04 novembre 2017

CHEVAUX DE RETOUR

- Dans «lipizzan » il y a « pizza » !
- Dans «lipizzan » il y a « pizza » !
- Dans «lipizzan » il y a « pizza » !
- Y’a « pizza », rappelle-toi !
- Y’a « pizza », rappelle-toi Balavoine !
- Bats l’avoine !
- Bats l’avoine et fais l’âne pour avoir du son !
- Du gros son ! Comme Crazy Horse ! Le groupe de Neil Young !

Tous les vilains petits poulains du haras ne cessaient de moquer le cheval étranger. Lui ne comprenait pas l’ostracisme de ces jobastres et le hobereau se souciait de ce qui se passait dans les écuries comme de son premier kaléidoscope ! Il n’était pas du genre à murmurer à l’oreille des chevaux.

« Il advint que lassé d’être en butte aux lazzis », comme le chante Georges Brassens, le lipizzan admit qu’il devait disparaître.

C’était compter sans le général Patton !

Mais ceci est une autre histoire. Elle est ici. Je n’ai pas le temps de vous la raconter car, contournant l’obstacle, je saute sur mon propre lipizzan et pars au galop ce mercredi chercher d’autres trésors en Trégor.

Jouez bien aux petits chevaux sans moi !

161231 265 035

 


Ecrit pour le Défi du samedi n° 479 à partir de cette consigne : Lipizzan

Posté par Joe Krapov à 04:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 février 2017

Le Trégor nous fait bien rire !

Nous avons trouvé cela chez notre hôtesse, à Lannion, ce week-end, dans le journal local qui s'appelle "Le Trégor". Vous pensez bien que je n'allais pas garder ça pour moi ! J'ai emmené la page pour la scanner et la partager avec vous. Bravo et merci pour le réconfort, les Pénélopes du Trégor ! Enfin un travail utile et visible !

170219 Les Pénélopes du Trégor (réduit)

170219 Les Pénélopes du Trégor (texte réduit)

Posté par Joe Krapov à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 février 2017

Descendre au marché de Lannion (Côtes d'Armor) le 29 décembre 2016 (1)

161229 265 001

161229 265 002

161229 265 003

161229 265 004
Quand je passe ici, c'est que je me promène avec des copines.
(Je remercie beaucoup Boby Lapointe de ne rien ajouter ici)

Cela une fois dit, je tiens à consigner sous ce billet, sans que cela ait aucun rapport avec les images ci-dessus, un lapsus linguae dont je fus l'auteur l'autre jour : alors que je voulais dire "moniteur d'équitation" j'ai prononcé "moniteur d'excitation".

Equidé mieux ?

Posté par Joe Krapov à 09:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Descendre au marché de Lannion (Côtes d'Armor) le 29 décembre 2016 (2)

161229 265 005

161229 265 006
Le serpent se mord la queue

161229 265 007

N'avoil plus qu'une celtitude : nous aimons la Bletagne.

161229 265 008

Abaisse ton bonnet sur tes yeux et fonce dans le mur !

Posté par Joe Krapov à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Descendre au marché de Lannion (Côtes d'Armor) le 29 décembre 2016 (3)

161229 265 009

Ethique et toques

161229 265 010
M'abstenir d'avoir un faible pour les crêpières n'est pas mon fort.

161229 265 011

161229 265 012
Il en faut bien au moins trois pour assurer la défense de l'éléphant.

Posté par Joe Krapov à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Descendre au marché de Lannion (Côtes d'Armor) le 29 décembre 2016 (4)

161229 265 016

Par ces temps de pays givré...

161229 265 015

...il ne nous reste plus qu'à voter vieille barbe...

161229 265 013

 161229 265 014

... ou Mère Noël ?

Posté par Joe Krapov à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 janvier 2017

D'UN GRENIER L'AUTRE. 1, Le restaurant "La Chicorée" à Lannion le 29 décembre 2016 (1)

Au fil du temps des liens se tissent entre les gens, entre les lieux et cela nous fait de l’histoire, des histoires, des cultures personnelles et communes.
Et dans cette grande tapisserie digne de Jérôme Bosch il ne faut surtout pas tirer le moindre fil sous peine de voir redébouler d’autres liens, d’autres époques, d’autres greniers qui vont vous compliquer la lecture du chemin !

C’est pourtant ce qui nous arrive, ce qui m’arrive plutôt, par la simple tenue de ce blog et par mes pérégrinations récentes.

Prenons le cas de « La Chicorée », ce restaurant Ch’ti de Lannion où nous sommes allés par trois fois ces dernières années.

Sur la déco et les menus de la salle à manger, j’ai retrouvé mention de la chicorée Williot. J’en fais mon miel et trois de mes quatre billets du jour.

161229 265 078

161229 265 079

161229 265 080

161229 265 093

161229 265 094

Posté par Joe Krapov à 11:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

D'UN GRENIER L'AUTRE. 2, Le restaurant "La Chicorée" à Lannion le 29 décembre 2016 (2)

Tirer le fil de la chicorée en grains pourrait me ramener à la cuisine de mon enfance, aux moulins à café d’antan, à la cuisinière à charbon, à des « je me souviens »… dont je ne veux point parler ici. C'est trop perso' !

Mais tirer sur Williot –encore qu’il ne m’ait rien fait ;-) -, c’est ranimer un souvenir plus récent, celui de « mon » château, celui que vous avez aperçu sur les aquarelles de Sablé-sur-Sarthe. Pour rappeler les choses scientifiquement, je citerai Maître Jean-Marie-Arnoult et son article du BBF de décembre 1982 :

Après une période faste, le château tomba en léthargie avant d'être mis en vente pour être acquis en 1902 par un marchand de biens qui le louait comme maison de campagne. En 1918, il fut acheté par la famille Williot, famille d'industriels du Nord de la France qui s'y installa avec son activité, la chicorée. Cette industrie occupa peu à peu le château - environ les 2/3 de sa surface - et les dépendances annexes, les anciens communs du XVIIIe siècle. Des transformations profondes altérèrent son aspect extérieur et défigurèrent son aspect intérieur une nouvelle fois ; l'installation de machines diverses entraîna des bouleversements dans l'architecture même, et des destructions irrémédiables comme les tourelles qui flanquaient le bâtiment principal. En 1962, la fabrication de la chicorée cessa, et les bâtiments restèrent en l'état jusqu'en 1979.

161229 265 082

161229 265 083

161229 265 084

161229 265 085

 

Posté par Joe Krapov à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

D'UN GRENIER L'AUTRE. 3, Le restaurant "La Chicorée" à Lannion le 29 décembre 2016 (3)

161229 265 090

De cette période 1985-1997 au cours de laquelle je suis né en tant que « Joe Krapov », à peu près en 1989 j’ai aussi descendu de mon grenier le matériau d’une soirée Charles Cros, autre prédécesseur sabolien célèbre au château de Sablé.

De là, parce que Cros fut de ceux qui accueillirent Rimbaud à Paris, je pourrais embrayer sur le livre de Xavier Grall – poète breton pour qui lirait son nom pour la première fois - « Arthur Rimbaud : la marche au soleil ». Je viens d’achever sa lecture et je vais m’empresser, à partir de la deuxième partie de ce livre, d’ajouter d’autres « bavardages artistiques » dans le grenier stérile de mon ordinateur !

 

Posté par Joe Krapov à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 janvier 2017

Descente au Léguer à Lannion (Côtes d'Armor) le 1er janvier 2017 (1)

170101 Nikon 003

Baromètre pour grenouilles géantes ?

170101 Nikon 004
Pen an allée ?

Peine en allée?

170101 Nikon 005
On lui offre un panneau signé de toute la bande en guise de cadeau d'anniversaire et il s'en débarrasse sur la voirie ? Qu'est-ce que c'est que ce travail ?

Posté par Joe Krapov à 14:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,