30 novembre 2014

Une visite de Mademoiselle Zell le 30 novembre 2014 (1)

141130 001

M. Jibhaine et Mlle Zell sont venus nous rendre visite ce week-end.
Les chaussettes de cette dernière sont toujours aussi originales.

Posté par Joe Krapov à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


08 mars 2014

COCHONS LA BONNE CASE !

Comment ? 23 lignes pour faire le tour de cet animal qui se vautre dans la fange comme Christine, Frigide et Ludovine dans la Manif pour tous ? Mais c’est ridicule ! Pire, c’est un tour de cochon qu’on me joue là !

Impose-t-on la même limite à ce mammifère omnivore de Philippe Meyer ? Et en plus, cette semaine, il faut faire rire les petits mômes ! Mais enfin ! Jamais aucun(e) de vos porcelets de petits-enfants barbouillés de Nutella ne sourira jamais à l’énoncé « Qui vivra verrat » sur lequel je ne saurais faire l’impasse ni à ce petit jeu des suppositions que j’adore : suppose que tu t’appelles A et que tu veuilles importer dans la Sarthe les méthodes d’élevage du Périgord. Alors je te dirai : « Ne fais pas, A, aux truies ce que tu n’aurais pas voulu qu’on fît d’oie ! ». Caca boudin !

Du coup je suis à peu près sûr que même à Pau ce défi gave ! Caca boudin !

Le cochon est un animal qui pond des œufs quand on tire sur sa queue. Encore faut-il qu’auparavant on ait pris soin de le suspendre au plafond. Les œufs du cochon ont ceci de particulier qu’une fois cassés dans votre poêle ils se transforment en omelette aux lardons. Caca boudin !

Le cochon est tellement synonyme de richesse que les Italiens ont toujours placé en lui leur confiance et leurs économies : en italien, cochon se disait autrefois « tire-lires ». L’usage s’en est répandu jusqu’en Bretagne où le summum du luxe est de passer ses vacances en compagnie de Peggy la cochonne à la pointe du Grouin ou à Porc-Navalho. Caca boudin !

Je connais au moins trois chansons consacrées aux cochons : « Piggies » des Beatles, « Tout est bon dans le cochon » de Juliette et « Pork’n’roll » des Nonnes troppo. Je ne sais pas encore laquelle des trois je vais interpréter en complément de programme de ce billet. J’ai lu « La Stratégie pour deux jambons » de Raymond Cousse mais ça non plus, ça ne fera pas rire autant les enfants que la formule ajoutée depuis quatre paragraphes à la phrase de fin de ceux-ci.

Bon j’aurais pu chanter aussi, c’est vrai, « un été de porcelet-ne » de Mort Shuman. Sans compter que je suis aussi l’auteur de ce couplet détourné et ajouté au chef d’œuvre des Charlots :

« On a parlé d'amour et de violettes,
Mais jamais d'amour et de rillettes
Pourtant je connais tout près d’Allonnes
Un hidalgo qui chante à sa bonne,
Tous les jours à l'heure du dîner
Ce chant d'amour bien tartiné :

Paulette, Paulette tu es la reine des rillettes
Notre amour ne serait pas si grand
Si je n’aimais pas les rillettes
Les rillettes du Mans ! »

S’il y a un Edmond le cochon en bande dessinée (Veyron/Rochette) et si Obélix tombe sur ceux de son temps sanglier gare, nous avons à Rennes un Léon le cochon qui est un restaurant non-végétarien dans lequel je n’ai jamais les pieds, fussent-ils panés ou pas !

Au cinéma il y a bien sûr « Le porc de l’angoisse », « Babe », les aventures de Lemmy Cochon avec Eddy Constantine, « POUR qui CEAUnne le glas » d’après Hemingway et, paradoxalement, « La guerre des moutons » pour sa célèbre réplique « Si goret su j’aurais pas venu ».

Avant que nous ne parvenions à la vingt-troisième ligne de cette chronique ou peu de temps après l’avoir dépassée, afin de vous éviter à vous aussi de prononcer cette dernière phrase, je crois qu’il est temps que je m’arrête. C’est vrai qu’une réponse négative à la question « Cela sert-il à quelque chose que je m’échine ? » me resterait en travers (de porc) de la gorge. Et je protesterais alors : Caca boudin !

Aussi évitons de pousser des cris d’Hugues orfraie, l’heure est venue de nous saigner d’une petite chanson. Sortez vos tire-bouchons !

Ecrit pour le Défi du samedi n° 288 à partir de cette consigne

Posté par Joe Krapov à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 décembre 2013

Choses vues ou lues à Paunat (Dordogne) le 28 juillet 2013 (3)

130728 135

130728 136

En Bretagne on n'a pas tout ça. On a juste la baccade de Lann-Bihoué ! 

Posté par Joe Krapov à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 octobre 2013

Des animaux et des hommes à Sarlat (Dordogne) le 26 juillet 2013 (1)

130726 011
130726 002
130726 003

Sans que j'en sois bien conscient, les animaux sont un thème de prédilection dans ma photothèque publique !

Posté par Joe Krapov à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 septembre 2013

L'abbaye de Cadouin (Dordogne) le 24 juillet 2013 (3)

 

130724 054

130724 053

130724 052

Mardi je colle la rustine sur la chambre à air. Je ne peux pas aller plus loin car nous avons de la visite et je suis à nouveau de cuisine. Je prépare un couscous merghez rapide avec lequel je sers du Pécharmant 2009 ramené du Périgord. Ouh ! Il est bon mais il frappe, le cochon !

Posté par Joe Krapov à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 août 2013

Le Bugue (Dordogne) le 23 juillet 2013 (2)

130723 008

130723 009

130723 010

- Ah zut, on a raté le meeting aérien !

- Le journal est daté du 13 juillet... 1959, Joe Krapov ! T'étais pas né !

Posté par Joe Krapov à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 août 2013

Sarlat-La-Caneda (Dordogne) le 26 juillet 2013 (2)

130726 043

Eh ben mon cochon, c'était pas trop tôt ! Ca nous a fait du bien d'avoir enfin du soleil par-dessus nos truffes !

Posté par Joe Krapov à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 juin 2013

Choses vues à Rennes le 15 juin 2013 (2)

130615 004

Mets ta tête dans le trou qu'on s'en paie une tranche !

Posté par Joe Krapov à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,