22 novembre 2022

CONSIGNE D'ÉCRITURE 2223-10 DU 22 NOVEMBRE 2022 A L'ATELIER DE VILLEJEAN

Henri Crespi et tautogramme

 

L’animateur distribue à chaque écrivant·e une image d’Henri Crespi extraite d’un magazine pour enfants des années 1961-62.

Il demande à chacun·e de choisir une des consonnes suivantes de l’alphabet : B C (mais seulement si prononcé K) D F G J L M N P R S T V et de lister dix mots en rapport avec l’image commençant par cette lettre puis dix autres mots au choix commençant toujours par cette même lettre.

Il est demandé d’insérer ces vingt mots ou d'autres commençant par cette même consonne dans le texte qui naîtra de cette image ou de cette question :

Quelle est sont les (15 ?) différences que vous voyez entre 1961 et aujourd’hui ? ;-)

Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir

40 05

41 05

42 05

43 5

44 5

45 5

46 05

47 05

48 05

49 05

50 05

51 05

Posté par Joe Krapov à 16:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


04 novembre 2022

Les Ateliers du vent à Rennes le octobre 2022 (2)

2022-10-09 - 285 21

2022-10-09 - 285 22
Ce n'est pas en écrivant des phrases comme "Il faisait un ciel Chassériau" qu'on décroche le prix Goncourt.

Et pourtant... c'est très stylé ! ;-)

2022-10-09 - 285 23

2022-10-09 - 285 25

2022-10-09 - 285 33

Posté par Joe Krapov à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juillet 2021

En un mot comme en cent. 14 juillet 2021, Un défilé de

6-qui-prend-Vue-éclatée-jeu

 

Un défilé de vaches numérotées, à ranger dans l’ordre croissant et celui qui pose la sixième carte de la rangée ramasse le troupeau !

Un défilé de hiboux hypnotiques aux couleurs fluorescentes.

Un défilé de pièces de puzzle pour faire apparaître Notre-Dame de Paris dans la nuit.

366 réels 2021 07 14 Hiboufou


Ca y est ! Nous sommes en vacances et ça commence par un nouveau séjour à Lannion chez Dame Anita J.

210715 285 025

Posté par Joe Krapov à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 novembre 2019

APLUSBÉGALIX !

aplusbegalix

Aplusbégalix ! Ou, si vous préférez, a + b = x !

Je vous donne deux éléments, a et b. Vous ne pouvez pas véritablement en faire la somme puisqu’on ne peut pas ajouter des carottes et des choux-fleurs mais ils peuvent vous faire penser à un troisième élément nommé x.

X est donc l’inconnue de cette équation quelquefois capillotractée !

L’équation est parfois aussi de type 2a + 2b = x ou 4 a + b = x.

A vous de jouer :

 

1. Une maison en haut d’un arbre + un chanteur très ancien =

2. Une maison en haut d’un arbre + un slip en peau + un animal de compagnie =

3. Un fruit en haut d’un arbre + un animal en bas + deux innocents qui vont tout gâcher =

4. Un fromage en haut d’un arbre + deux animaux dont un en bas =

5. Un militaire à gros ventre + la dernière lettre de l’alphabet =

6. Une difficulté à s’endormir le soir + un faiseur de phrases qui ignore la brièveté =

7. Un appendice nasal important + un balcon =

8. Une moustache + un melon + une canne =

9. Deux moustaches + deux melons + deux cannes =

10. Quatre moustaches + quatre chapeaux hauts de forme + quatre collants =

11. Une bergère hyperacousique + un Lubrizol avant l’heure =

12. Une paire de jumelles + deux avions fous =

13. Un primate + un gratte-ciel + des avions =

14. Trois architectes au talent inégal + un prédateur au poil noir =

15. Un héros mythologique + un légume mal orthographié = (cette équation est anglo-belge)

16. Une pomme + une arbalète =

17. Quatre costumes rayés + un quadrupède =

18. Un bonnet de bain + des cris hystériques sur le bord d’une piscine =

19. Un porteur un peu enveloppé + une pierre bretonne =

20. Une robe rose + des fleurs dans les cheveux = (cette équation est spécifiquement rennaise)


Solutions en images ci-dessous :

DDS 585 Aplusbégalix solution
1. Assurancetourix 2. Tarzan 3. Adam et Eve 4. Le Corbeau et le renard 5. Le sergent Garcia 6. Marcel Proust (désolé, cher oncle !) 7. Cyrano de Bergerac 8. Charlot 9. Les Dupondt 10. Les Frères Jacques 11. Jeanne d'Arc au bûcher 12. King Kong 13. Le 11 septembre 2001 14. Les trois petits cochons et le grand méchant loup 15.Hercule Poirot 16. Guillaume Tell 17. Rantanplan et les Dalton 18. Laure Manaudou 19. Obélix 20. Isaure Chassériau.

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 12 novembre 2019
et utilisé pour le Défi du samedi n° 585 d'après cette consigne : x, c'est l'inconnu

Posté par Joe Krapov à 04:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 novembre 2019

UNE SOIRÉE POUR JOUER COMME ENTRE AMI.E.S

Une soirée pour jouer comme entre ami.e.s

Notre reporter a testé pour vous, à sa façon bien à lui, les soirées jeux de société mensuelles de la Maison de quartier de Villejean. Faites vos jeux, rien ne va plus quand la roulette est pseudo-russe !

191108 Nikon 019
 

Agapes du soir, bonsoir !

«Chez Gilles et Teresa», ce pourrait être l’enseigne d’un café chic et pourtant bon enfant, situé au 2 de la rue de Bourgogne, à Villejean. Pour y accéder on monterait les marches, comme à Cannes, sur un tapis rouge et orange de feuilles mortes, sauf qu’on serait en novembre et qu’il ferait déjà noir à 20 heures. En haut de l’escalier on serait accueilli par le maître d’hôtel, Monsieur Claude. On s’inquièterait auprès de lui de l’absence des patrons.

- Ils vous reçoivent à la cave, ce soir, répondrait-il. Descendez l’escalier à votre gauche, c’est la porte en face !

A la cave ! On rêve à un club d’oenologie ou à quelque chose du même tonneau. On va boire du millésimé, ce soir, croit-on ! Mais on se trompe. Déjà sur la porte du saint lieu il est écrit «Cave à musique» et pourtant on n’entend ici aucune mélodie en sous-sol. Va-t-on se rebiffer dans cette cave ? On pousse les deux portes consécutives et on entre… dans un tripot sélect où Gilles et Teresa, fort affables et très bien entourés déjà, vous accueillent sympathiquement.

Ils ont, si on peut dire, dressé le couvert sur plusieurs tables mais «Chez Gilles et Teresa» ce n’est pas un restaurant non plus. C’est bien une salle de jeux, sans tapis vert, sans croupiers, sans bandit manchot ! On était à côté de la plaque et on a manqué de commettre un impair. Pas question de faire sauter la banque, tous les billets sont faux ! Gilles et Teresa assurent en fait avec beaucoup d’élégance l’animation des soirées jeux mensuelles de la Maison de quartier de Villejean.

Nous serons une quinzaine de «clients» ce soir à nous répartir selon nos envies autour des plateaux de jeu : celles et ceux qui ont un appétit de baraka-baroudeurraccuda du Nil embarqueront à bord de «Pharaon» ; les amateurs d’intrigues moyenâgeuses feront le siège de l’Isle of Skye ; d’autres choisiront peut-être de grimper sur la butte pour atteindre le but de tout joueur : gagner une partie !


Monte là-dessus, tu verras Montmartre !

191108 Nikon 007

Cela fait six ans maintenant que ce rendez-vous mensuel existe. J’étais déjà venu une fois dans le passé m’initier à «Carcassonne» un jeu méridionalo-médiéval à base de tuiles, de routes, de déroutes et d’abbayes ! Et à la Fête du jeu, en septembre dernier j’avais assisté à une partie de chemin de fer autour des «Aventuriers du rail».

Comme il faut bien se lancer je m’installe ce soir à la table de « Montmartre », séduit par la joliesse des jolies drôlesses sur les cartes de ce jeu. Gilles nous explique le concept :

- Nous sommes des peintres concurrents. Au début du jeu nous avons quatre tableaux en mains. Il y a quatre séries : rose, bleu – comme les périodes de Picasso ! – vert et jaune. A chaque tour de jeu on peut déposer un tableau dans son atelier, c’est-à-dire, le poser devant soi. Ou deux si le total des points qu’ils portent ne dépasse pas 5. Au fil des tours, en fonction des points déposés par les autres joueurs dans chacune des quatre séries, on pourra les vendre et récupérer ainsi des cartes «propriétaire» dont les premières valent deux francs et les suivantes quatre francs puis six… Quand un peintre a gagné quinze francs, la partie s’arrête.

Le croirez-vous ? Sans avoir trop bien compris les règles de ce jeu-là, j’ai quand même gagné la première partie ! Peut-être ai-je des dispositions cachées pour caser la croûte et ramasser la petite Monet ?


Splendor, Backgammon, Pearls, Isle of Skye, Pillards, etc.

Vous allez me dire : on va moins loin avec quinze francs de l’époque de Toulouse-Lautrec qu’avec les frs 20.000 du Monopoly de notre enfance !

Mais chez Gilles et Teresa on est sûr au moins qu’on n’y laissera pas sa chemise ! On est là pour le plaisir du jeu, pour le petit effort intellectuel qui consiste à enregistrer les règles de fonctionnement d’un univers imaginaire, à prendre des cartes ou des figurines, à les poser, les déplacer. Ainsi en est-il dans le jeu «Splendor» où l’on ramasse des pierres précieuses qui permettent d’acheter des titres de propriété de diamants, rubis (sur l’ongle) ou onyx (soit qui mal y pense) qui permettent d’acheter des titres de noblesse. Justement je rêvais d’aristopicrate en entrant ici !

Pendant ce temps, que se passe-t-il aux tables voisines ? A droite les adeptes de "Pharaon" en sont encore à leur première partie. C’est vrai que c’est assez long de bâtir une chambre funéraire, de préparer son passage dans l’au-delà – personnellement je ne suis pas pressé de faire ça ! - et de peser son âme – en ai-je seulement une ? - !

A gauche il y a Monsieur Francis. C’est la deuxième fois qu’il vient initier celles et ceux qui le souhaitent au backgammon, un jeu à l’air compliqué qui fiche un peu les jetons mais qui ressemble au jeu des petits chevaux mâtiné, même en soirée, de bataille navale : il se joue avec des dés et des stratégies de blocage ou de chute sur le râble d’un jeton isolé. J’ai déjà joué à ça avec lui un mercredi après-midi dans le hall de la MQV.


Le plaisir de jouer

- Comment ? Il est déjà 22 h 30 alors que je n’ai joué que trois parties de deux jeux différents ?

- Ne t’inquiète pas, Joe Krapov, me confie Teresa. Ici on maîtrise les alarmes et on peut jouer de 20 heures à minuit. Tu peux même, contre un chèque de caution…

- Etre libéré de prison, comme Carlos Ghosn au Monopoly japonais ?

- … emprunter un des jeux pour jouer chez toi avec tes ami(e)s d’ «Histoires ordinaires» et nous le ramener le mois prochain. Tu peux dire aussi à tes lecteurs que cette activité jeux de société est ouverte à tous et ne nécessite financièrement que le paiement de l’adhésion à «Rencontre et culture», soit une dizaine d’euros pour l’année – mais avec des vraies pièces, cette fois ! Au fil des ans nous avons constitué un stock d’une vingtaine de jeux pour nos soirées et nous en empruntons aussi à la ludothèque, à l’étage au-dessus, pour mettre de la variété dans nos séances.


Et le vainqueur est…

Je peux surtout dire que j’ai passé là un très agréable moment avec des gens pacifiques, souriants, posés qui redécouvrent ensemble le plaisir de se concentrer, de prendre des risques, de s’aventurer, de se tromper, bref de jouer.

Alors finalement «Chez Gilles et Teresa», aux soirées jeux de la Maison de quartier, même si ce n’est ni un café, ni un restaurant, c’est quand même un endroit où l’on se régale de retrouver son enfance innocente, même si on simule dans certains jeux d’être un envahisseur normand ou un très Claptonien tueur de shérif !

N’hésitez pas à tenter l’expérience par vous-même ! Peut-être deviendrez-vous «addict.e» à certains de ces jeux de cartes ou de plateaux très colorés comme je le suis moi-même du jeu d’échecs où les pièces ne sont pourtant que noires et blanches !

Finalement, ici, on n’a rien à perdre à essayer de gagner ! Prochaine réunion : le vendredi 6 décembre à 20 heures. «Chez Gilles et Teresa», vous retiendrez, mes joyeux enfants ? 2, rue de Bourgogne, «dans une cave où y’a du bon vin» comme dit la chanson !

Joe Krapov

Ecrit pour "Histoires ordinaires/Villejean" le 11 novembre 2019.

Posté par Joe Krapov à 15:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


11 septembre 2019

Le Monopoly rennais façon Joe Krapov

1920-01 JP01

1920-01 JP02

1920-01 JP03

1920-01 JP04

1920-01 JP05
1920-01 JP06

1920-01 JP07

1920-01 JP08

1920-01 JP09

1920-01 JP10


1920-01 JP11

1920-01 JP12

1920-01 JP13

1920-01 JP14

1920-01 JP15

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 10 septembre 2019

d'après la consigne ci-dessous

 

N.B. J'espère que la Fondation Monopoly ne va pas venir poser des gommettes sur ce blog
pour m'indiquer quelles cartes je dois enlever et quelles cartes je peux laisser ! ;-)

Posté par Joe Krapov à 15:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

CONSIGNE D'ÉCRITURE 1920-01 DU 10 SEPTEMBRE 2019 A L'ATELIER DE VILLEJEAN A RENNES

Réécrivez le jeu de Monopoly en le transposant à Rennes.

Il existe dans le jeu de Monopoly original six séries de trois titres de propriétés (rues, places, avenues) et deux séries de deux titres. Leurs couleurs sont, dans l’ordre : bleu marine (2), bleu ciel (3), violette (3), orange (3), rouge (3), jaune (3), vert (3), bleu outremer (2)

Reconstituez ces huit séries à votre guise en remplaçant les noms de lieux parisiens par les noms de rues de Rennes dans lesquelles vous dépensez ou pourriez dépenser de l’argent.

Pour chaque rue indiquez un magasin, un hôtel ou tout autre établissement dans lequel le joueur dont le pion arrivera sur cette case devra effectuer une dépense comprise entre 10 et 500 euros. Indiquez la nature de la dépense.

Les 4 gares seront remplacées par des lieux de plaisir (salle de spectacle, de sport, restaurant, café, cinéma, bibliothèque ou autre).

Il y a seize cartes "chance" et seize cartes "caisse de communauté". Chacune impose au joueur qui a tiré une de ces cartes des transactions financières ou autres à ses dépens ou en sa faveur. Elles sont comprises entre 5 et 250 euros. Réinventez-les à votre sauce en actualisant leur texte.

N.B. Chaque joueur dispose de 1500 euros lorsque débute le jeu et en touche 200 chaque fois qu'il passe sur la case départ. Le but du jeu est d’être ruiné le premier !

monopoly-rennes

Posté par Joe Krapov à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 septembre 2019

Archives de Marina Bourgeoizovna photographiées le 6 septembre 2019 (1)

Le petit jeu du week-end !

A votre avis, qu'est-ce que c'est ?

carte-de-monopoly-carte caisse de communauté verso jeu ancien

carte-de-monopoly-carte chance refaite par JK verso

carte-de-monopoly-carte chance verso jeu ancien


(Réponse ci-dessous)





Posté par Joe Krapov à 17:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Archives de Marina Bourgeoizovna photographiées le 6 septembre 2019 (2)

Si vous avez répondu "le verso des cartes "Chance" et "Caisse de communauté" provenant de deux jeux de Monopoly anciens", vous avez gagné !
Les deux jeux m'ont été ramenés de chez ses parents par Marina B. à qui je ne peux pas reprocher de ramener des "mérins" (des merdouilles, en gallo !) à la maison : c'est elle qui arrive à vendre mes vieux vinyles sur les braderies de Rennes  ! C'est juste une application du bon vieux principe des vases communicants !

Du coup voici qu'arrive la krapoverie du jour :
" Les réseaux sociaux, c'est des vaseux communiquant !"

Comme il manquait une carte chance et un titre de propriété au plus récent des deux jeux,
je les ai refabriqués à ma sauce.

carte-de-monopoly-avenue-de-neuilly refaite par JK

carte-de-monopoly-avenue-de-neuilly verso refaite par JK

 

carte-de-monopoly-carte chance refaite par JK recto

Oui, c'est vrai, en 1960 il y avait encore des locomotives à vapeur !
Et pas encore de taxe de luxe sur le plateau de jeu !

Monopoly gare Montparnasse

Ce que je me demande, c'est qui a déchiré cette carte !

L'un des quatre frères... ou la soeur ?

carte-de-monopoly-carte caisse de communauté déchirée jeu ancien

En tout cas il y a, avec ce jeu, matière à un atelier d'écriture !

Posté par Joe Krapov à 17:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Archives de Marina Bourgeoizovna photographiées le 6 septembre 2019 (3)

La boîte n'avait pas de couvercle. j'en ai fabriqué un. J'ai photocopié l'étiquette de la grande boîte et l'ai collée dessus.

Avant cela j'avais cherché sur Internet cette image ci-dessous : je ne l'ai pas trouvée ! Tout ce qui existait avant 1995 n'intéresse que Le bon coin, Rakuten et Ebay !

Alors donc, comme pour la plaque commémorative de Rimbaud à Douai, me voilà devenu historien-photographe-archiviste travaillant pour... Pour qui au juste ? Tous les jeunes sont branchés sur les jeux vidéos ou sur leurs téléphones portables. Et en cas de grand effondrement, cette image ne sera pas plus accessible qu'auparavant !

Alors on va dire "pour la beauté du geste" !

Couverture du jeu de Monopoly de Redon réduit

Posté par Joe Krapov à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,