14 juin 2017

Choses vues à Rennes le 6 juin 2017

170606 265 001
Moi non plus je n'ai rien compris sinon que tu as aussi des lacunes en ortograffe !

170606 265 003

Libérés de la pub ?

170606 265 004

A moi le pompon ?

170606 265 005


15 mars 2017

Au café Le Lavoir, à Rennes, le 12 mars 2017 (1)

170312 265 009
Le kamishibai acheté à Botmeur, à partir duquel Marina B. a conté "L'étoffe d'un roi"

170312 265 016
Joe Crapauv lit sur une chaise de bar ?

170312 265 017

 Il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille... et à Boris Vian !

J'ai plongé le nez récemment dans ma pile à lire. J'y ai trouvé "Les fourmis" de Boris Vian et j'ai été un chouïa désappointé par la désinvolture avec laquelle l'ami Boris traite ses personnages. Il les fait tous mourir sans états d'âme après les avoir baladés dans quelques aventures quotidiennes sans grand intérêt. J'avais emmené dans mon sac "Trouble dans les Andains" que j'ai commencé à la suite. Pour l'instant je n'ai sauvé que "Popotepec Atlazotl était Inca exceptionnel" de ce roman ! 

J'ai maintenant une autre raison de me débarrasser de ce 10-18 : j'ai rangé mon parapluie dans mon sac et la cohabitation n'a pas vraiment plu au bouquin qui s'est gondolé (il est bien le seul !). Je dois être devenu Breton : je ne me suis pas rendu compte à quel point il pleuvait ce dimanche !

170312 265 018
Plus ça va et plus j'aime les "réclames" d'autrefois !

Posté par Joe Krapov à 10:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 janvier 2017

D'UN GRENIER L'AUTRE. 1, Le restaurant "La Chicorée" à Lannion le 29 décembre 2016 (1)

Au fil du temps des liens se tissent entre les gens, entre les lieux et cela nous fait de l’histoire, des histoires, des cultures personnelles et communes.
Et dans cette grande tapisserie digne de Jérôme Bosch il ne faut surtout pas tirer le moindre fil sous peine de voir redébouler d’autres liens, d’autres époques, d’autres greniers qui vont vous compliquer la lecture du chemin !

C’est pourtant ce qui nous arrive, ce qui m’arrive plutôt, par la simple tenue de ce blog et par mes pérégrinations récentes.

Prenons le cas de « La Chicorée », ce restaurant Ch’ti de Lannion où nous sommes allés par trois fois ces dernières années.

Sur la déco et les menus de la salle à manger, j’ai retrouvé mention de la chicorée Williot. J’en fais mon miel et trois de mes quatre billets du jour.

161229 265 078

161229 265 079

161229 265 080

161229 265 093

161229 265 094

Posté par Joe Krapov à 11:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

D'UN GRENIER L'AUTRE. 2, Le restaurant "La Chicorée" à Lannion le 29 décembre 2016 (2)

Tirer le fil de la chicorée en grains pourrait me ramener à la cuisine de mon enfance, aux moulins à café d’antan, à la cuisinière à charbon, à des « je me souviens »… dont je ne veux point parler ici. C'est trop perso' !

Mais tirer sur Williot –encore qu’il ne m’ait rien fait ;-) -, c’est ranimer un souvenir plus récent, celui de « mon » château, celui que vous avez aperçu sur les aquarelles de Sablé-sur-Sarthe. Pour rappeler les choses scientifiquement, je citerai Maître Jean-Marie-Arnoult et son article du BBF de décembre 1982 :

Après une période faste, le château tomba en léthargie avant d'être mis en vente pour être acquis en 1902 par un marchand de biens qui le louait comme maison de campagne. En 1918, il fut acheté par la famille Williot, famille d'industriels du Nord de la France qui s'y installa avec son activité, la chicorée. Cette industrie occupa peu à peu le château - environ les 2/3 de sa surface - et les dépendances annexes, les anciens communs du XVIIIe siècle. Des transformations profondes altérèrent son aspect extérieur et défigurèrent son aspect intérieur une nouvelle fois ; l'installation de machines diverses entraîna des bouleversements dans l'architecture même, et des destructions irrémédiables comme les tourelles qui flanquaient le bâtiment principal. En 1962, la fabrication de la chicorée cessa, et les bâtiments restèrent en l'état jusqu'en 1979.

161229 265 082

161229 265 083

161229 265 084

161229 265 085

 

Posté par Joe Krapov à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

D'UN GRENIER L'AUTRE. 3, Le restaurant "La Chicorée" à Lannion le 29 décembre 2016 (3)

161229 265 090

De cette période 1985-1997 au cours de laquelle je suis né en tant que « Joe Krapov », à peu près en 1989 j’ai aussi descendu de mon grenier le matériau d’une soirée Charles Cros, autre prédécesseur sabolien célèbre au château de Sablé.

De là, parce que Cros fut de ceux qui accueillirent Rimbaud à Paris, je pourrais embrayer sur le livre de Xavier Grall – poète breton pour qui lirait son nom pour la première fois - « Arthur Rimbaud : la marche au soleil ». Je viens d’achever sa lecture et je vais m’empresser, à partir de la deuxième partie de ce livre, d’ajouter d’autres « bavardages artistiques » dans le grenier stérile de mon ordinateur !

 

Posté par Joe Krapov à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


D'UN GRENIER L'AUTRE. 4, Photo-Hall, 5, rue Scribe à Paris

Mais, si je le fais, comment ne pas perdre le fil de « Photo hall » dont j'ai découvert l'existence dans le grenier de mon beau-père ? C’est que cela m’a ramené rue Scribe à Paris, Paris où j’ai aussi vécu, où j’ai croisé la dame qui m’a amené ici à Rennes où je suis devenu « kaléïdoscopeur de couleurs d’autrefois qui perd parfois le fil du discours initial» !

Qu’est-ce que je disais, déjà, au début ?

Image empruntée au Musée Carnavalet :

 

Devanture du salon des arts 5 rue scribe
Devanture du salon des Arts, 5, rue Scribe.

Images empruntées chez Delcampe.net :

216_002

582_001

Facture photo hall

En 1962 Photo-Hall était toujours actif.
Patrick, appelle donc Opéra 40 52, pour voir ! ;-)

Photo hall 740_001

Photo hall829_001

 Niepce... Si j'ajoute "Nicéphore de café", est-ce que j'aurai bouclé la boucle ?

Posté par Joe Krapov à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 janvier 2017

Du temps d'hiver à Rennes le 3 janvier 2017 (3)

170103 265 027

Cliché français ?
(De retour du club d'échecs)

170103 265 030

170103 265 038

170103 265 040
(en allant à l'atelier d'écriture)

Posté par Joe Krapov à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 décembre 2016

Choses diverses vues à Rennes début décembre 2016

161201 265 008

 Le 1er décembre (et les autres jours de ce week-end-là)  j'ai zappé le Festival des Transmusicales. J'ai préféré plus volontiers me rendre à la Bibliothèque des Champs libres. Par curiosité intellectuelle j'y ai emprunté la deuxième saison de "Girls" de Lena Dunham.

161201 265 005

 Qu'est-ce que c'est, "Girls" ? Du Woody Allen avec des scènes de sexe explicites.
Je crois que je ne comprendrai jamais rien :

- A Télérama qui adore ça ;
- Aux Américains, jeunes et vieux, dont on voit ici dressé un portrait effarant ;
- A rien, mais je m'en fous parce que...

161201 265 004

La vie est belle est c'est tant mieux : malgré les aléas je garde le sourire !
(Que faire d'autre ?)
(What else ? Reprendre un café ?) ;-)

161201 265 009

Posté par Joe Krapov à 10:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 juin 2016

Sur le chemin du Thabor à Rennes le 12 juin 2016 (1)

160612 255 008

Vous ne voyez pas où je veux en venir ?

160612 255 009

 Vous ne me voyez vraiment pas venir avec mes gros sabots ?







2016 06 15 Isaure fait la moue

Pour moi, c'était évident dès la prise de vue !

(Ca existe, le délit de cruauté mentale envers une oeuvre picturale ?)
(Et pourtant personne n'aime plus Isaure Chassériau que moi dans cette ville !)

Posté par Joe Krapov à 21:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 mars 2016

A boire et à manger à Bécherel (Ille-et-Vilaine) le 28 mars 2016 (4)

160328 Nikon 012
Un apéritif d'avant le déluge : la tempête a chassé les libraires des rues de Bécherel et les animations de rue n'ont pas eu lieu ce lundi. Dommage, elles étaient prometteuses. Le graphisme du programme, dû à Zig, était, lui, magnifique :

Zig Fête du livre Bécherel 2016

 

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

29 mars 2016

Ca change tout le temps

Ca change tout le temps à l’Atelier d’écriture de Villejean.

Après les images de Tintin, cette semaine, c’étaient les proverbes bantous.

On les fabrique après avoir collecté dix mots qui ne contiennent que la voyelle « i », dix ne contenant que des « a », dix mots de quatre syllabes et dix qui évoquent l’Afrique.

On s’en sert pour remplacer les mots de proverbes écossais ou russes dont on conserve la seule trame.

C’est en référence à Alexandre Vialatte ?

Voici le plus court de ceux que j’ai pondus :

« Le grand bonobo doit renseigner l’ibis qui cherche la route de Biribi ».

bonobo-frans-lanting-le-bric-a-brac-de-potzina

J'ai déjà vu ce singe-là quelque part, mais où,
je ne saurais pas le dire !

Posté par Joe Krapov à 14:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,