Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mots et images de Joe Krapov

16 juin 2024

Y'a d'la joie / Les Goguettes

 

Nous avons ces temps derniers des tas de raisons de rire jaune. Le jugement de la Cour d'appel de Rennes concernant le peintre Xavier Marabout, le personnage de Tintin et l'héritière de Georges Rémi ne nous réjouit pas plus que cela.

 

 

Le résultat français des élections européennes et la dissolution de l'Assemblée nationale non plus.  Peut-être ne nous restera-t-il bientôt plus que l'humour chansonnier pour mettre du drôle dans ce monde de pas drôles ?

 

 

Publicité
Publicité
15 juin 2024

Traversée de Rennes sous le soleil le 9 juin 2024

 

 

Je suis ton clone, Lucette !

 

 

Ce chien est-il une chienne ? 

 

 

Le retour des lectrices au Thabor

 

 

 

De fantastiques oeuvres d'arts

Sont déposées par le hasard

Sur mon chemin

 

Il se peut que certains lézards

Trouvent ce tableau très bizarre

 

Moi je trouve assez merveilleux

Ce qu'il projette sous nos yeux

14 juin 2024

EDEN BLUES

 

I

 

Bon, il n’y a pas de doute que le Paradis sur Terre, il aime bien ça, Adam.

Mais il est quand même embêté comme un qui aurait un froc à courir après le tram au milieu d’un champ d’orties que ça lui démange quelque chose quelque part.

Alors il est allé chez le docteur Dieu lui dire qu’une bonne copine pour tirer une bordée il aimerait bien avoir.

Et le docteur Dieu a prévenu : «Pour avoir un mât de cocagne ou une toulcamembré, le même risque et le même tarif vous aurez : une côte que je vous enlèverai ! ».

 

 

II

 

Bon Adam a le coeur embrumé de devoir repasser sur le billard.

Mais il réfléchit à toute berzingue que le docteur Dieu est un bon chir’ et qu’il ne risque rien vu qu’il est encore jeune, que sa coque ne commence pas à fatiguer, qu’il n’a pas été sur le dos et que les côtes il se les fendra sans doute plus avec sa compagne, quelle qu’elle soit, que tout seul.

Alors le docteur Dieu opère, fier comme un caban d’arborer son badge « CHU Pontchaillou » et de faire naître, d’un bout de côtelette, une poupée mignonne avec tout ce qu’il faut là où il faut pour qu’on puisse dire d’elle « C’est une belle goélette ! ».

Et lorsqu’il aperçoit Eve Adam a encore envie de faire le marin malheureux auprès du Ferblantier suprême parce qu’à côté de la divine maouesse qu’il vient de lui créer, voui dam, lui a l’air d’un clodo, d’un bon qu’à tenir les halles !

 

 

III

 

Bon, qu’il esplique Dieu aux deux premiers amoureux de la Terre, ici c’est plus mieux que partout ailleurs.

Mais hopala : je vous interdis de fêter Pâques avant les Rameaux et d’empiffer les pommes sur l’arbre de la Connaissance.

Alors du temps passe, Adam et Eve s’apprivoisent et s’amusent comme des fils d’archevêques, font des balades sur leur treuil, ils sont bien à l’aise vu qu’ils vivent au Paradis.

Et celle qui n’a pas sa lank dans sa poche et le grand mât pignou se poilent, se donnent des poks et remplissent leur bourette avec leur bonheur.

 

 

IV

 

Bon, on le sait, la femme, souvent, une morfale qu’elle est et une tronche à sucer la glace, l’homme il a pas.

Mais un interdit est un interdit et comme Eve a pas l’habilitude de mett’ son sac dans les salons elle dit à Adam : « Sûre que j’irai au friko si je veux : croquons la pomme et faisons un enfant de Marie ! ».

Alors Adam, choqué par tant d’audace, va trouver Dieu et lui dit : «  Regarde pour voir, donc ! Celle-là est sotte avec moi mais je ne voudrais pas être baisé comme un tacaud en désobéissant à tes ordres. ».

Et Dieu lui donne un coup de boule bresto façon Zidane à Materazzi en disant : « Allez appareiller pour la grande traversée ! Je dissous cet univers-là et j’en fabrique un autre où il n’y aura que des homosexuels polonais qui détestent la France ! ».

 

 

P.S. Ce texte a l'air de finir en queue de poisson mais il a été écrit deux jours après la dissolution de l'Assemblée nationale et après le retour de notre amie Maryvonne d'un voyage en Pologne au cours duquel le guide, un sosie de Michel Serrault dans "La Cage aux folles", n'a pas cessé de vitupérer la France et les Français !

 

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 11 juin 2024

d'après la consigne 2324-32 ci-dessous

13 juin 2024

Au parc de Maurepas à Rennes le 2 juin 2024 (1)

 

Et donc, maintenant, il y a un jardin chinois au parc de Maurepas !

 

 

 

 

 

 

13 juin 2024

Au parc de Maurepas à Rennes le 2 juin 2024 (2)

 

 

 

 

 

L'ami Christophe, rencontré au spectacle "Brassens de femme à femme", y arborait son beau tee-shirt de la ballade de Saint-Quay-Portrieux.

 

 

Publicité
Publicité
12 juin 2024

CONSIGNE 2324-32 DU 11 JUIN 2024 DE L'ATELIER D'ÉCRITURE DE VILLEJEAN

 

Bon, Mais, Alors, Et brestois

 

 

Attention ! Vous laisserez une ligne vide en-dessous de chacune des phrases que vous écrirez ! Vous essaierez aussi de placer le complément d’objet direct avant le verbe en tête des phrases. Exemple : Des brenniques en pagaïe que y’avait de contr’ les rochers !

 

Ecrivez des histoires, évoquez des personnages ou des événements ou dressez des portraits en quatre phrases. La première commence par Bon, la deuxième par Mais, la troisième par Alors et la dernière par Et.

 

Insérez dans vos histoires un maximum des termes ou expressions suivantes avec le n° qui les précède.

 

Lorsque nous aurons fini, les expressions placées seront remplacées par leur équivalent brestois.

 

Compliqué, hein ? ;-)

 

1

mourir

1

appareiller pour la grande traversée

2

à toute vitesse

2

a toute berzingue

3

être chagriné

3

avoir le coeur embrumé

4

avoir un pantalon trop court

4

avoir un froc à courir après l’tram 

5

pris sur le fait

5

baisé comme un tacaud

6

être à l’aise

6

bien dans son linge

7

clochard

7

bon qu’à tenir les halles

8

cette fille m’aime bien

8

Celle-là est sotte avec moi

9

C’est une belle fille

9

C’est une belle goélette

10

Je suis allé chez le docteur

10

Chez le docteur que je suis allé

11

donner un coup de tête

11

donner un coup de boule bresto

12

se plaindre

12

faire le marin malheureux

13

concevoir un enfant avant le mariage

13

fêter Pâques avant les rameaux

14

Partons vite

14

feusons d’la voile !

15

Fier comme Artaban

15

Fier comme un caban

16

arrogant

16

fier comme un goéland sur la pomme du grand mât

17

personne pistonnée

17

fils d’archevêque

18

méfions-nous !

18

gentil n’a qu’un œil

19

Attention !

19

hopala

20

Bavard

20

il a pas sa lank dans sa poche

21

Pas habitué au grand monde

21

il a pas l’habilitude de met’ son sac dans les salons

22

il apprécie la dive bouteille

22

il a pas une tronche à sucer de la glace

23

je suis tombé

23

je suis été sur mon dos

24

le corps vieillit

24

La coque commence à fatiguer

25

où va-t-on ?

25

où qu’on va ?

26

partir

26

lever l’ancre

27

une fille sèche et maigre

27

un mât de cocagne

28

meilleur

28

plus mieux

29

j’irai au repas de fête

29

sûr que j’irai au friko !

30

il n’y a pas de doute

30

sûr et certain que c’est

31

faire la fête

31

tirer une bordée

32

marcher

32

prendre le train 11

33

oui, bien sûr

33

voui dam’

34

il ne fait que mentir

34

y fait rien qu’à raconter des crac !

35

vous aurez du café

35

du café vous aurez

36

tu m’en as trop fait voir

36

trop que tu m’as fait

37

une faiseuse de manières

37

Une toulcamembré

38

vélo

38

Un treuil

39

une fessée

39

Une taraudée

40

gourmand

40

morfal

11 juin 2024

LES MÉMOIRES D’UN ÂNE DU XIIIe SIÈCLE

 

 

Les gens sont formidables ! Les êtres humains acceptent sans ciller que Jolly Jumper, un cheval, joue aux échecs avec Lucky Luke mais ils ont du mal à croire qu’un âne tel que moi puisse écrire ses mémoires et jouer à des jeux d’esprits.

 

Et pourtant l’histoire de la mule du pape dans les "Lettres de mon moulin" d’Alphonse Daudet leur prouve que nous en avons, de la mémoire, nous les ânes.

 

Les gens sont formidables et mon maître l’est encore plus que tout le monde. Il s’appelle Nasr Eddin Hodja. Il est né à Akşehir  en Turquie. Il est à la fois sage et fou, parfois bouffon de Tamerlan, parfois cadi  en charge des âmes et de la bonne marche de son village.

 

Pour ce qui est de la bonne marche de Nasr Eddin, c’est moi qui suis concerné puisque je le porte sur mon dos. Pour vous donner une idée du personnage, sachez qu’il me chevauche toujours à l’envers, le regard tourné vers mon appendice caudal.

 

Nasr Eddin le précurseur s’en remettait déjà, à son époque du XIIIe siècle, à son GPS et à son véhicule automatique !

 

 

Nasr Eddin Hodja est surtout connu des conteurs et des conteuses – si, si, il en existe encore dans ce monde de youtubeurs et de tiktokeuses ! -. On trouve ses aventures dans des livres de Jean-Louis Maunoury et dans les deux recueils de contes philosophiques de Jean-Claude Carrière intitulés « Le Cercle des menteurs ».

 

Je voudrais vous faire cadeau aujourd’hui d’un joli âna que j’ai constitué moi-même. C’est le recueil, agrémenté très logiquement d’un accent circonflexe, des devinettes que je posais à mon maître lorsque nous cheminions de village en village pour qu’il apprenne à ses congénères la façon de faire tomber la pluie ou leur fasse part de sa conception du partage de la science.

 

Je dois avouer, car je suis honnête, que mon maître trouvait toujours la solution. Pour une raison évidente : les véritables sages sont capables de retrouver leur âge mental de huit ans et demie et le goût des calembours qui fusaient dans les cours… de récréation où ils riaient sainement sans la peur d’être envoyés au coin, coiffés d’un bonnet d’âne – sont-ils bêtes, ces éducateurs, de ne pas percevoir notre intelligence ! -.

 

 

Comment appelle-t-on…

 

(Pour obtenir la solution, positionnez votre souris derrière le point d’interrogation, faites un clic gauche, maintenez enfoncé et faites glisser le curseur vers la droite)

 

L’âne qui joue du biniou dans un bagad breton ? BIHOUÉ
L’âne japonais belliqueux qui en veut à tout le monde ? IMO ZITÉ
L’âne qui monte sur le dos d’un éléphant pour traverser les Alpes ? IBAL
Le cadichon faiblichon qui manque totalement d’énergie ? ÉMIÉ
L’âne qui, à force de fausses notes, fait foirer l’exécution d’un morceau ou d’un plan ? I CROCHE
L’âne qui se prend pour le dieu de l’humilité et de la normalité ? ODIN
L’âne qui est entouré d’un amas de morceaux de glace et de poussières ? EAU DE SATURNE
L’âne qui vous rend visite tous les ans à la même date ? HIVER-SERRE
L’âne qui écrit dans les marges des cahiers et en bas des pages des livres ? NOTATION
L’âne qui fait une publicité d’enfer ? ONCEUR
L’âne à qui l’on fait porter un anneau ? ULAIRE
L’âne dont on ne connaît pas le nom ? ONYME
L’âne qui fait exception à la règle ? O MALI
L’âne qui frappe d’excommunication ? ATHEME
L’âne qui a de belles formes extérieures ? AH ! TOMMY !
L’âne qui refuse l’autorité et sème le désordre ? ARCHIE
L’âne qui ne sait ni lire ni écrire ? AH LE FAT BETE !
L’âne qui te demande de t’allonger sur son divan puis de les allonger sur son bureau ? ALYSTE
L’âne d’Allemagne de l’Est qui censure les journaux français ? ACH ! STASI !
L’âne dont les oreilles tutoient les nuages ? APURNA
L’âne qui vous endort encore mieux que Marcel Proust ? ESTHÉSIANT, ESTHÉSIQUE OU ESTHÉSISTE
L’âne qu’on apprécie en terrasse à Marseille ? ISETTE
L’âne qui vient de franchir un pas vers l’aristocratie ? OBLI
L’âne qui commence toutes ses phrases de la même façon ? APHORE
L’âne qui dope encore mieux que le shampooing ? ABOLISANT
L’âne qui voudrait bien mais qui ne peut point ? IE CORDY
L’âne de Sancho Pança qui rêve de se baigner dans la Seine à Paris ? HIDALGO
L’âne qui met la patte sur l’Autriche ? SCHLUSS

 

Et comment se nomment les quatre ânes les plus connus de Bretagne (dont l’un est très bruyant et l’autre est une ânesse) ? Divisiau, Ion, Derneau et Esther

 

***

 

Voilà, ce sera tout pour aujourd’hui mais pour être complet et agréable à notre hôtesse je signale qu’on peut trouver ici, sous la plume de M. Roger Lécureux et le trait de M. Le Guen, des aventures de Nasdine Hodja, un personnage dérivé de mon maître, qui s’en prenait plus activement encore aux puissants de son époque. Bonne relecture, Dame Licorne, et bonne découverte à vous, gens formidables !

 

 

Ecrit pour le Jeu n° 95 de Filigrane (La Licorne)

 

à partir de cette consigne

10 juin 2024

Paysages de La Nouaye (Ille-et-Vilaine) vus le 8 juin 2024

 

Drôle d'impression, ce week-end,  pour le clone d'Igor Wagner dont je tiens le rôle parfois. Marina Bourgeoizovna a décidé d'arrêter en septembre prochain ses tournées de cantatrice classique. De l'accompagner dans ses stages et aux concerts de Vocaline et de Mélimélodies, cela m'avait permis de visiter Dieppe, Arques-la-Bataille, Montfort-sur-Meu, Betton, Breteil et même Marktheidenfeld et Würzburg ! C'était donc, au grand dam de notre amie Gisèle, sa complice en duos de toutes sortes, sa dernière prestation dans ce registre-là.

 

A moi il me restera des tas de photos et d'enregistrements sonores et aussi des souvenirs de moments drôles comme ce samedi-ci où Dame Béatrice, la dynamique directrice et chef de choeur de ces ensembles de solistes, a entrepris de lire la traduction des chansons - on dit Lieder, Joe Krapov ! - de Schumann, Bartok et Brahms qui composaient l'essentiel du programme. La tonalité générale était du genre "Arrête, tu me déprimes !" et on avait l'impression que le "Tous les garçons et les filles de mon âge" de Françoise Hardy n'était qu'un pompage éhonté et presque jovial des thématiques du romantisme ! ;-)

 

Sinon, à La Nouaye - une église, une mairie, aucun commerce, des pavillons résidentiels - j'ai joué à Raymond Depardon pendant la répétition !

 

 

 

 

 

 

10 juin 2024

Choses vues à La Nouaye (Ille-et-Vilaine) le 8 juin 2024

 

 

 

 

 

 

 

Je n'en parle pas souvent mais il m'arrive de lire des livres et pas seulement des albums de coloriage ! Le dernier écrit avec des petites lettres et au bout duquel je suis parvenu à aller s'appelle "L'Échiquier" de Jean-Philippe Toussaint, auteur franco-belge si j'ai bien tout compris. C'est entre Proust et Modiano, égotiste et pas drôle en diable, mais les passages sur le jeu d'échecs sont intéressants. Le tout est très décousu malgré le projet de rédiger l'ouvrage en 64 chapitres. Mais justement, ce côté recueil de souvenirs ou juxtaposition de courtes nouvelles autobiographiques a facilité ma lecture.

9 juin 2024

Pèlerinage à la Pointe de la Varde à Saint-Malo le 6 juin 2024 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicité
Publicité
Mots et images de Joe Krapov
Publicité
Derniers commentaires
Visiteurs
Depuis la création 789 809
Archives
Newsletter
Publicité