Mots et images de Joe Krapov

03 octobre 2022

DICTIONNAIRE DE LA BONNE HUMEUR : CHANSON STUPIDE OU AUTRE

Les Gars de la Marine 01 de 4 réduitJe ne suis pas ici pour raconter ma vie mais il se trouve que mon épouse bien-aimée, Marina Bourgeoizovna, m'a ramené de chez son popa, qu'elle voit tous les jeudis, une boîte d'archives "que ça t'intéressera !".

Et de fait je n'ai pas sauté au plafond en hurlant - je ne hurle jamais - "Encore des cochonneries sur papier qu'il va falloir que je scanne parce que dans cette famille, comme dans beaucoup d'autres en Ille-et-Vilaine, on ne jette jamais rien parce que ça peut toujours servir !"

Et de fait, ça m'intéressa comme on dit chez Montalbano. Il s'agissait de ce qu'on appelle des petits formats. Vous avez certainement déjà vu, dans des braderies où ailleurs, de ces partitions musicales de chansons éditées sur quatre pages, bien souvent par Monsieur Salabert, vente en gros 22, rue Chauchat Paris 9e et 14 rue de Loxum Bruxelles.

Prenons l'exemple de celle-ci qui se trouve dans le lot, "Les Gars de la marine", musique de W.R. Heymann et paroles de Jean Boyer. Vous le saviez, vous, que ce tube était extrait d'un film de H. Schwarz dont le titre était "Le Capitaine Craddock" ?

Aussitôt en tintinophile éclairé, vous vous mettez en demeure de téléphoner à la Fondation M**l*ns*rt pour dénoncer ce nouveau crime de lèse-majesté. Comment ? On ose voler ses répliques et ses bafouillages à Mme Bianca ?

Eh bien, voyez-vous pas du tout ! C'est l'inverse ! Madame Wikipe, grâces lui soient rendues une fois de plus, nous apprend que le sieur "Hergé, qui vit le film avec sa fiancée Germaine Kieckens en février 1932, s'inspira plus tard de son titre pour créer le capitaine Haddock".

Déjà, ça, ça nous amuse bien ! Le plagié plagieur, c'est comme l'arroseur arrosé !

- Mais tu nous parlais de chanson stupide, oncle Joe ?

- J'y viens, mes nièces et mes cousines, sans t'oublier cher oncle W. à qui je destine une belle image un de ces jours si tu es sage ! C'est que j'ai commencé à les trier, ces partitions. Je les ai mises à aplatir dans une encyclopédie, j'ai ôté leurs cornes, je les ai mises sous plastique et elles tiennent toutes désormais dans un énorme classeur mauve qu'il me faudra scanner un de ces quatre matins.

L'air de rien, ce grand-père de Marina B., quoi qu'il n'en montrât jamais rien sur les photos qu'on a de lui, était peut-être un rigolo. "Il jouait de la mandoline", m'a confié depuis M. Bourgeoizov à qui j'ai demandé les petits secrets de ces archives que lui-même avait oubliées. Il achetait donc ces partitions conservées depuis le décès du musicien dans un coin du grenier familial.

Mais ne nous étalons pas ! Scannons, publions et écoutons la première d'entre elle qui s'intitule "Elle nettoyit sa petite chemisette". Tout un programme, déjà, non, que ce titre ? On n'est pas très loin ici de "Elle lisait le P'tit Parisien" et le finale entre Pierre Repp et Boby Lapointe me fait un bien fou : je n'aurai pas été tout seul à écire des stupidités sur cette planète !

Elle repassit sa petite chemisette (Ouvrard) 01 de 2 retouchée et réduite

Elle repassit sa petite chemisette 02 de 2 retouchée et réduite

Evidemment, par là-dessus, M. Youtube vient parfaire ma mise en joie en nous fournissant un enregistrement sonore de cette chose par Ouvrard ! Merci surtout à M. David Silvestre qui partage ses nombreux trésors musicaux ! 

Posté par Joe Krapov à 15:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


02 octobre 2022

Collages de Jean-Emile Rabatjoie rassemblés ici le 2 octobre 2022

Est-ce par hasard ou par "manipulation" que je me retrouve en situation de retourner à l'école ? Peu importe, ça me plaît bien. Le mercredi soir désormais je vais prendre des cours d'informatique graphique à la Maison de quartier de Villejean. Depuis deux séances, je travaille sur Photopea, un substitut de Photoshop gratuit, en ligne, sans inscription. Je vais devenir un pro de la retouche stalinienne. Vous pourrez en juger d'après les deux photos au bas de ce billet. J'ai découvert avec gratitude l'outil "tampon" que je n'avais jamais utilisé auparavant !

Il n'en reste pas moins que j'aurai du mal à convaincre Jean-Emile Rabatjoie du bien-fondé de ces gadgets. Il prétend qu'un bon collage est un collage "sur lequel on voit que c'est un collage" !

Voici donc certains de ceux-ci, scannés sur mon disque dur et jamais publiés auparavant. Je suis en retard, je suis en retard, Dame Alice !

2022 06 04 Prince électeur à tête de maya

2022 06 04 Prince électeur à tête de vache

2022 09 22 Isaure entre deux soleils

2022 10 02 Isaure au quai Saint-Cyr

Léon Delfosse photo d'identité jeune et version retouchée et réduite

Posté par Joe Krapov à 21:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 octobre 2022

LES ROUFLAQUETTES ? POUR CE QUE CA VAUT (A BARBE) !

DDS 735 Louis-PhilippeD’aucuns trouveront ce sujet des rouflaquettes assez barbant. C’est mon cas. D’aucunes apprécieront et le trouveront au poil.

J’ai failli me faire des cheveux toute la semaine en songeant à ce que je pourrais bien écrire sur ce type de pilosité qui ne m’inspire rien du tout, pour ne pas dire qu’il me rase.

J’en étais même à me demander ce matin si les mots que nous suggère semaine après semaine le tenancier de ce salon de coiffure qu’est le Défi du samedi n’étaient pas un brin sexistes. Mais aujourd’hui, hélas, tout l’est !

On ne peut pas proposer bigoudi, choucroute, Wonderbra, oeillade sans recevoir un coup de klaxon et se faire taxer de misogynie de tous les côtés ! Il y a trop de flou dans la raquette !

Bref ! Étant peu inspiré par la façon dont mes congénères gèrent ces poils hirsutes ou pas qui nous jaillissent ici et là et donc sur la tête, sous le menton et sur les joues, j’ai refilé le bébé à mon pote Jean-Emile Rabatjoie qui, un peu fainéant lui aussi sur les bords mais toujours bien féru d’histoire et dégagé sur les oreilles, a bien voulu étudier l’influence du roi Louis Philippe et de son look de roi bonne poire sur nos monarques républicains récents et même sur Mona Lisa.

DDS 735 Présidents à rouflaquettes

Vous remarquerez que dans ce texte même pas oulipien, je n’ai pas fait de jeux de mots capillotractés, sauf dans le titre, ni utilisé le mot « blaireau » de peur de susciter des frictions. J'espère juste ne pas avoir été trop rasoir !

Et donc, n’ayant pas fait d’effort particulier cette semaine, et n'étant pas déprimé par le chauve-qui-peut général, même pas victime d’un quelconque vague à lame, je ne m’accorde pas le droit de boire une petite mousse harassé.

Mais ne prends pas ombrage de cette non-participation, cher oncle W. ! Tu restes toujours mon animateur d’atelier d’écriture… favori ! 



Ecrit pour le Défi du samedi n° 735 d'après cette consigne : rouflaquette(s)

30 septembre 2022

Moisson d'images du 27 septembre 2022 chez Pinterest (1)

Les cartes utilisées pour l'Atelier d'écriture 2223-03 de Villejean ont été scannée par mes soins à partir d'un jeu emprunté à une de nos nièces. J'ai cherché cependant à les récupérer sur Internet sous forme de fichiers jpg. Je me suis vite retrouvé chez Pinterest et, pour la première fois, j'y suis entré avec mon compte Google.

Je n'ai toujours pas compris comment marche cette plateforme. Qui publie quoi ? Il y a un compilateur d'images en haut de la page et les noms mentionnés sous les images sont les noms des auteurs ou ceux d'autres compilateurs ? Merci à dame Armelle Barré dans tous les cas.

Bon, ce n'est pas grave. En attendant j'ai ramené des images "façon Dixit". Appartiennent-elles à une autre version du jeu ? Sont-elles crées en dehors de lui mais dans le même esprit ? Par Ramon Ulla Griso ?

Vous résoudrez l'énigme ou m'expliquerez le truc si vous avez envie. Résultat je vous livre celles-ci qui ont ravi mon regard d'amateur de peinture surréaliste ou onirique. Elles serviront sans doute un jour à un autre atelier d'écriture à partir d'images !

0dd17e64f4d59849ad0587219eaffce6

1edb8ee9666e6bb53d44509ba36b01cb

5cdde3b051fadb7062ba24c61553e896

6c6ea83e9102cf5aa9ed95e2a8d27764

9c60d6229879a60c54905db4fba4cbfa

Posté par Joe Krapov à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Moisson d'images du 27 septembre 2022 chez Pinterest (2)

20a8c8ecf5287f72c0ed405da2dbb0ba

97f51c69192e37fb587c2dd653cf85f7

bcb81d52499cf3055d00edd99f1bc098

cc8c9d0c834149973376b537ce811acc

d4e7135ded2bbf2f553451e0a7b948a5

Et surtout celui-ci, sublime ! 

Posté par Joe Krapov à 20:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 septembre 2022

Choses vues à la braderie Saint-Hélier à Rennes le dimanche 25 septembre 2022

2022-09-25 - 285 27
Je promets que je ne possède chez moi aucun des objets particulièrement kitsch exposés ici !
Ah si, quand même, le plan des rues de Paris, sur la gauche !

2022-09-25 - 285 28
Les derniers chez qui on peut déceler une convivialité immédiate lorsqu'ils rencontrent de parfaits inconnus : les propriétaires de chiens ! Très proche de celle des mères de famille qui attendent leur gamin à la sortie de l'école. "Il s'appelle comment, le vôtre ?"

2022-09-25 - 285 29

Vous ne croyez tout de même pas que je vais vous acheter une paire de chaussures
dans laquelle il ne reste plus qu'une seule des deux pompes ?

2022-09-25 - 285 31

Mademoiselle, ôtez donc votre manteau et sortez les pièces du jeu d'échecs de vos poches. Je vous laisse commencer !
1. f3 ? Vous êtes mal partie ! Ou  bien il y a un piège ?

2022-09-25 - 285 32 

A partir du 1er janvier 2023, vous enverrez un courriel à La Poste qui l'imprimera et le transmettra à votre destinataire ! Avec ce système loufoque, plus besoin en effet de posséder de boîte aux lettres ! Autant envoyer un mèl, directement ! 

Posté par Joe Krapov à 18:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2022

POINT D'INTERROGATION ?

Est-ce qu'on sait à partir de quand on arrête de se poser des questions? Ou de poser des questions ? Est-ce que c'est quand on est devenu un vieux con, qu'on est pétri de certitudes, qu'on a tout vu, tout lu, tout bu et qu'on sait... qu'on ne sait jamais ?

Dixit O 13

Pourquoi sait-on d'avance que la page ne restera pas blanche ce mardi soir ? Et surtout, comment formuler ses interrogations si on en a encore ? Vous avez vu la gueule du clavier, ces touches toutes marquées de ce symbole commun à tous les alphabets ou presque, le point d’interrogation ?

Et c'est là où le projet d'écrire un texte dont toutes les phrases seraient des questions se casse la figure ! On le constate avec l'air penaud du gars qui n'a jamais pensé à ça avant aujourd'hui : le point-virgule, la virgule, les deux points, d'où ça nous vient, tout ça ? Est-ce ça existait déjà dans le latin de Cicéron ou dans le grec de Vatfèrvwar Chélé ?

Le point d'interrogation, le point d’exclamation, les trois points, y en avait-il dans les hiéroglyphes égyptiens ?

Y a-t-il des idéogrammes idoines en japonais ou en chinois pour signifier qu'on est dans le département du doute,25, ou dans un état proche de l'éclat de rire ou de la vivacité ?

Ça racontait quoi l'écriture cunéiforme? S'interrogeaient-ils sur l'avenir, les gens à l'oreille en coin?

À vrai dire, la page blanche sur l'image va peut-être rester vierge. Appuyer sur une touche de la machine déclenche peut-être tout à fait autre chose que l'impression d'un signe !
Peut-être même une réponse du style « Longtemps je me suis couché de bonne heure » ? Un appel téléphonique à l'émission de Noëlle Bréham « Les Petits bateaux « sur France-Inter ? La création d'une page Wikipédia intitulé « L’arrobase à travers les âges ? L'explosion d'une centrale nucléaire quelque part sur le globe terrestre ?

Alors c'est bien beau de poser des questions ; il reste toujours celle-ci à la fin du compte : où conduisent tous ces tuyaux ?En quoi ça intéresse qui, nos données métaphysiques personnelles ? S'il y a un maître des horloges, qui est le maître de la machine ?

Allez, je veux savoir : je tape les touches qui correspondent à AZERTY.

Rien ne s'imprime. Une voix venue des profondeurs retentit alors et m’aboie dessus : « Votre mot de passe est invalide ! »


Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 27 septembre 2022

d'après la consigne 2223-03 ci-dessous

Posté par Joe Krapov à 23:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

LES VOISINS D’ISAURE

Isaure 1024 2022 11 22 Voie lactée

- Mais qu'est-ce qu'elle a de plus que nous ? Elle est plate ! Plate de partout ! Sans aspérités, sans relief. Elle pose devant ce fond gris vert, à côté de son rideau, comme si elle était déjà sûre de terminer sa vie dans un musée !

- En même temps, dit le perroquet, elle n'a pas grand chose pour elle ! Une robe rose des jours de fête, des fleurs dans les cheveux ,un petit air godiche comme on n’en fait plus ! Il n'y a pas grand monde à flasher sur elle ni même à s'arrêter plus de trois 3 minutes devant son selfie de première de la classe qui ne fera jamais ni de bêtises ni de grimaces. Isaure Chassériau ! Quel blase elle porte en plus !

- Remarque, nous non plus on n'attire pas la foule. Pourtant un tableau en relief, avec la communication possible entre les deux mondes, le réel et l'imaginaire, le possible et l'impossible, ça devrait bousculer un peu, non ?

Dixit O 12

- Tu penses que trop de surréalisme tue le surréalisme ?

- Non je pense que ce serait mieux s'il y avait un asticot au bout de l’hameçon !

- Et un poisson qui tourne autour dans le verre ?


- Ah non je suis contre la maltraitance envers les animaux !


- Ah bon ? Et l'asticot, transpercé de part en part, c'est quoi. Juste un concept ?


- Un point pour toi, l’ara !


- À causer de la voisine, des autres tordus qui essayent d'épater la galerie et, en général, de l'art contemporain ou pas, on ne voit pas le temps passer ! C'est déjà l'heure de la fermeture du musée. Tu vas pouvoir poser ta canne et aller t'allonger, le pirate !


- Pas trop tôt ! Je commençais à avoir des fourmis dans ma jambe de bois !


- Et puis tu sais on va vers le mieux ! Parait qu'avec la crise de l'énergie ils vont fermer les musées plus tôt ou un jour de plus par semaine.


- Je suis assez preneur, je dois dire !


- Par contre pour ce qui est de prendre ta retraite, faudra attendre un peu plus. Ils vont reculer l'âge de départ possible pour cela.


- Ça m'arrange aussi ! Je ne suis pas pressé d'aller me faire remiser à la cave, d'être mis en réserve de l'arrêt du public !

- En tout cas ne t'inquiète pas, Papy Rackham! S'il y en a qui veulent vraiment t’embêter je te défendrai du mieux que je peux ! Je leur volerai dans les plumes à ces australopinacothèques !

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 27 septembre 2022

d'après la consigne 2223-03 ci-dessous