Coup de génie à petite échelle : sur la lancée de « A Limerzel » j’ai ressorti « Les Filles des Forges », « Déjà mal mariée » et « Où est passée ma femme ?». Ca permet à l’accordéoniste et au violoniste de jouer sans trop de complexités. En suite de quoi on peut reprendre « La Tendresse » de Bourvil avec la guitare seule et les voix de toutes et tous.

Quel boulot c’est, chef de choeurs !

***

Si elle est mentionnée sur Internet, la chanson "Où est passée ma femme ?"n'y figure ni sous forme de vidéo, ni sous forme de fichier son et on n'en trouve pas les paroles qui valent pourtant leur jus. Je répare en partie cet oubli pour le cas où ça intéresserait des musicien·ne·s.

Où_est_passée_ma_femme_(à deux_voix)

OÙ EST PASSÉE MA FEMME ? – Trad.

22 02 12 085_17_2019_2277

 

1
Où est passée ma femme mes chers amis ?
Où est passée ma femme à votre avis ?
(Bisser ces deux lignes)

Elle est de chez les moines dondaine dondon
Elle est de chez les moines dans leur maison
(Bisser ces deux lignes)

2
Que fait elle chez les moines mes chers amis ?
Que fait elle chez les moines à votre avis ?
(Bisser ces deux lignes)

Ell’ lave la vaisselle dondaine et dondon
Ell’ lave la vaisselle de ces garçons
(Bisser ces deux lignes)

3
Et quand reviendra-t-elle mes chers amis ?
Et quand reviendra-t-elle à votre avis ?
(Bisser ces deux lignes)

Ell’ reviendra dimanche dondaine dondon
Ell’ reviendra dimanche à la maison
(Bisser ces deux lignes)

4
Et que rapportera-t-elle mes chers amis ?
Et que rapportera-t-elle à votre avis ?
(Bisser ces deux lignes)

Elle rapport’ra des cornes dondaine dondon
Elle rapport’ra des cornes à la maison
(Bisser ces deux lignes)

220212 Moines de St-Bernardin s-l3005
Que ferons-nous d’ces cornes mes chers amis ?
Que ferons-nous d’ces cornes à votre avis ?
(Bisser ces deux lignes)

Les mettrons à la porte dondaine dondon
Les mettrons à la porte de la maison
(Bisser ces deux lignes)

6
Mais que dira le monde mes chers amis ?
Mais que dira le monde à votre avis ?
(Bisser ces deux lignes)

Dira c’est la demeure dondaine dondon
Dira c’est la demeure du cornichon
(Bisser ces deux lignes)