04 avril 2018

En longeant l'Ille à Rennes le 26 février 2018 (3)

180226 Nikon 006
Nous sommes ici au Passage du Trégor

180226 Nikon 007

180226 Nikon 008

Posté par Joe Krapov à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


30 mars 2018

Images glanées au festival Sevenadur à Rennes le 25 mars 2018 (2)

180325 Nikon 017
Rappelons que Sevenadur est un festival interculturel. On y trouvait donc de l'artisanat guinéen...

180325 Nikon 018
...des pâtisseries roumaines...

180325 Nikon 034

... l'homme qui était bien plus heureux du temps
qu'il s'appelait Jacky et qu'il était conteur gallo...

180325 Nikon 036
... de la littérature belge traduite (?)...

180325 Nikon 008

 ... et l'Institut Confucius. De quoi chiner les xénophobes !
Mais il n'y en avait pas. Rennes est une ville ouverte dans laquelle on vit en Intelligence,
même si parfois je ne comprends rien à rien !

Posté par Joe Krapov à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 juin 2017

La fête pour le Mali de Kawral Sampara à Bédée (Ille-et-Vilaine) le 10 juin 2017 (1)

Sympathique festival africain sous le soleil à Bédée, ce week-end-là !

On peut lire un petit compte-rendu sur Ouest-France en ligne (et apercevoir votre serviteur au passage sur la photo !).

J'y accompagnais les conteurs de la rue d'en Bas qui se sont trouvé un bel arbre à palabres pour balancer leurs sympathiques histoires et j'y ai découvert de téméraires et photogéniques danseuses qui n'ont pas craint de soulever la poussière et faire danser le public sous un soleil bien plus africain que breton. Ce groupe s'appelle "Le Son mat" et fait partie de l'association Bagolo Fo si j'ai bien tout compris ?

170610 265 020

170610 Nikon 007

170610 Nikon 015

170610 Nikon 021

170610 Nikon 046

Posté par Joe Krapov à 11:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

La fête pour le Mali de Kawral Sampara à Bédée (Ille-et-Vilaine) le 10 juin 2017 (2)

170610 Nikon 035
J'ignorais que cet instrument de musique s'appelât une sanza
et pourtant nous en avons possédé une !

170610 Nikon 036

170610 Nikon 037
LOREILLE ET LARDU PHILOSOPHES

- Rafraîchissant, ce batik érotique !
- ???
- Ben quoi ? Par ces temps caniculaires, vivre d'amour et d'eau fraîche n'est peut-être pas un idéal convenable ?
- Boire de la bière en regardant Roland Garros à la télé ?

170610 Nikon 038

Masque d'"anonymous" africain ?

Posté par Joe Krapov à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

La fête pour le Mali de Kawral Sampara à Bédée (Ille-et-Vilaine) le 10 juin 2017 (3)

170610 Nikon 058
Le son mat des djembés et la poussière soulevée par les danseuses
faisait qu'on aurait pu s'y croire, en Afrique ! 

170610 Nikon 059

Jean-Emile Rabatjoie  vient d'aller coller ce masque sur le portrait de la Joconde.
Ca le fait !

170610 Nikon 060

170610 Nikon 062

Posté par Joe Krapov à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


La fête pour le Mali de Kawral Sampara à Bédée (Ille-et-Vilaine) le 10 juin 2017 (4)

170610 Nikon 064

Le quatrième est un boîteux, le quatrième est un boîteux !

170610 Nikon 066
Madame Chris Biche dans ses oeuvres de tresseuse (de fauves ?).

170610 Nikon 067

170610 Nikon 080

Infatigables !

170610 Nikon 112

Un peu grand, peut-être ?

Posté par Joe Krapov à 10:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 mars 2016

PROVERBES BANTOUS MADE IN BREIZH (1)

160207 255 037

 Les promesses faites en plein Sahara n’engagent que les tempêtes du désert qui y croient.

 

160207 255 039

 Les crocodiles dévorent tout mais ils digèrent mal le rhinocéros. Surtout les cornes. 

160207 255 041

 Les gazelles murmurent contre le lion, mais de loin.

PROVERBES BANTOUS MADE IN BREIZH (2)

160207 255 042

 Le cri de Tarzan commence la journée – Ahouahouhaaaah -.
Celui de Jane hurlant « A table, le puma aux betteraves est servi ! » la termine. 

160207 255 044

 Soulever des hippopotames est le lot quotidien de l’haltérophile mauritanien. 

160207 255 045

 La vie des baobabs est une succession de palabres mystiques auxquelles leur feuillage n’entrave que tchi. (Mais cela lui importe peu : le baobab, de toute façon, est dur de la feuille et ne se casse jamais le tronc).

PROVERBES BANTOUS MADE IN BREIZH (3)

160207 255 046

 Faire du charivari dans un bar-tabac est le remède à tous les maux du marabout qui vient de passer quarante jours seul dans la savane. 

160207 255 049

 Le rôle du kama-soutra est de se rendre indispensable aux missionnaires de l’Oubangui qui abusent du pili-pili. Car le maître de l’homme, c’est son slip. 

160207 255 050

Le grand bonobo doit aider le petit ibis perdu qui cherche la route de Biribi.

160207 255 263

 L’éléphant rêve d’un régime amaigrissant, la girafe rêve d’un restaurant gastronomique.

PROVERBES BANTOUS MADE IN BREIZH (4)

160207 255 330

 Le flatteur ressemble à la hyène qui vient pleurer à l’enterrement et bouffe le cadavre en ricanant une fois que la cérémonie est finie.

160207 265 Nani 091

 Qui n’aime que le missionnaire anglais bouilli avec des feuilles de menthe est détesté de tous les gastronomes chez les cannibales du Kenya amateurs de viande en sauce.

160207 Nikon 239

 Qui ne regarde pas l’horaire avant de sauter risque de rater la liane de 8 h 47.

160207 Nikon 316

Qui a été saisi par l’oreille et entraîné dans un maquis ne doit pas s’attendre à ce que le gorille lui fasse écouter là des disques de Georges Brassens.

 

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 29 mars 2016 d'après la consigne décrite ainsi ici même hier : 

On fabrique des proverbes bantous en collectant dix mots qui ne contiennent que la voyelle « i », dix ne contenant que des « a », dix mots de quatre syllabes et dix qui évoquent l’Afrique. On s’en sert pour remplacer les mots de proverbes écossais ou russes dont on conserve la seule trame.

 

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

30 mars 2016

Je pourrais écrire sur ma tête

Elle ressemble de plus en plus à celle qu’avaient mon père et mon grand-père. Nihil novi sub sole. Je ne suis pas le fils du facteur.

Je pourrais écrire sur ma tête si j’étais équilibriste, si j’étais pou dissocié, si je trouvais cela intéressant.

Je préfère écrire sur ce qui passe sur la tête de Joe Krapov. Ou par sa tête ou dans sa tête. Sur ce qu’il est capable d’inventer comme farces gentilles.

Peut-être ne fait-il rire que moi seul ?

Même si cela était, cela justifierait son existence dans le système religieux que nous partageons lui et moi !

achille krapov copie

 

Posté par Joe Krapov à 11:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,