21 décembre 2021

Choses vues à Rennes le 18 décembre 2021 (3)

2021-12-18 - 285 37

Samedi 18 décembre 2021. Inauguration de la nouvelle station Sainte-Anne qui donne accès à la ligne B du RER métro rennais et du nouveau manège de M. Régis Masclet installé sur la place du même nom (Sainte-Anne, il n’y a pas de place Masclet à Rennes).

Chargés de nos petits paniers car de retour du marché des Lices, nous pénétrons dans la station et descendons dans les profondeurs. L’escalier roulant va trop vite à mon gré donc j’emprunte les marches en levant et posant le pied gauche puis le pied droit, ça va aussi vite du reste dans ce sens là. Aux différents paliers, je prends des photos avec mon petit APN compact. Quand nous arrivons sur le quai nous sommes rejoints par une petite troupe de bobos rennais dont plusieurs munis d’appareils photographiques efficaces mais sans doute coûteux et dont le centre d’intérêt semble être une petite dame à cheveux courts et à lunettes qui porte un joli manteau rouge.

Ignorant cette cohorte – nous sommes un peu snobs, parfois, nous les Krapov, ou simplement nous bornons à ne pas emmerder nos voisins quand ils ne nous demandent rien, nous poursuivons notre visite sans nous soucier plus de ces braves gens.

Or voilà, ce n’est pas le tout de descendre faire un voyage au centre de la terre il faut parfois aussi ressortir à l’air libre ne serait-ce que pour rentrer chez soi cuisiner les victuailles qu’on vient d’acquérir. Sauf que les organisateurs de cette visite nous ont concocté de leur côté un véritable labyrinthe digne de rats de laboratoire. Les ascenseurs ne sont pas utilisables ce jour. Certains escaliers mécaniques non plus. Il faut aller au bout du quai monter quelques marches puis redescendre sur le quai d’en face. Puis remonter encore sans savoir le moins du monde où l’on est.

On croit voir le bout du tunnel en apercevant un escalier mécanique mais une ceinture de rubans rouges et un vigile en interdisent l’accès. On proteste : mais c’est par où la sortie ?

- Vous redescendez là puis vous remontez !

La petite dame en rouge qui nous a rejoint·e·s avec ses groupies ne s’embarrasse pas de ces formalités et passe sous le ruban.

- Non, Madame, vous n’avez pas le droit de passer là !

- Mais je dois remonter vite, on m’attend là-haut pour le discours !

- Puisque je vous dis...

Après quelques échanges rapides, l’agent devient plus conciliant, la dame et sa troupe disparaissent, nous laissant nous, les non-privilégié·e·s, errer encore quelques minutes dans le labyrinthe de la grand-mère à Jésus.

Je ne sais pas si c’est rassurant pour elle mais pour nous, ça nous a bien fait rire que le vigile ne reconnaisse pas Nathalie Appéré, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole !

Quand je vous le dis que je peux écrire n’importe quoi ici ou ailleurs vu que les Français ne lisent plus !

Nathalie, tu ne gagneras jamais le concours de "Ma binette partout" du "Canard enchaîné" !

A part ça la station est très belle et c’est tant mieux !

2021-12-18 - 285 38

2021-12-18 - 285 39

2021-12-18 - 285 41

2021-12-18 - 285 42

2021-12-18 - 285 43

Posté par Joe Krapov à 10:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


Choses vues à Rennes le 18 décembre 2021 (4)

2021-12-18 - 285 45

2021-12-18 - 285 46

2021-12-18 - 285 47

2021-12-18 - 285 49

2021-12-18 - 285 51

Posté par Joe Krapov à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 septembre 2019

POÈME DE MÉTRO (LIGNE A DU MÉTRO RENNAIS)

Ne tournons pas autour du pot
Je suis quand même un drôle d’oiseau,
Amoureux de Plaisanterie, 
Zeugma et Contrepèterie .

Poterie

A me lire, certains rient jaune.
Je n’ai pas le ticket cinq zones
Qui permet de descendre au Blosne ;
Je suis une drôle de personne. 

Le Blosne

Pour regarder ce monde exsangue
C’est certain, je choisis les angles
Les plus détachés de la sangle
Et crie sous la halle au Triangle. 

Triangle

Je suis bariolé comme un De Chirico,
Vivaldien comme un allegro.
Je chante des airs de folie
A la gloire de l’Italie. 

Italie

Un air frais envahit les villes
Dans lesquelles je marche tranquille.
Quelquefois je laisse des plumes
Entre le marteau et l’enclume. 

Henri Fréville

L’humain ne fait pas de quartier
Pour les « à côté de la plaque ».
Que je suive ou non le sentier
C’est bien certain : je fais le Jacques. 

Jacques Cartier

Mais gare aux retours de bâton :
On ne peut pas impunément
Se foutre du qu’en dira-t-on
Quand la parole est monument,
Quand émettent, sur le même ton
Celui qui crie, celui qui ment. 

Gares

Ah quoi ?! Déjà Charles de Gaulle ?
Et, toujours mis en examen,
Je cherche un lecteur qui rigole
Des pépiements de mon chemin. 

Charles de Gaulle

Je suis chardonneret public !
Si me dressez contravention
Je saurai bien prendre l’oblique :
Il n’est cage sans évasion. 

République

Partis comme églises me tannent,
Toutes les fleurs des bois m’étonnent
Et quelques-uns m’ont à la bonne
Entre Saint-Michel et Sainte-Anne. 

Sainte-Anne

Dans les profondeurs de la terre
L’écriture est mon seul pactole.
Pourquoi je ris ? C’est un mystère
Dans la sous-France d’Anatole. 

Anatole France

Aux urgences de Pontchaillou
Je n’irai pas, la chose est sûre
Me plaindre en hurlant qu’un caillou
A pénétré dans ma chaussure. 

Pontchaillou

Autant de gens dans l’univers,
Tant de villes et tant de cités…
Laissez-moi concocter des vers,
Chanter la biodiversité. 

Villejean Université

Quand le ciel est rouge incendie
Quand je suis pris de fatrasie,
Je sais descendre à Kennedy
Mettre des fleurs dans les fusils. 

J.F. Kennedy

P.S.

Or, rendu au bout du trajet
Je m’aperçois – vraiment, quel sot
Troublé par les « dring dring » !– que j’ai
Oublié Georges Clémenceau !

Clémenceau

 

AEV 1920-02 plan de la ligne 1 du métro rennais

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 17 septembre 2019

d'après la consigne ci-dessous

Posté par Joe Krapov à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

CONSIGNE D'ÉCRITURE 1920-02 DU 17 SEPTEMBRE 2019 A L'ATELIER DE VILLEJEAN A RENNES

Poèmes de métro

AEV 1920-02 jacques jouet

Nous écrivons ce soir des poèmes de métro à la façon de Jacques Jouet. Nous prenons place dans la rame à la station 1. Nous écrivons, en pas plus d’une minute, le ou les premiers vers du poème.

Puis le métro démarre. Nous posons le crayon et pendant deux minutes nous inventons dans notre tête le vers suivant. A la station n° 2 nous avons une minute pour l’écrire sur le papier. Et ainsi de suite jusqu’à la station n° 15.


Voir un descriptif plus détaillé et des exemples ici.


Quatre itinéraires sont proposés à votre choix

 

RENNES Ligne A PARIS LIGNE 5 RENNES Ligne B MANU CHAO
1 J.F. Kennedy Porte de Pantin Saint-Jacques - Gaîté Merry blues
2 Villejean-Université Ourcq La Courrouze Eldorado 1997
3 Pontchaillou Laumière Cleunay Promiscuity
4 Anatole France Jaurès Puits Voltaire La primavera
5 Sainte-Anne Stalingrad Mabilais Me gustas tu
6 République Gare du Nord Colombier Denia
7 Charles de Gaulle Gare de l'Est Gares Mi vida
8 Gares Jacques Bonsergent Puits Duhamel Trapped by love
9 Jacques Cartier République Saint-Germain Le rendez-vous
10 Clemenceau Oberkampf Sainte-Anne Mr Bobby
11 Henri Fréville Richard-Lenoir Puits Vincennes La vacaloca
12 Italie Bréguet – Sabin Jules Ferry Infinita tristeza
13 Triangle Bastille Puits Lafond La chinita
14 Le Blosne Quai de la Rapée Gros-Chêne La marea
15 La Poterie Gare d'Austerlitz Les Gayeulles Esperanza

Posté par Joe Krapov à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 novembre 2016

99 DRAGONS : EXERCICES DE STYLE. 38, Métro-nomique

1
Le dragon qui sort de sa grotte
A tout d’abord l’œil qui frisotte :
Pas habitué à la lumière
Il cligne, cligne des paupières.

Orléans ! Clignancourt ! Nation ! Porte Dauphine !
Bienvenue, mon Parnasse !

Quelle jolie Laumière en ce début du jOurcq !
Comme il faisait frisquet à la station Glaciaire !

AEV 1617-07 Le-métro-Glacière-à-Paris

2
Bientôt ragaillardi,
Se sentant d’appétit,
Le voilà qui chemine
Direction la cantine.

Bœuf en daube ? Censier Daubenton ?
Le Normand qui débarque en plein cœur de Paris,
Plein de Gaîté place des fêtes,
Il fait parfois son trou à l’entrée des Lilas !

AEV 1617-07 dragon 2

3
O divine et belle surprise !
Laisse ta faim maladive en prise !
Voilà ton repas de midi :
Un troupeau de blanches brebis !

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?
Danton ? Robespierre, passe encore !
Quelle mouche La Motte-Piquet ?
Qui tire les ficelles du Pantin d’Italie ?

4
Mais, sorti du château voisin

Voici qu’accourt un argousin :
C’est un énorme Saint-Bernard
Qui a dû se tromper d’histoire

Vraiment ? Comme c’est Corvisart !
Voilà qu’il a dit « Corvisart » !
Il a Cité, en Chemin, Pré-Vert et Maurice Chevaleret :
Qui va causer dégâts station Ménilmontant ?

AEV 1617-07 dragon 3

5
- Flambe-les, dit le chien au dragon. Ou tout comme !
Je vais les asperger de mon tonneau de rhum ! ».
Or c’était de l’essence. Ayant ainsi agi, il s’écarte du lieu.
L’autre peu malicieux lâche flamme et…prend feu !

Bêtes à gros museaux, méfiez-vous des saints placides !
Il n’y a plus d’après à Saint-Germain-des-Prés
Et plus de Pyrénées quand on a l’allant Ternes
Et les neurones Invalides.

Faites plutôt emplette à Richelieu-Drouot
D’un club de golfe clair qui rend le marc Cadet
Des soucis des bons poissonniers
Et permet de les Dugommier, les clébards qui gardent le Temple

AEV 17-07 Métro-Poissonnière-Paris

6
On mangea du dragon rôti tout cet hiver.
Saint-Georges ayant raté la bonne correspondance
S’est farci quant à lui les timbrés d’Angleterre
Et leur panse de brebis !

MORALITE

Ne faisons pas Trocadéro (Trop de cas des héros) :
Ils perdent quelquefois
Leurs couronnes, comme les rois.

D'une voix presque muette,
Ils murmurent Cambronne
Et restent sur le cul
Et restent sur le quai
De la Râpée.

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 8 novembre 2016
à partir de la consigne 1617-07 "Imagidés" décrite ci-dessous.

Photos empruntées au web. 

Posté par Joe Krapov à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 février 2015

Scènes de rue au Barri gotic à Barcelone le 1er mai 2015 (4)

140501 267

Cela a été un réel plaisir pour moi de voir dans le métro autant de Barcelonais et Barcelonaises qui lisaient.

Posté par Joe Krapov à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mai 2014

Le championnat du monde de déroulage de tapis rouge à Barcelone le 29 avril 2014

140429 721
Je comprends maintenant pourquoi Marina B. voulait m'emmener à Barcelone : elle désirait me montrer qu'ici on savait lui rendre hommage en affichant son prénom partout ! On lui a même fait cadeau d'une station de métro !

Posté par Joe Krapov à 19:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 mai 2013

Voir la vie en bleu à Rennes le 20 avril 2013 (2)

130420 A 048

130420 A 049

Au terminus de la ligne on assassine Kennedy et à l'autre bout quelqu'un paie les pots cassés !

Sainte-Anne, s'il vous plaît, priez pour ce monde en folie !

Posté par Joe Krapov à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 février 2013

Dans le métro à Rennes Villejean le 23 septembre 2006

060923_89

A croire que le malpoli qui a inventé le verre dépoli avait prévu que Marcel Stroskane et Alain Souchon écriraient "Sous les jupes des filles" ! Pupilles et rétines, Tintin ! 

Posté par Joe Krapov à 00:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,