26 septembre 2018

JEANNE D’ARC N’APPARTIENT A PERSONNE !

1819-03 440px-Albert_Lynch_-_Jeanne_d'Arc

Il y a des gens comme ça qui ont trop lu Malet et Isaac quand ils étaient petits !

Rappelons à ceux de nos aînés qui ont déjà oublié le prénom d’Alzheimer et à ceux de nos cadets qui ne se soucient guère de ce qu’était le monde avant l’invention du smartphone, de Facebook et des Applestores qu’Albert Malet et Jules Isaac écrivirent en leur temps des manuels d’histoire de France fort honorables et fort honorés.

On y apprenait qu’une jeune bergère à peine pubère et complètement lorraine qui se prénommait Jeanne et gardait ses moutons du côté de Domrémy – le premier qui ajoute « fa sol la si do » a un gage ! – avait cru bon de décrocher son portable pourtant mis sur mode vibreur pendant qu’elle exerçait ses fonctions. Un méchant plaisantin, à l’autre bout du fil, intima l’ordre à la jeune allumée – enfin, pas encore ! - d’aller bouter les Anglois hors de France. Une sorte de Brexit avant l’heure.

Jeanne d’Arc, car c’était elle, commanda une armure en kit chez Ikéa. Elle la monta en 13 minutes 19 chrono, entra dedans et s’en alla trouver le roi Charles VII dans la ville de Chinon.

Ses exploits guerriers lui valurent d’être brûlée vive à Rouen en 1431 après condamnation à cette peine par un évêque nommé Cauchon (Une sorte de #balancetonporc avant l’heure eût été bienvenue ici).

1819-03 Brûlerie jeanne d'ArcEn termes de récupération d’image, ce qui lui arriva après son évaporation en fumée est aussi assez fort de café.

L’Eglise catholique en fit une sainte. Toute la droite politique française emboîta les pas de Jules Michelet qui vibra mieux encore qu’un téléphone moderne pour la jeune héroïne nationale. Aujourd’hui encore, chaque 1er mai, les copains de Marine Le Pen vont faire la fête à Jeanne grâce à l’argent qu’ils touchent de l’Europe alors qu’ils sont contre. Contre, tout contre surtout quand ça rapporte !

Il était donc temps de l’affirmer haut et fort : « JEANNE D’ARC N’APPARTIENT A PERSONNE ! ». Et nous ne pouvons qu’applaudir l’initiative heureuse de la municipalité de Rennes qui, dans le cadre de sa politique de féminisation des noms de lieux rennais, vient de rebaptiser l’usine d’incinération de Villejean « Brûlerie Jeanne d’Arc ». Alleluia, les ami.e.s !

 

Pondu à l'atelier de Villejean le 25 septembre 2018

à partir de la consigne ci-dessous

 


14 septembre 2018

Les dévédés qu'on a aimés en septembre 2018 : Les Chaises musicales de Marie Belhomme



On a aimé cette comédie romantique "légère, optimiste, humaniste..."
d'abord parce qu'on aime Isabelle Carré
et puis aussi, parce que l'action se déroule à Rennes et dans ses alentours !

Rigolo comme tout de voir la clinique de la Sagesse présentée comme le C.H.U. Pontchaillou et de se retrouver rue Vasselot pour figurer la rue Le Bastard !

Un film vraiment sympathique, avec une belle musqiue d'Alexis HK et une référence à Anne Sylvestre : 

Posté par Joe Krapov à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 septembre 2018

Chansons glanées à la Ballade avec Brassens du 7 au 9 septembre 2018 (1)

Am'nez Zique et les Biches en concert au Quai 13 le vendredi 7 septembre 2018.
Plutôt que la rigueur musciale - quoique ! - ceux-là ont choisi de bien s'amuser avec l'ami Georges !

L'idée de plaquer les paroles du "Gorille" sur la musique de "L'oiseau et l'enfant" a été empruntée à la Chorale B and B de Cholet qui avait fait la même chose avec le "Antisocial" de Trust. Je la remets, c'est trop bon ! 

Chansons glanées à la Ballade avec Brassens du 7 au 9 septembre 2018 (2)

Les Brassensossec, duo formé au débotté par Alain Bessec et Caro, des Brassenssophiles, donnaient un concert à la Bibliothèque du Landry à Rennes le 8 juillet 2018. C'était dans le cadre de la Ballade avec Brassens 2018. Ont été glanées ici "Gastibelza" et "Brave Margot".
Merci aux deux artistes pour ce très bon moment !

Chansons glanées à la Ballade avec Brassens du 7 au 9 septembre 2018 (3)



Deux autres chansons de Brassens extraites du spectacle des Brassensossec : Philistins (paroles de Jean Richepin) et Rien à jeter.

Quelle belle voix et quelle belle personne, cette Caro ! Et, bizarrement, comme le public des bibliothèques en sait plus sur Brassens que celui des bistrots ! ;-)


30 août 2018

Choses vues à Rennes le 25 août 2018 (6)

180825 265 039

180825 265 040
Insinuerait-on, au service d'état civil de la ville, rue Victor Hugo, que cette cité est peuplée de misérables qui ne font rien qu'à s'amuser ?

180825 265 035

En même temps le spectcale du Thabor semble donner raison à l'assertion graphique !

180825 265 036

180825 265 038

Posté par Joe Krapov à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 août 2018

Choses vues à Rennes le 25 août 2018 (3)

180825 265 027

180825 265 028

Des smileys (émoticônes) au parc du Thabor !

180825 265 015

180825 265 016

180825 265 017
On vous l'a déjà fait, à vous, le coup de la paonne ?

Posté par Joe Krapov à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Choses vues à Rennes le 25 août 2018 (4)

180825 265 026

180825 265 021

180825 265 023

180825 265 024

180825 265 025

Quelques pas dans l'église Saint-Melaine pour capter les jeux de lumière des vitraux

Posté par Joe Krapov à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2018

I love Charleston in Rennes

Puisque les images ne s'affichent toujours pas et que je travaille à la rédaction d'un journal de 12 pages sur Villejean (!) je suis allé faire, entre deux frappes de texte, un petit tour sur Youtube et suis tombé sur cette vidéo très sympa. Bravo les danseurs ! 

Posté par Joe Krapov à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 juillet 2018

Le héros bleu est fatigué ? Aux Tombées de la Nuit le 6 juillet 2018 (1)

Après de multiples tâtonnements, les Tombées de la Nuit sont revenues en centre ville et se sont recentrées, chronologiquement, sur la première semaine de juillet. Je ne suis allé voir qu'un seul spectacle, une déambulation intitulée "Blue tired heroes" dans laquelle mon complice de théâtre, M. Pierre-Antoine, tenait le rôle du super-héros n° 4. Si vous voulez voir un aperçu de ce que j'ai zappé, c'est ici !

180706 Nikon 004

180706 Nikon 007

180706 Nikon 018

180706 Nikon 020
180706 Nikon 023

Posté par Joe Krapov à 09:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,