22 novembre 2017

O COMME ODALISQUE

171122 jeringres17C’est dingue, quand même, l’évolution des moeurs, des hashtags et de l’art occidental ! Prenez les odalisques par exemple. Madame Wikipe, la pédiatre, nous apprend plein de choses à leur sujet.

On en a peint des tonnes au XIXe siècle. Des tas de dames toutes nues qu’on exposait au salon. Par exemple « La grande odalisque » d’Ingres, un peintre qui était tellement miraud qu’il a cru toute sa vie qu’il jouait du violon alors qu’il faisait de la peinture !

171122 jeringres16«L’Olympia» de Manet c’est une odalisque. Ce n’est pas, comme certains le croient, Rika Zaraï qui se repose dans sa loge avant son tour de chant dans le music-hall de Bruno Coquatrix. Et il y a «le bain turc», d’Ingres encore, plus fort de café que le café du même endroit.

Tous ces tableaux représentent en fait l’intérieur d’un harem. Vous vous rendez compte ? Voilà un mec, appelons-le le sultan, il ne nous répondra pas, il a droit à une favorite différente chaque soir dans son lit. Et ce n’est même pas une odalisque : les odalisques sont les femmes de chambre des concubines.

OK pour la polygamie ! Les Japonais plient leurs feuilles de papier comme ils veulent mais toutes ces dames au salon sont en fait des esclaves. Des esclaves sexuelles ! Bonjour les mœurs des étrangers et celles, sous couvert d’orientalisme, de la bonne bourgeoisie française !

Aussi m’étonné-je, en cette période de décochage de flèches féministes sur la toile et ailleurs : pas un seul décrochage de toile au musée, pas une dénonciation, pas un mot de repentance, pas un seul hashtag #balancetonpeintredodalisque !

Mieux que ça, des provocateurs belges – j’ai les noms ! – nous lancent le défi d’écrire à la fois sur les odalisques et sur les obélisques à partir d’une photo de celui de la Concorde recouvert d’un préservatif géant !

De deux choses l’une : soit je ne comprends rien à l’art, soit je comprends tout à la Belgique !

171122 obélisque 118177775

 
Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean
le mardi 21 novembre 2017 d'après la consigne ci-dessus.


12 novembre 2017

Deux nouveaux collages de Jean-Emile Rabatjoie

2017 10 31 Préfiguration d'E

Préfiguration de E.T. (31 octobre 2017)

2017 11 12 Pour dérider Nicolas

Pour dérider Nicolas (12 novembre 2017)

Posté par Joe Krapov à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juin 2017

Les collages de Jean-Emile Rabatjoie du 23 juin 2017 (1)

Comme je suis en vacances, ce blog devient un vrai foutoir ! J'en viens à publier à 19 h 50 mon ou mes billets du jour. Pour un pleu ce blog deviendrait un blog normal du style "Aujourd'hui je suis allé faire les courses, j'ai lu deux nouvelles de Simenon, j'ai fait une sieste l'après-midi. J'ai transféré des photos de disque dur à disque dur (et ça, ça dure !), j'ai écrit mon texte pour les Impromptus, j'ai classé mes bédés numériques, je suis allé pédaler 8,5 kms... Je me suis rasé à 17 h 50, j'ai redimentionné les photos prises hier au Thabor, etc. etc.

Bon allez, on se ressaisit ! Pardon encore trois fois, Madame Isaure !

2017 06 23 Isaure l'Africaine 1

2017 06 23 Isaure l'Africaine 2

2017 06 23 Isaure l'Africaine 3

 

Posté par Joe Krapov à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les collages de Jean-Emile Rabatjoie du 23 juin 2017 (2)

A une époque très lointaine, je faisais du labo photo noir et blanc avec un gars nommé Guy Lecorne dont je vous ai parlé il y a quelque temps. Nous étions jeunes et fringants et nous découvrions les joies de la création poétique surréaliste. C'est à lui que l'on doit "As-tu vu les dévots lovés sur des vélos ?" et des formules, sans doute piquées à d'autres, comme "Que faisiez-vous dans la nuit du 22 au 26 ?" "Ah ah, dit-il, car il connaissait les deux langues" ou "Let's go sac à bol sixta mania Kss". Etrange, non ?

On avait entrepris, dans ce labo photo, de faire subir quelques outrages "Man Rayiens" à une reproduction de la Joconde. C'est lui aussi qui avait trouvé le titre du truc "Et Mona s'enlisa". Ce recueil photographique n'a finalement jamais été réalisé... pour la bonne raison que les photos ont été perdues, prêtées par un troisième larron à un type disparu dans les limbes ! Si vous possédez une boîte orange avec des collages bizarroïdes sur des photos en noir et blanc de la Joconde, faites-vous connaître, je vous rembourserai les frais d'envoi !

P.S. Aujourd'hui à 20 h 06, j'ai donc aussi lancé une bouteille à la mer ! ;-)

2017 06 23 Mona Lisa l' africaine 1

2017 06 23 Mona Lisa l' africaine 2

2017 06 23 Mona Lisa l' africaine 3

Posté par Joe Krapov à 19:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juin 2017

Collages de Jean-Emile Rabatjoie du 5 juin 2017 (1)

2016 06 05 Hortense Archambault

Soit, d'un côté, extrait du magazine Télérama, ce portrait d'Hortense Archambault, ancienne directrice du festival d'Avignon, qui préside maintenant aux destinées de la Maison de la Culture de Seine Saint- Denis à Bobigny (MC93).

Soit, de l'autre côté, ce vieux fou de Jean-Emile Rabatjoie, personnage secondaire du roman "Rennes-en-Délires", sa paire de ciseaux, son tube de colle désormais numérique (qu'il appelle, par Lubie-tsch personnelle, Photoshop around the corner). 

Voici les cinq variations qu'il a pondues lundi dernier.

2017 06 05 Hortense chat

Posté par Joe Krapov à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Collages de Jean-Emile Rabatjoie du 5 juin 2017 (2)

2017 06 05 Hortense Amalric

Hortense a mal, Ric Hochet !

2017 06 05 Hortense phoque

Hortense à fond sur la banquise

Posté par Joe Krapov à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Collages de Jean-Emile Rabatjoie du 5 juin 2017 (3)

2017 06 05 Hortense robot

Hortense le robot

2017 06 05 Hortense Spinoza

 

Hortense Spinoza

Posté par Joe Krapov à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Collages de Jean-Emile Rabatjoie du 5 juin 2017 (4)

2017 06 05 Se donner en spectacle

Danse, danse, danse !

Posté par Joe Krapov à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 avril 2017

Les coquillacollages de Jean-Emile Rabatjoie du 26 avril 2017 (1)

170426 265 002

170426 265 004

A quoi est-il bon, le Pr Tournesol blanchi sous le harnais ?
Au cimetière des éléphants !

Posté par Joe Krapov à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Les coquillacollages de Jean-Emile Rabatjoie du 26 avril 2017 (2)

170426 265 003

170426 265 005
Se retrouver au fond d'un aquarium, pour un coquillage,
c'est être mis en en prison ou c'est reprendre vie ?

Posté par Joe Krapov à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,