02 avril 2020

Choses vues à Rennes le 1er février 2020 (3)

200201 265 011
Aujourd'hui ce serait plutôt "avis de calme plat" !

200201 265 012

Est-ce que Mabrook s'en va-t-en guerre en chantant "Gare au gorille" ?
Ca n'a pas l'air d'être le genre à !

200201 265 013

200201 265 015

Je n'ai jamais bu de café au boulot. Je prends même de la chicorée au petit déj'.
Mais bon, maintenant j'en prends un vrai après le repas de midi !
Fait à l'ancienne !

200201 265 017
Dans la vitrine du tatoueur à gages !

Posté par Joe Krapov à 17:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 avril 2020

MISE À PLAT

200401 265 001

 Ils nous font bien rire avec leur confinement !

Nous, ça fait des dizaines d’années qu’on est confinées, dans des boîtes, dans des albums, dans des buffets, dans des greniers ou dans des caves.

Etre confiné, ce n’est pas la mort, quand même ! Tant qu’on ne finit pas chez un antiquaire, un brocanteur, un libraire ou chez un héritier j’m’en-foutiste, tant que personne parmi ces gens-là ne décrète que nous ne valons rien et sommes justes bonnes pour la déchiqueteuse, ça va, c’est qu’on est immortelles ! Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ! Regardez comme on apprécie Doisneau, Cartier-Bresson et Vivian Maier !

Le confinement ! Est-ce qu’on bouge, nous ? Ben justement oui, on vient de se taper quatre-cents kilomètres dans le coffre d’une bagnole ! Et depuis notre arrivée à Rennes nous vivons notre « second life » comme disent nos anciens proches voisins les Rosbifs de Douvres qui font la gueule depuis qu’on a interdit la promenade des Anglais alors qu’on permet encore la balade des clébards ! Oui je sais, à seulement dix mètres de leur domicile dans le Var, à Sanary-les-Bains ! C’est vrai que ça ne pisse pas loin, ces mesures de confinement du gouvernement !

Donc le dépositaire nous a sorties des boîtes et des albums, triées grosso merdo par famille ou par tranche chronologique, il nous a mises dans des enveloppes et maintenant, comme un confiné lambda qui promène son chien au soleil pâle du début d’avril, il nous fait prendre la lumière.

Qu’est-ce que c’est bon de susciter de l’intérêt, de faire causer, de « ramintuver » : ramintuver, c’est un mot ch’ti du patois d’Erchin comme le parlait la grand-mère. Ca veut dire « rappeler, raviver les souvenirs ».

Figurez-vous qu’aujourd’hui ça va être à mon tour d’être mise en vedette, dites donc ! Mon heure de gloire est arrivée ! Justement je suis une photo du dépositaire qui, maintenant, pour une raison que j’ignore, se fait appeler Joe Krapov !

Ils sont fous dans cette famille ! Pourquoi l’oncle Joseph s’est-il toujours fait appeler René ? Pourquoi la grand-mère portait-elle un autre prénom que l’officiel ? Pourquoi donne-t-on des prénoms, des surnoms, des diminutifs aux gens ? Pourquoi écrivent-ils tous sous pseudonyme ? Et pourquoi Marcel Prout, lui, c’est son vrai nom ? Comment, ça, « j’ai oublié l’s » ?

Jean-Paul et Jojo ca 1956Donc ici, avec l’enfant Joe, c’est son oncle Georges, le jeune frère de sa mère. Ils avaient treize ans d’écart, elle et lui. On le surnommait Jojo la Fleur ou Jojo la Fleur bleue ou, plus court encore, Jo. Comme Moustaki quand Edith Piaf en parlait. Sauf que ce Georges-là, Mustacchi, se prénommait réellement Joseph. Comme l’oncle René. Vous me suivez ?

Vous lui donneriez quoi, comme âge, vous, au gamin à bouille ronde ? Un an ou deux ? Marina Bourgeoizovna, la seule pièce rapportées de Bretagne dans cette famille de Ch’tis, a suggéré quinze mois mais ça ne colle pas bien. Quoique… Joe et Jo sont nés tous les deux à la fin juin. Ils ont huit ans moins un jour d’écart. Ils sont tous les deux en manches courtes avec un grand soleil qui vient taper sur leur tempe gauche, sur le sommet de leur crâne et sur les bords des grands chaudrons. Il ferait beau comme ça dans le Pas-de-Calais en septembre ? Me racontez pas de cacoules ou de carabistoules ! C’est comme si on prétendait qu’il ne pleut jamais à Rennes !

Et il se trouve où, ce marché ? Sur la place de Verdun ? Il a l’air de s’être beaucoup étalé avec ses seaux et ses bassines le Robert Lequelquechose qui vendait du chauffage, de l’électro-ménager et des télévisions à Machintruc-en-Gohelle (Montigny ? Loos ? Sains ? Givenchy ? Arleux ? Fresnoy ?).

Pourquoi il ne fait pas comme Parick Modiano, le Krapov ? Une petite enquête dans un vieil annuaire, un coup de bigophone à Robert Lequelquechose pour lui demander où il s’installait quand il venait sur le marché de L. ?

Comment ? Il est sans doute mort, maintenant, le quincailler ? Mais qu’est-ce qu’ils ont tous à disparaître comme ça ? Elle est pas belle, la vie ? Ils ne connaissent pas l’immortalité ou quoi, ces gens-là ?

Mais je me tais : voilà que c’est mon tour ! Il m’a posée délicatement sur une vitre froide – Aglagla ! – il a appuyé sur un truc qui ressemble à une souris sans oreilles et Vlang ! Shazam ! Flashcube ! Je me suis pris un grand coup de lumière dans la tronche un peu comme quand ils passent un scanner à l‘hôpital !

Et puis… Miracle ! Me voilà clonée, dédoublée, agrandie, brillante ! Je suis toujours sur la feuille de papier chamois au format 9x14 cm mais j’apparais aussi sur l’écran lumineux.

D’après ce que m’a raconté la photo du grand-père pêcheur mon heure de gloire est arrivée ! Quand il m’aura insérée dans ce qu’ils appellent un billet de blog, deux milliards d’individus confinés chez eux vont pouvoir admirer la photo des affreux Jo-Joe ! 



Pondu pour l'Atelier d'écriture de Villejean le mercredi 1er avril 2020

d'après la consigne ci-dessous

27 mars 2020

Journal d'un confiné pas trop con in fine : à Rennes le 25 mars 2020

200323 265 001

- Tirez la langue, pour voir ?
- Bleahhh !
- C'est bizarre, elle est toute jaune ! Vous toussez aussi ?

200323 265 002

200325 265 001
Un nouveau savoir-faire ajouté à ma collection : disputer une partie d'échecs
avec un ami à distance via Internet !
En l'occurence c'est Manu, pas celui de l'Elysée, celui des Am'nez zique !
C'est sur lichess.org que ça se passe !
Et on peut même discuter en même temps !
C'est vraiment la stratégie du chat !

200325 265 002

 

Posté par Joe Krapov à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mars 2020

Confinement jardinier rennais du 15 mars 2020

ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE

Je soussigné M. Joe Krapov, né le 21 juin 1989, demeurant 7, rue du Petit port et de la Haute-Folie à 35000 RENNES certifie que mon déplacement est lié au motif suivant autorisé par l'article 1er du décret du 16 mars 2020 portant règlementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19 :

 X déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie ayant pour but la tonte de la pelouse, l'arrachage des mauvaises herbes et l'envie de respirer autre chose qu'un air d'URSS ! *

* C'est de l'humour, Manu !

200315 265 002

200315 265 004

200315 265 006

200315 265 007

200315 265 009

 

 

 

Posté par Joe Krapov à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Confinement jardinier rennais du 16 mars 2020 (3)

200316 Nikon 017

200316 Nikon 019

200316 Nikon 020

200316 Nikon 021

200316 Nikon 022
Si vous ne disposez pas d'un jardin, il vous reste jusqu'au 20 mars pour effectuer une promenade virtuelle en Ardèche et dans la France en chansons des années 50 à 80 en compagnie de Jean Ferrat et de la pauvre Christine Sèvres. Salut à vous, camarades !

Jean Ferrat : un documentaire de Philippe Kohly

Posté par Joe Krapov à 11:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 janvier 2019

Accueil de réfugiées nostalgiques à Rennes le 19 janvier 2019 (1)

190119 Nikon 017

190119 Nikon 018
- Mais c'est quoi, tout ce souk, sur la table basse du séjour ?

190119 Nikon 019

190119 Nikon 021

190119 Nikon 022
- Jouet interdit aux moins de 36 mois. Sors de là, Joe Krapov !

Posté par Joe Krapov à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,