04 janvier 2022

En un mot comme en cent. 23 décembre 2021, Petite violence

Petites violences à ma carte bancaire en vue de pratiquer le cérémonial des cadeaux de Noël.

Petite violence envers mes velléités sportives : au lieu de courir, je ne fais que marcher d’une librairie à l’autre.

En janvier 2022 j’irai me... dépenser plus !

2021-12-26 - Nikon 1

Posté par Joe Krapov à 14:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


03 janvier 2022

En un mot comme en cent. 22 décembre 2021, Provisoire qui dure

L’étable était minable mais il fallait bien que Marie accouchât du petit !

L’hôpital est dans le dur mais il faut bien y aller si tu chopes Omicron !

Qui nous parle de bœufs vaccinés en masse et d’ânes qui refusent de se protéger ? On ne sait plus où l’on crèche avec tout ça !

2021-12-31 - Nikon 39

Photo prise à Ploumanac'h (Côtes d'Armor) le 31-12-2022

Posté par Joe Krapov à 08:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 décembre 2021

Petite balade à Gévezé (Ille-et-Vilaine) le 5 décembre 2021 (2)

2021-12-05 - 285 26 
Signalisation d'époque pour la salle polyvalente !

2021-12-05 - 285 29

2021-12-05 - 285 30

- C'est quoi une lettre ?

- C'est un email en papier.

- C'est quoi un email ?

2021-12-05 - 285 32

2021-12-05 - 285 35

2021-12-05 - 285 45
Poète, prends ton luth et joue-nous un morceau de "L'Auberge" ! 

01 janvier 2021

NOUS VOUS SOUHAITONS UNE BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2021 !

Les M'A2R1 d'O douce, La Ritournelle, le Club des 5, Am'nez zique et les Biches, l'Atelier d'écriture de Villejean, Maïck la conteuse et moi-même vous souhaitons une bonne et heureuse année 2021 !

 

Posté par Joe Krapov à 06:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 décembre 2020

EXCURSION VILLEJEANNAISE AU CENTRE-VILLE DE RENNES (1)

201220 285 053

C’est entendu, Villejean regorge de trésors, déborde d’énergies et de synergies mais nous avons été trop longtemps confinés en 2020 pour ne pas éprouver, en cette fin d’année, l’envie d’aller voir ailleurs. Il est temps de dégourdir nos jambes et d’écarquiller les yeux ! C’est pourquoi nous vous proposons une petite balade pas chère, à pied, en métro ou en bus.

Pas très loin de chez nous il y a par exemple le centre-ville de Rennes qui s’est habillé aux couleurs de l’hiver. Nous vous suggérons de vous y rendre sur le coup de dix-huit heures. Notre point de rendez-vous est la place de la Mairie (arrêt à République).

Cette année les illuminations de la société Spectaculaires sont vraiment magnifiques. Il ne s’agit plus de projeter sur la façade de l’hôtel de ville des diapositives colorées ou des vidéos psychédéliques avec musique «comme au cinéma» ou historiettes «comme dans les livres». Et c’est tant mieux.

Nous ne sommes plus au spectacle mais dans une ambiance festive. Des fleurs géantes ont poussé sur la place. Elles changent de couleur, émettent des rayons lumineux, des fumigènes et d’autres projecteurs vous balancent des effets stroboscopiques, des projections de bonhommes de neige en ombre chinoise sur les façades.

Autour de vous les enfants s’en donnent à cœur joie : le sol est tapissé de flocons de lumière et au bout d’un certain temps l’illusion est parfaite. On a l’impression de tanguer, de glisser sur un tapis de neige.

C’est l’endroit idéal pour vous immortaliser et les gens ne font d’ailleurs que ça, se prendre en photo au milieu de ce décor féerique. La formule permet à chacun de garder ses distances avec les voisins et d’admirer tantôt l’opéra, tantôt la mairie et même les immeubles autour de la place.

L’animation est présente jusqu’au dimanche 3 janvier inclus. N’oubliez pas votre masque et pensez à calculer votre temps de trajet pour le retour : le couvre-feu est toujours à 20 heures !

Webp
Ecrit pour Histoires ordinaires/Villejean le 23 décembre 2020

Posté par Joe Krapov à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


20 décembre 2020

SOUDAIN DANS SA VIE IL FIT MOCHE. 1

AEV 2021-12 JK 1 Recueil-de-Noel-Un-Prince-pour-Noel

Soudain dans sa vie il fit moche.

Elle avait commandé un prince pour Noël. Il n’était venu personne.

Elle avait réveillonné seule chez elle comme beaucoup de gens cette année-là.

Le lendemain elle avait quand même trouvé un cadeau au pied du sapin. Elle s’était empressée d’ouvrir le paquet et y avait trouvé une pantoufle de vair. Une seule pantoufle de vair.

Qu’allait-elle pouvoir en faire ? 

Elle la mit en vente sur "Le Bon coin".

Une unijambiste de Charleville-Mézières en fit l'acquisition.



Pondu pour l'atelier d'écriture de Villejean 2021-12 du 15 décembre 2020

d'après la consigne ci-dessous

Posté par Joe Krapov à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

SOUDAIN DANS SA VIE IL FIT MOCHE. 2

AEV 2021-12 Jean-Paul - 2 Snoopy

Soudain dans sa vie il fit moche.

Le 22 décembre il avait neigé abondamment : 50 centimètres de poudreuse ! Un gars de la voirie était passé et lui avait proposé de balayer l’allée qui menait de chez elle à la rue.

- Ne vous inquiétez pas, c’est gratuit, ma petite dame !

Le 23 décembre il était retombé 50 centimètres de neige par-dessus l’allée déblayée. Le même gars était repassé, avait prononcé la même phrase et fait un travail propre et net. Comme les nains de Blanche-Neige il sifflait en travaillant et à elle ça lui mettait du baume au cœur pour la journée.

Le 24 décembre, elle avait même été très contente de constater qu’encore une fois 50 centimètres de neige avaient recouvert le travail de la veille. Et ça n’arrêtait plus de floconner. Même chanson, même manège de l’employé.

La nuit du 24 au 25 ça avait continué de tomber mais cette fois, en accompagnant ses invitées sur le seuil à l’issue du réveillon, elle avait bien senti la différence de température. Ca allait geler par-dessus.

Le matin du 25, sur le coup d’onze heures, alors qu’elle émergeait des brumes du sommeil et prenait son petit-déjeuner, on avait sonné à la porte.

Bien que Noël fût un jour férié le gars était là, tout sourire dehors.

AEV_2021_12_Consigne_No_l- 70 centimètres de neige bien tassée ! avait-il claironné. Et si je vous offrais des coups de pelle pour Noël ?

- Mais très volontiers, cher Monsieur !

Il s’exécuta. Un premier coup de pelle à la tempe, un autre sur le sommet du crâne et elle tomba dans les vapes aussitôt après le troisième.

- C’est toujours gratuit, ajouta-t-il, mais un petit cadeau de remerciement n’est jamais refusé par la maison.

Il alla chercher sa grande hotte dans le traîneau garé un peu plus loin et il l’emplit de tous les objets de valeur qu’il trouva dans la maison. Puis il fouetta ses rennes et disparut.

Variante :

Le serial-killer à la pelle fit une encoche supplémentaire sur le manche de son instrument. La police n’a toujours pas mis la main sur cet étrange bonhomme qui n’opère que le jour de Noël et ce depuis des lustres.


Pondu pour l'atelier d'écriture de Villejean 2021-12 du 15 décembre 2020

d'après la consigne ci-dessous

Posté par Joe Krapov à 11:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

SOUDAIN DANS SA VIE IL FIT MOCHE. 3

AEV 2021-12 Jean-Paul - 3 Oncle Walrus

Soudain dans sa vie il fit moche. 

C’était à l’orée des temps et à l’orée de la forêt. Il s’appelait Jésus et était un bel enfant blond et joufflu avec une jolie crolle sur le sommet du crâne et des boucles dorées. Il avait sept ou huit ans. Un jour, pour une raison qu’il ignorait, on l’avait kidnappé et amené dans cette maison où vivaient Papa Ours, maman Ourse et Riquiqui le petit ourson.

Le logis des ravisseurs n’avait rien de ravissant.

- Justement, mon petit Jésus, avait dit papa Ours, nous avions besoin d’un homme de ménage. Mets ce tablier, commence par ranger les chambres et faire les lits, nettoyer la salle de bains et puis tu nous prépareras un bon repas pour ce midi.

Il s’exécuta en pleurnichant. Que pouvait-il faire d’autre ? Maman Ourse et Riquiqui restaient à la maison toute la journée, impossible donc de s’enfuir. Il se fit peu à peu à cette existence de larbin mais il protestait tous les jours.

- J’espère que vous me ferez un beau cadeau d’anniversaire à Noël ! Je suis né le 25 décembre. Peut-être accepterez-vous de me rendre à mes parents, m’offrirez-vous la liberté ou au moins allégerez mes tâches ménagères ? Un monde plus juste est toujours possible, non ?

AEV 2021-12 JK 3 BIl avait lu quelque part que les ours mal léchés s’apprivoisent à Noël. Tous les jours il leur serinait sa rengaine. Mais il ne faut jamais croire ce que disent les journaux.

Le 25 décembre venu, Papa Ours excédé par ses récriminations incessantes le prit sous son bras et alla faire cadeau du petit Jésus aux sept nains qui habitaient un peu plus loin dans la forêt.

Tout ce qu’il avait gagné avec ses revendications, son prêchi-prêcha et ses paraboles c’est qu’au lieu de faire la vaisselle de trois personnes il en avait maintenant sept à charge soit 133,33 % de boulot en plus.

Tous les jours il avait entonné le même refrain chez les sept nains.

- J’espère que vous me ferez un beau cadeau d’anniversaire à Noël ! Je suis né le 25 décembre. Peut-être accepterez-vous de me rendre à mes parents, m’offrirez-vous la liberté ou au moins allégerez mes tâches ménagères ? Un monde plus juste est toujours possible, non ?

Au bout d’un mois de ce régime ils craquèrent et le remplacèrent par une jolie jeune fille un peu niaise.

Joyeux et Simplet l’emmenèrent chez Baba Yaga la sorcière qui habitait un peu plus loin dans la forêt. Ils le prévinrent :

- Si tu passes ta vie à contester l’ordre du monde et à réclamer toujours une vie meilleure tu vas mal finir, Jésus !

La prophétie de Joyeux se réalisa. Jésus finit très mal. Enfin, je croix, d'après ce qu'on m'a raconté.


Pondu pour l'atelier d'écriture de Villejean 2021-12 du 15 décembre 2020

d'après la consigne ci-dessous


N.B. La photo du bambin est empruntée à l'oncle Walrus

Posté par Joe Krapov à 11:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

CONSIGNE D'ÉCRITURE 2021-12 DU 15 DÉCEMBRE 2020 A L'ATELIER DE VILLEJEAN

C'est Noël !

 

Voici une liste de trente-cinq romans comportant le mot « Noël » dans leur titre. N’y a-t-il pas là de quoi écrire un conte de Noël, un billet d’humeur antifestif, un récit de voyage hors du commun, une romance ou un polar empli·e de cristaux de neige ?

A vous de jouer du marron, de la dinde, du stylo plume ou de l’ordi !

AEV 2021-12 Consigne Noêl

Avec ceci ? Un prince et un coup de foudre !
Cap’ de me séduire pour Noël ?
Cher Père Noël, je voudrais un mec
Cher Père Noël… j’arrive !
Comment j’ai failli ne pas me marier à Noël
Comment survivre à Noël quand on est introvertie et hypersensible
En attendant ce foutu Noël
Et si je vous offrais des coups de pelle pour Noël ?
J’aime pas Noël ni les enfoirés sexy
Je déteste Noël mais toi je t’aime bien
Joyeux Noël et laisse-moi tranquille !
L’accro du shopping fête Noël
L’Insupportable inconnu de Noël
La Source de Noël
La Vie n’est pas un téléfilm de Noël
Le Baiser de Noël
Les Ours mal léchés s’apprivoisent à Noël
Ma romance de Noël (presque) parfaite
Noël avec lui ? Pourquoi pas ?
Noël et moi, ça fait deux
Noël mortel
Noël, avalanche et hésitations
Noël, flingues et chocolats
Pour Noël, je te veux, toi !
Un Milliardaire pour Noël sinon rien
Un Noël 100% marron
Un Noël au sommet
Un Noël avec les protecteurs
Un Noël en secret
Un Noël hors du commun
Un Noël qui colle au palet
Un prince pour Noël
Une année sans Noël !
Vous faites quoi pour Noël ? On se marie !
We wish you a molly Christmas

Posté par Joe Krapov à 11:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

11 décembre 2020

Chansons retrouvées du 11 décembre 2020 (3) Vive le vent

Ah que voilà un joli chant de Noël complètement timbré !

Ce qui est dommage avec les chansons de chansonniers c'est qu'elles sont très vite démodées. Qui se souvient de Jacques Chirac exposé nu sans souci des paparazzi sur le balcon du fort de Brégançon ? C'est qui ce Sarkozy, cette Bernadette, cette Ségolène ? Ah oui ? C'étaient des gens de la vie d'avant ?

La version originale comprenait quatre couplets mais elle est mieux réduite à trois. J'ajoute quand même le finale écarté qui me plaît bien quand même.


VIVE LE VENT – Joe Krapov

1
Quand viennent les vacances
Sur toutes les côtes de France
Pas question de porter
L’costum’ trois pièces car c’est l’été

Tout l’monde tombe la cravate
Pour dev’nir écarlate
Et montrer aux voisins
Ses tatouages et ses vaccins

Vive le vent, vive le vent
Vive le ventre à l’air
Les doigts d’pieds en éventail
Le nez sous l’chapeau d’paille

Vive le vent, vive le vent
Vive le ventre à l’air
Le nombril en plein soleil
Qui devient rouge vermeil

2
Même au bord des rivières
On dépose au vestiaire
Son blue-jeans tout crasseux
Ou son élégant tailleur bleu

On n’voit plus qu’des cohortes
De braves gens en short-e
Qui jouent au beach volley
Ou s’mettent des revues sur le nez

Vive le vent, vive le vent
Vive le ventre à l’air
Valentine aux environs
Qui montre ses tétons

Vive le vent, vive le vent
Vive le ventre à l’air
Ségolène en bikini
Sarko en slip kaki

2020 12 11 strats-article-41870-web-2

3
Paraît qu’à Brégançon
Y’a même un grand garçon
Qui fait dans l’genr’ mariolle
En exhibant ses roubignolles

Tandis que sa rombière
Tortillant du derrière
Lui dit : « Jacques je t’en prie
Ramasse un peu ton bigoudi ! »

Vive le vent, vive le vent,
Vive le ventre à terre
Taillons-nous mes sœurs mes frères
En direction d’l’hiver

Vive le vent, vive le vent
Vive le ventre à terre
On a vu assez d’bas ventres
Il est grand temps qu’on rentre

Joe Krapov 16-11-2006

Refrain écarté :

Vive le vent, vive le vent
Vive le Ventempoupe
Retournons manger la soupe
En ondulant d’la croupe

Vive le vent, Vive le vent
Vive le Vendée Globe
Disserter du sexe des anges
Ca reste un vrai challenge !

2020 12 11 pepito-n-141-et-quand-ventempoupe-fait-un-serment

Posté par Joe Krapov à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,