançaient trois par trois ?

- Heureusement il y a le Minitel ! 36 15 code je ne suis pas un zéro !

- Et revoici Georgius sanctissimus, le n° 1 au top 50 des chasseurs de prime.

- Et dans cette version-ci, ni armes ni violence car Saint-Georges est vegan, polyglotte et roué…

- … il affronte le dragon dans une épreuve de sudoku niveau 9 !

- « Si je termine mon sudoku le premier tu dégages le tien au Nord ! »

- « C’est où t’est-ce que ? » demande le dragon qui a été scout dans sa jeunesse et a donc beaucoup de mal à s’orienter.

- « C’est le plus septentrional des quatre points cardinaux. »

- « Ah d’accord, je vois ! Là où il y a la statue des six bourgeois de Calais. Et si c’est toi qui perds ? »

- « Si je perds je te refile toutes mes actions du CAC 40 et je rentre chez moi regarder la fin de « Six feets under », chanter « Five foot two » sur mon ukulélé rose, relire « L’assassin habite au 21, » « Un dans trois » et « Le dernier des six », des polars de Stanislas-André Steeman ou « Trois hommes dans un bateau » de Jérome K. Jerome. Je peux aussi regarder « Huit et demi » de Fellini. Ca fait des années que j’ai le dévédé et je ne l’ai toujours pas visionné. Y’a même « les 39 marches » d’Alfred Hitchcok d’après un roman de John Buchan. »

171226 265 018- Bien sûr, c’est Saint-Georges qui gagne. Il remplit sa grille en cinq secs.

- Quand je te disais que l’histoire ne casse pas trois pattes à un canard !

- Normal. On n’a jamais vu un dragon capable, avec ses grosses griffes, de reporter des chiffres dans les cases des sudokus d’Ouest-France dimanche. Elles sont tellement minuscules que moi, déjà, je n’y arrive pas ! T’imagines le bestiau !

- Alors on fait quoi ? On arrête cette déclinaison ?

- 99 dragons, c’est comme la princesse qui n’est pas aussi belle que la Shéhérazade des mille et une nuits : on ne va pas y passer 107 ans, non plus !

- « 107 ans sur le pot, la vie d’un constipé », comme on disait chez moi quand tu restais trop longtemps à lire Télérama aux toilettes !

- Y’ a que là que ce journal est lisible, en même temps. Donc on arrête à 39 ?

- Oui. « 39 dragons : exercices de style ».

- C’est nul comme titre, non ?

- Oui, c’est nul. 99 sonne mieux. Bon alors OK on continue. On dit un par semaine, les nuits d’insomnie comme aujourd’hui.

- C’est reparti comme en quarante, mon colonel !

- Alors bons baisers de Russie et bonne fin de nuit, 007 !

Ecrit hors ateliers le 3 janvier 2018

N.B. Les deux photos ont été prises à Nantes le 26 décembre 2017

Posté par Joe Krapov à 11:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


19 juin 2018

Une profusion de graffs à Münich le 2 mai 2018 (1)

Il n'y en a pas tant que ça en réalité mais ils sont tous rassemblés ici, dans un passage souterrain le long de l'Isar, un peu avant de rejoindre l'English garden. Jubilation du photographe urbain devant ce musée à ciel (c)ouvert !

180502 Nikon B 273

180502 Nikon B 274

180502 Nikon B 275

180502 Nikon B 276

180502 Nikon B 272

Posté par Joe Krapov à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Une profusion de graffs à Münich le 2 mai 2018 (2)

180502 Nikon B 283

180502 Nikon B 278

180502 Nikon B 279

180502 Nikon B 281

180502 Nikon B 282

Posté par Joe Krapov à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Une profusion de graffs à Münich le 2 mai 2018 (4)

180502 Nikon B 296

180502 Nikon B 292

180502 Nikon B 293

180502 Nikon B 294

180502 Nikon B 295

Posté par Joe Krapov à 08:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juin 2018

Un dimanche au parc du Thabor : Rennes le 17 juin 2018 (1)

180617 265 028

Mon bébert pour un royaume !

180617 265 029

180617 265 030
Prochaines prestations musicales krapoviennnes :
le jeudi 21 juin à 17 h rue du Chapitre à Rennes avec les mA2R1 d'eau douce ;
puis à 18 heures en solo de chansons drôles (ou pas) ;
le dimanche 24 juin à 14 h 30 (?) dans un jardin près du n° 5
de la rue Jean-Kacques Kerourédan à Rennes
avec Am'nez Zique et les Biches.

Il ne faut surtout pas que j'oublie les pinces à linge !

180617 265 031

Mon portrait dans l'instrument !

180617 265 032

Posté par Joe Krapov à 10:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Un dimanche au parc du Thabor : Rennes le 17 juin 2018 (2)

180617 Nikon 015
Encore un secrétaire de chien(ne) qui trouve bons tous les prétextes possibles pour ne pas (être) promener.é (par) la bête !

180617 265 027

C'est bon ! Je ne suis pas tout seul à fuir les chorales de gospel ou celles qui ne jurent que par Amy Winehouse et Pharell Williams pour aller photographier la roseraie !

180617 Nikon 003
Les brunes ne comptent pas pour des prunes !

180617 Nikon 007

180617 Nikon 011

Un petit coin de parapluie contre un coin de paradis...
dans l'Enfer du Thabor !

Posté par Joe Krapov à 10:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,