16 mars 2017

LECTURES COQUINES ?

Que les ligues de vertu n’en prennent pas ombrage !
J’ai posé mon transat entre l’arbre et la haie,
J’y lis les aventures extravagantes et gaies
De Louisa, Brigitte, Emmanuelle et Paulette
Qui, soûlées de désir, se sont mises en ménage
A quatre.

L’auteur, M. Earl Grey, n’a pas fait dans la nuance !
Ici on n’y va pas par cinquante chemins,
Même pas par quatre.

Tu as donc un visa valide pour Erosland
Et tu es installé tout juste au premier rang.
C’est grimpette à tous les étages et partouze à toutes les pages.
Toi, tu es juste dans la marge, en eau, en nage,
Plongé dans cette histoire comme dans une arène.
Ces ébats de sirènes, ces coïts d’amazones te laissent tout sauf coi…

Tu tournes les pages quatre à quatre…

***

Mais non, Mesdames, je plaisante !
Je n’ai rien dit, ne croyez rien de cet écrit !
Je suis tranquillement assis dans mon fauteuil
Et je lis dans « Ouest-France » les résultats du ski !

Et il faudra me payer cher
Pour que je relise Miller !

Non, pas Gérard, Henry !

170226 Nikon A 143

Photo prise au carnaval de Granville 2017

 

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 14 mars 2017
d'après la consigne ci-dessus


09 mai 2016

NOTE DE LECTURE DU 2 MAI 2016

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

2 mai 2016


Sucré

Fais pas ta sucrée, Joe Krapov !

Marcel Aymé - les tiroirs de l'inconnu

Tu as lu, place Hoche, la quatrième de couverture de ce roman de Marcel Aymé. Ca t’a plu, tu l’as emprunté en Pléiade à la bibliothèque et depuis tu le lis à raison d’un chapitre par soir avant de t’endormir.

Tu trouves les personnages antipathiques, cyniques, misogynes, tu trouves l’auteur quasi-Célinien (superbe écriture, pensée de merde !) et tu te demandes si ce ne sont pas là des fonds de tiroir !

Cependant tu es pris à l’hameçon et surtout il y a deux chapitres hilarants.

Ca s’appelle « Les tiroirs de l’inconnu ».

160402 265 025

Posté par Joe Krapov à 10:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 juillet 2015

Orphée et Eurydice au Festival Epos à Vendôme (Loir-et-Cher) le 3 juillet 2015 (1)

On sort la table, on branche la glacière, on mange, on monte la tente, on prend une douche pour conjurer la canicule. Puis on va prendre le café en ville. Madame B. oublie qu'on ne commande pas un Perrier citron mais un Perrier rondelle ou tranche. Tant pis pour elle, une méchante dose de sirop jaune recouvre ses glaçons ! Moi c'est café + limonade. Ensuite de quoi, après une première découverte du parc Ronsard, des bras du Loir et du quartier Rochambeau, on se sépare pour les spectacles de 16 h 30. Marina B. s'en va écouter Pinocchio par Marie Prête. Et moi Orphée et Eurydice d'après les Métamorphoses d'Ovide par Louis-Marie Zaccaron-Barthes.  

150703 082

150703 084

 Plus que d'un conte, il s'agit d'une lecture, pleinement assumée, dans un cadre bucolique, ensoleillé, cultivé : nous sommes à l'entrée de la bibliothèque municipale, le public est attentif, la voix est grave, posée...

150703 086

150703 087 

150703 089

Posté par Joe Krapov à 23:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Orphée et Eurydice au Festival Epos à Vendôme (Loir-et-Cher) le 3 juillet 2015 (3)

150703 090
Un spectateur, représentant Orphée, est tombé à genoux,
frappé par ce coup du sort. Il demeure ainsi dans une pose
identique à celle du héros tragique au sein du groupe sculpté
par Charles Lenoir près du kiosque à musique au parc du Thabor à Rennes.

051126_4918bis

Posté par Joe Krapov à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Orphée et Eurydice au Festival Epos à Vendôme (Loir-et-Cher) le 3 juillet 2015 (4)

150703 091

 Ou alors c'est du kamishibaï, un mot et un concept japonais que j'ai découvert à Vendôme. 
Le narrateur conte ou lit son récit en montrant les illustrations au public.

Ici Orphée découvre le plan des Enfers, un endroit infesté de moult Styx !

On rigole, on rigole, mais en fait ce fut un fort agréable moment
pour débuter ce marathon pour les oreilles et pour l'esprit.
Merci M. Zaccaron-Barthe.

P.S. L'enseignement du latin, c'est aussi l'accès à des mythes,
à des religions, à des récits autrement plus motivants et émouvants
que les comptes d'apothicaires moutonniers d'énarques autiques
du Ministère de l'EducNat, vous ne trouvez pas, Miss Najat ?

Posté par Joe Krapov à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 février 2015

Scènes de rue au Barri gotic à Barcelone le 1er mai 2015 (4)

140501 267

Cela a été un réel plaisir pour moi de voir dans le métro autant de Barcelonais et Barcelonaises qui lisaient.

Posté par Joe Krapov à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 septembre 2014

Photos volées à Bordeaux le 24 juillet 2014 (3)

140724 B 150

140724 B 150 B

140724 B 150 C
Lectrice à chignon ascendant

Posté par Joe Krapov à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 juillet 2014

LES LECTURES DE PLAGE DU CRITIQUE LITTERAIRE BRUXELLOIS

Ce "timbre" se chante sur l'air du chant de marin traditionnel "Encore et hop" 
  
   
  
Refrain 1
  
  
Encor' et hop et lire
Encor' et hop et lire
Encor' 
Et hop et lire lire encore un coup.

     
1
Hardi les gars l'encre a fait des bons
Hardi les gars bouquins par millions
Hardi les gars
Vive la plage les gars où nous lirons

  
   2
Chez Cook & Book place du temps libre
Chez Cook & book empli le bide
Il a ach'té
Pour les lire sur la plag’ des tas de livres

  

  cookbook-bookshop-bruxelles

   3
A Knokke-le-Zoute traînant son fardeau
A Knokke-le Zoute jusqu’au bord de l’eau
Le pauv’ critique
Chargé de son gros sac sue sang et eau

  4
C'est pas l'moment mon gars d'être saoûl
C'est pas l'moment d'avoir les bras mous
C'est pas l'moment
D'plier les g'noux mon gars faut les lire tous.

  
5
L'encre aime pas l’eau la mer a monté
L'encre aime pas l’eau il va décamper
Le sac de livres
Des mains, des pieds mon gars il faut l’tirer

  
Refrain 2
Encor' et hop et tire
Encor' et hop et tire
Encor'
Et hop et tire tire encore un coup.

  6
Encore un gros c'est dur le retour
Encor un gros enlèv' le plus lourd
Encore trop lourd
Vire le Goncourt ! Les gars, lisez toujours.

  
7
L’année prochaine pour les vacances
L’année prochaine par impatience
Il emmènera
Des magazines parc’que c’est plus léger !

   

97402709

 Image empruntée au blog de notre oncle Walrus

  

 

Ecrit pour "Un mot, une image, une citation" du 7 juillet 2014 à partir de cette consigne :

 

Un mot : hop
Une image :
Cook & Book, Bruxelles

Une citation : Les impatients arrivent toujours trop tard. - Jean Dutourd

 

03 juillet 2014

Soirée galette jazz au Noroît à Rennes le 31 janvier 2014 (1)

140131 073

140131 078

140131 080

140131 093

Je ne compte pas les soirée contes auxquelles Marina Bourgeoizovna m'a emmené cette année ! Mais si ça continue, je vais me mettre à conter moi aussi pour montrer que je ne compte pas pour du beurre ! Ne suis-je pas après tout le roi du kouign amann Ch'ti ?
Dans cette soirée-ci, il y avait à boire et à manger ! Je ne parle pas de la qualité des lecteurs et lectrices ni du quintet de jazz, tous excellents, mais de la galette et du cidre, très bons aussi, que l'on nous a servis !

Posté par Joe Krapov à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Soirée galette jazz au Noroît à Rennes le 31 janvier 2014 (2)

140131 076

 

A la santé du roi René !

Posté par Joe Krapov à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,