16 juin 2021

Avatars d'Isaure : exposition à l'Orangerie du Thabor à Rennes vue le 28 mai 2021 (1)

C'était, hier soir, le pot de fin d'année de l'Atelier d'écriture de Villejean.

On a bien mangé, bien bu et bien ri mais aussi bien discuté de ce que cet atelier apporte aux unes et aux autres (et à l'animateur !). C'est fou comme la contrainte permet d'explorer en toute liberté ce on ne sait quoi qui jaillit sous la plume. Sans doute que c'est la même chose en peinture. L'Atelier du Thabor a entrepris de son côté de déconstruire et réinterpréter le portrait d'Isaure Chassériau qui est en quelque sorte la marraine ou la marotte de notre atelier d'écriture. Ce croisement est assez décoiffant et je me dis que finalement, mon appropriation du personnage emblématique du Musée des Beaux-arts de Rennes est somme toute très gentille !

Isaure 1024

210522 01 Isaure par Joëlle Beaudoux

210522 06 Isaure par Marie-Paule Espanet

210522 07 Isaure par Armelle Tregaol

210522 08 Isaure par Marie Authié

Posté par Joe Krapov à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Avatars d'Isaure : exposition à l'Orangerie du Thabor à Rennes vue le 28 mai 2021 (4)

210522 15 Isaure par Monique Clodus

210522 16 Isaure par Loïc Coutard

210522 17 Isaure par Jacqueline Giret

210522 18 Isaure par Cécile Soudé

Il est bien évident que ces tableaux vont servir à un atelier d'écriture à la rentrée !

Posté par Joe Krapov à 14:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mai 2021

LE TROU DE MON QUAI : VERSION RENNAISE DU 28 MAI 2021

210529 Eugène Amaury-Duval 05-535055

Les photos que j'ai utilisées pour illustrer le diaporama chanté ci-dessus sont celles du chantier de construction de la ligne B du métro rennais. Plus précisément, j'ai recherché des images relatives à la future station Saint-Germain, située à peu de choses près en face du Musée des Beaux-arts de Rennes. De là à penser que c'est Isaure Chassériau qui regarde les équipes, il y a un pas que je ne franchirai pas vu que je la vois mal en train de fumer la pipe à la fenêtre ! Ce serait plutôt son oncle Eugène Amaury-Duval, auteur de son portrait et par ailleurs élève de Jean-Dominique Ingres, joueur de violon d'occasion, qui raconterait sa vie en chanson. Il a déjà écrit ses mémoires et il faut bien qu'il s'occupe pendant le confinement !

J'avais dans l'idée de réaliser une version rennaise de cette chanson mi-scabreuse, mi-humoristique au 36e degré, totalement inchantable de nos jours sauf par des allumés de mon espèce. J'ai préféré m'en tenir à la version originale. J'ai juste oublié l'introduction parlée qui précise "Je vais avoir l'honneur de vous interpréter Le Trou de mon quai, petite chansonnette métropolitaine".

Moyennant quoi je publie ci-dessous ma version rennaise, très peu modifiée au finale :

Le Trou de mon quai : version rennaise
(Dranem remanié par Joe Krapov)
Paroliers : Briollet / Combes / Berniaux

1
Je demeure dans une maison du centr’ de Rennes
Où l'on fait depuis trois semaines
Des fouilles et des travaux
Pour faire passer le métro

De ma fenêtre tout en fumant des pipes
Je regarde les équipes
Dont les hommes sont occupés
A faire un trou dans mon quai

Si vous désirez mon adresse
C'est pas difficile à trouver
Afin que chacun la connaisse
En deux mots j'vais vous expliquer :

Refrain
Y a un quai dans ma rue
Et y’a un trou dans mon quai
Vous pourrez donc contempler
Le quai de ma rue et le trou de mon quai

2
L’autre jour j’rencontre une vieille amie de Nantes
Et comme elle est avenante
Je lui d’mande ce qu’elle veut voir
Dans notr’ ville d’art et d’histoire

Je voudrais d’abord voir le portrait d’Isaure
Je lui dis « Mais d’où tu sors (e) ?
Laissons là ces balivernes !
Sois résolument moderne !

Accepte à dîner je t'en prie
Après sans trop nous fatiguer
Je te ferai voir une galerie
Qui certainement va t'épater ».

Refrain 2
Y a un quai dans ma rue
Et y'a un trou dans mon quai
Nous pourrons donc contempler
Le quai de ma rue et le trou de mon quai

3
Mais hélas ici-bas la joie n'est qu'un leurre
Et l'on m'a dit tout à l'heure
Que les travaux d'terrassement
Vont s'terminer prochainement.

C'est pas drôle pour moi qu'en avais l'habitude
Et ça va m'paraître rude
Quand l'dernier coup d'pelle donné,
L’trou d'mon quai sera bouché

Adieu joies et rêveries nocturnes !
Adieu journées d'activité !
Comme autrefois seul dans ma turne
J'n'aurai plus, hélas, qu'à chanter :

Refrain
Y a un quai dans ma rue
Mais y a plus d'trou dans mon quai
J'n'ai donc pour me consoler
Que la vue du quai de ma rue, j'ai plus d'trou d'mon quai !

Parlé : Ah, c'est malheureux tout d'même

Posté par Joe Krapov à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 mars 2021

Isaure Chassériau is alive and well ?

Elle est, grâce à mes soins et à ceux d'informaticiens israëliens, en vidéo sur la toile ! Cette application, Myheritage Deep nostalgia, sortie au début de 2021 permet de "donner vie" à des images fixes, vieilles photos d'ancêtres, tableaux ou images.

Jugez par vous même de l'effet quelque peu terrifiant de la chose. Si vous avez une photo de Rascar Capac, allez-y donc de ma part et partagez le résultat !

Posté par Joe Krapov à 23:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

05 mars 2021

I. C.

Peut-on dire de moi que je suis une Inconnue Célèbre ?

Une Investigatrice Coriace ? J’ai tellement mené d’enquêtes dans cette ville ! Sans embêter personne du reste. J’ai de la Curiosité Intellectuelle mais je ne suis pas une Intellectuelle Chiante. De toute façon il ne faut pas se fier aux apparences.
.
L’image que l’on garde de moi est celle d’une jeune fille Innocente, voire Cucul mais allez savoir si pour Adolphe, mon mari, je n’aurai pas été la plus Coquine des Initiatrices !

Derrière mon allure Convenue, il m’arrive d’être Inconvenante. Cela crée quelquefois des déconvenues déconcertantes. Une journaliste a le droit d’émettre des Considérations Impertinentes !

Mais une fois déposé le masque, dans l’Intimité du Cocon et dans les relations familiales, je puis être Incroyablement Chaleureuse. Quand je retrouve l’oncle Camille et sa bande au café du Vieux Saint-Etienne par exemple.

Sans doute aucun je suis un personnage dans le genre de Buster Keaton.

C’est quand je viens, le plus sérieusement du monde, en aide à des femmes empêtrées dans les tourments de l’histoire que la fatalité me fait apparaître comme la reine de l’Invention Comique.

En tout cas je ne remercierai jamais assez Joe Krapov et Marina Bourgeoizovna de m’avoir hébergée après mon évasion du Musée des Beaux-Arts de Rennes où j’étais condamnée à demeurer Interminablement Coite, engoncée dans ma robe rose, mon cadre ovale et mes fleurs d’églantier dans les cheveux.

Isaure Chassériau
 

Pondu pour l'Atelier d'écriture de Villejean du mardi 23 février 2021

à partir de la consigne AEV 2021-20 ci-dessous.

14 février 2021

OPÉRATION HMTD 1920

Le 23 mai 2021, Emmanuel Macron, président de la République française, en proie aux effets d’un puissant narcotique de fabrication russe, tombe du train présidentiel Railforce One dans une courbe où le train a ralenti son allure, peu avant Bergerac (Dordogne) et peu après avoir ouvert la fenêtre du wagon.

Ses ennuis ne font que commencer. Un peu comme avec le fameux triangle des Bermudes, il existe à ce niveau une faille dans le continuum spatio-temporel. Le président en pyjama est récupéré, soigné et hébergé par un cheminot et une garde-barrière puis livré le lendemain à la police de Bergerac. Il apprend qu’on est en 1920 et qu’il est soupçonné d’être le coupable de trois meurtres ou agressions qui défraient la chronique dans la région. Le fameux commissaire Maigret est même descendu de Paris, un peu rapidement lui aussi, puisqu’il a sauté du même train la semaine précédente. Il s’est fait tirer dessus par le suspect qu’il avait pris en filature et il mène depuis sa chambre à l’hôtel d’Angleterre une enquête pour le moins statique. "Ca n’avance pas !" se plaint-il à son épouse venue l'aider.

Casting Tintin 05Macron est inculpé et mis sous les verrous et Jules Maigret rentre à Paris, bougon comme à son habitude et insatisfait plus encore. Et si cet homme qui prétend être président de la République débarquait réellement de l’année 1921 ? Pourquoi le commissaire Siraneau était-il si pressé de conclure l’enquête en coffrant ce suspect tombé du ciel à travers les nuages ?

(Voir l’épisode n° 1 ici)

Maigret fait part de ses doutes à son frère jumeau, Jim Maigret, dont personne n’a jamais entendu parler pour la bonne raison qu’il est un agent très zélé des services secrets du président Paul Deschanel. Celui-ci décide de faire revenir l’homme au pyjama à Paris.

Pendant ce temps, en 2021, c’est la panique à bord. Le président a disparu ! Gérard Larcher assure l’intérim avec bonhomie mais tout l’appareil de "La  République en marche vers sa chute» est en alerte orange. Le président sera-t-il retrouvé avant l’élection présidentielle de 2022 ? Pourquoi ne donne-t-il pas de nouvelles ? Pourquoi ne reçoit-on pas de demande de rançon ? Un avis de recherche est placardé sur tout le territoire. Il ne donne rien jusqu’à ce qu’un citoyen dénommé Iosif Ilarionovitch Krapov mais il souhaite rester anonyme et ne pas toucher la récompense promise, signale un fait étrange. Sur l’encyclopédie en ligne Wikipédia, alors qu’il cherchait la notice « Kiki de Montparnasse » - à quelles fins ? Pour se rincer l’œil à l’ancienne ? C’est ça qui explique sa demande d’anonymat ? – il est tombé sur cette photo de 1920.

AEV 2021 18

Grand émoi dans le Landerneau élyséen ! Comment expliquer la présence du président dans ce groupe d’artistes ? Comment le prévenir que son épouse Brigitte l’attend tous les soirs à la maison et se désole devant sa vaisselle neuve de son absence à ses côtés ? Doit-on montrer la photographie à l’épouse ?

Casting Tintin 15Soudain le quêteur de l’assemblée, le député d’Ille-et-Vilaine Florent Chapelier, a une illumination quasi rimbaldienne. Il se souvient d’avoir visité jadis à l’Université de Rennes 3 le laboratoire Tornado. L’équipe de la professeure Isaure Chassériau y travaillait, de manière tout aussi expérimentale que secrète, sur une machine à remonter dans le temps pour venir en aide aux femmes en détresse. Chapelier est désigné pour mener à bien la mission HMTD 1920 « Hey, Manu , tu descends ? ». Il prend contact avec les universitaires.

Malgré l’hostilité prononcée des adjoints d’Isaure, les frères Park, prénommés Luna, Central et Jurassic, une expédition est mise sur pied. Les quatre scientifiques et le député atterrissent à Paris en 1920.

***

Casting Tintin 16Pendant ce temps Emmanuel Macron a été présenté au président Paul Deschanel et aux membres de son gouvernement. Celui-ci l’a longuement interrogé sur l’histoire du XXe siècle. Le fait qu’on ait marché sur la Lune en 1969 a fait des bosses à ces braves gouvernants. L’histoire du manque de masques en stocks en 2020 leur est passée par-dessus la tête.

- Nous on sort d’une épidémie de grippe espagnole, alors votre pneumonie chinoise, à côté, ça nous fait bien rigoler !

Par contre l’annonce d’une deuxième guerre mondiale les a sidérés. Deschanel a décidé de créer un conseil scientifique en vue d’éviter le prochain conflit avec l’Allemagne et il en a confié la présidence à Emmanuel.

- C’est bien gentil, a remercié Macron, mais moi, sans vous désobliger, j’aimerais mieux retourner en 2021 !

AEV 2021-18 Jean-Paul - Paul Deschanel- Eh bien faites, mon vieux ! Si vous savez aller marcher sur la Lune, cet objectif de retour vers le futur ne devrait pas vous poser de problème ! Votre attitude est assez désobligeante, monsieur ! On ne refuse pas un poste comme celui-ci ! L’intérêt de notre pays et l’instauration de la paix dans le monde, ça passe derrière votre désir d’aller à la soupe sous les dorures et au lit avec votre bobonne tous les soirs ? Eh bien bravo, la descendance ! Quand vous êtes tombé du train en pyjama, vous vous êtes reçu sur la tête ou quoi ?

- Pardon, vous avez raison, monsieur le président. De toute façon, ce que je demande semble effectivement impossible à réaliser. C’était juste un moment de nostalgie.

- Avoir la nostalgie du futur, c’est un truc auquel je n’aurais jamais pensé, raille Alexandre Millerand, le président du conseil. Donc vous restez ?

- Oui, Messieurs. Si je peux œuvrer en vue d’éviter cette deuxième guerre mondiale, je le ferai. En même temps, j’ignore si j’ai le droit moral de modifier le passé.

- Vous nous emmerdez, Macron ! Le passé c’est quatre ans de tranchées, de grosse Bertha et de taxis de la Marne et toute une génération transformée en gueules cassées ou en anges au ciel. Nous on ne veut pas que ça recommence. On se revoit demain. Trouvez-nous quelque chose d’ici-là pour éliminer ce boche ! Comment dites-vous qu’il s’appelle ? Adolf Himmler ?

- Hitler, Monsieur le président.

***

Casting Tintin 07Adolf Hitler ne prendra la tête du parti nazi (DAP puis NSDAP) qu’en 1921. Pour l’heure le militaire vient de mettre la dernière touche au portrait intitulé « Der rote Rackheim ». Car Adolf, à ses heures de loisirs, est un peintre d’avant-garde au talent mal reconnu. Le petit caporal – en fait il n’est que soldat de première classe – peint dans un style hyperréaliste qui n’intéresse personne à l’époque.

- Au cas où vous ne sauriez pas, M. Hitler, se marrent les marchands de tableaux juifs, il y a un truc qui s’appelle la photographie. Ca donne des résultats similaires à ce que vous faites mais ça n’est pas ça que les gens veulent, voyez-vous. Ca ne se vendra jamais, vos marins d’eau douce trop ressemblants !

Adolf ne dit rien, remballe ses toiles mais intérieurement il les envoie se faire foutre. « Je me vengerai, un jour ! ».

***

Après une bonne nuit de sommeil Macron vient de trouver « l’idée ». Il déclare à ses homologues.

Casting Tintin 14- Il n’est pas question d’éliminer physiquement le futur auteur de « Mein Kampf » car cela en ferait un martyr et galvaniserait ses acolytes. Il faut changer son destin, faire en sorte de le détourner à jamais de la politique. Il faut juste qu’il traverse la rue et trouve un emploi de peintre reconnu.

- Qu’est-ce que vous proposez, Macron ?

- Faisons-le venir à Paris. Déroulons-lui le tapis rouge. Achetez-lui ses croûtes, faites-lui découvrir la vie de Bohême, il a déjà donné je crois dans son adolescence.

Après discussion, tout le monde tombe d’accord avec la suggestion du « président en pyjama». Les choses ont, du reste, peu changé de nos jours.

- C’est très bien, Manu, déclare Deschanel. On va vous introduire chez les Montparnos. Vous y ferez la connaissance de notre agent là-bas. Elle s’appelle Alice Prin mais vous pourrez l’appeler Kiki. On vous donne une semaine et un mastard de carnet de chèque pour tâter le terrain, acheter de faux acheteurs, lui fournir un atelier, un logement luxueux. Ensuite, direction Münich ! Vous nous faites faire de ces choses, vous alors !

Macron ne proteste pas. Il va découvrir ce que c’est que de bosser réellement ! En même temps, c’est une comédie qui se joue là et le théâtre, il en a fait, il en connaît un bout.

***

- Comment ça se termine ? Ce subterfuge permet-il d’éviter le conflit de 39-45 ? Y a-t-il une autre guerre en 1978 comme le suggère l’historienne Nabilla B.? Qu’est-ce qui se passe entre Kiki de Montparnasse et Adolf H. ? Entre Kiki et Manu ? Sachant que si on retourne dans le passé on n’a pas le droit de changer le cours des événements ? demande la productrice.

- Ah mais ça c’est une convention chez Poul Anderson, uniquement !

- Il faut qu’il y ait une chute à ton histoire, sinon je ne suis pas preneuse !

C’est ce que m’envoie Marina Bourgeoizovna, ma productrice, à la figure. Je suis tellement enthousiasmé par l’écriture de mes trois pages de pitch que j’ai oublié que je l’avais aussi, la chute.

- Tout marche sur Déroulède, Hitler et l’hyperréalisme deviennent la coqueluche des Parisiens. Du coup le cubisme et le surréalisme sont dans un bateau, le surréalisme tombe à l’eau, le cubisme aussi. Qu’est-ce qui reste ? Rien, les musées sont fermés ! Macron file le parfait amour avec Kiki, Deschanel l’a désigné comme son successeur éventuel, il va de nouveau être président de la République, il n’y aura pas de débarquement en Normandie, de libération de Paris, de… Grâce à sa connaissance du passé il va modeler le futur, être le maître des horloges et du monde !

Casting Tintin 02Sauf que le contact finit par s’établir ! Isaure Chassériau, les frères Park et Chapelier ont repéré le Manu-Manu à un point très précis du temps : le jour où la photo de Wikipédia a été prise. Quand tous les invités ont été partis, ils ont sonné. Kiki a passé un peignoir, elle a ouvert.

Tête de Macron en pyjama devant Chapelier qu’il avait pratiquement oublié !

- Monsieur le président ! Heureux de vous retrouver ! Il faut rentrer ! Tout le pays vous attend. Mes chauffeurs peuvent nous déposer à la veille ou au lendemain de votre courte disparition lors du voyage à Biarritz.

- Vous êtes fou, Chapelier ? Je n’ai jamais été aussi heureux et je ne me suis jamais autant amusé que par ici ! Qui plus est je rends service à l’humanité en évitant plein de conflits ! C’est trop bien, 1920 !

- En même temps, corrige Isaure, on ne peut pas le déposer le 23 ou le 24 mai. Si sa disparition n’a pas lieu, vous n’êtes pas venu nous trouver et nous ne sommes pas là en train de le récupérer.

Casting Tintin 20- Ce serait bien qu’on fasse vite, appuie Jurassic Park, le plus bougon des trois. On n’a pas que ça à faire. On est attendus chez l’oncle Camille Cinq-Sens, au Vieux Saint-Etienne, rue de Dinan, pour taper le carton avec les potes !

- Qu’est-ce qu’on fait alors ? demande Chapelier désemparé.

- Aux grands maux, les grands remèdes !

Les frères Park se jettent sur Macron, le ligotent et le bâillonnent.

- Ben et moi ? Qu’est-ce que je deviens sans mon mac ?

Elle gueule comme un putois, la Kiki !

- Ah tiens, la partie féministe de l’histoire ! On avait failli l’oublier, celle-là, rigole Central Park. Allez, à toi de jouer, dame Isaure.

Casting Tintin 21De la poche de sa combinaison rose, la professeure Chassériau sort une carte de visite. C’est celle de Man Ray, un peintre et photographe qui va devenir bien plus célèbre qu’Adolf H. une fois que la mode de celui-ci sera passée.

- Allez voir ce monsieur ! Je vous assure que vous ne le regretterez pas. L’immortalité vous attend et qui sait, peut-être un jour, le Panthéon !

- Le Panthéon ? Là ousque sont enterrés Verlaine, Rimbaud et Victor Hugote ! Ah ben merci ma brave cocotte mais j’aye que dix-neuf ans, bibi, et toute une vie à vivre encore !

- Vous la vivrez. Quand à ce type, oubliez-le. D’abord il est marié…

- Et ben alors ? Ca gêne pas ! Il ‘tait gentil, mon Manu. En même temps…

- En même temps ?

- Je n’me vois pas trop non plus vivre toute ma vie en femme de fonctionnaire !

AEV 2021-18 Jean-Paul - Kiki de Montparnasse (Man Ray)

- Dites, Kiki, ajoute Isaure en fouillant dans une autre poche, quand vous verrez Man Ray, vous lui donnerez ça !

- Oh c’est rigolo ! Kèksé donc ?

- Ce sont des ouïes de violon adhésives !

- Pour quoi c’est faire, ce truc qui colle !

- Il saura bien ! Vous verrez !

- Bon ben merci, Madame Dufutur ! Tiens, ça vous embêterait d’emmener cette horreur ? C’est Manu qui me l’a offerte mais je trouve ça sinistre. C’est une toile d’Adolf, l’Allemand que j’ai jamais su si c’était Hitler ou Himmler son blaze.

***

Casting Tintin 06Isaure a embarqué le tableau. Les quatre hommes ont installé le paquet assommé dans le véhicule Tornado, celui dont on peut voir une maquette maquillée en fontaine sur la place Rallier Du Baty à Rennes, et ils sont revenus dans le présent.

Depuis son retour Emmanuel Macron tire un peu la tronche mais ça ne se voit pas trop parce que, comme tout le monde en temps de Covid, il porte correctement le masque sur le nez et la bouche.

Le tableau qui représente le chevalier Franz von dem Schellfisch a été accroché chez l’oncle Camille dans la salle du Vieux Saint-Etienne mais on ne peut l’y admirer car à l’heure actuelle les cafés sont fermés alors que les églises non. Choisis ton camp, camarade !

***

- Bon, ça va, je produis, a déclaré Madame Bourgeoizovna. Même si c’est un film où il n’y a pratiquement que des mecs. Ton directeur de casting, il est misogyne ou quoi ? Déjà, Marianne James en Brigitte Macron, je ne vois pas du tout de ressemblance.

- Justement, il n’en faut pas !

- Et pour Isaure et Kiki, il a des vues sur ki, pardon sur qui ?

- Audrey Tautou pour Isaure.

- Houla ! Ca va chiffrer du coup ! Déjà Jean Dujardin en Deschanel, on va douiller ! Et pour Kiki ?

- Blandine Bellavoir, l’Alice Avril des « Petits meurtres d’Agatha Christie» !

- OK, je marche ! Rappelle-moi le titre ?

- Opération HMTD 1920 !


Pondu pour l'Atelier d'écriture de Villejean du mardi 9 février 2021

d'après la consigne AEV 2021-18 ci-dessous.

03 février 2021

Collage de Jean-Emile Rabatjoie du 20 novembre 2020

2020 11 17 Isaure geek

Isaure ne prend jamais rien au trageek.

Posté par Joe Krapov à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 novembre 2020

Vivaldi chez Naïve

2020 11 29 Isaure naïve 63

Je vis dans un monde auquel je ne comprends absolument rien. Mais c'est sans gravité, docteur, je jouis bien quand même puisque tout est devenu gratuit ! Y compris nos actes !

Quoi ? Hein ? Comment ? Vous voulez un exemple ?

Ben prenons Vivaldi, tiens ! Voilà un bonhomme qui a composé plus de quatre cent concertos (ou concerti) pour des instruments divers accompagnés par un orchestre à cordes. Igor Stravinsky qui n'était pas gentil à dit un jour que c'était quatre cent fois le même concerto !

Tout au long de mon existence je n'ai pas cessé d'acheter des disques de ce compositeur. J'ai compté dans mes collections : dix-sept disques vinyles, douze coffrets de plusieurs disques dont l'intégrale d'I Musici en dix-huit galettes et un maximum de disques Erato avec des interprétations par I Solisti veneti sous la direction de Claudio Scimone, trente cassettes et quatorze CDs ! Je connais mon Jean-Pierre Rampal et mon Pierre Pierlot sur le bout des doigts !

Vous imaginez le "pognon de dingue" que j'ai mis là-dedans ? Eh bien figurez-vous qu'il en sort encore, des concertos de Vivaldi ! Il y a des fous sur cette planète qui se sont mis en tête d'enregistrer l'intégrale des manuscrits retrouvés à la bibliothèque de Turin ! C'est chez Naïve et il y a 65 volumes déjà parus !

Et pour s'y retrouver, bonjour ! Adieu la nomenclature de Marc Pincherle - Ah les joies du Pincherle 16 ! -, on est passés à RV, le catalogue  Ryom !

De toute façon pas la peine de chercher des correspondances entre mes disques et ceux-là. Sur le dernier que j'ai ouï, je ne connais pas un seul des concerti !

Alors, si je m'écoutais, je les achèterais bien, les 65 volumes de chez Naïve, d'autant que les couvertures sont super-jolies, même si les dames dessus ont l'air assez "frigo" voire effrayantes.

Comment, docteur ? Les magasins viennent de rouvrir ?

Hé ! Ho ! Ca va pas, doc ? Faudrait voir à consulter ! C'est gratuit sur Deezer, maintenant ! C'est justement ça, ce que je ne comprends pas dans ce monde : si le travail n'a plus aucune valeur, pourquoi est-ce que j'y suis allé et pourquoi est-ce que je continue à bosser ?

Posté par Joe Krapov à 12:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,