Finalement, devenir sportif, c'est peut-être ce qu'il nous reste de mieux à faire dans ce monde d'après sans théâtre, sans concerts et - je déconne ! - sans contacts ! ;-)

Ca n'empêche pas le cycliste régulier que je suis redevenu de s'arrêter et d'admirer le spectacle de la nature. Héron, héron, petit patapon ! Celui-ci, croisé hier sur le coup de midi, n'était absolument pas farouche et j'ai pu le mitrailler tant que j'ai voulu. Après les hostilités nous sommes repartis bien vivants chacun de notre côté. Surtout moi. Lui est resté à faire trempette au même endroit. Il y sera peut-être encore mardi ?

200806 265 007

200806 265 030

200806 265 042

200806 265 050 recadrée

200806 265 056 recadrée