12 septembre 2022

Ballade avec Brassens à Rennes le dimanche 11 septembre 2022 (2)

2022-09-11 - 285 13

Chapeau, les guitaristes !

2022-09-11 - 285 14
Le P'tit ch'val dans le mauvais temps ?

2022-09-11 - 285 22

Notre voisine l'ancêtre ? ;-)

2022-09-11 - 285 24

Ouaiaiaiaiais ! Une douze cordes !

2022-09-11 - 285 25

L'ami Loïc, VRP multicarte de la Brassenssitude, jonglait d'une scène à l'autre, se partageant avec le groupe Les Voyous qu'il forme avec Christophe le mandoliniste et avec ce duo-ci dont l'autre membre chante Brassens... en breton !

2022-09-11 - 285 31

Lady Bug - Madame Coccinelle ! - a des problèmes avec ses sabots !
Se prénommerait-elle Hélène par hasard ? ;-)

2022-09-11 - 285 32

Son prénom est Sylvaine !

Qui emmène-t-elle au bois de son coeur ?

2022-09-11 - 285 33

Merci de ne pas vous asseoir sur ma guitare !


04 septembre 2022

Les Chansons de la semaine 35 (du 29 août au 4 septembre 2022)

La dernière fois que je suis allé à la bibliothèque Lucien Rose j'ai emprunté "The Rough guide to jewish music" (RGNET 1419 CD).  C'est une anthologie réalisée en 2022 dont j'ai beaucoup aimé le neuvième titre, "Shalom Aleykhem" de Shura Lipovsky.

Il est malheureusment impossible de mettre la main sur cette version actuellement, ni chez Deezer, ni chez Youtube, pour la partager. Seize titres sur les dix-huit de cette compilation sont écoutables ici : https://www.deezer.com/en/playlist/10287899082 Tout est bien là-dedans !

***

Mais le méga-coup de foudre de la semaine, c'est pour la bande son du film "L'Homme sans passé" d'Aki Kaurismäki, un film de 2002 que j'avais vu en dévédé avec tout ce qui était disponible en bibli de ce cinéaste finlandais après être allé voir "Le Havre " au cinéma.

La B.O., empruntée aux Champs libres où elle était exposée parmi un lot de musiques de films,  est un patchwork unique de vieilles choses magnifiques à entendre : du rock des années 60 et 80, du blues, de la musique de bal des années 40, un mouvement de symphonie, un superbe bandonéon...

 J'ai adoré le tout et surtout ce morceau ,"Paha Vaanii" de Marko Haavisto & Poutahaukat dont le son est proche de celui de Dire Straits : 

 

 Sinon j'en ai terminé cette semaine avec les 4 répétitions de "la foule chantante" pour l'inauguration de la Ballade avec Brassens et il est plus que temps de publier le programme pour les Rennais·e·s. Krapov et le Bichon assureront deux prestations en EHPAD mercredi et jeudi après-midi et également la lecture de textes à la Bibliothèque du Landry le samedi. Ils passeront aussi sur scène le dimanche et se produiront en off sur la fête. Oui, je serai épuisé dimanche soir ! ;-)

Programme de la Ballade avec Brassens 2022 1

Programme de la Ballade avec Brassens 2022 2

28 août 2022

LE PROCÈS EN MISOGYNIE DE GEORGES BRASSENS

Le Procès en misogynie de Georges Brassens

Un impromptu de Joe Krapov et Emmanuel Le Bichon
qui sera joué le 10 septembre 2022 à 15 h. à la Bibliothèque du Landry à Rennes
dans le cadre du festival « Ballade avec Brassens »


Toutes et tous - Mesdames Messieurs, la cour !

La Présidente  - Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, il est plus que temps, cent ans et demie après la naissance du prévenu, d’instruire le procès en misogynie du sieur Brassens, Georges, poète sétois, auteur de nombreuses chansons dont beaucoup parlent des femmes en général et de certaines femmes en particulier, parfois en bien, parfois en mal.

Le dossier Brassens est volumineux ! C’est pourquoi nous avons non pas un mais deux avocats général·e·s ce jour...

Le Bichon - Généraux ! Avocats généraux !

La Présidente – Général point médian e point médian s. C’est la nouvelle orthographe inclusive, maître ! Nous avons donc deux avocats généreux qui vont vous lire treize des pièces du dossier d’instruction. Il vous appartiendra, mesdames et messieurs les juré·e·s, après la lecture de chaque texte de chanson, d’attribuer à chacune un coefficient de misogynie qui ira de 0 à 5 sur l’échelle de Mitou

Krapov - C’est celle qui a remplacé l’échelle de Richter ! A force de fréquenter les tremblements de terre elle est tombée par terre.

La Présidente - Nous vous avons donc distribué un formulaire d’évaluation et des crayons que nous vous demanderons de nous restituer à la fin de la séance.

FORMULAIRE D’ÉVALUATION

 

Pièce à conviction n°

 

Coefficient de misogynie attribué

(donner une note comprise entre 0 et 5 inclus)

1. Misogynie à part  
2. Putain de toi  
3. Bécassine  
4. Fernande  
5. La Femme d’Hector  
6. La Non-demande en mariage  
7. La Traîtresse  
8. Jeanne  
9. Quatre-vingt-quinze pour cent  
10. Rien à jeter  
11. Saturne  
12. Une jolie fleur  
13. Sauf le respect que je vous dois  
   
TOTAL  

 

Le Bichon - Il est bien connu que la justice manque de moyens en France ! L’hôpital aussi du reste et aussi….

La Présidente – Maître, s’il vous plaît ! Mesdames et messieurs les jurés, jugez en votre âme et conscience. Soyez impartiaux-tiales ! Monsieur l’avocat général Le Bichon, Monsieur l’avocat général Krapov, vous avez la parole.

Les avocats généraux procèdent à la lecture des textes ou extraits suivants, qu'on peut entendre dans un nouvel onglet simplement en cliquant dessus 

01 Misogynie à part 

02 Putain de toi 

03 Bécassine 

04 Fernande 

05 La Femme d'Hector 

06 La Non-demande en mariage 

07 La Traîtresse 

08 La Jeanne 

09 Quatre-vingt-quinze pour cent 

10 Rien à jeter 

11 Saturne 

12 Une Jolie fleur 

13 Sauf le respect que je vous dois 

[...] N.B. Il n'est pas question de divulgâcher ici la fin de cet impromptu, d'autant qu'il dépendra du verdict de mesdames et messieurs les juré·e·s.

Rien ni personne ne vous empêche cependant d'attribuer chez vous le coefficient de misogynie, de faire le total et d'indiquer votre score en commentaire ! Ça nous donnera une idée de ce qui nous attend ! ;-)

En avant-première, un aperçu du costume des avocats généraux confectionné par Marina Bourgeoizovna. Le public je ne sais pas mais nous on va encore bien s'amuser !

2022-08-24 - 285 2 bis Isaac Newton

16 janvier 2022

En un mot comme en cent. 7 janvier 2022, Aujourd'hui surprise

Voici ce qui m’a été offert à Noël. Ça ne vous surprend pas ?

2022-01-09 - 285 1

2022-01-09 - 285 2

2022-01-09 - 285 3

Posté par Joe Krapov à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 décembre 2021

En un mot comme en cent. 1er décembre 2021, Aujourd'hui en retard

En retard sur ce qui était prévu, forcément ! Un marathon Brassens avec 100 chansons en quatre heures, c’était une utopie ! Mais 61, c’est déjà pas mal, surtout que la salle était pleine de public, que tous les musiciens et conteurs prévus étaient là et qu’on a eu l’impression de vivre des grands moments avec tout ce monde qui chantait ou disait les mots du Sétois et ceux de nos amis les poètes qu’il a mis en musique.

2021-12-01 - 285 26

2021-12-01 - Nikon 11

2021-12-01 - Nikon 13

2021-12-01 - Nikon 27

2021-12-01 - Nikon 29

2021-12-01 - Nikon 53

DSC_0672

Posté par Joe Krapov à 07:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


En un mot comme en cent. 3 décembre 2021, Aujourd'hui une coupe franche

Dans les quatre heures d’enregistrement du marathon que je suis en train de nettoyer ? «Les Passantes». C’est une chanson qu’il fallait chanter tout seul.

Et aussi « La Chasse aux papillons » (proustiens?) : le public s’est trompé sur le deuxième pont et sur le finale et a embrouillé les choristes.

Tout le monde croit que c’est facile Brassens ! Eh ben, non !

Une coupe franche positive ? « Boulevard du temps qui passe ». Ou « La Rose, la bouteille et la poignée de main » dit par Jean-Michel.

Krapov_et_Le_Bichon - Boulevard_du_temps_qui_passe (Georges Brassens)

Posté par Joe Krapov à 05:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 décembre 2021

En un mot comme en cent. 22 novembre 2021, Suffirait de trois rien pour que

Il suffirait de trois fois rien pour que je passe l’hiver à lire des bandes dessinées, à faire des collages ou a écrire les 33 versions manquante des «99 dragons». Trois fois rien, c’est ce poil de misanthropie que je ne ressens pas vraiment quand j’interprète « Le pluriel » de Georges Brassens. 

Posté par Joe Krapov à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

En un mot comme en cent. 24 novembre 2021, J'étais un animal

J’étais un animal quand je travaillais. Je bossais comme un chameau.

Je continue du reste.

Marathon_Brassens_: 100_chansons_avec_accords

 

Posté par Joe Krapov à 04:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 décembre 2021

IMPACT AVEC LE DIABLE ?

DDS 691 Lucky Luke

La police scientifique lorsqu’elle constate qu’un projectile a perforé une boîte crânienne, une portière de véhicule, l’ombre de Lucky Luke (?) ou un président des Etats-Unis utilise le mot « impact ».

Le policier de base parlera quant à lui plus volontiers de « trou de balle ».

Il ne faut pas confondre le trou de balle avec le trouduc qui est une personne peu recommandable, détestable, dont la particularité est, plus souvent encore en période électorale, de venir faire des promesses dont la suite nous démontre qu’elles ne sont que du vent et surtout de souffler la haine - en général des étrangers, voire simplement de l’autre – pour troubler nos paix intérieures pourtant déjà bien fragiles.

On pourrait légitimement se dire qu’avec les progrès du progrès ce genre de bonhomme ou de bonne femme serait amené·e à disparaître du paysage médiatique. Comme il ne manque pas d’air, il pourrait très bien s’envoler hors de notre vue ?

Eh bien non. Au contraire la Science a démontré que les imbéciles heureux qui sont nés quelque part continuent de se balader dans la nature avec aplomb.

Le Temps n’a aucun impact sur ce genre de situations ! Craignons pour le futur, mes ami·e·s ! Et même pour le présent ! Comme si ce virus à la con ne suffisait pas !

Cliquez donc un peu sur l'image ci-dessous ou sur le lien en- dessous pour entendre une belle chanson de Georges Brassens interprétée par Joe Krapov, Manu le Bichon et Loïc le Voyou

Capture-d’écran-2018-12-04-à-08


Krapov et_Le_Bichon chantent "Le_Temps_ne_fait_rien à l'affaire" de Georges Brassens en_public


Ecrit pour le Défi du samedi n° 692 d'après cette consigne : impact.

19 novembre 2021

En un mot comme en cent. 15 novembre 2021, Aujourd'hui dans le rôle principal il y a

Dans le rôle principal il y a Georges Brassens dont j’ai choisi cent chansons. Je mets toutes leurs paroles dans un document au format paysage. Quel boulot encore !

On parlera d’autres vedettes après le 1er décembre, promis !

Marathon_Brassens___Affiche_au_2021_11_08

 

Posté par Joe Krapov à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,