20 mars 2022

Corrèque et réguyer / Edith Piaf

Promis, après ce billet-ci je m'arrête et je vais mettre la cuisine en route !

Découvert également sur les sites d'Anne Mélou - il y en a un par spectacle ! - cette perle d'Edith Piaf, inchantable et impubliable aujourd'hui, qui s'intitule "Corrèque et réguyer".

Je la mettrais bien à mon répertoire pour un spectacle futur intitulé "Nos grand-pères étaient des sales types !". ;-) 

Posté par Joe Krapov à 07:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


05 mars 2022

LE BLUES DU VAMPIRE

J’avais le choix entre trois chansons pour illustrer ce Défi du samedi consacré au thème « vampire » :

- « Champagne » de Jacques Higelin ;
- « Vampire blues » de Neil Young ;
- « Dracula » de Sttellla.

La première était trop compliquée et trop bien orchestrée pour une guitare toute seule.

La seconde, je m’y suis collé, même si j’avais un peu oublié l’air. Elle est extraite de l’album « On the beach » dont j’adore la pochette et comme il s’agit d’une traduction-trahison-adaptation, j’ai tiré les paroles et les illustrations du côté de l’actualité.

Voici ce que cela donne :

DDS 705 On the beach

1
Je suis un vampire
Je bois le sang de la terre
Oui j’ suis un vampire
Je fais le plein de super
Oui j’suis un vampire
J’t’en vends ou j’te fais la guerre

2
J’suis une chauve souris
Je viens cogner à ta fenêtre
Une chauve-souris noire
J’viens semer le désespoir
Oui tu peux trembler
J’en veux à tes champs de blé

3
Des temps meilleurs
Ceux qu’on souhaite de tout coeur
Des jours heureux
A coup sûr vont arriver
Des jours de paix
Mais ils ne sont pas pressés

Les paroles originales sont ici : https://www.lacoccinelle.net/1041103.html

 

La dernière était trop courte alors je suis allé chercher sur Youtube s’il n’existait pas une version rallongée.

Vous allez rire : j’en ai trouvé une !
Vous allez rire encore : c’est moi qui l’ai faite, pour le Défi n° 283 en 2008 !
Vous allez rire toujours : je l’avais complètement oubliée !

Le jour où j’aurai envie de me payer une pinte de bon sang et une belle tranche de rigolade, j’irai écouter ma chaîne Youtube. Apparemment il y a plein de trésors deux-dents ! 

Ecrit pour le Défi du samedi n° 705 d'après cette consigne : vampire

12 février 2022

... SAUF QUAND ILS OUBLIENT LEUR MOT DE PASSE !

- Amalia ! Amalia ! Qu’est che qué ch’est tou as fichou avec lé carnet des mots dé pache ? Yé né lé trouvo plous !

- Ch’ai pas touché tes affaires, Pablito !

- Et ch’est quoi lé mot dé pache dé l’ordinator ? Ché mé souviens plous !

- Tou mé l’as chamais dite, qué tou dis cha doit rechter oune chécrète, même por bibi. Qué tou n’as pas bisouane del controule parentale. Qué yé té soupchonne dou coup d’aller chour des chites cochonnes !

- Qué cha commence par oune « sch » et qué cha ché manche, yé mé rappelle !

- Chauchiche ? Choucroute ? Chalchifi ?

- Qué ch’est vert auchi !

- Flageolets ? Espinaches ? La chalate ?

- Oui ! Qué ch’est les pétites cherbes qué tou mets dans la chalate !

- Yé vois pas ?

- Qué ch’est auchi lé titre d’oune opérette avec trois hommes nous chour la schène ? Qué ch’est lé compliche dé Marchel Proucht qui a écrit la mousique dé ché trouc ! Reynaldo Hahn !

- Hé Pablito, cha chouffit ton yeu des mille euros ! Qué y’ai ma couichine à préparar !

- Qu’est-che tou fais de bon ?

- Des « accras de morue à la ciboulette » !

- Shibboleth ! Lé voilà lé mot dé pache que yo cherchais ! D’ailleurs y’ai rétrouvé moun carnette.

- ...

- Qu’il était tellement bien ranché à cha plache qué yé lé voyais plous !
 

Ecrit pour le Défi du samedi n° 702 d'après cette consigne : Shibboleth

Posté par Joe Krapov à 05:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 janvier 2022

LES POLOCHONS

andy capp

 1
En ont-ils vu, les polochons,
De ces si communs greluchons,
Des freluquets, des maigrichons,

Presque rien dans le cabochon,
Certains mêmes fumant chichon,
Qui mènent vie de patachon

Et viennent jeter au plumard
Leur corps enivré de fêtard
Puis ronflent soûls sous l’édredon

Après avoir vidé cruchons !

Nous nous branchons,
Nous bambochons,
Nous étanchons,
Nous nous éméchons,
Nous pitanchons,
Nous trébuchons

Et à la fin
Nous nous couchons.

téléchargement

2
En ont-ils vu, les polochons,
Des gars devenir cornichons
Devant d’aussi jolis nylons,

D’autres arguments folichons
Et des jeux de califourchon
En veux-tu en voilà Fanchon !

Que de jolie viande au torchon ! 

bidoch-8

Nous nous cherchons,
Amourachons,
Nous aguichons,
Nous entichons,
Nous abouchons,
Nous déhanchons,
Nous nous léchons,

Nous chevauchons
Puis nous couchons.

3
En ont-ils vu, les polochons,
Des poussages au loin du bouchon,
Des je-te-tiens le barbichon,

Des montages de bourrichon,
Des "Je te tire le manchon",
Des « Cesse de m’appeler Mon bichon ! »,
Des « Casse-toi, tu pues, reblochon ! » !

téléchargement (1)

Nous nous fâchons,
Nous nous mouchons,
Nous embrochons
Escarmouchons,
Nous nous desséchons,
Nous nous accrochons

Et puis, encore,
Nous nous couchons.

DDS 699 BanksyPolochon-1

4
En ont-ils vu, les polochons,
Des Bidochon, des vieux ronchons,
Robert, Raymonde, Huguette, Raymond,

Des vieilles sorcières, d’affreux démons,
Des Pécresse et des Mélenchon,
Des bassineuses d’Arcachon,

Des drôles de Bagnères-de-Luchon !

DDS 699 Huguette et Raymond 650

Nous retouchons,
Nous reprochons,
Nous revanchons,
Nous remâchons,
Nous rabâchons,
Nous nous détachons,
Nous empanachons,
Nous nous ébréchons

Et puis et puis
Nous nous couchons.

5
En ont-ils vu les polochons,
Des béribéris berrichons,
Des indigestions de Fauchon,

Des perforés au tire-bouchon !
A l’heure de faire son baluchon
On finit d’écouter Souchon,

La tête perdue sur l’oreiller.
Le moine en train de vous veiller
Rabat d’un coup son capuchon,

Fait son signe de ratichon :
La mort, c’est un tour de cochon !

B9723285862Z

Jusqu’à la fin nous panachons,
Nous nous cachons,
Nous bavochons,
Nous nous épanchons,
Nous nous couchons,

Nous calanchons
Puis nous jonchons.

Et après… tout le monde s’en fichont !
 



Ecrit pour le Défi du samedi n° 699 d'après cette consigne : polochon.

Posté par Joe Krapov à 04:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 décembre 2021

En un mot comme en cent. 15 décembre 2021, Aujourd'hui il faudrait crier

Il faudrait crier «Aline» pour qu’elle revienne mais Christophe l’a déjà fait et elle n’est pas revenue. 

C’est d’autant plus dommageable que la pizzeria d’en bas a été remplacée par un khebab et donc que «Capri c’est fini» !

 ;-) 

Posté par Joe Krapov à 01:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 décembre 2021

Paroles de 95 chansons de Ricet Barrier

Trois de mes quatre beaux-frères sont des guitaristes plus ou moins chanteurs et nous nous sommes retrouvés plusieurs fois, lors de fêtes de famille, à jouer ensemble "La Biguine au biniou" des Charlots et des chansons  plutôt sérieuses ou ironiques de Maurice-Pierre (dit Ricet) Barrier comme "Putain de métier" "C'est dur d'être une belle fille" "C'est fatigant d'être beau" ou "La Moule". 

Ricet Barrier est plus connu pour ses chansons fantaisistes : "La Servante du château" "Les Vacanciers" "Isabelle, v'la l'printemps ! " dans lesquelles il emprunte leur accent aux paysans solognots.

J'ai eu en dépôt jadis, perdu puis racheté  l'album "Les Spermatozoïdes" dont la chanson-titre a été reprise par les Frères Jacques sous le titre "300 millions". Un morceau d'anthologie ! Si vous ne connaissez pas ça, c'est le moment !

De cette production de petits chefs-d'oeuvre décalés qui s'étale de 1958 à 2006, il n'existe apparemment pas de recueil imprimé et ça désole beaucoup notre ami Clodius.

Moi vous me connaissez, je suis comme la nature, j'ai horreur du vide. C'est pourquoi je viens de passer plusieurs journées à aller cueillir sur le web tout ce que je pouvais dégoter comme paroles de chansons de ce fort appréciable Monsieur Barrier. J'en ai trouvé pas mal dont certaines étaient presque cachées sur le site https://s.awa.fm/ , une espèce de Spotify japonais ! 

95 au total. J'en ai fait un recueil dont je vous fais cadeau ci-dessous en vous invitant à réécouter à la suite deux petites merveilles du gars Ricet que j'avais pratiquement oubliées !

Ricet Barrier - Paroles de 95 chansons trouvées sur le web au 2021-12-28

 

 



Posté par Joe Krapov à 22:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 décembre 2021

HYPO-CON-DRIAQUE

01 lumbago-lombalgie1

Quand on en a vraiment plein l’dos
On s’ paye un point de lumbago

Quand on est victime de stress
On déclare un vilain herpès

Bien souvent sur le bord d’la lèvre
Ça s’appelle un bouton de fièvre

Le reste du temps on va bien
Alors on va chez le médecin

Refrain 1

Et à part-ça, Docteur, quoi d’neuf ?
Est-ce que votre coeur fait teuf-teuf
Quand vous buvez du Châteauneuf
Ou lorsque que vous courez la meuf ?

Chassez-vous toujours les Papous
Afin de leur prendre le pouls
Et les amulettes magiques
Qui remplacent tous les antalgiques ?

Prenez-vous toujours, pour être zen,
De l’Efferalgan sans gluten,
D’la Boldoflorine bigoudène
Et du vieux sirop Théralène ?

Prescrivez-vous l’bicarbonate
Pour le cancer de la prostate
Et conseillez-vous le clystère
Pour Bach à la cantate prospère ?

2

Docteur Jekiffe et Mister Aïe
On lui déballe son attirail

De malaises de petit bobo
Pour qu’il nous r’file un placebo.

On le sermonne et on le tance
Pour qu’il nous fasse une ordonnance

S’il se permet de résister
Lors on s’enquiert de sa santé

Refrain 2

04 whats-up-docSo ! Really ? Tell me, what’s up, doc
Have you some gonocoques en stock ?
Conseillez-vous, en cas d’mal-être,
De prendre l’autocar pour Bicêtre ?

Faut-il aller jusqu’au Congo
Pour soigner son impétigo 
Et interdire à l’Amérique
L’usage du barbiturique ?

Avez-vous les oreilles cassées
Par les angoisses ressassées
De vos confrères installés
A demeure dans les télés ?

Est-ce qu’on a marché sur la tête
Depuis qu’est arrivé la bête ?
Faut-il faire pour le sanitaire
Tintin au pays de l’ornière ?


3
Lorsque je vois l’état immonde
Dans lequel se trouve le monde

Quand j’écoute à la radio braire
De sinistres apothicaires

Plutôt que des les insulter
Je préfère aller consulter

Ces habitués du bizarre
Qu’on appelle « les hommes de l’art »

Refrain 3

9B whatsupdocEt à part ça, Docteur, ça va ?
Dansez-vous toujours la java ?
Faites-vous rimer « douille » et « andouille »
Même si ça n’remplit pas vos fouilles ?

Peignez-vous jusque sur les murs
Le besoin d’respirer l’air pur ?
Pour ceux qui ne dorment plus guère
Prescrivez Proust en somnifère ?

Et pour le monde qui va mal
Avez-vous un remèd’ de ch’val ?
Se mettre au lit, manger et boire 
Et Rimbaud en suppositoire ?

Ah, Docteur Batifolamour !
Vraiment, vous m’étonnerez toujours !
Je crois que vous perdez la boule
Vite ! Vite ! Une cure à la Bourboule !

 



Ecrit pour le Défi du samedi n° 695 d'après cette consigne : lumbago

Posté par Joe Krapov à 05:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 décembre 2021

Petite balade à Gévezé (Ille-et-Vilaine) le 5 décembre 2021 (2)

2021-12-05 - 285 26 
Signalisation d'époque pour la salle polyvalente !

2021-12-05 - 285 29

2021-12-05 - 285 30

- C'est quoi une lettre ?

- C'est un email en papier.

- C'est quoi un email ?

2021-12-05 - 285 32

2021-12-05 - 285 35

2021-12-05 - 285 45
Poète, prends ton luth et joue-nous un morceau de "L'Auberge" ! 

07 décembre 2021

En un mot comme en cent. 22 novembre 2021, Suffirait de trois rien pour que

Il suffirait de trois fois rien pour que je passe l’hiver à lire des bandes dessinées, à faire des collages ou a écrire les 33 versions manquante des «99 dragons». Trois fois rien, c’est ce poil de misanthropie que je ne ressens pas vraiment quand j’interprète « Le pluriel » de Georges Brassens. 

Posté par Joe Krapov à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 novembre 2021

UNE SEULE RÉFÉRENCE EN MAGASIN

L'épigastre ?

Il s'encastre !
 

Ecrit et surtout enregistré pour le Défi du samedi n° 688 d'après cette consigne : épigastre.