22 juin 2022

La Fête de la musique à Rennes le 21 juin 2022

Pas eu beaucoup le temps de prendre des photos hier soir. J'ai joué et chanté de 17 heures à 22 h 30 ! D'abord rue Saint-Georges avec une partie des M'A2R1 d'O douce. Les photos de ce set sont de Maryvonne E. qu'on peut retrouver, dans d'autres de ses oeuvres plus scripturales, à l'Atelier d'écriture de Villejean.

DSC_1007

DSC_1009

DSC_1013

Ensuite le duo Krapov et Le Bichon a poursuivi là puis a dû s'exiler au Thabor à cause d'un D.J. avec une méchante sonorisation qui a balancé sa sauce par-dessus leurs ritournelles de troubadours.

Là-bas c'est la pluie qui les a chassés. On ne peut pas jouer de la guitare sèche quand elle est mouillée ! Ils sont revenus alors vers le centre ville écouter ce charmant duo qui balançait du Piaf et de l'Aznavour sous un échafaudage de la rue Edith Cavell, ce qui leur a donné l'idée de faire pareil et de chanter, sous un échafaudage plus loin, face au Parlement de Bretagne, la très de circonstance "Gadoue" de Petula Clark.

2022-06-21 - 285 1

Et puis Boum Boum Boum à nouveau ! Nouvel exil donc vers la rue du Chapitre et là au bout d'un quart d'heure c'est le volume insupportable d'un groupe de rock qui les couvre bientôt et les expulse vers la rue de la Psallette où ils entament des chansons consensuelles (?) avec des bandes de jeunes follement excité·e·s, bière à la main, l'esprit à la fête : Santiano, Les Champs-Elysées, Du rhum des femmes, Les Copains d'abord et Mistral gagnant filmé par FR3 Bretagne ! 

Posté par Joe Krapov à 17:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


06 juin 2022

Une séance de karaoké... bien vivante à Rennes le 29 avril 2022

Même si je suis un piètre musicien, je n'ai pas à rougir de mon activité dans ce domaine car elle est essentiellement altruiste. Je ne suis pas là pour épater le monde en reprenant des ritournelles que d'autres avant moi ont bien mieux chantées - c'était leur boulot -, je suis là pour aider des gens à chanter ces chansons-là parce que ça leur fait plaisir de se lâcher en terrain connu (et reconnu, ici).

C'est pourquoi je ne suis pas peu fier de la deuxième version du concert juke-box vivant, devenu concert karaoké, que nous avons organisé, M. Le Bichon et moi-même dans une soirée privée d'une assocation philanthropique locale.

On entendra donc ci-dessous Madame Claudia X., accompagnée par le duo le plus incertain de la métropole rennaise, dans un chef d'oeuvre de Dame Jeanne Moreau dont elle se sort, ma foi, très bien. Il s'agit, bien entendu du "Tourbillon de la vie", chanson immortalisée par le film "Jules et Jim" de François Truffaut.

Pour l'anecdote et pour qui aurait l'idée d'organiser ce genre de petite sauterie innocente, je livre également ci-dessous la liste des chansons proposées au choix des six tablées de convives et le petit jeu sado-masochiste concocté pour l'occasion.

Liste des chansons du concert karaoké du 29 avril 2022

Fiches du jeu karaoké par tablées

Joe Krapov enregistre · Claudia X. - Le Tourbillon de la vie

Posté par Joe Krapov à 17:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

10 décembre 2021

En un mot comme en cent. 3 décembre 2021, Aujourd'hui une coupe franche

Dans les quatre heures d’enregistrement du marathon que je suis en train de nettoyer ? «Les Passantes». C’est une chanson qu’il fallait chanter tout seul.

Et aussi « La Chasse aux papillons » (proustiens?) : le public s’est trompé sur le deuxième pont et sur le finale et a embrouillé les choristes.

Tout le monde croit que c’est facile Brassens ! Eh ben, non !

Une coupe franche positive ? « Boulevard du temps qui passe ». Ou « La Rose, la bouteille et la poignée de main » dit par Jean-Michel.

Krapov_et_Le_Bichon - Boulevard_du_temps_qui_passe (Georges Brassens)

Posté par Joe Krapov à 05:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 décembre 2021

IMPACT AVEC LE DIABLE ?

DDS 691 Lucky Luke

La police scientifique lorsqu’elle constate qu’un projectile a perforé une boîte crânienne, une portière de véhicule, l’ombre de Lucky Luke (?) ou un président des Etats-Unis utilise le mot « impact ».

Le policier de base parlera quant à lui plus volontiers de « trou de balle ».

Il ne faut pas confondre le trou de balle avec le trouduc qui est une personne peu recommandable, détestable, dont la particularité est, plus souvent encore en période électorale, de venir faire des promesses dont la suite nous démontre qu’elles ne sont que du vent et surtout de souffler la haine - en général des étrangers, voire simplement de l’autre – pour troubler nos paix intérieures pourtant déjà bien fragiles.

On pourrait légitimement se dire qu’avec les progrès du progrès ce genre de bonhomme ou de bonne femme serait amené·e à disparaître du paysage médiatique. Comme il ne manque pas d’air, il pourrait très bien s’envoler hors de notre vue ?

Eh bien non. Au contraire la Science a démontré que les imbéciles heureux qui sont nés quelque part continuent de se balader dans la nature avec aplomb.

Le Temps n’a aucun impact sur ce genre de situations ! Craignons pour le futur, mes ami·e·s ! Et même pour le présent ! Comme si ce virus à la con ne suffisait pas !

Cliquez donc un peu sur l'image ci-dessous ou sur le lien en- dessous pour entendre une belle chanson de Georges Brassens interprétée par Joe Krapov, Manu le Bichon et Loïc le Voyou

Capture-d’écran-2018-12-04-à-08


Krapov et_Le_Bichon chantent "Le_Temps_ne_fait_rien à l'affaire" de Georges Brassens en_public


Ecrit pour le Défi du samedi n° 692 d'après cette consigne : impact.

26 octobre 2021

Bon anniversaire, Georges ! à Rennes le 24 octobre 2021 (1)

Georges Brassens aurait eu cent ans le 22 octobre dernier. On a célébré ça dans le quartier Saint-Hélier à Rennes ce dimanche. Je suis arrivé sur le coup de 14 heures. Je pensais trouver là une palanquée de musiciens comme à la Ballade avec Brassens. Il y avait surtout du monde désireux d'écouter.

On a ouï une gentille chorale dirigée par un chef gaucher mais pas manchot qui reprenait Brassens en hébreu, en yiddish, en judéo-espagnol (pas en russe ? J'eusse aimé aider !)  puis on a pris leur place et on est allé au charbon, comme de bons Auvergnats... buveurs d'eau !

Il y avait le gars Manu, l'ami Loïc qui fut le premier guitariste des B Car, son copain Christophe qui joue de la mandoline comme un chef. On en a envoyé sept en suivant l'ordre alphabétique : "A l'ombre des maris" ; "A l'ombre du coeur de ma mie" ; "Au bois de mon coeur" ; "Auprès de mon arbre" ; "La Ballade des dames du temps jadis" ; "Le Bistrot" ; "Brave Margot".

Puis on a laissé la place aux copains pour "Celui qui a mal tourné". On les a accompagnés au chant pour "L'orage". Ils nous ont fait découvrir "Clairette et la fourmi".

On a fait les clowns sur "Le Mauvais sujet repenti" (j'ai récupéré aujourd'hui une vidéo sans son sur le site Fb de la Ballade avec Brassens. Je lui ai collé celui de mon enregistrement, trop saturé, mais bon, c'est mieux que rien). 

Il y a eu ensuite "Oncle Archibald", "Les Copains d'abord", "La Complainte des filles de joie", d'autres encore et puis un ange nous est tombé du ciel : un minot tout mignon qui a envoyé "Jeanne" ; "A l'ombre du coeur de ma mie" par coeur ; qui a réclamé "La guerre de 14-18" !!! et "Le pornographe" !!! Incroyable mais vrai ! Manquait plus que "Fernande" ! ;-)

On a refait avec lui "Les Copains d'abord" et j'ai vu le coup qu'on ne décollerait plus ! J'avais pourtant envie d'aller ranger mon matos et d'assister au concert des Brassenssophiles et de Leïla et les koalas qui suivait.

On s'est retrouvés au fond de la salle et ce fut là aussi un très agréable moment. Que dis-je, très agréable ! Génial, tout simplement ! J'y reviendrai.

Voici quelques photos pour illustrer ce billet de plus de cent mots ! ;-) 

2021-10-24 - 285 3

2021-10-24 - Nikon 7 réduite

2021-10-24 - Nikon 12 recadrée et réduite

2021-10-24 - Nikon 5
2021-10-24 - 285 10 recadrée et réduite

Posté par Joe Krapov à 21:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 juillet 2021

En un mot comme en cent. 2 juillet 2021, Elle ressemblait à

Elle ressemblait à un bon plan cette répétition amplifiée de vendredi. Le répertoire était en place à l’exception de deux chansons dont il fallait accélérer le rythme.

Ensuite on aurait une soirée barbecue avec les ami(e)s fidèles.

Il fallait juste installer l’ampli pour les trois voix et tester les micros-casques.

Par sécurité j’avais emmené les deux petits amplis chinois. J’ai bien fait. Quand j’ai demandé à Manu :

- T‘as laissé l’ampli dans ton coffre ?

Il a répondu :

- Quel ampli ?

La répétition a eu lieu en acoustique. Le nom du groupe est plus que jamais Am’nez zique et les Biches.

IMGP4540-14-2



P.S. J'ai reçu par mèl à mon retour de Vannes les photos de la "Fête de la patate" d'Acigné prises par Gilles Leroux que l'on remercie infiniment.

J'en extrais celle-ci qui me fait hurler de rire : c'était l'époque où l'on respectait scrupuleusement les gestes barrières !

Posté par Joe Krapov à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,