29 septembre 2013

99 DRAGONS : EXERCICES DE STYLE. 15, BALLADE CINÉMATOGRAPHIQUE À « HAPPY END » ANACHRONIQUE

Medieval

1
Le dragon, maître du donjon,
Souhaita changer son régime
De brebis et d’œufs d’esturgeon.
La croisée des chemins du crime
Fit qu’il ordonna pour repas
Des jeunes gens à sot-l’y-laisse.
O sort cruel ! Royaux abats !
Qui délivrera la princesse ?

2
Car le roi, trop démocratique,
A fait désigner la victime
Par un tirage au sort… critique.
Qui fut désigné ? Une intime :
La chair de la chair du pauvre homme
Livrée au monstre du Loch Ness !
N’est-il personne en ce royaume
Qui délivrera la princesse ?

3
Dédaigneux de tout fifrelin,
Lui s’approche du château fort :
Soutien de veuve et d’orphelin,
Avec son Dieu pour seul renfort,
Accourt Georges, chevalier saint,
Qui n’accomplit que des prouesses.
C’est lui, marqué par le destin,
Qui délivrera la princesse

4
Mais à la croisée des chemins
Son cheval, trop fourbu, rend l’âme.
Georges prend son épée en main,
Vise le cœur et, de sa lame
Abrège l’horrible souffrance
De Stewball. Le cœur en détresse
Il hurle ensuite, en déshérence :
« Qui délivrera la princesse ? »

le-signe-de-zorro

Envoi
Prince noir surgi de la nuit
Sur son Tornado au galop
Voici Zorro et c’est à lui,
- Violons, baiser, et trémolos -
Que se livrera la princesse !

 

Ecrit pour les Impromptus littéraires du 23-09-2013 à partir de la consigne "A la croisée des chemins" et à partir de la photo du haut qui est de Tisseuse, ma voisine nantaise.

Posté par Joe Krapov à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,