16 avril 2018

Conteurs et conteuses à L'Ubuntu café à Rennes le 14 avril 2018 (2)

180414 Nikon 073

Géraldine

180414 Nikon 051

Sonia

180414 Nikon 062
Benjamin

180414 Nikon 069
Xavier

180414 Nikon 070
Aurélie

Posté par Joe Krapov à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


30 mars 2018

Images glanées au festival Sevenadur à Rennes le 25 mars 2018 (2)

180325 Nikon 017
Rappelons que Sevenadur est un festival interculturel. On y trouvait donc de l'artisanat guinéen...

180325 Nikon 018
...des pâtisseries roumaines...

180325 Nikon 034

... l'homme qui était bien plus heureux du temps
qu'il s'appelait Jacky et qu'il était conteur gallo...

180325 Nikon 036
... de la littérature belge traduite (?)...

180325 Nikon 008

 ... et l'Institut Confucius. De quoi chiner les xénophobes !
Mais il n'y en avait pas. Rennes est une ville ouverte dans laquelle on vit en Intelligence,
même si parfois je ne comprends rien à rien !

Posté par Joe Krapov à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 juin 2016

OBSTINE-DGEUR ?

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

15 juin


Comme ça et pas autrement

Tant pis pour les voisins ! De toute façon, c’était ça ou un banjo !

J’ai reçu l’amplificateur que j’ai commandé chez Thomann vendredi dernier. Ce n’est jamais qu’un 5 watts et on peut réduire sa puissance à 1,5 voire à 0,1 watt pour les voisins justement et les longues soirées d’hiver où l’on voudrait jouer jusque tard.

Voilà, c’est comme ça et pas autrement : je me remets à la guitare électrique !

 


La chanson du jour

Ce n'est pas forcément une bonne idée, d'ailleurs, de s'électrifier. La preuve avec cet enregistrement de Samuel Genin, à Rennes, le 2 juin, lors d'une soirée du festival Les Fleurs du mail. J'ajoute à la suite une vidéo qu'il a réalisée et qui m'a fait plier de rire ! 

 


29 avril 2016

Portraits de conteurs, conteuses et musiciens à Botmeur (Finistère) le 24 avril 2016 (4)

160424 265 117

Louise Lecoeur

160424 265 140

Jean-Marie-Back dit Le Bobleur

160424 265 147

160424 Nikon 043
Yann-Fanch Penot

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

28 avril 2016


Le confort c’est

Le confort c’est râpé, aujourd’hui !

Le bureau, l’ordi, les papiers, moi-même, sommes recouverts de poussière de plâtre, il y a du bruit, le lit change de position et de pièce tous les soirs en fonction de l’avancée des travaux.

Suite aux manifs les bus étaient détournés et je suis arrivé avec dix minutes de retard là où je devais chanter. Je l’ai fait avec une guitare désaccordée. Nul !

Le soir au TNB, concert hyper-surveillé, pas question de prendre de photos. Mon voisin s’est fait taper sur les doigts.

Ca ira mieux demain. J’écouterai de la harpe celtique.

 

Posté par Joe Krapov à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 août 2015

Le Festival Epos à Vendôme (Loir-et-Cher) le 4 juillet 2015 (3)

150704 080

150704 081

150704 085

Au cours de cette même journée nous aurons découvert aussi, à 11 h 30 « Un Esprit malin » par Pierre Rosat. Il s'agit d'une adaptation de « Le règne de l’esprit malin » de Charles-Ferdinand Ramuz, bien racontée mais pas très drolatique non plus.

Posté par Joe Krapov à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le Festival Epos à Vendôme (Loir-et-Cher) le 4 juillet 2015 (4)

150704 106

150704 107

A 17 h « La véritable Histoire du Haricot magique » par François Vincent. Là c’est fortiche aussi : comment tenir une heure et quart avec cette histoire minimaliste mimée superbement et racontée un poil trop longuement avec le soutien de refrains de guitare. Horizontale, la guitare !

Posté par Joe Krapov à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 juillet 2015

UN CONTE GASTRONOMIQUE BRETON (1)

AEV 1415-31 01 cuisinier

 

Il était une fois un petit cuisinier qui était laid, mais laid ! Alors là, non, jamais vous ne pourriez imaginer à quel point il était laid ! C’est bien simple, il était tellement laid qu’en l’apercevant le lait tournait, les poulets se carapataient, les carottes s’écriaient « On est cuites !», les haricots se lamentaient « C’est la fin, Jane », les betteraves partaient piailler dans les pumas et même les œufs se cassaient. Malgré tout cela, en dépit de cette laideur et de ces incidents, il était le plus brave des garçons du royaume et surtout c’était le meilleur des cuisiniers que la Terre jamais ne porta. Il s’appelait Ferdinand.

Il venait justement, ce jour-là, d’être engagé pour travailler au château dans les cuisines du roi. Il avait donné toute satisfaction lors de son entretien d’embauche.

Le roi et la reine de ce pays-là étaient heureux, mais heureux ! Alors là, non, jamais vous ne pourriez imaginer à quel point ils étaient heureux ! C’est bien simple, même le plus imbécile parmi les pauvres en esprit n’était pas aussi heureux qu’eux. Même le Dieu Rakatsaka qui est le dieu des imbéciles chinois qui regardent la lune en se mettant le doigt dans l’œil n’était pas aussi heureux que Lao-Tseu ni qu’eux.

AEV 1415-31 02 laid

C’est que le roi et la reine avaient une fille unique. C’était leur trésor, la prunelle de leurs yeux et ceux de la princesse étaient plus bleus encore que les eaux de la Méditerranée dans les calanques près de Marseille. Elle était belle, mais belle cette princesse ! Alors là non, jamais vous ne pourriez imaginer comme elle était belle. L’ennui, c’est qu’elle avait un QI de pétoncle.

Le roi et la reine éprouvaient certaines nuits de grands moments de mélancolie. Ils songeaient que tous les prétendants à la main de leur fille se rendaient vite compte, aux réponses inconvenantes qu’elle faisait à leurs discours, qu’elle avait un cerveau d’ornithorynque du Tonkin auquel aurait manqué le bec de canard, les pattes palmées et même le manche du couteau sans lame de M. Lichtenberg. Malgré la beauté physique de la demoiselle, tous se détournaient très vite du projet de l’épouser. Comme disait le proverbe branquignol très en vogue dans ce royaume-là : « Il n’y a pas que le sexe dans la vie, il y a aussi les chiffres et les lettres ».

Posté par Joe Krapov à 19:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

31 mai 2015

L'inauguration du mail François Mitterrand le 29 mai 2015 (6)

150529 034

 Vincent Burlot, "Père la Paillette" d'un jour
a accompagné en chansons "locales" Xavier Lesèche dans sa déambulation contée.

150529 036

150529 037

150529 038

 Quand Xavier va retirer sa main gauche, l'arbre va s'écrouler !
(Tu as trop regardé "Une nuit à Casablanca" des Marx Brothers, Joe Krapov !

150529 039

 Mettons tout de suite ici le lien vers le récit, fait par Xavier L.,
de l'aventure extraordinaire du père La paillette :

http://fr.wikisource.org/wiki/Au_Pays_de_Rennes/Le_Mail

Cette histoire m'a beaucoup parlé :
- les gens qui ne veulent pas mourir me sont très chers !
- la fille de ce monsieur aurait tenu le café/débit de tabac à côté de l'église Saint-Etienne.
Si c'est bien l'ancienne église Saint-Etienne, 
le bistrot en question serait 'Le Vieux Saint-Etienne" où j'ai situé 
les aventures de l'oncle Camille Cinq-Sens et de sa nièce, Isaure Chassérau.

Posté par Joe Krapov à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,