22 août 2019

Faire la pige à Musardise les 17 et 18 août 2019 (2)

190817 265 025
Camping sauvage en pays de Vilaine ?

190817 Nikon 059
Ne vous y trompez pas : la douche rustique et les toilettes sèches c'est un seul et même endroit. Il y a des trous dans le toit des toilettes sèches et nous sommes le seul jour de l'été où il aura plu !

190817 Nikon 341

190818 265 001
Ami(e)s du véganisme, bonjour !

190818 265 005

Ici Joe Krapov a répété quelques chansons drôles
dont celle-ci glanée à Paimpol dans le répertoire des Goristes :

Posté par Joe Krapov à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


17 août 2019

JUSTE HISTOIRE D’ÊTRE LÀ !

DDS 572 124380158

Voyez comme il va l’ancien
Du côté de Valenciennes
Comme il promène son chien
D’Outre-Quiévrain à Marchiennes !

Non !

Pour notre pain quotidien
Il nous offre une méridienne,
Cadeau d’une immense main
Qui nous occupera la semaine !

Non !

Est-ce que tu y étais, Titien
Au raout d’l’esthéticienne ?
Je n' sais pas si tu t' souviens,
C’était avant que survienne
Ce philosophe kantien
Qui nous sortit son antienne
Et nous avoua combien
Il était fou de Fabienne.

Non plus !

Coiffé d’un bonnet phrygien
Il réclamait de l’hygiène
Jusqu’aux sommets himalayens
Où règne Cosima la hyène.

Non. Je vais peut-être reprendre le début finalement.

Voyez donc comme il va l’ancien,
Un peu plus haut que Valencienne :
Il nous fait cogiter sur du Saint-Sulpicien
Tandis que d’un œil assassin supplie sa chienne
Qu’il l’emmène trotter pour son tour quotidien
Tout le long de la méridienne.

Mouais. Mais je ne peux pas en faire une chanson. En même temps je sens que je tiens quelque chose avec la chienne.

***

Finalement, quelques heures plus tard, René Rivedoux finit par pondre son poème qu’il intitula "Idylle philoménale". Il le mit en musique et entreprit la tournée des interprètes en vogue du moment.

La chanson fut immortalisée par Yves Montand et, après ce petit succès vite effacé des mémoires, l’auteur redisparut dans les limbes de l’oubli. 



Ecrit pour le Défi du samedi n° 572 d'après cette consigne

(la photo du haut)

Posté par Joe Krapov à 04:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 août 2019

Aco + Taka au Festival du chant de marin de Paimpol (Côtes d'Armor) le 4 août 2019 (2)

Irrésisitibles ! La demoiselle entraîne même le public à danser une gavotte sur l'air de "La jument de Michao" chantée en japonais ! Un moment complètement surréaliste !

190804 Nikon 037

190804 Nikon 039

190804 Nikon 041
Et Dieu sait que c'est difficile la gavotte en tongs avec des chaussettes !

Pour vous donner une idée sonore de l'énergie de ce duo j'ai récupéré chez M. Youtube une vidéo d'un concert donné pas très loin, à Quintin, en 2016.

"La Jument de Michao" commence à 9 mn 45 s. 

Aco + Taka au Festival du chant de marin de Paimpol (Côtes d'Armor) le 4 août 2019 (4)

Les ayant retrouvés plus tard un peu plus loin avec un autre standard breton, j'ai enregistré un bout de leur "Tri martolod". D'enfer ! 

Posté par Joe Krapov à 09:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


25 juillet 2019

Automatic City à Transat en ville à Rennes le 20 juillet 2019

190720 265 012

190720 265 016

190720 265 017

190720 265 018

190720 265 020

 

Premier Transat en ville suivi de A à Z par les "revenants du Nord". Automatic City, un groupe lyonnais qui déménage dans un genre très spécial : la chanson (rythm'n') blues bâtie sur un seul accord !

J'ai bien aimé les solos et contrechants de guitare électrique et le stylophone !
Quant à la section rythmique, nul doute, elle assure. Ainsi que le chanteur, du reste ! 

Bref, une belle découverte !

23 juillet 2019

Petits pas de côté aux Affranchis : la Flèche le 7 juillet 2019 (1)

190707 265 001
Le bonheur sur terre, ce n'est pas compliqué. C'est un grand crème avec un croissant et un pain au chocolat en terrasse du café l'Entr'acte.
Ca n'arrive qu'une fois par an et en plus cette année, c'était un deuxième petit-déj !

190707 265 011

190707 265 012
J'ai toujours préféré aux voisins les voisines.

Prêt.e.s pour "Fenêtre sur cour" en 3 mintes 44 ?

 

190707 Nikon 014

Dimanche 11 heures en plain cagnard !
Trouver fraîcheur est tout un art !

190707 Nikon 015

Posté par Joe Krapov à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 juillet 2019

Germaine et Germaine aux Affranchis à la Flèche le 6 juillet 2019 (4)

J'ai surtout aimé que le spectacle soit construit sur la défaillance de la mémoire. A plusieurs reprises dans le spectacle Germaine prononce "Ca me rappelle..." et elle ne se souvient plus. Elle l'a sur le bout de la langue mais ça ne sort pas. Ce n'est qu'à la fin du spectacle qu'elle retrouve LA chanson très émouvante qui résume ce qu'a été leur vie, voire ce qu'est la vie.

J'ai de mon côté, bien sûr, noté quelques paroles sur mon programme et une semaine plus tard, rentré à la maison, je l'ai retrouvée sur Internet, la chanson. Cela s'appelle "Les jeunes filles de bonne famille", c'est un titre de Jacques Hélian mais je préfère la version complète de Jacqueline Ricard, illustre inconnue très intéressante. Ca tourne en boucle depuis et ça sera bientôt dans ma guitare (ou mon ukulélé, puisque c'est en fa). Merci aux deux Germaines de ce spectacle et de la découverte musicale qui s'ensuit.

16 juillet 2019

Les illuminations de la cathédrale de Chartres (Eure-et-Loir) le 8 juillet 2019 (4)

190708 Nikon 248

190708 Nikon 250

190708 Nikon 252

190708 Nikon 253

190708 Nikon 256

190708 Nikon 266

190708 Nikon 267

190708 Nikon 268

 Parfois j'aime à imaginer qu'il existe des univers parallèles dans lesquels on ne se retiendrait pas.

On aurait pu y lire, dans la gazette du 9 juillet : "Un touriste rennais assomme avec son appareil photo le voisin qui n'a pas arrêté de raconter sa vie à haute voix pendant le spectacle d'illuminations de la cathédrale de Chartres au lieu de se taire et d'admirer ".

Un peu de mouvement ? 

Posté par Joe Krapov à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 juin 2019

CONSEIL D'AMIE

L’amiral ou l’adjoint au maire
Si jamais tu voulais leur plaire… ;

Si tu rêves de les emplir,
L’un ou l’autre de ces malades,
L’un aride et l’autre impala,
Du désir d’être ton mari ;

Si tu souhaites qu’on t’admire,
Si tu désires te faire aimer
Si tu veux te pâmer en prime
- Pardi, c’est humain après tout
Et tout le monde est bien pareil ! -
Change d’allure sans délai !

2019 06 28 - Isaure en robe à damier pour DDS 565

Quitte l’ample robe à damier,
Ton plaid à l’allure mariale
De paria de la séduction
Et cette armada de bijoux,
- Palme d’or, violettes de Parme -
Sous lesquels, oiseau de parade,
Prima donna de mardi gras,
Tu sembles un palmier du Mali
Atteint d’une maladie rare !

De ce look « trop » on médira,
Sois en sûre, et rira aux larmes
Et toi cela te déplaira
Tu t’en feras un nouveau drame.

Ton naturel parle pour toi.
Nul besoin d’un cœur en alarme.
Sans ces drapés tu n’es pas laide
Et si tu permets que je t’aide
L’idéal serait que tu sois
Simplement nue sous un imper !

Madre mia ! Qu’on t’aimera !
Comme ton corps seul plaidera
Pour que sur le dernier palier,
Je le parie, rapide raide,
L’élu de ton cœur, en péril,
Accroché la main à la rampe,
Derrière ton look à pâlir
Soit proche de l’apoplexie !

Sûr, la simplicité paiera
Ta beauté seule gagnera
Pour ton triomphe sans péril
En toute gloire.

Et surtout, surtout, c’est plié,
Pas de maquillage outrancier !
C’est la plaie : ça t’ fait ressembler
A un lampadaire de Noël !

 


Ecrit pour le Défi du samedi n° 565 d'apès cette consigne : lampadaire

N.B. Et une surconsigne consistant à inclure dans le texte une cinquantaine de mots
composés avec les lettres du mot "lampadaire". Genre "logogriphe", comme on dit maintenant !