02 septembre 2016

Le château de Puyguilhem à Villars (Dordogne) le 25 août 2016 (4)

160825 Nikon 083

160825 Nikon 085

160825 Nikon 094

The rhinoceros is watching the moon !

Posté par Joe Krapov à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


30 août 2016

Un petit tour dans Brantôme (Dordogne) le 22 août 2016 (4)

160822 Nikon 041

160822 Nikon 050

160822 Nikon 052

160822 Nikon 053

 


Le petit jeu du jour

J'ai donné ici la règle d'écriture de "la belle absente", un jeu d'écriture pérecquien pas piqué des zânetons. Dans la chaleur torride qui écrasait nos siestes à Brantôme, j'en ai concocté deux. Voici le premier qui est un bel absent. A vous de deviner de quel homme il est question. Trop fastoche !

Fricandeau à l’oseille avec Jules ? Bernique ! Soirée TV phagocytée
De déboires téléphoniques : jeunes filles enfuies, grivèlerie, crime…
Quel sort absurde, ma pauvre chère ! Quel enfer conjugal !
Il faut bien cependant qu’on cajole le flic harassé, qu’on lui serve un menu :
Mange, homme, ce potjevleesch, cette bénéfique daube !
Mais il vit au quai, hagard, fou, boit du schnaps au quai, jouit au quai…
Rêver de Meung-sur-Loire ? Il y pêchera seul ! Bifurque, jeune femme de flic !

Posté par Joe Krapov à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 juillet 2016

L'inauguration du radis géant à La Bellangerais le 3 juillet 2016 (1)

Discours d’inauguRADItion du RADIS géant le 3 juillet 2016
(non prononcé par M. de Grimm, commissaire aux contes, car il avait oublié de mettre son costume de bouffon)

Mesdames et messieurs, mes chers concitoyens et néanmoins RADIministrés,

Il est de tRADItion lors d’une inauguRADItion qu’un élu au style plus ou moins RADIScutable s’en vienne RADIre à l’assemblée, sans trop RADIgresser car le temps est aujourd’hui aussi précieux qu’il est pluvieux, combien l’art a toute sa place dans la cité, surtout dans la cité RADIeuse du Corbusier. Pardon de Le Corbusier.

Permettez-moi tout d’abord d’excuser les autres personnalités invitées qui n'ont pu participer à notre RADISsemblement : Monsieur StRADIvarius et Mesdames RADIne Morano, Vanessa PaRADIS et SaRADIS Bernhardt qui n’ont pu venir car elles étaient inRADISponibles et surtout, pour Sarahdis Bernhardt et Monsieur StRADIvarius, sérieusement inRADISposés.

160703 265 029

160703 265 069

 

Posté par Joe Krapov à 11:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

L'inauguration du radis géant à La Bellangerais le 3 juillet 2016 (2)

L’œuvre que nous inaugurons aujourd’hui ne peut que soulever l’enthousiasme de la foule nombreuse (c’est vous).

- Hourrah !" disait jadis Louis ARADIgon en découvrant l’Oural.

- Hip Hip Hip Hourra !" disait autrefois Raymond RADIguet rendu gai par les chiffres de vente de son roman « Le bal du comte d’Orgel » que tout le monde a oublié, sauf moi que mon hypermnésie fait RADIdoter.

Réjouissons nous à notre tour du cadeau RADIvin qui nous est fait ce jour.

Le RADIS RADImentionné de Monsieur Ar Furlukin va irRADIer sur toute la coulée verte et sur toute la ville de Rennes la joie de vivre et nous faire voir, ainsi que le chantait jadis la regrettée RADIth Piaf, la vie en rose.

 

160703 265 070

160703 265 072

Posté par Joe Krapov à 11:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

L'inauguration du radis géant à La Bellangerais le 3 juillet 2016 (3)

Devant ce monument dressé ici à la gloire du petit légume devenu grand, l’envie nous prend d’éRADIquer le pessimisme ambiant des RADIos et de mettre nos pas dans ceux du pape François, notre cama RADE I talien.

RADIes irae, RADIes illa !

RADIons de la surface de la terre tous ceux qui sont adeptes du dicton « qui rit vendRADI RADImanche pleurera ».

ERADIquons aussi les Ducons mal éduqués, tous les chantres pas mous de la RADInerie qui s’en vont planquer leurs RADIS dans des paRADIS fiscaux.
A la fin de cette cérémonie nous RADIStribuerons d’ailleurs à chacun de vous des bâtons de RADYnamite pour aller faire sauter la banque !

Ca fera une pétaRADE Inimaginable qu’on entendra jusqu’à Brest où, pour la consoler du temps pluvieux et de la connerie de la guerre, notre adjoint à la culture, monsieur Jacques Prévert, ira offrir à BarbaRA DIX ROSES.

160703 265 073

160703 265 078

 Le radis ? Ca me botte !

Posté par Joe Krapov à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


L'inauguration du radis géant à La Bellangerais le 3 juillet 2016 (4)

Mais j’ai assez RADIvagué comme cela aujourd’hui.

Avec Ar Furlukin, soyons et restons fan(e)s des RADIS. Ainsi nous serons toujours verts et jamais durs de la feuille.

Mes chers RADISministrés, Vive la RADIpublique ! Vive la RADIF(fé)rance ! Et vive le RADIS géant !

160703 265 083

160703 265 085

 

La chanson du jour

 

13 juin 2016

ELOGE DE L'ESCARGOT (1)

ELOGE DE L’ESCARGOT

Amitié

Chez les escargots l’amitié est longue à venir mais quand elle est là, elle dure longtemps. L’escargot est très amical et pas du tout sectaire. Axel Bauer a chanté l’amitié d’un escargot avec deux nuits du Groënland.
Non, vous ne vous rappelez pas « Escargot deux nuits » ?

Et Jacques Prévert a infligé à moult escholiers l’histoire de ces deux escargots qui allaient voir pour la dernière fois une feuille tombée dans l’automne de sa vie et pas dans l’oubli cependant.
L’escargot est aussi comme moi, très ami avec les zeugmas. 

160612 255 144

Couple

Lorsque, chez l’escargot, l’amitié devient amoureuse, Roméo ne fait pas de déclaration à Juliette, ni Tristan à Yseut, ni France Gall à Michel Berger, ni Jerôme Cahuzac à Madame l’Administration fiscale.

En effet l’escargot est hermaphrodite : il est tantôt il et tantôt elle et de fait on n’a jamais vu chez cet aimable gastéropode de manifestation pour ou contre le mariage pour tous.

Dans les villages d’escargots il n’y a de toute façon ni mairie, ni église, ni officier d’état-civil.
Quand ils veulent fonder un couple les escargots se mettent en ménage et ils vivent à la colle.

Posté par Joe Krapov à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

ELOGE DE L'ESCARGOT (2)

Art de se taire

Personne chez nous les humains n’organise de rendez-vous nocturne pour aller écouter, au plus profond de la Sologne ou ailleurs, en Bourgogne par exemple, le brame des escargots en rut.

C'est que l’escargot possède, tout comme la girafe, l’art de se taire dans les moments les plus intenses de sa vie. Son « Rhâââ lovely ! », son « Encore ! Encore ! », son « Mets ton doigt où j’ai mon doigt !», son « Refais-le me le !», nul ne peut se vanter de les avoir entendus joints à des cris de joie ou des bruits de jouets jouasses quand en juin ou juillet l’escargot jouit ou se paie une toile (forcément de Jouy, si j’osasse).

C’est tout juste s’il émet un léger « Crac » lorsqu’un promeneur distrait écrase par mégarde son logis portatif. Alors que vous, il faut voir et surtout entendre les cris d’orfraie que vous poussez lorsque vous laissez tomber votre Iphone 6 et que son écran se brise !

160612 255 145

Cuisine

L’escargot n’aime pas entrer dans la cuisine des hommes. Par nature il déteste l’odeur de l’ail.

ELOGE DE L'ESCARGOT (3)

160612 255 146

Gendarme couché

Nous l’avons écrit plus haut, l’escargot est très amical. Il a bien voulu faire cadeau de son nom aux routiers sympas ou pas qui se traînent sur la rocade de Rennes ou sur le périphérique de Nantes afin de protester contre la loi travail ou l’emploi de main-d’œuvre des pays de l’Est dans les transports internationaux. Ce sont les fameuses opérations « Escargot » et quand il y en a les gendarmes ne sont pas près d’être couchés. Ils dévient le trafic et parfois même, quand ils ont quelque chose en eux de Tennessee, ils dévient Crockett.

Par contre là où le panneau de circulation indique un gendarme couché c’est l’escargot qui ne dort pas. Il lui faut en effet escalader chaque jour trente centimètres le long du panneau et en redescendre vingt la nuit. Comme le panneau mesure 1,80 mètre on demande à l’escholier de CM2 au bout de combien de temps l’escargot atteindra le sommet, sachant que l’année est bissextile, que le capitaine a 55 ans et que la baignoire perd O,25 litres tous les cinq litres depuis que Toto y a percé un trou avec la chignole à Papa.

160612 255 147Nudisme

La limace est une espèce d’escargot qui pratique le nudisme dans les jardins bien entretenus plutôt que sur les plages de sable fin. Elle est comme toute le monde, elle n’aime pas avoir du sable dans la raie des fesses.

Pour sortir de sa coquille cette grande folle un peu timide en a bavé mais elle n’est pas récompensée pour autant : en effet, même débarrassée de son dressing-room portatif, la limace à poil dur n’avance pas plus vite que l’escargot encore chargé de son home sweet home. Comme quoi rien ne sert de vouloir courir plus vite que l’ombre de la tortue qui se tire.

Helpdesk d’argot : Même si elle est aussi lente qu’un escargot, la limace est assez habile pour ne jamais se faire cravater quand elle se promène sans chemise et sans pantalon au nez et à la barbe d’un gendarme couché.

160612 255 148Ulysse

Quand Ulysse est rentré à Ithaque il a d’abord dû se farcir le décès de son chien, Argos, sous ses yeux. Le clébard était tellement ému de la réapparition de son maître qu’il a fait une crise cardiaque carabinée dont il ne s’est pas remis.

Puis il est allé retrouver Pénélope. Il a vu qu’elle avait dix ans de plus mais il s’est dit que lui aussi alors il n’a rien dit. Il a vu qu’elle était toujours aussi baba et cool et du coup ni l’un ni l’autre n’ont fait de crise cardiaque.

Mais quand il a vu la tapisserie toujours pas terminée, il n’a pu s’empêcher de demander :

- C’est quoi ce travail de gendarme couché ? »

Il faisait référence au problème de l’escargot qui escalade le panneau indicateur « Guerre de Troie » le jour et redescend la nuit et qui empoisonne la vie de tous les escholiers de la planète depuis que Charlemagne a inventé l’école.

ELOGE DE L'ESCARGOT (4)

160612 255 149

Sourire

L’escargot ne peut pas éclater de rire. C’est là une action beaucoup trop violente et beaucoup trop rapide pour lui. Tout juste esquisse-t-il, quand on lui conte une plaisanterie grasse, un long sourire d’acquiescement qui met du temps à disparaître. C’est pourquoi, malgré sa présence active dans le secteur de Chester, l’escargot a été dédaigné au profit du chat par Lewis Carroll lorsqu’il s’est agi de mettre dans ses « Aventures d’Alice au pays des merveilles » un personnage à sourire clignotant sur la branche d’un arbre magique.

De toute façon, l’escargot n’escalade que les panneaux indiquant un gendarme couché et ceux-ci n’existaient pas encore à l’époque.

160612 255 150
Haïku

L’encyclopédie
De l’escargot Diderot :
Un simple haïkaï !

160612 255 151Rapports

C’est un escargot qui reçoit un SMS sur son téléphone :
« J’ai très envie de toi. Mais ce soir ce n’est pas possible. J’ai la garde des enfants. Et j’ai des principes ».

Il répond à son correspondant qu’il a soixante-dix ans et qu’il doit s’agir d’une erreur de destinataire.
Alors le premier confirme en répondant :
« Désoler » [sic].

Et l’escargot de demander, oralement, à son entourage :
- A votre avis, c’est un homme ou une femme qui m’a envoyé ce SMS ?

Moi j’ai tendance à penser que c’est une femme : les hommes n’ont pas de principes.
En même temps, j’ai tendance à penser que c’est un homme : les hommes n’ont que des rapports très éloignés avec l’orthographe.

Finalement, c’est très bien que l’escargot soit hermaphrodite !

P.S. La sculpture "Chemin de vie" de Philippe Le Ray a été photographiée le 12 juin 2016. Pour en savoir plus sur sa signification, vous pouvez consulter cet article.


L'Eloge de l'escargot a été pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 7 juin 2016 à partir de cette consigne :

 Il est demandé aux participants : de quoi souhaiteriez-vous faire l’éloge ?

Ceux-ci ont répondu :

L'escargot - la chorale - le kiosque à musique - le cochon - l'écriture - l'hyperactivité - le voisinage - le silence - les voyages - les livres - le printemps - la rivière - le temps présent - la vache - l'odeur du pain grillé mêlée à celle du café - la mer - le chez soi - les souvenirs - la lecture - le presse-agrumes - l'imperfection - l'atelier d'écriture - le vélo - la tong - les cerises - le cadeau - la petite cuillère - le chiffre 9 - la lune - l'Euro de foot - la sieste - l'araignée (le crustacé) - la délicatesse - la famille

 Il leur est demandé ensuite d’écrire l'éloge choisi sous forme de courts chapitres. Pour cela on utilisera les têtes de chapitre du livre « Eloge de la douceur » de Stéphane Audeguy :

 Âge des bonbons – amande – amitié – aphorismes – art de se taire – assujettissement – Astaire (Fred) – Aubes – Au lecteur – Barthes (Roland) – Beckett (Samuel) – Bologne – Bouche – Boucherie – Caresses – Changements – Chanson française – Clémence – Compagnie des eaux – Concept – Couple – Cuisine – Désespoir – Devise – Doudou – Drogues - - Enfance – Eponge – Fadeur – faiblesse – faire l’amour – fatigue – Femmes – Gauche – Gaudi – Gaulois – Gendarmes couchés – gaulois – habitudes – haïku – Hokusaï – homosexualité – Incarnation – Intempéries – jardins – Jean de La Fontaine – langage – lecture – maladie – médecine – médiocrité – modestie – mort – Napoléon – noces – nudisme – optimisme – parents – politesse – rapports – révélateur – rose –sac à dos – s’endormir – silence – soleils couchants – sourire – sucre – Ulysse – vache – Winnie l’ourson