08 novembre 2019

MÉMÉ LES WATTS EST DANS NOS MURS !

Mémé les Watts est dans nos murs !

affichememe-les-watts-v-16

Le groupe de musiciens mayennais Mémé les Watts donne un concert à Villejean ce samedi 9 novembre 2019 à 20 heures 30. L’occasion pour nous de dresser le portrait de son charismatique guitariste, Pierre Bouguier.

Colporteur de chansons

En relisant, dans l’article consacré à «Histoires ordinaires.fr/Villejean» par le magazine «Les Rennais», la phrase «Partout près de nous ou à l’autre bout du monde vivent des gens ordinaires surprenants d’énergie, de créativité, de solidarité, de convictions, de passion pour l’intérêt général, en un mot d’humanité» on ne peut s’empêcher de penser à Pierre Bouguier.

Ce jeune musicien a en effet à son actif un beau palmarès de colporteur de chansons de toutes les générations dans toutes les générations.

En 2008 il a sillonné le monde jusqu’au Népal et en est revenu avec un spectacle de chansons collectées sur place auprès des enfants rencontrés dans dix pays.

180519 Nikon 207


Huguette the power

A l’autre bout de l’échelle de l’âge, Pierre a monté en 2016 le projet «Huguette the power». Il a fait se rencontrer et chanter ensemble les pensionnaires de quatre EHPADs et de foyers-logements autour d’Ernée. Le chef de chœur a emmené ses troupes décoiffantes et son groupe Mémé les Watts en concert public au festival «Au foin de la rue» à Saint-Denis de Gastines. Il faut regarder le documentaire touchant et vivifiant qu’Arnaud Ray a consacré à cette chorale qui envoie de la musique rétro sur des rythmes actuels : « Riquita » en reggae ou en rock il fallait oser, mon frère ! On kiffe !

Mieux encore les résidents chanteurs-chanteuses ont eu le moment de gloire de leur vie en se produisant au Grand Rex à Paris. Un article dans le journal «Le Monde», les honneurs de la télévision, quel beau cadeau, quelle belle aventure !
La vidéo qui raconte ce voyage à Paris vaut elle aussi le détour. Vous la trouverez, avec d’autres, sur le site de la Compagnie «Des arbres et des hommes».

En 2019 Mémé les Watts a prolongé l’expérience en créant Germaine and the kids, une chorale qui mêle des résidents de sept EHPADS du Sud Mayenne et une classe de CE-CM de Saint-Quentin les Anges.

Pierre Bouguier travaille et se produit également en duo avec Matthieu Hamon, un jeune homme né autiste qui s’épanouit dans la chanson.


Mémé les Watts à Villejean

Mais c’est dans la formule basique du quatuor de talentueux musiciens que Pierre Bouguier sera Villejeannais d’une soirée. Une soirée à ne pas manquer ! Avec un peu de chance Mémé les Watts vous fera zouquer sur «Zorro est arrivé» !

Vous n’avez aucune excuse de ne pas être là : ce concert, proposé par le Comité de braderie de la MQV, a lieu dans la salle de spectacles de la Maison de quartier de Villejean au prix d’entrée ultra-modique de un seul petit euro ! La possibilité vous est également offerte de vous restaurer à 19 heures au même endroit pour seulement 4 euros (galette-saucisse, crêpe et boisson). Réservez vite au 02 99 59 04 02 !

Un grand moment de chanson française revisitée sur des rythmes actuels vous attend ! Qu’on se le dise !

Joe Krapov


Ecrit pour Histoires ordinaires le 8 novembre 2019

Posté par Joe Krapov à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 septembre 2019

LE COMITÉ DE BRADERIE ENVOIE LA CHANSON !

 Le Comité de braderie envoie la chanson !

190927 265 014

On a l’impression que tout sourit au Comité de braderie de Villejean cette année ! Le vide-grenier du 1er septembre dernier a été ensoleillé de bout en bout et les bradeurs et chineurs, très nombreux, se sont montrés satisfaits de cette journée. Le premier concert de chanson française qui a suivi, le 14 septembre, a été lui aussi très réussi. Comment ? Le comité de braderie chante et enchante ? Ce n’est pas tout à fait ça mais il y a de ça. Un point d’histoire et un petit laïus d’économie solidaire sont nécessaires ici.

Un bilan positif
190901 265 001

Depuis trois ans maintenant la braderie de Villejean est organisée par un groupe de bénévoles de «Rencontre et culture» l’association qui gère la Maison de quartier de Villejan. Ils sont bien sûr très activement soutenus par l’équipe professionnelle de la MQV pour tout ce qui concerne la logistique, l’accueil, le matériel, l’entretien et la comptabilité ainsi que par des adhérents du secteur jeunesse.

Du côté des recettes cette action braderie rapporte le montant des inscriptions des bradeurs et les revenus de la cafétéria. Côté dépenses il faut compter la location de la sonorisation, les boissons, les heures supplémentaires du personnel de la MQV et aussi bien sûr la SACEM pour la diffusion de la musique. Bon an mal an il se dégage ainsi chaque année un bénéfice d’un millier d’euros.

Réinvestir les bénéfices

Que faire de cet argent ? Il a été convenu que le Comité de braderie, collectif interne à l'association Rencontre et culture, avait un espace d'implication et de décision qui lui permettait, en quelque sorte, de le réinvestir. Des membres du groupe ont suggéré l’idée d’organiser des concerts à tarif peu élevé pour que les familles modestes du quartier puissent en profiter. Cette initiative sympathique, acceptée par tous, est entrée dans sa phase de réalisation en ce début d’automne 2019. 

Des concerts pour pas cher du tout

Le quatorze septembre dernier était donc proposé aux Villejeannaises et Villejeannais un concert dont le prix d’entrée avait été fixé à… un seul tout petit euro ! Difficile de faire moins cher sur la place de Rennes ! On pouvait aussi, préalablement à ce spectacle, consommer galette-saucisse, crêpe et boisson pour quatre euros. On n’arrête plus cette équipe d’hyperactif.ve.s qui a assuré l’accueil, la billetterie et le service de 58 repas payants. 

Il y avait deux groupes à l’affiche et la tonalité était à la bonne humeur. En première partie, les mA2R1 d’O douce, la chorale des retraités de l’Université de Rennes 1, a présenté son anthologie de chants de marrants qui va de Boby Lapointe aux Frères Jacques en passant par Georges Brassens et Graeme Allwright.  

190914 220 059 Bis

Les 68 spectateurs payants ont ensuite eu droit à « Singing sous the pluie », un spectacle du trio comique « Am’nez zique et les Biches » consacré aux chansons météorologiques. Toutes les chansons qui parlent du temps qu’il fait auraient, selon eux et elle, été écrites par des météorologues. Albert Simon et sa grenouille seraient les auteurs de «La Gadoue», Alain Gillot-Pétré aurait écrit «Quand le soleil entre dans ma maison», etc. Le public a bien ri de ces textes de liaison un peu barges et de certaines chansons théâtralisées comme «Le parapluie» «Boum» ou «La Saint-Médard», interprétées avec décalage mais aussi avec respect.

P1010519 ter


Deuxième acte : Mémé les Watts

Mais ce n’était qu’un début ! Un deuxième concert est prévu le samedi 9 novembre vers 20 heures. Cette-fois ci le Comité a mis le paquet en invitant un groupe de Laval qu’il ne faut absolument pas rater. Il s’agit de Mémé les Watts. Pierre Bouguier, son charismatique guitariste-chanteur, entraîne le groupe dans une revisite rythmique de la chanson française du siècle dernier.

Comme il l’écrit lui-même « Le quartet réarrange Bourvil aux arômes funky, Luis Mariano à la sauce caribéenne, Berthe Silva teintée de pop, Yves Montand de rock. Les quatre compères aiment faire (re)découvrir ces textes intemporels par la diversité de la musique actuelle. »

Ce concept de musique rétro-actuelle devrait enchanter le public. Même si, financièrement, ces concerts à un euro sont déficitaires – le but n’est pas de gagner de l’argent mais d’en dépenser pour le bien de tous - le Comité de braderie sera évidemment aux anges si les 250 places de la salle de spectacle de la Maison de quartier sont occupées ce soir-là. Notez donc cette date sur votre agenda et venez nombreux assister à cet événement festif. Nous le ré-annoncerons ici fin octobre.

Peut-être aurez-vous ensuite la chance, l’année prochaine, de bénéficier au même endroit d’un spectacle avec la comédienne Corinne Masiero ou d’une avant-première d’un film de Ken Loach en présence du réalisateur ? Ce sont là les rêves secrets de certaines dames du Comité de braderie et nous leur souhaitons qu’ils soient exaucés un jour !

Vous pouvez également rejoindre les rangs de ce collectif qui sait, comme le montre la première de nos photos,  «envoyer la chanson» mais aussi bien s’amuser ensemble !

Joe Krapov

Crédits photographiques : 1 et 2 : Joe Krapov ; 3 : Eliane Chevreux ; 4 : Basu Tallur.
Vidéo de Mémé les Watts : Nevascanim.

Ecrit pour Histoires ordinaires/Villejean le 29 septembre 2019.

04 septembre 2019

Sur la braderie de Villejean à Rennes le 1er septembre 2019

Ils ont encore accompli un marathon de près de cinq heures non stop ! Sur la braderie de Villejean, ce dimanche, on pouvait entendre les deux gugusses du groupe Am'nez zique et les Biches débiter tout leur répertoire de chansons françaises à deux balles.  Ils étaient là pour annoncer leur concert à un euro du samedi 14 septembre prochain. Tiens, eh bien justement, je prends le relais et je vous publie l'affiche de l'événement. Si vous êtes sur Rennes, ne manquez pas ça. Comme dit l'autre, c'en est et c'est de la bonne !

Affiche 14 septembre - version définitive

Sur la braderie de Villejean, ce dimanche, on pouvait voir aussi Marina Bourgeoizovna qui vendait les disques vinyles que son mari a eu le temps de transformer en MP3. Dans le lot il y avait cet album de 1979, "Easy" de Sally Oldfield, la soeur de Mike "Tubular bells" Oldfield, dont la pochette fait singulièrement penser à une toile de René Magritte. Trois toiles de René Magritte !

190830 Nikon 014

190830 Nikon 015
Tiens, vous avez gagné le droit d'entendre cette jolie voix :

Sur la braderie de Villejean ce dimanche, il y avait ce type dont j'ai oublié le nom... Alois Fly ? 
C'est l'amnésique le plus célèbre de la bande dessinée belgo-belge.
XIII ! Je viens de me farcir 24 tomes de cette série et je reviens d'être allé emprunter le 25e à la bibliothèque de Cleunay.
Je crois que je vais m'arrêter là : tout ce qu'endure ce bouc émissaire imberbe est finalement assez proche du masochisme christique et son rétablissement final laisse le lecteur presque aussi perdu qu'au début. Qui c'est, ce mec, au bout du conte ? On a l'impression que l'auteur l'utilise comme un prétexte pour faire dessiner à William Vance des grosses voitures, des avions, des hélicos, des armes à feu, des jolies filles et des mecs qui se castagnent à longueur d'albums !

Ca doit être ce que j'appellerai "le complexe de Sttellla" : "On n'a rien de moins que les Américains. On aurait même plus en comptant qu'on est moins".

Conseil d'ami : si vous vous laissez embarquer par les premiers épisodes, arrêtez-vous après le tome 5 !

C'est comme pour la deuxième saison de Michel Vaillant : le tome VII, Macao, dénoue avec une désinvolture sidérante toutes les tensions accumulées dans les albums précédents. La suite n'aura, à mon sens, plus beaucoup d'intérêt.

Mais, finalement, les héros masculins de BD réaliste sont-ils si intéressants que cela ?

Rahan, range ton coutelas !

190901 265 001

Posté par Joe Krapov à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 avril 2019

LES PETITES LEÇONS D’ÉGALITÉ D’ÉLISE GRAVEL

Les petites leçons d’égalité d’Élise Gravel

 

190324 265 002 bis

Comparativement au flot d’informations qui sortent des téléviseurs, des radios et des ordinateurs voisins, les trois petites affiches apposées sur la vitre de la Bibliothèque municipale de Villejean font figure de petits coquillages lancés dans l’océan.

Elise Gravel

Et c’est bien dommage car les petits dessins d’Elise Gravel constituent de petites leçons d’égalité et de liberté fortement appréciables. Ce discours humaniste et humoristique en images enfantines nous vient du Québec. L’auteure, Elise Gravel, est une graphiste qui vit à Montréal et a déjà publié une trentaine de livres pour enfants.

Les affiches exposées à la Bibliothèque parlent des stéréotypes de genre («Les filles peuvent être bruyantes, grognonnes, puantes, ridicules, fortes, meneuses, fâchées, sales, drôles… et ne laisse personne te dire le contraire !») et de la liberté  («Tout le monde peut aimer les licornes, la lutte, la lecture, la planche à roulettes, les blagues de pet et la cuisine !»).

Une bonne partie de son travail est en accès libre sur son blog http://elisegravel.com/. On y trouve plein d'animaux aux couleurs superbes et de petits bonshommes rigolos. Si vous êtes parent.e.s de jeunes enfants vous pouvez même imprimer des affiches et des dessins à colorier http://elisegravel.com/livres/dessins-a-colorier/ pour vos petiot.e.s.

garcons-1-791x1024

Il ne manque qu’une chose à Elise Gravel, c’est d’être décrétée d’utilité publique mais elle est très contente de voir son travail utilisé dans les écoles et les bibliothèques. C’est pourquoi, pour terminer, en la remerciant, elle, ainsi que les bibliothécaires de Villejean qui nous la font découvrir, nous lancerons à nouveau ce cri d’un grand ancien : « Vive le Québec libre ! ».

Joe Krapov

Ecrit le 16 avril 2019 pour le blog "Histoires ordinaires / Villejean"

Posté par Joe Krapov à 10:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 avril 2019

En balade à Villejean : Rennes le 24 mars 2019 (2)

190324 265 007

190324 265 009

190324 265 045

J'ai gardé le programme de la pièce "Une Odyssée" de Muses and Co.

Voici la liste des prénoms des intervenants :
Camille, Mathias, Clémentine, Gaspard, Pierre, Victor, David, Tatiana, Marie, Antoine, Anne-Lise, Alyssia, Clara, Rébecca, Juliette, Lucas, Quentin, Margot, Rémi, Maé, Grégoire, Mathieu, Aurèle, Antoine, Mélina, Perrine, Victor, Anne, Antoine, Timothée, Fabrice, Martin, Théo, Matthieu, Magali, Hermès, David, Noé, Rémi, Xavier, Bastien, etc.

Vouz avez remarqué ? Pas un seul Kevin ! Pas une seule Jennyfer !

Ca laisse de la marge pour rêver qu'un jour ces enfants ci-dessus pourront entrer à l'ENS !

(Voilà, c'était ma contribution à la "Journée internationale de la lutte des classes")

190324 265 082

190324 Nikon 031

Posté par Joe Krapov à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


En balade à Villejean : Rennes le 24 mars 2019 (3)

190324 265 087
Retour à la maison à pied avec traversée du campus de l'Université de Rennes 2
où j'ai quelques souvenirs. Ici la salle de spectacle du Tambour.

190324 265 088

190324 265 089

190324 265 090

190324 265 091
La bibliothèque universitaire.

190324 265 092

190324 265 093
Batman a étudié ici en 19..
Il a "levé" quelques souris.
Désormais il est chauve.

Posté par Joe Krapov à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

En balade à Villejean : Rennes le 24 mars 2019 (4)

190324 265 095
Dans ce bâtiment-là, Joe Krapov a été enfermé !
Et pourtant ce n'est pas un asile psychiatrique !
Quoique ?

190324 265 096

190324 Nikon 087

190324 Nikon 088

Cette statue, régulièrement repeinte par les étudiants farceurs du campus santé,
a ces jours-ci un petit côté "femme de Corto" qui ne me déplaît pas

Posté par Joe Krapov à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

En balade à Villejean : Rennes le 24 mars 2019 (1)

Ces affiches étaient placardées sur les vitirnes de la Bibliothèque municipale.
Je les aime beaucoup.

190324 265 002

190324 265 003

190324 265 004

190324 265 005

190324 265 006

Bravo et merci à Elise Gravel !

Visitez son blog, ce petit tour au Canada ne vous fera aucun mal !

Posté par Joe Krapov à 10:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 mars 2019

Les Castellers de Paris à Rennes Villejean le 24 mars 2019 (1)

190324 Nikon 002

Roule s'enroule ma vie à la tienne...

(air connu)

(enfin, plus tant que ça !  )

190324 Nikon 005

Selfie souvenir

190324 Nikon 007

190324 Nikon 009

190324 Nikon 010

Complètement perchés, les mômes !

Posté par Joe Krapov à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,