Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mots et images de Joe Krapov
10 mai 2019

Rendre Brassens à Sète le 30 avril 2019 (2)

190430 Nikon 016

 Les "encore", les "c'est bon", les "continue" 
Qu'ell' cri' pour simuler qu'ell' monte aux nues, 
C'est pure charité, les soupir des anges ne sont 
En général que de pieux menson(ges) . 
C'est à seule fin que sont partenaire 
Se croie un amant extraordinaire, 
Que le coq imbécile et prétentieux perché dessus 
Ne soit pas déçu .

190430 Nikon 023

Par une ruse à ma façon, à ma façon, 
Je fais semblant d'être un poisson, d'être un poisson. 
Je me déguise en cachalot 
Et je me couche au fond de l'eau, au fond de l'eau.

190430 Nikon 025

190430 Nikon 026

190430 Nikon 027

Au village, sans prétention, 

J'ai mauvaise réputation. 
Qu' je m' démène ou qu' je reste coi 
Je pass' pour un je-ne-sais-quoi! 
Je ne fait pourtant de tort à personne 
En suivant mon de petit bonhomme. 
Mais les braves gens n'aiment pas que 
L'on suive une autre route qu'eux, 
Tout le monde médit de moi, 
Sauf les muets, ça va de soi.

Commentaires
J
Délectation est le mot. Dans la salle de vidéo du musée à Sète on projette un récital, sans doute celui de Bobino 1964 ou 69. Il y enchaîne deux morceaux de bravoure : la Supplique pour être enterré sur la plage de Sète et les Trompettes de la renommée. A la fin de chaque couplet, on le voit sourire avec jubilation en direction de Pierre Nicolas comme s'il venait de la chanter pour la première fois !
Répondre
A
je crois que celle-là fait partie de mes préférés, avec le Gorille, je les chante avec dé-lec-ta-tion :-)
Répondre
Mots et images de Joe Krapov
Derniers commentaires
Visiteurs
Depuis la création 784 171
Archives
Newsletter