04 février 2024

Le Quai Saint-Cyr ensoleillé à Rennes le 31 janvier 2024

- C'est un spectacle jeune public, vous savez ? croit bon de préciser Madame Annie à l'entrée de la Péniche-spectacle.

- Mais nous sommes un jeune public ! croit bon de rétorquer Joe Krapov.

Cela s'appelle "En quoi c'est fait la lune ?" mais on trouve peu d'images sur Internet pour rendre compte de la beauté du décor, de la musique, des interprètes et du côté intime du spectacle auquel on assiste assis par terre sur le sol de la péniche "L('Arbre d'eau". Du kamishibaï enveloppant en quelque sorte.

Au sortir, on retrouve le soleil et on est content d'enrichir sa moisson photographique d'autres clichés de ce bord de Vilaine avec un "retour de la sieste" et les relets du belvédère des frères Bouroullec. On choisit même d'en faire un quatre-quarts photographique !

2024-01-31 285 1

2024-01-31 285 2

2024-01-31 285 3

2024-01-31 285 4 bis quatre quarts

2024-01-31 285 5

2024-01-31 285 6

2024-01-31 285 7

Posté par Joe Krapov à 19:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


21 janvier 2024

Choses vues à Rennes en janvier 2024

2024-01-17 285 2

2024-01-18 285 1
Hé ! Ho ! Ce n'est pas la place Saint-Marc ici ! Retournez à Venise !

2024-01-18 285 2

 

  Une boisson française qui s'appelle Enjoy et qui est  "hydration remedy" ? Où on est, là ?
Chez Bouvard et Pécuchet ?

2024-01-20 285 2

 

  Le principe de la roue de secours appliqué à la chaussure de randonnée.

2024-01-20 285 4
Lever de soleil sur Berlin La Mabilais.

Posté par Joe Krapov à 19:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 janvier 2024

TROIS POEMES DÉPOSÉS AU BESTIAIRE

COMPLÈTEMENT PIQUÉ

Autres temps,
Autres morses.

Pif 08 couvertureGF

 

SUR LE STAND DE TIR DE LA FÊTE FORAINE

- Je fais mouche à tout coup !
Dit l'asticot.

AEV 2324-13 Asticot 3

 

FAON

Fichtre !
Le faon est mélophobe !
Jugeons-en par ce dialogue :

- Eh ! Gratte, gratte sur ta mandoline,
Mon petit Bambi !

- No !

MusicfromBambi_80thAnniversaryGreenVinyl_1024x1024

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 19 décembre 2023

d'après la consigne AEV 2324-13 ci-dessous.

Posté par Joe Krapov à 03:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 janvier 2024

LE DROMADAIRE

AEV 2324-13 D comme Dromadaire 2 romadaire, toi qui bosses

                    Depuis tôt

                    A l'usine de Porto,

                   Sais-tu que le chameau,

                   Lui, part tard

                                      Pour ne rien faire à Madère ?


                   Il y a des jours où tout est vain,

                   Il y a des jours où tout est cuit

                   Surtout depuis que les caravelles

                   Survolent dans le ciel le désert.


Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 19 décembre 2023

d'après la consigne AEV 2324-13 ci-dessous.

LE RENARD

AEV 2324-13 Renard 2egarde ce rouquin

Que le raisin rebute

- Trop vert ! Pour les goujats ! -

Et qui déploie tout son bagou

Pour chiper au corbeau

Son calendos puant !

Si c'est à ce prix-là

La Rollex à 50 ans

J'aime mieux encore, ma mère,

Me fier au cadran solaire !

 

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 19 décembre 2023

d'après la consigne AEV 2324-13 ci-dessous.


LA TORTUE

AEV 2324-13 Tortue 4 ortue !

Traîne-savates !
Tortillard tartignole !
Train-train de sénateur !
Trois secondes ont suffi pour que je te distance
Et mette trente mètres dans ta vue ! dit le lièvre.

Trois secondes ont suffi
Pour que le Tartarin
Épaule, tire sans frémir et tue
Le péroreur aux longues oreilles.

La tortue gagne la revanche.
Il n'y aura pas de belle
Parce que la carapace
Et que les chiens à Vannes aboient.

 


Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 19 décembre 2023

d'après la consigne AEV 2324-13 ci-dessous.

Posté par Joe Krapov à 02:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

LE RATON-LAVEUR

AEV 2324-13 Raton-laveurions, mes frères !

                    Rions, mes sœurs !
                    Quand le raton laveur
                    Fait son grand inventaire,

                    Dans son tableau Excel,
                    Sur toutes les lignes qui se terminent
                    Par le chiffre zéro
                    Il inscrit « et un homme ».

                    Puis il part rechercher
                    Le bonheur qui vient de filer
                    Dans le pré vert.

 


Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 19 décembre 2023

d'après la consigne AEV 2324-13 ci-dessous.

10 janvier 2024

LE WAPITI

AEV 2324-13 W comme Wapit 2iaouh ! Le saligaud !

Comme il manque de classe,

Cet outre-mangeur salace !


Derrière lui, comme une traîne,

Plumes de poule Coucou de Rennes

Reliefs de grignotage

Balancés par ce négligent :

Le wapiti vient en mangeant !


Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 19 décembre 2023

d'après la consigne AEV 2324-13 ci-dessous.

LA GIRAFE

AEV 2324-13 Girafeastronomes

                    Et vous œnologues !

                    Ne laissez jamais la girafe

                    En carafe

                    Ni le girafon dans le carafon

                    Qui sert pour aérer le vin !

                    Le pinard se monterait le cou,

                    Prétendrait avoir de la cuisse

                    Et les naïfs à tous les coups

                    En viendraient à prendre ce Jocrisse

                    Pour un grand cru !


Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 19 décembre 2023

d'après la consigne AEV 2324-13 ci-dessous.

06 janvier 2024

LE WAPITI

DDS 801 WapitiLe wapiti !

Voilà un animal qui fait ressortir de ses bois non pas le loup qui va manger le petit Chaperon rouge mais, bel et bien, le grand serpent de mer de la réforme simplificatrice de l’orthographe !

Il fait remonter aussi la blague sur la prononciation du w. Je ne me la rappelle plus très bien du reste et je ne la retrouve pas sur internet. C’est un gars à qui on demande :

- Dites-moi, en Belgique on dit un vagon ou un ouagon ?

- On dit un ouagon !

- Vous êtes sûr !

- Sûr et certain. Mais en même temps je ne suis pas belge ; je suis ici en ouacances.

En vacances ou en ouacances dans un vallon en Wallonie ?

A quoi bon en effet disposer d’un v et d’un w si le wagon de queue se prononce "vagon de queue" et le Wisigoth "Visigoth" ?

DDS 801 maquette-voiture-vw-coccinelle-jaune-132Est-ce là l’influence de nos voisins allemands ? Eux prononcent "Vourst" le mot die Wurst qui signifie la saucisse et appellent "Volkswagen" la voiture du peuple.

Chez eux du reste le v se prononce f ! Der Vater, das Volk et le mot wieviel (combien) se prononce "vifil".

Mais retraversons vite le Rhin et revenons au wapiti et à la réforme de l’orthographe.

Wa pourrait en effet être la graphie la plus simple pour transcrire le son que l’on entend dans "oiseau, ouah ouah, pédale wah wah, oie, noix, doigt, toit, mois et wapiti".

Une seule graphie pour un même son simplifierait grandement les choses pour tout le monde et nous ferait regagner quelques points au classement Pisa.

"Quand le chien abwa, on entend wa wa. Plus personne ne joue de la pédale wa wa. Au jeu de l’wa si tu tombes sur la case trente et un et dans le puits, fais gaffe, ne te nwa pas dans l’eau frwade ! Ouille ! J’ai kwincé mon dwa avec le frwi à coque dans le casse-nwa ! Que serais-je sans twa, twa, twa mon twa ? Vive le rwa ! Le rwa bwa ! Sauf le premier mwa de l’année vu qu’il respecte le dry january.".

Je m’arrête ici pour cette première proposition de "réform de l’ortograf".

La semaine prochaine nous nous demanderons s’il faut ou pas conserver le x dans notre alphabet. Cette lettre a le mérite en un seul signe de transcrire le son produit par la suite k+s mais a aussi l’inconvénient d’être prononcée parfois gz. Il vaut mieux peut-être écrire exactement "egzakteman", xylophone "ksilofone", accident "aksidan" – même s’il n’y a pas de x à part sur le panneau priorité à droite ! - et, par respect pour les dames qui n'aiment pas ça, ne plus parler ici de sèks. Laissons cela à Obéliks, de par Dieu !

De la même façon je n’ai pas encore tranché pour ma part sur la question de la graphie du son k. C, k ou qu ? Réfléchissez-y dès maintenant et souvenez-vous :

Wapiti à wapiti l’wazo fè son ni !

P.S. Je ne résiste pas au plaisir de réécouter avec vous ma chanson préférée du triple album « All things must pass » de Georges Harrison. Elle s’appelle « Isn’t it wapiti pity » ! 



Écrit pour le Défi du samedi n° 801 d'après cette consigne : wapiti

Posté par Joe Krapov à 01:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,