22 juillet 2022

Choses vues à Montfort-sur-Meu (Ille-et-Vilaine) le 3 juillet 2022 (2)

2022-07-03 - 285 77

2022-07-03 - 285 78

- Quel effet ça fait de faire les clowns dans un transat ?
- C'est géant !

2022-07-03 - 285 98

- Moi je veux jouer de l'hélicon ! Pon pon pon pon ! (Boby Lapointe)

- Pas de pot, c'est un euphonium !

2022-07-03 - 285 102

2022-07-03 - 285 103

Il semblerait bien que l'ami Ar Furlukin,  spécialiste mondial de la peinture de radis,
soit passé par ici lui-aussi.

Posté par Joe Krapov à 14:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


23 juin 2022

La Fête de la Musique au Bacchus à Rennes le 21 juin 2022

Fête de la Musique 2022, récit, suite. Mon marathon musical terminé, je rentre à pied chez moi après avoir bu une bière avec mon acolyte explosif préféré qui m'avoue s'être bien éclaté encore cette fois-ci. Je porte ma lourde guitare à douze cordes sur le dos et traîne une chariotte bourrée jusqu'à la gueule de partitions, d'amplis et d'harmonicas, me fraie difficilement un chemin dans la foule.

Pour éviter le mail François Mitterrand blindé de monde et rugissant de sonorités poumpoumesques, je passe par le quai d'Ille-et-Rance, la rue de Brest, la rue Papu, la M.J.C. La Paillette, un circuit qui ne parle qu'aux Rennais de l'Ouest ! Au sortir de la passerelle sous la rue Louis Guilloux il y a l'esplanade du Bacchus, un café théâtre installé là depuis une ou deux années. Et là, un moment de magie. Après tout ce boucan d'enfer j'entends une guitare, un violon et une magnifique voix féminine.

Je laisse mon caddie (R) au bas des marches, je m'approche avec mon appareil photo. Comment c'est qu'il jouent bien, tous les deux, du jazz swing, de la bonne vieille musique d'autrefois et de là-bas, dis ! Las, c'est leur dernier morceau et ils font leurs adieux à la poignée de danseurs qui faisaient gigoter leurs gambettes sur ces airs (aimés).

Après être rentré et m'être sustenté un chouïa, j'ai jeté mon épuisement dans le torchon et j'ai passé une nuit pleine d'un lourd sommeil ininterrompu !

Le lendemain, j'ai pris mes renseignements sur le duo. Il et elle s'appellent "Teagirl and Coffeeboy". Sur la première vidéo que je visionne, je reconnais les chaises colorées de l'arrière de la médiathèque de Lannion ! Les trésors du Trégor étaient de sortie à Rennes, dites donc !

2022-06-21 - 285 5

2022-06-21 - 285 16

2022-06-21 - 285 30

2022-06-21 - 285 35

2022-06-21 - 285 39

 

 



Et voilà ! Encore une vidéo qui vous donne envie de transformer votre guitare en allumettes ! 

27 octobre 2021

22 rencontres à Redon le 23 octobre 2021 (4) Ma Petite au Chicass' noz

2021-10-23 - Nikon 157

2021-10-23 - Nikon 159

2021-10-23 - Nikon 160

2021-10-23 - Nikon 162

2021-10-23 - Nikon 165

Le groupe "Ma petite" :

Perrine Vrignault - chant
Maxime Barbeau - accordéon
Thomas Fossaert - saxophone
Maxime Dancre - percussions 

Posté par Joe Krapov à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 août 2019

Le Mystère des voix bulgares à Paimpol le 2 août 2019 (1)

Le Festival du chant de marin de Paimpol a débuté pour nous avec  un concert de la tournée d'adieu Kenavo de Tri Yann. Ensuite devait venir Idir puis ce fut le tour des dames très colorées du Mystère des voix bulgares.
Autant dire qu'on était rendu.e.s à un festival de vieilles gloires !
Mais, de fait, je n'ai rien contre les vieilles marmites.
Je n'écris pas cela pour vous Mesdames, c'est juste un proverbe français à propos de soupe et Dieu et le Parti sav(ai)ent bien que votre musique n'en est pas !

190802 265 035

190802 265 036

190802 265 038

190802 265 039

190802 265 040

Posté par Joe Krapov à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le Mystère des voix bulgares à Paimpol le 2 août 2019 (2)

Bien plus que les voix et les harmonies déjà exceptionnelles de ces dames, c'est le jeu et la connivence des musiciens qui vaut la chandelle. C'est simple, dès qu'il y a une violoniste rousse sur une scène, irlandaise ou autre, je suis au septième ciel ! Et là le guitariste ? et la violoniste ? - je mets un ? car j'ignore le nom de ces instruments si typiques - sont accompagnés de l'ex-champion du monde de "beatboxing", Alexander Deyanov, qui abat un travail ahurissant pour remplacer, rien qu'avec la bouche à la fois la basse et la batterie ! Je n'ai pas pu résister et j'ai filmé son solo ainsi qu'un instrumental des trois complices.

190802 265 042

190802 265 045

190802 265 047

190802 265 048

190802 265 049



13 août 2019

Aco + Taka au Festival du chant de marin de Paimpol (Côtes d'Armor) le 4 août 2019 (1)

190804 Nikon 023

 Au Festival du chant de marin, à Paimpol, on est toujours partagé entre deux envies. Se poser au pied de la scène Stan Hugil pour voir, écouter et photographier les pointures ou aller se balader le nez au vent et encaisser les surprises musicales ou autres posées sur les bateaux, sur les quais ou sur les trois autres scènes. Côté grande scène, cette année, c'était une très belle affiche : Tri Yann, le trio Joubran, le Mystère des voix bulgares, les Goristes, Motivés, Goran Bregovic + du beau monde que nous avons zappé pour ne pas rentrer à la nuit tombée ou plus prosaïquement pour aller dîner. Côté sur les quais c'était très bien aussi avec de jolis coups de coeur liés à la découverte des Margaux, du cheval vapeur, de Babord Amures et de ce duo japonais inattendu, Aco + Taka

Festival du chant de marin de Paimpol 2019 09 réduit

190804 Nikon 029

190804 Nikon 031

190804 Nikon 032

Posté par Joe Krapov à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Aco + Taka au Festival du chant de marin de Paimpol (Côtes d'Armor) le 4 août 2019 (2)

Irrésisitibles ! La demoiselle entraîne même le public à danser une gavotte sur l'air de "La jument de Michao" chantée en japonais ! Un moment complètement surréaliste !

190804 Nikon 037

190804 Nikon 039

190804 Nikon 041
Et Dieu sait que c'est difficile la gavotte en tongs avec des chaussettes !

Pour vous donner une idée sonore de l'énergie de ce duo j'ai récupéré chez M. Youtube une vidéo d'un concert donné pas très loin, à Quintin, en 2016.

"La Jument de Michao" commence à 9 mn 45 s.