20 août 2018

DES NOUVELLES DU TRÉGOR

Voilà, les vacances sont terminées et je ne suis pas fâché d'être revenu chez moi. J'ai l'impression d'avoir bouffé de la bagnole jusqu'à plus soif, cette année. Désormais, si vous voulez bien, ce sera marche à pied, vélo et bus pour Joe Krapov. Autant dire, de vraies vacances. Et même si vous ne voulez pas !

Nous sommes allés passer le dernier week-end à Lannion. Nous avons emmené Mademoiselle Zell avec nous le vendredi soir et avons été désolés de ne pouvoir lui faire découvrir "La Chicorée". Ce sympathique restaurant ch'ti a fermé définitivement ses portes en février suite à des problèmes d'inondation. Roger-Marc, dis nous où tu t'installes la prochaine fois ! On reviendra chez toi !

Le samedi matin nous l'avons voiturée jusque la pointe de Primel où elle rejoignait ses amies. Après cela, bien que le ciel fût couvert, nous avons randonné une heure sur un parcours très sportif entre la pointe de Primel et la plage de Ker Maria. Nous sommes revenus ensuite vers le centre ville de Plougasnou où nous avons découvert un restaurant sublime : A casa corsa, juste devant l'église. Je vous le recommande vivement.

De retour à Lannion nous avons accompli notre pèlerinage  rituel à la librairie Gwalarn d'où j'ai ramené ceci :

Bailly Les mots pour le rire 9782755507478-T

Le dimanche matin nous sommes allés marcher à Perros-Guirec où il y avait un monde fou ! L'après-midi nous avons succombé à la curiosité instillée par cet article du Trégor et nous sommes allés au "Temps des cerises", sur la route de Buhulien, écouter une conférence sur... la chasse au dragon ! 

180819 265 005

"Le Temps des cerises, à Tonquédec, propose ce dimanche une étrange conférence sur les dragons ! De saint Georges à nos jours, l’homme a toujours défié le plus grand prédateur qui soit, le dragon. Pour sa survie tout d’abord ; puis par nécessité afin de pouvoir profiter pour son industrie d’un cuir d’une grande qualité, de dents acérées ou encore d’organes que seul le dragon peut lui offrir, et enfin pour accroître son espace vital et son emprise sur la nature.

L’association Pérégrine convie à une rencontre avec les grands spécialistes de ces animaux à l’occasion d’une conférence animée par des représentants de la Ligue des chasseurs de dragons, qui fourniront tout d’abord les connaissances historiques et éthologiques essentielles sur cette faune.

Avec l’appui de documents vidéo et à l’aide de démonstrations, ils feront ensuite découvrir les techniques de base nécessaires à leur chasse, les erreurs à ne pas commettre et les (mauvaises) idées préconçues habituellement véhiculées par l’industrie du divertissement. Les intervenants répondront naturellement aux questions et proposeront ensuite une petite dégustation des produits issus de la chasse.

Conférence à 17 h 30, au restaurant Le Temps des cerises, route de Buhulien. A 18 h 30, dégustation de produits à base de dragon ; participation libre.

P.S. Les gérants du restaurant La Chicorée se sont installés à Champeaux, dans la Manche, entre Avranches et Granvile. Ca ne m'étonnerait pas trop que les Krapov passent par là sur la route de leurs vacances à Jullouville l'année prochaine. Ah j'oubliais : on est montés sur un vélo électrique à Lannion ! Un truc de fainéant bien pratique cependant dans une ville où il y a de sacrées côtes. Mais c'est tout sauf du vélo ! ;-)

Posté par Joe Krapov à 16:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


Randonnée à Plougasnou (Finistère) le 18 août 2018 (2)

180818 Nikon 013

180818 Nikon 007

Même quand il ne fait pas beau, c'est joli, la Bretagne !

180818 Nikon 008

180818 Nikon 009

180818 Nikon 011

Posté par Joe Krapov à 15:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Randonnée à Plougasnou (Finistère) le 18 août 2018 (4)

180818 Nikon 031

180818 Nikon 021

180818 Nikon 023

180818 Nikon 026

180818 Nikon 030

Vous êtes bien sur un sentier des douaniers breton !

Posté par Joe Krapov à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 novembre 2015

P comme Plougasnou (Finistère) le 31 octobre 2015 (1)

151031 B1 265 080

151031 B1 265 081

151031 B1 265 083

151031 B1 265 084

 Priapisme : Plus on vieillit, moins on en souffre. Il y a quand même des consolations dans le naufrage de la vieillesse. – Passer sa vie le nez collé contre un tronc d’arbre en comptant jusque 100 pendant que les autres se cachent, ce n’est pas marrant tous les jours, non plus !

Paganini : Alors que le Stradivarius était son violon d’Ingres, il a été enterré avec une guitare dans son cercueil.

Ingres : Alors qu’il jouait du violon mieux que Paganini, il a cru toute sa vie qu’il grattait un pinceau alors que Beethoven qui était sourd ne pouvait pas le voir en peinture.


P comme Plougasnou (Finistère) le 31 octobre 2015 (2)

151031 B1 265 088

151031 B1 265 090

151031 B1 265 095

151031 B1 265 104

Poésie : Les poètes l’ont mise à la porte. Ils lui ont préféré le poème, le slam, la chanson, le pensum, le concept, l’installation, le happening, le gratouillis de nombril et le sérieux papal. Maintenant elle en est réduite à faire le trottoir. Pour la voir, pour la capter, sortir de chez soi, parcourir les rues, les bois, les chemins…

Pipe : Ceci n’est pas une. – C’est une inflation, a déclaré Rachida Dati. – Même si vous ne fumez pas, songez à ne jamais casser la vôtre ! jura Bill Clinton mais c’était trop tard.

Phaéton : Lui dire « Arrête ton char ! » en québécois ne lui fait ni chaud ni froid.

P comme Plougasnou (Finistère) le 31 octobre 2015 (3)

151031 B1 265 114

151031 B1 265 115

151031 B1 265 116

151031 B1 265 121

 Phénix : Il renaît toujours de ses cendres alors que la COP 21 veut faire disparaître les centrales à charbon. Comment expliquer ce mystère ? Par un brouillon de La Fontaine ? « Vous êtes le phénix des hottes en charbon de bois ». – S’il revient, c’est pour dire qu’il n’a rien à voir avec la capitale de l’Arizona

Progrès : On n’arrête pas le progrès. C’est le progrès qui nous arrête. Dans la lutte du pot de fer contre le pot de terre, le pot de grès a encore des progrès à faire. Et tout espoir de paix se réduit comme pot de chagrin.

Principes : Celui qui a pour principe de n’avoir pas de principes peut philosopher devant le prince, même en slip. Enfin, en principe.

P comme Plougasnou (Finistère) le 31 octobre 2015 (4)

151031 B1 265 122

151031 B1 265 127

151031 B1 265 134

151031 B1 265 137

Prose : « Alors qu’il y a un « Sonnet du trou du cul » il n’y a pas de "Prose du prose". Etonnant non ? ». Pierre Desproses.

Paraphe : S’applique au bas d’un parchemin alors que le cataplasme s’applique au sommet de la cage thoracique.


Ecrit à l'Atelier d'écriture de Villejean le 3 novembre 2015 d'après cette consigne :

Réécrire les définitions du "Dictionnaire des idées reçues" de Gustave Flaubert.
Chacun reçoit pour ce faire les définitions de la lettre A de l'original et les entrées seules d'une ou deux lettres du dictionnaire.
On a bien ri !

02 novembre 2015

Voir la pointe de Primel en bleu à Plougasnou (Finistère) le 31 octobre 2015 (1)

151031 A1 255 001

151031 A1 255 002

151031 A1 255 004
Un autre Finistère ? L'écoute de "A souvenir of the grand tour" de Léonard Cohen, qu'ajoute-t-elle à cette zénitude photographique ? Je ne sais pas mais c'est bon de mélanger les deux à un début de laryngite ! 

Posté par Joe Krapov à 21:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Voir la pointe de Primel en bleu à Plougasnou (Finistère) le 31 octobre 2015 (2)

151031 A1 255 005

151031 A1 255 006

151031 A1 255 016
Mais où donc est-elle,
ma boîte d'aquarelle ?

Posté par Joe Krapov à 20:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,