12 décembre 2020

LE SOPHISTIQUÉ

DDS 641 Louis-xiv le sophistiqué

Le sophistiqué, lorsque vous l’élûtes, étiez-vous sous le coup d’une poussée d’utopie pas piquée des hannetons ? D’une illusion d’optique ou d’une indigestion de sushis ?

Où donc a-t-il puisé ce programme politique, lequel stipule qu’on peut être en même temps étique et potelé, en même temps phoque et putois, en même temps Héloïse et Iseult et tant pis si Abélard et Tristan se retrouvent soûlés voire spoliés par cette éthique oiseuse ?

Les élites ont vite fait d’envoyer aux pelotes les toqués qui ne sont rien, qui ont loupé l’idée de traverser la rue et postulent à Pôle, allongeant ainsi la liste des hostiles en loques qui hoquètent et réclament juste un peu d’équité.

Du haut des pilotis, l’Huile, essentielle, elle, toise la pelouse située au-dessous des hôtels cinq étoiles où sa soupe est si bonne.

Du fait de la présence d’une nouvelle peste, Elle interdit les liesses, la pratique du tire-fesses et d’embrasser l’hôtesse la nuit de la saint-Sylvestre ! Groggy, l’an neuf ! Tout le monde pieuté à 20 heures avec les poules ! Piteuse perspective qui rend ronchon : l’année 2021 au Mont-de-Piété ! Et prière de crier « Gloire au pilote et à son équipe» !

On s’isole derrière sa liseuse, son poste de télé, on met le loquet à la porte - si on a un toit ! - et on joue aux osselets ! Pour les jours heureux, vous repasserez, c’est plié !

Hostie ! Quelle impression de phtisie galopante, d’époque peu épique et de la Marianne en épouse épuisée ! Qu’elle fait pitié, votre utopie ! Difficile de rester stoïque une fois qu’on a dressé la liste des arrogances du soliste et constaté, toujours « en même temps », la généralisation de la poisse et l’omniprésence des poulets.

Et donc, tout bien soupesé, on ne lui dressera pas de stèle honorifique à votre sophistiqué !

Ni à moi non plus : toute cette horripilosité ne vaut pas un isopet et n’était qu’exercice de poétique anagrammatique. Histoire de me poiler sous ma housse de poète-couette !

Oui, je suis assez sophistiqué comme gars, moi aussi !

Posté par Joe Krapov à 04:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 novembre 2020

Vivaldi chez Naïve

2020 11 29 Isaure naïve 63

Je vis dans un monde auquel je ne comprends absolument rien. Mais c'est sans gravité, docteur, je jouis bien quand même puisque tout est devenu gratuit ! Y compris nos actes !

Quoi ? Hein ? Comment ? Vous voulez un exemple ?

Ben prenons Vivaldi, tiens ! Voilà un bonhomme qui a composé plus de quatre cent concertos (ou concerti) pour des instruments divers accompagnés par un orchestre à cordes. Igor Stravinsky qui n'était pas gentil à dit un jour que c'était quatre cent fois le même concerto !

Tout au long de mon existence je n'ai pas cessé d'acheter des disques de ce compositeur. J'ai compté dans mes collections : dix-sept disques vinyles, douze coffrets de plusieurs disques dont l'intégrale d'I Musici en dix-huit galettes et un maximum de disques Erato avec des interprétations par I Solisti veneti sous la direction de Claudio Scimone, trente cassettes et quatorze CDs ! Je connais mon Jean-Pierre Rampal et mon Pierre Pierlot sur le bout des doigts !

Vous imaginez le "pognon de dingue" que j'ai mis là-dedans ? Eh bien figurez-vous qu'il en sort encore, des concertos de Vivaldi ! Il y a des fous sur cette planète qui se sont mis en tête d'enregistrer l'intégrale des manuscrits retrouvés à la bibliothèque de Turin ! C'est chez Naïve et il y a 65 volumes déjà parus !

Et pour s'y retrouver, bonjour ! Adieu la nomenclature de Marc Pincherle - Ah les joies du Pincherle 16 ! -, on est passés à RV, le catalogue  Ryom !

De toute façon pas la peine de chercher des correspondances entre mes disques et ceux-là. Sur le dernier que j'ai ouï, je ne connais pas un seul des concerti !

Alors, si je m'écoutais, je les achèterais bien, les 65 volumes de chez Naïve, d'autant que les couvertures sont super-jolies, même si les dames dessus ont l'air assez "frigo" voire effrayantes.

Comment, docteur ? Les magasins viennent de rouvrir ?

Hé ! Ho ! Ca va pas, doc ? Faudrait voir à consulter ! C'est gratuit sur Deezer, maintenant ! C'est justement ça, ce que je ne comprends pas dans ce monde : si le travail n'a plus aucune valeur, pourquoi est-ce que j'y suis allé et pourquoi est-ce que je continue à bosser ?

Posté par Joe Krapov à 12:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 novembre 2020

Envoyer Marcel chez Olga : Bri-collages de Jean-Emile Rabatjoie et d'Olga Photofunia du 14 novembre 2020

J'ai pondu avant-hier une seconde contribution pour la consigne AEV-2021-07 (Le livre dont vous rêviez). Cela paraîtra sur le prochain Défi du samedi. J'ai été aidé au niveau de l'illustration par Jean-Emile Rabatjoie et Mme Photofunia dont le prénom est - c'est moi qui en ai décidé ainsi - Olga.

Comme le livre dont j'ai rêvé est essentiellement au format numérique A5, les illustrations ne ressortent pas vraiment plein pot. Dommage ! C'est pourquoi j'en publie quelques-unes ici ce jour.

01 PhotoFunia-1605358949

Albertine disparaît

05 PhotoFunia-1605359573
A l'ombre des jeunes filles en fleurs

07 PhotoFunia-1605357409
Swann lake ?

9 PhotoFunia-1605360139
Encore un peu de vague à l'âme ?

14 PhotoFunia-1605361228
Mais où sont les neiges d'antan ?

11 PhotoFunia-1605360419
Tiens, ça te changera des madeleines !

12 PhotoFunia-1605357676
New Ruskin for an old ceremony

17 PhotoFunia-1605360771

Marcel P. chez le dentiste

19 PhotoFunia-1605362119

A Céleste pour la vie, son petit Marcel

***

Un peu plus sérieusement j'ai dégoté sur le site fabuleux de Dame Emma, Pictozoom, dont je vous recommande la visite, cette citation du petit Marcel qui me plaît bien :

La photographie acquiert un peu de la dignité qui lui manque quand elle cesse d'être une reproduction du réel et nous montre des choses qui n'existent plus. Marcel Proust 

En même temps, je n'ai, personnellement, rien contre l'indignité !

Bon début de semaine à vous !

Posté par Joe Krapov à 03:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 octobre 2020

Des nouvelles d'Isaure Chassériau reçues le 20 octobre 2020!

Il paraît qu'elle est dans une forme éblouissante !

2020 10 19 Isaure PhotoFunia-1603203150

Elle aime toujours faire la bombe dans les rues de sa ville.

2020 10 19 Isaure PhotoFunia-1603203372

Ses aventures livresques n'ont toujours pas paru en librairie
alors que les bêtises de Marcel Proust, Adèle Van Reeta-Kouchovski et Raphaël Enthoven, si !

2020 10 19 Isaure PhotoFunia-1603203598

C'est elle qui va interpréter le rôle de Saint-Georges dans l'adaptation cinématographique
de "99 dragons : exercices de style".

2020 10 19 Isaure PhotoFunia-1603203846

Il n'est toujours pas prévu, au Musée des Beaux-Arts comme au FRAC de Rennes,
d'exposition consacrée aux avanies que Jean-Emile Rabatjoie lui fait subir sur Internet.
Il ne manquerait plus que ça, du reste !

2020 10 19 Isaure PhotoFunia-1603204053

Elle trouve que Banksy, ça déchire trop !

PhotoFunia-1603202669

Gif animé et détournements fabriqués chez Photofunia

Posté par Joe Krapov à 04:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


13 septembre 2020

Trois collages de Jean-Emile Rabatjoie du 11 septembre 2020

2020 09 11 Origine du monde 2

Code de la déroute 1

2020 09 11 Origine du monde 4

Code de la déroute 2

2020 09 11 Origine du monde 1

Code de la déroute 3

Si les GAFAs et #metoo me cherchent des noises pour ces collages pudibonds, c'est qu'ils sont réellement tordus !

Posté par Joe Krapov à 04:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 septembre 2020

Un collage de Jean-Emile Rabatjoie du 9 septembre 2020

2020 09 09 Le Général Cluster
Le général Cluster, ennemi public n° 1 de l'année 2020.

Posté par Joe Krapov à 13:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

31 juillet 2020

Faire le singe à (partir de) Nantes le 9 juillet 2020

200708 Nikon 027

Nantes est définitivement pour moi la ville du "pas de côté".
C'est le nom de cette statue qui trône sur la place du Bouffay.
En fait c'est "Eloge du pas de côté" et elle est de Philippe Ramette.
Dans cette ville mi-bourgeoise mi-barge la reine Margot
(Marguerite de Valois pour ceux qui ne sont intimes ni avec Alexandre Dumas
ni avec Patrice Chéreau) y apparaît comme une toquée !

200708 Nikon 035

Et surtout c'est la capitale des animaux bricolés.
Il y a bien sûr l'éléphant de l'Île, la Galerie des machines et son manège
ainsi que le carrousel des mondes marins.
Ce jour-là il y avait aussi dans une vitrine trois magnifiques singes. 

200708 Nikon 039

200708 Nikon 040

200708 Nikon 041

Je les ai confiés à jean-Emile Rabatjoie qui, pour une fois dédaigneux des plaisanteries
faites au portrait d'Isaure, a embrayé sur la série "Et Mona s'enlisa" de ma folle jeunesse !

200801 La Joconde fait le singe à Nantes 1

200801 La Joconde fait le singe à Nantes 2

200801 La Joconde fait le singe à Nantes 3

Posté par Joe Krapov à 04:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 juillet 2020

Les tout premiers collages de Jean-Emile Rabatjoie

Je mettrais bien un titre-chapeau à ces vacances d'été 2020 ! Je les intitulerais volontiers "L"été qu'il ne s'est rien passé" ! Mais il vaut mieux croiser les doigts et être arrivé au 21 septembre avant de décréter des choses pareilles.

Il n'empêche, pour des raisons qui ne tiennent qu'à nous, je respecte cette semaine une période de confinement assez productive.Je scanne des vieux papiers, je farfouille dans mon grenier, je rassemble des pièces d'anthologie dispersées, je retrouve des choses inimaginables.

Je vais même faire ce jour la même chose que Neil Young avec ses vidéos et ses enregistrements de concert. Je vais partager mes horreurs avec vous !

J'ai en effet réouvert la valise archaïque dans laquelle sont entassés des vieux courriers et une douzaine de cahiers d'écriture des périodes 1969-1974. Elle s'appelle maintenant "La valise à scherzos" parce qu'elle avait servi à un embryon de roman publié sur l'atelier d'écriture de Kaléïdoplumes. Dans mon souvenir ça s'annonçait bien sympathique : quatre ou cinq personnages tirés au sort se retrouvaient dans un lieu de vacances pour décortiquer le contenu de cette valise ayant appartenu à un certain Scherzos.

Mais en fait c'est bien la valise à scherzos. Je vous explique pourquoi dans le billet suivant.

Trève de bavardages, voici un autre joli zibouque à vous offert par Joe Krapov. Amusez-vous bien !

Joe_Krapov___Obsession_textuelle___Les_tout_premiers_collages_de_Jean_Emile_Rabatjoie

 

 

29 mars 2020

Collages de Jean-Emile Rabatjoie du 28 mars 2020

2020 03 28 Les comptes du singe perché réduit

Les Comptes du singe perché

2020 03 28 Scarlett Magritte (réduite)

Scarlett Magritte
(Parfois une pipe est juste une pipe mais là c'est aussi un peigne)

2020 03 28 Karin Van Eyck réduite

Karine Van Eyck

(Oui c'est un faux Van Eyck mais c'est un vrai Rabatjoie !)

Posté par Joe Krapov à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,