Mots et images de Joe Krapov

26 septembre 2022

DICTIONNAIRE DE LA BONNE HUMEUR : LOGICIEL MUSICAL

Cela aurait pu être Musescore mais c'est Noteworthy. La bonne humeur que cet outil provoque est souvent sinon toujours différée. Quand on n'a pas étudié plus que cela le solfège, la musique, le rythme, quand on pratique tout ça en autodidacte et qu'on a juste, par-devers soi, des souvenirs de cours donné en 6e et 5e dans un collège du Nord par un professeur aveugle, il faut d'abord suer sang et eau devant la portée musicale sur l'écran.

Parfois je recopie un extrait de partition trouvée sur Internet en plaçant les notes une par une, parfois, comme ici, je recrée le truc à l'oreille, avec ma guitare à côté pour repérer les notes. Le plus souvent, quand je m'y colle, c'est pour fournir une partition à mes collègues accordéoniste et violoniste qui n'ont pas le bonheur de pouvoir utiliser un capodastre sur leur instrument. Je maîtrise très bien maintenant le menu "tools" "transpose" et des tas de notions comme "bar line decorated", "key signature", etc.

Et je suis rendu au niveau où ça m'énerve un peu cet orchestre à l'unisson. La musique, c'est du contrepoint ou rien ! C'est pourquoi je prends souvent de mon temps précieux - ou pas - pour composer une deuxième voix. Ici il y en a même une troisième. Mais quel régal au finale !

Parce que le logiciel musical, je le pratique avec le même esprit de farce que le reste. Je ris d'avance à l'idée que nous allons - peut-être - interpréter cette krapoverie-ci en public à la mi-octobre ! En attendant, la transformation d'une mélodie de chanson paillarde en une espèce de morceau moyenâgeux, ça ne me désole pas vraiment non plus ! 

En revenant de Nantes

 Cliquez sur l'image ci-dessous SVP et revenez sur cet onglet pour chanter les trois premiers couplets !

220926 inondations-en-1910-une-calamite-nationale,M342590

 

EN REVENANT DE NANTES
traditionnel dont les paroles ont été modifiées par Joe Krapov

1
La digue la digue en revenant de Nantes (bis) 
De Nantes à Montaigu la digue la digue 
De Nantes à Montaigu la digue a rompu 
 
2
La digue la digue la rivière insolente   (bis) 
Dans ma chambre est venue la digue la digue 
Dans ma chambre est venue la digue a rompu 

3
La digue la digue le lit de ma soupente   (bis) 
Une gondole est devenu la digue la digue 
Une gondole est devenu la digue a rompu 

4
La digue la digue sur les rivièr's de France  (bis) 
Je flotte comme un perdu la digue la digue 
Je flotte comme un perdu la digue a rompu 
 
5
La digue la digue la belle itinérance   (bis) 
A Beaulieu suis rendu la digue la digue 
A Beaulieu suis rendu la digue a rompu 

6
La digue la digue cett' chanson innocente  (bis) 
Vous a sûrement déçus la digue la digue 
Vous a sûrement déçus la digue a rompu 

7
La digue la digue elle est pourtant charmante  (bis) 
J'en suis bien convaincu la digue la digue 
J'en suis bien convaincu la digue a rompu  

Posté par Joe Krapov à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


24 septembre 2022

10h10 sonnantes et Tenn Kalon à la Ballade avec Brassens le 10 septembre 2022

La Ballade avec Brassens, à Rennes, c'est le rendez-vous des modestes et des talentueux et surtout de ceux qui sont les deux à la fois ! Il en est ainsi de cette chorale du Verger, de son chef dynamique et drôle et des musiciennes qui assurent. Je n'ai pas eu le temps encore de concoter un nouveau diaporama à partir de ma prise de son mais les photos sont là !

2022-09-10 - Nikon 3

2022-09-10 - Nikon 6

2022-09-10 - Nikon 10

2022-09-10 - Nikon 12

2022-09-10 - Nikon 14

2022-09-10 - Nikon 15

Le petit joueur de flûteau ?

2022-09-10 - Nikon 17

2022-09-10 - Nikon 18

2022-09-10 - Nikon 19

KIKO NIMPORTEKWA

DDS 734 Status quo

Il ne faut pas prendre Kissinger pour Kossyguine. C’est qui, ces deux cocos-là ?

Ne confondons pas Jean-Pierre Mocky et Josiane Balasko, Kiloutou et Koh-Lanta, Kiri le clown et Corot le peintre, la consultation de volumes encyclopédiques avec la rôtisserie de la reine Pédauque.

Faut pas prendre la Queen consort pour une conne qu'on rentre.

César Cui ne fait pas la même musique que Status quo.

Faut pas prendre Jean-Claude Killy pour un moniteur de colo : son téléski ne peut pas monter chez Manon Lescaut.

On ne trouve pas plus de kibboutz à Quiberon que de kolkhoze à Cambrai ou même à Combray si on préfère lire des bêtises.

Il ne faut pas mélanger les quiches lorraines de tante Marie avec les cochonneries d’Honorine Tintamarre, sa marraine.

- Les quizz débiles du prof de maths ne sont pas forcément la cause pour laquelle tu déballes ton paf devant les mottes ! » dit le psychanalyste à l'exhibitionniste.

Faut pas prendre « Qui l'habille ? » pour un quolibet. Quoique !

« Kim Basinger écoute Come together des Beatles habillée en Elizabeth Arden », ce n'est pas pareil que « Qui wassingue les cours des corons écoute plutôt Stone et Charden ».

Ne mélangeons pas Yoko Ono, Wikipédia, Marco Polo, marquis de Sade, le sirtaki, un vieux tacot, un baraki ,un bourricot, ne me quitte pas, cot cot cot Kodak, un kil de vin rouge, un alcool de riz, un kimono noir sans ceinture et des façons comminatoires, Valérie Kaprisky et Elvire Popesco, Eleska c'est exquis et Eugène Ionesco, riquiqui et rococo, Rocky Balboa et Rocco Siffredi !

DDS 734 MoussorgskySapristi! C'est presto qu'il faut jouer Moussorgski et c'est moderato qu'on interprète Enesco, pas l'inverse !

Ne mélangeons pas « Bien mal acquis » et « Paye pas ton écot ! » même si ça revient au même.

Qui cocoone tout l'été s’enquiquine tout l'hiver.

Défense de cogner sa coquine même si elle vous enquiquine, surtout place de la Concorde !

A trop kiffer les coffres forts de Fort Knox on risque de se faire coffrer et d'enquiller les années au trou en Alkatraz ou à Sing-Sing.

DDS 734 Kara-koNe confondons pas Takeshi et Kitano, la Guinée et Conakry, la Tchéquie et le shako, l'expédition du Kon-Tiki et l'étrange odyssée du Kara-Ko.

Fin de l'abondance : Qui kiffe l'enfilade et le Kâma-sûtra copulera en pull cet hiver plus que jamais !

Faut pas prendre Yom kippour pour Raymond Kopa ni François Coppée pour un fromage qui pue.

Ce blé du kilimandjaro colle aux dents : manger horrible

Kilt à l'envers, costard austère, Colt à l’holster : un killer en colère !

Qui torée aux arènes parmi les cotillons sait aussi marier l'art de la critique ciné de Marion Cotillard.

Faut pas confondre l’aura qui limbe Christophe Colomb sur son esquif avec le renom de la coke des nuits festives de Kiki à Montparnasse.

DDS 734 AstérixSi sur le Quirinal Rémus et Romulus burent de la Corona - et pas qu'un doigt ! - ce n'est pas à la louve qu'on le doit.

Ne pas confondre kitchenette et kot chelou !

Laisser filer Kylian M’mbappé vers les filets des buts adverses est moins grave que choper le scorbut sous l’averse ou filer un collant... au capitaine Haddock addict du sparadrap.

A part ça vous avez tout à fait le droit de prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages mais pas de tirer dessus !

Et même aussi celui de prendre l’Helvétie pour une lanterne ! Mais attention de ne pas vous brûler !


Ecrit pour le Défi du samedi N° 734 à partir de cette consigne : quiproquo

Posté par Joe Krapov à 08:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

23 septembre 2022

DICTIONNAIRE DE LA BONNE HUMEUR : BANANE

2223-02 JK vive-les-bananes

J'aime les bananes parce qu' y a pas d'os dedans. Ceci est le refrain d'une chanson de Ray Ventura dont je connais le début par cœur et qui s'intitule « Vivent les bananes ! ».

La banane est un fruit à peau jaune et cette peau est génératrice de bonne humeur quand elle est posée sur le sol, sauf pour celui qui glisse dessus et se retrouve les fesses par terre à l'issue de cette pantalonnade.

2223-02 JK donald peau de bananeÀ la lettre B j'aurais pu choisir aussi « bande dessinée » à cause de ce gag récurrent qu'on retrouve dans toutes les images comiques d'autrefois et d'aujourd'hui.

2223-02 JK colin-paul-le-tumulte-noir-josephine-bakerQuand on est de bonne humeur et très en forme, on dit qu’on a la pêche ou qu’on a la banane. Quand on a photographié la ceinture de bananes de Joséphine Baker au château des Milandes alors que c’est interdit et que personne ne vous a surpris ni demandé de faire ceinture sur votre nouveau trésor photographique, on ressort avec la banane.

Quand on a la banane et qu'on se prend un râteau la bonne humeur s'en va. Le gag du râteau est lui aussi très connu des bédéphiles : on marche sur les dents de l’outil, ça fait levier et on se prend le manche dans le nez.

Quelquefois on utilise une banane en se la mettant autour du ventre. C'est alors un sac, greffé sur un élastique qui entouré la taille, et cela vous donne l'air ridicule, surtout si, dans le même temps, vous portez un melon sur la tête. Comme quoi « cinq fruits et légumes par jour » ça se discute.

Une banane scotchée sur un tableau blanc n'est plus une banane : c'est une œuvre d'art. Si un visiteur du musée la prend et la mange ça crée un scandale chez les conservateurs et les amateurs d'art mais moi ça me met de bonne humeur.

2223-02 JK Kevin Ayers 2Pour terminer en musique cette entrée de notre dictionnaire, comme elle a commencé, il faut citer ce drôle de chanteur anglais, Kevin Ayers, qui a publié un album intitulé « Bananamour » et qui parsème la fin de ses chansonnettes de « Vive la banane » en français dans le texte. Sur la pochette intérieure de Bananamour on le voit qui joue aux échecs dans un salon anglais select mais les pièces sur l'échiquier sont des morceaux de banane découpés. 

2223-02 JK Kevin Ayers 3

 

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 20 septembre 2022 d'après la consigne 2223-02 ci-dessous.

DICTIONNAIRE DE LA BONNE HUMEUR : APÉRITIF ou APÉRO

2223-02 JK Porto

C'est la rareté qui donne son prix aux choses. Bien qu'on se nourrisse trois fois par jour (« Bien qu'on s’ nourriss’ trois fois par jour, bien qu'on s’nourriss’ trois fois par jour » comme chanterait Brassens sur l'air de la « Complainte des filles de joie ») et que la semaine comporte sept jours, chez nous on ne boit l'apéritif que le samedi et le dimanche à midi.

C'est essentiellement par sagesse que nous fréquentons Madame Modération mais aussi pour tenir compte de l'avis des médecins, ces empêcheurs de se saouler en rond ou au point de devenir rond, qui nous mettent en garde contre la cirrhose du foie qui arrive des fois, surtout aux gogos qui descendent du whisky à gogo.

Chez nous le samedi c'est plutôt Porto rosé. J'ai oublié la date à partir de laquelle on s'est abonnés à ce breuvage mais c'est normal : il paraît qu'on boit pour oublier et pourtant on n'oublie jamais d'écouter le grand face-à-face entre Natacha Polony et Gilles Finkelstein sur France-Inter à l'apéro du samedi.

Le dimanche, pour varier les plaisirs, je bois quelquefois de la vodka mais uniquement de la polonaise : je ne veux rien devoir à Poutine ! Et je la bois parfois à la polonaise avec un cornichon et un verre d'eau gazeuse à côté.

Pour accompagner l'apéritif maintenant les amuse-gueules sont fournis, moyennant finances évidemment, par Madame Biocoop. Je me demande si cela embête vraiment le gouvernement chinois qu'on ait pris un abonnement aux noix de goji du mélange tibétain. On a des scrupules aussi de filer du fric aux Américains et aux Iraniens mais ce n'est pas de notre faute s'ils sont les seuls à fabriquer des pistaches.

2223-02 JK Kevin Ayers 1Au resto si on prend l'apéro c'est bien souvent kir à la mûre, jamais à la pêche ou à la banane ni même au cassis même si on n'a rien contre les habitants de cette ville, Cassis ni contre ceux de Menton. Comment s'appelle-t-ils d'ailleurs les habitants de Menton ? Et pourquoi n'existe t il pas de kir au menton ?

Si nous recevons des ami·e·s, l'apéritif que nous servons s'appelle « champagne ». C'est une boisson gazeuse à base de vin blanc dont la réputation commence à grandir, peut-être parce que Kevin Ayers lui a consacré une ou deux chansons et qu'on entend au début de « Oh my ! » un bouchon de champagne qui saute de sa bouteille avec un petit pop sympathique.

J’adore le pop sympathique du bouchon et la pop sympathique de Kevin Ayers.

 



Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 20 septembre 2022 d'après la consigne 2223-02 ci-dessous.

DICTIONNAIRE DE LA BONNE HUMEUR : INCIPIT

2223-02 JK AragonA la fin de l'été j'ai raconté sur mon blog des épisodes de nos vacances en commençant tous mes textes par « Je suis snob » ou par « Mon épouse, sa bonté d'âme la perdra ».

Cet automne j'ai l'impression que je pourrais utiliser « Je ne suis pas là pour raconter ma vie mais... »

Exemple : Je ne suis pas là pour raconter ma vie mais de prendre l'apéro ça me donne la banane et l'envie de créer le jeu des incipit : je donne le début d'un verre (Oh le dictaphone d’Office, t’as bu trop d’apéro ou quoi ?) d’un vers et vous devez trouver le mot de la fin :

 

Oh combien de marins combien de...

Comme un vol de gerfauts hors du charnier...

Ô rage ! Ô désespoir ! Ô vieillesse...

La digue la digue en revenant de...

La Cigale ayant chanté...

Maître Renard sur un arbre…


(Si vous avez répondu « perché » au dernier sans avoir percuté que c’est le corbeau qui est sur l’arbre dans la fable, vous ne marquez qu’un demi-point.)


Les réponses : capitaines - natal - ennemie - Nantes - tout l'été - perché
 

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 20 septembre 2022 d'après la consigne 2223-02 ci-dessous.

CONSIGNE D'ÉCRITURE 2223-10 DU 20 SEPTEMBRE 2022 A L'ATELIER DE VILLEJEAN

Dictionnaire de la bonne humeur 1

 

2223-02 Consigne bonne humeurAujourd’hui nous créons notre propre dictionnaire de la bonne humeur.

D’A à L, trouvez un mot que vous associez à un souvenir, à un goût (les sens sont porteurs), à une image qui vous remplit de joie.

1) Listez 12 mots ou concepts qui vous mettent de bonne humeur ; chacun d’eux commence par une des premières lettres de l’alphabet (A B C D E F G H I J K L)

2) Pour chacun d’entre eux – ou pour deux ou trois d’entre eux suivant votre inspiration – dites pourquoi et comment survient la bonne humeur.

Consigne empruntée au livre de Nayla Chidiac – Les Bienfaits de l’écriture, les bienfaits des mots. - Paris : Odile Jacob, 2022

 

Posté par Joe Krapov à 06:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 septembre 2022

Images de la Braderie Saint-Martin à Rennes le 18 septembre 2022 (2)

2022-09-18 - 285 19

... et des tatouages partout pour que monsieur ait de la lecture les longues soirées d'hiver !

2022-09-18 - 285 20
Escarpins, babouches, tatanes, sandales, grolles, cothurnes, pompes...
J'ai marché à côté !

2022-09-18 - 285 22
J'adore ces voisinages surréalistes. Si la Cène est à 100 euros,
combien valent les outils dont l'utilité est sans doute plus grande ?

2022-09-18 - 285 23

On brade les vieilles choses ?

2022-09-18 - 285 26

Désolé, j'en ai déjà trois à la maison, des guitares !

Posté par Joe Krapov à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,