06 mars 2016

L'EMPEREUR DES MERS

Rien n’est régulier
Pour marquer tempo
Comme un métronome.

Trois temps d’une valse,
Le bal est ouvert,
Les robes froufroutent,

Les pieds virevoltent,
Les têtes s’enivrent,
Les cœurs se rapprochent.

La boule à facettes
Envoie dans le ciel
Des étoiles d’or.

Les encravatés
Secouent les deux pans
De leur queue-de-pie.

Les diamants scintillent.
On voit tournoyer
Des plumes de paon.

Tout au long du soir
Les morceaux s’enchaînent.
La nuit est à nous .

L’orchestre est parfait,
Le pianiste adroit,
Les violons légers.

C’est qui ce pingouin
Qui s’enfile au bar
Des shoots de vodka ?

manchot métronome 4

Pas manchot le mec !
C’est fou c’qu’il s’envoie
Derrière la cravate !

Mais bonjour, demain,
La casquette en plomb !
C’est le capitaine ?

Oh ! Pas d’inquiétude !
Le second est sobre
Et tout ira bien,

Tout au moins jusqu’à
Ce moment fatal
Que nul n’a prévu

Où le paquebot
Croise sur sa route
Un iceberg perdu,

Glaçon tressautant
Dans l’apéritif
D’un siècle arythmique

Et alors… Plouf !

 

Titanic face aux métronomes réduit

 

Ecrit pour le Défi du samedi n° 392 à partir de cette consigne

Posté par Joe Krapov à 12:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


21 février 2013

Les manchots de la rue Saint-Louis : Rennes le 14 janvier 2012

120114 008

- Pour certaines choses il ne faut pas être manchot.

120114 009

- Pour jouer à saute-mouton, par exemple ?

Posté par Joe Krapov à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,