03 mai 2017

Consigne 1617-26 de l'Atelier d'écriture de Villejean du 2 mai 2017 : Pensées entre deux anagrammes

AEV 1617-26 Anagrammes-pour-lire-dans-les-pensees

Pensées entre deux anagrammes

Dans le livre « Anagrammes pour lire dans les pensées », Jacques Perry-Salkow a relevé des phrases philosophiques dont les lettres mélangées peuvent reformer d’autres mots et donc d’autres phrases.

 Il a demandé à Raphaël Enthoven d’écrire un texte qui mène d’une formule à son anagramme. A titre d’exemple ce texte nous explique pourquoi « Critique de la raison pure » devient « paradis onirique et cruel » ou divague plus ou moins logiquement entre les deux formules.

 Il est demandé d’écrire plusieurs textes d’une quinzaine de lignes pour aller d’une anagramme à l’autre. Tous les styles sont admis.

Voici la liste des anagrammes proposées dans lesquelles chacun(e) pouvait choisir :

 

Empruntons la route et rions Et la mort n’est rien pour nous
Que nul n’entre ici s’il n’est géomètre L’écriture signe le questionnement
On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve la vague sans fin modifiée emmène nos jeux de sable
Le travail, la famille, la patrie La villa, le mari parfait, la télé
Mouvement des Femen Vénus, femme et démon
La crise de l’autorité Le droit à la sécurité
Liberté égalité fraternité ébriété, flirt et galanterie
Intouchable chant oublié
De la démocratie art de la comédie
Monseigneur Bossuet, l’aigle de Meaux Diable ! les goûteux sermons ! Une magie !
Et si le ciel était vide ? Ta vie, elle est dite ici !
Monsieur Tout le monde Tu es le mouton endormi
La révolution d’octobre robinet d’alcool ouvert
La fonction crée l’organe Le forgeron connaît cela
L’ancien régime et la révolution Le roi guillotiné creva net. Amen
La propriété, source de l’égalité origine de la prospérité actuelle
Dieu est mort Remis de tout
Le journal d’un séducteur jeu cruel d’un sale tordu
La beauté est dans l’œil de celui qui regarde et Dieu créa la laideur dans le geste oblique
Le misanthrope l’atmosphérien
On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux Saint-Exupéry veut, noble visée, que l’être conçoive bien les illusions
On se suicide toujours trop tard Discutera-t-on toujours d’espoir ?
Le paradis terrestre plâtre de terrassier
La vieillesse est un naufrage vigne austère sans la feuille
Le rêve américain La vie mercenaire
Qu’est-ce que le moi c’est quelque émoi
L’inconscient est un lac obscur blanc inconnu sous clé stricte
Entre la solitude et la vulgarité une voile leste, l’attrait du large
La grande muraille de Chine Le daim regarde la chenille
La vraie vie est ailleurs La rivière suit sa vallée
Le nombril du monde l’immonde rond bleu
La morale a toujours le dernier mot Alors l’amour rend Juliette à Roméo
La Liberté guidant le peuple d’Eugène Delacroix Le gueux radine, l’étendard palpite, le ciel bouge
Perdre sa vie à la gagner aspire à la grande grève
La révolution industrielle nourrit la solitude en ville
Question sans réponse enquêtons sans espoir
La fin du monde est pour demain arôme fou d’un matin splendide
De l’entremangerie universelle Nulle règle. Rester en vie demain
Cueille le jour sans te soucier du lendemain au seuil du jardin : une école, cent mille roses…
Penser contre soi-même comme serpenter en soi
Autres temps, autres mœurs Tout passe et sera murmures
Salon de Madame Verdurin Marivauder dans le monde
Le baiser du soir libido rassurée
Le sens de la vie L’éveil des ânes
L’épreuve de philo du bac l’approche bleue du vide
L’amour un instant de bave un diamant bouleversant

 

Posté par Joe Krapov à 15:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


22 mars 2017

CONSIGNE D''ECRITURE 1617-22 DU 21 MARS 2017 A L'ATELIER DE VILLEJEAN A RENNES

Suite allitérative en car

Cette consigne est empruntée aux Papous dans la tête

On fait une collecte de mots contenant le son "car", situé en début, milieu ou fin de toutes sortes de mots ; peu importe la façon dont cette syllabe est orthographiée.

Chacun en liste quinze puis on les met en commun. On écrit ensuite un texte dans lequel on essaie d'en insérer le plus possible.

Les mots collectés ce jour-là furent les suivants :

Anatoly Karpov - Autocar - Babacar - Bécarre - Bicarbonate - Blablacar - Brancard - Brocarder - Camping-car - Car - Carabistouilles - Caracoler - Caractère - Carafe - Caraïbes - Carambar - Carambole - Caramel - Carapate - Caravane - Caravansérail - Caravelle - Carbonara - Carbone - Carcinome - Cardamome - Cardan -Carder - Cardigan - Cardin - Cardinal - Cardiologie - Cardiologue - Cardon - Caresser - Cargaison - Cari - Caribou - Carillon - Carioca – Carla Bruni - Carlingue - Carmagnole - Carmélite - Carmen - Carmin - Carnaval - Carnivore - Caroline - Carotte - Carpaccio - Carpates - Carpentras - Carreleur - Carrément - Carrière - Carriériste - Carriole - Carrosse - Carrosserie - Carrousel - CARSAT - Cartable – Carte postale - Carterie - Cartésien - Carthage - Cartilage - Cartographie - Carton - Cartonner - Cocard - Cocarde - Drakkar - Ecarlate - Ecarquiller - Ecarté - Ecartelé - Encart - Encarté - Equarrissage - Escarpins - Escarpolette – Fée Carabosse - Incartade - Karcher - Karma - Karting - Khartoum - Lascar - Myocarde - Picardie - Quartier – Quatre quarts - Rencard - Ricard - Ricardo - Side-car - Smicard - Toquard - Trocart

Des Papous dans la tête

Posté par Joe Krapov à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 mars 2017

Consigne d'écriture 1617-21 du 14 mars 2017 de l'Atelier d'écriture de Villejean

Logorallye des 18 mots du scrabble

L'animateur distribue à chaque membre de l'atelier sept lettres du jeu de scrabble.
Chacun(e) doit composer avec elles le mot le plus long possible. 
On procède ensuite à une deuxième distribution.

Les mots composés par les neuf personnes présentes ce soir-là sont :

vertu -  dit - haie - ski - nodale - ligue - rang - Louisa - relise - 

arène - coi - media -  gaies - soûler - visa - boxa - sisal -  eau

 

On essaie ensuite d'introduire un maximum de ces mots dans un texte sur un sujet de son choix.

scrabble 78403111_o

Image empruntée... au Défi du samedi ! 

Posté par Joe Krapov à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 décembre 2016

Consigne d'écriture 1617-10 du 29 novembre 2016 de l'Atelier d'écriture de Villejean

Ecrire comme Philippe Delerm

Un texte très court : pas plus de vingt à trente lignes.
Les verbes sont conjugués au présent.
Des phrases courtes mais avec beaucoup d’adjectifs.
On parle d’une situation de tous les jours que tout le monde peut avoir vécue.
On décrit un moment du quotidien sans rien d’exceptionnel.
On utilise toujours le pronom « on » à la place de « je »

Vous choisissez un, deux ou trois titre dans la liste jointe et vous écrivez le même nombre de textes remplissant toutes ces conditions :

 

La-sieste-assassinée-Philippe-DELERM

La sieste assassinée
Il va pleuvoir sur Roland Garros
Rencontre à l’étranger
Cet air un peu penché
Ce soir je sors la poubelle
Le oui oui au coiffeur
Les petites vieilles du jackpot
Le présent des bios
Je regarde jamais
La plage des Tartares
La vérité ?
Délit de fuite
Juste une omelette, comme ça
La maison du gardien me suffirait
Une petite croûte
Donner sa place dans le métro
Poussin sous le soleil
Vous vouliez lui parler !?
La roulette
Gagner le cœur d’un artichaut
Conseil de guerre
La voix du doublage
Vous êtes bien, là !
L’heure du tee
Correspondance
Cet oiseau-là
Les derniers pas au ralenti
Ma grand-mère avait les mêmes
Il a refait sa vie
Y a un peu plus, je laisse ?
N’oubliez pas d’éteindre vos portables
Moi j’ai bien aimé
C’est le soir que c’est difficile
Je voulais voir ce que c’était
D’abord, merci de prendre ma question
On ne vous fait pas fuir au moins ?
Ca va refroidir
Voilà, tu connais l’histoire
Faut arrêter !
Y a pas d’souci
Il faut le voir sur scène
Ca devrait toujours rester comme ça
J’ai horreur de cette phrase
Chez nous, c’est comme ça
Du côté de mon mari
Je vais prendre les matchs un par un
J’ai une contrainte
C’est maintenant qu’il faut en profiter
On était écroulées
Qui lit encore Duhamel ?
Qu’est-ce que vous allez faire aujourd’hui ?
Il pourrait bien neiger
Par contre je veux bien un stylo
On peut le changer
Quel est votre plus gros défaut ?

Posté par Joe Krapov à 10:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

28 novembre 2016

Consigne d'écriture 1617-09 du 22 novembre 2016 de l'Atelier d'écriture de Villejean

Bazar au harem 2

161119 265 020

L'animateur distribue des photos du spectacle de Vocaline "Bazar au harem".

On collecte du vocabulaire sur l'Orient des mille et une nuits.
Puis on établit et met en commun une liste des mots qui se terminent en "ade". Ils serviront de prénoms aux femmes du harem !

Voici le pitch du spectacle :

"En Perse, dans le palais du sultan, les femmes disparaissent les unes après les autres. On soupçonne un Sérail killer. Les fameux enquêteurs Singood et Iznobad vont interroger le vizir, le sultan et même les quarante voleurs… "

Il est demandé :

- de trouver une explication à la disparition des femmes du harem ;

- d'écrire une scène d'interrogatoire, d'explication ou autre partie de ce spectacle (chanson, etc.) ;

- à défaut d'inspiration théâtrale, d'écrire quelque chose à partir de ces éléments.

 

Liste des mots recueillis :

minaret- Shéhérazade - Aladin - tapis volant - narghileh - lampe à frotter - palais - janissaire - supplice du pal - turban - babouche - sheik - Bagdad - désert - danse - voiles - tapis, perle - hammam - bracelet - eunuque - esclave - jardin - saphir - dattes - caravansérail - chameau - Sésame

Liste des prénoms :

Débandade - Daurade - Cantonade - Orangeade - Alagarade - Rogolade - Mascarade - Pintade - Pipelade - Charade - Schokolade - Sérénade - Sépharade - Marinade - Parade - Ballade - Décade - Pleurade - Esplanade - Fanfaronnade - Marmelade - Tapenade - Salade - Tocade - Passade - Rasade - Ambassade - Ruade - Boutade - Mouclade

Posté par Joe Krapov à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


19 novembre 2016

Consigne 1617-08 de l'Atelier d'écriture de Villejean du 15 novembre 2016

Rat le bol en 7 mots

C'est une variante du jeu n° 76 du livre de Pierre Frenkiel déjà évoqué par ici (90 jeux d'écriture). Sur la grille ci-dessous, chacun inscrit son prénom puis sept lettres de l'alphabet dans la 1ère colonne à gauche et 7 autres dans la dernière colonne à droite.

AEV 1617-08 Consigne des sept mots

Les feuilles tournent sept fois et chacun inscrit sur la première ligne vierge un mot qui commence par la première lettre et finit par la dernière. Le nombre de lettres du mot importe peu. Si rien ne marche, on invente un nom propre, par exemple "Itchcoq" pour relier I et Q.

La feuille est rendue à son propriétaire. Il lui est demandé alors d'inclure cinq des sept mots récoltés dans un texte sur le thème du "rat le bol".
(Cette consigne-là est celle du
Défi du samedi n° 429)

AEV 1617-08 113241335_o

Les lettres de début que j'avais posées : AZERTYU
Les lettres de fin : RATEAUE
Les mots à placer qui me sont revenus : arriver, Zarathoustra, Elliott, réglisse, termina, Yannick, ubiquité

Posté par Joe Krapov à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 novembre 2016

Consigne 1617-07 du 8 novembre 2016 de l'Atelier d'écriture de Villejean

Les imagidés


C'est un jeu de l'éditeur Gigamic. Il est composé de douze dés qu'on lance et avec lesquels on raconte une histoire. Pour cette séance, nous n'en avons utilisé que 6.

Nous avons tiré ceci :

Le lieu de l'histoire : une maison
L'émotion qui doit transparaître dans le récit : la colère
Un élément du corps humain : le pied
Un animal : un chat
Un élément fantastique : un fantôme
L'histoire doit comporter un volcan

AEV 1617-07 Imagidés tirage 1

Nous avons effectué un deuxième tirage pour celles et ceux qui écrivent court
ou pour donner le choix entre deux histoires.

Le lieu de l'histoire : une grotte
L'émotion qui doit transparaître dans le récit : la surprise
Un élément du corps humain : l'oeil
Un animal : un chien
Un élément fantastique : un dragon
L'histoire doit comporter un château

AEV 1617-07 Imagidés tirage 2

 

Posté par Joe Krapov à 20:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

19 octobre 2016

Consigne 1617-06 du 18 octobre 2016 de l'Atelier d'écriture de Villejean

Bretelle et Garance

Ce sont deux jeunes artistes de Laval (Mayenne), plutôt dans le genre clowns musiciens. Bretelle, le garçon, joue de l’accordéon et de la trompette. Garance, la fille, écrit les textes des chansons, chante et joue du trombone à coulisse.

Voici les titres inclus dans leur deuxième CD, « Folie douce et mèche électrique » :

Quand je te – Quand tu ronfles – Gaspard – Elle voudrait – Merci – Comment ça – Dégonflons la baudruche – Etat de grâce – Son cœur est comme un écrin – L’amie – Manolita – La chouette – Porême

1 Soit vous incluez cinq de ces titres dans un texte où les deux personnages apparaissent (ou pas) ;
2. Soit vous écrivez une ou deux ou trois (ou plus) chansons ou petits poèmes ou petits textes dont le titre est obligatoirement, pour chaque texte, celui d’une des treize chansons. On peut utiliser aussi le titre du CD ou les noms des artistes comme titres.

 

AEV 1617-06 Bretelle et Garance

Posté par Joe Krapov à 10:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

13 octobre 2016

CONSIGNE D'ÉCRITURE 1617-05 DU 11 OCTOBRE 2016 A L'ATELIER D'ÉCRITURE DE VILLEJEAN

Le Brexit avant l'heure

0_103b41_1961743d_L

On collecte du vocabulaire concernant le Royaume-Uni.

Chacun fournit

- Entre cinq et dix noms de personnes ou personnages emblématiques (écrivains, musiciens, acteurs, hommes ou femmes politiques, personnages de romans, etc.) ;

- Entre cinq et dix noms de lieux ou d’objets significatifs.

Avec les mots de la collecte on évoque ce que serait devenu le monde si les Britanniques avaient voté pour le Brexit en 2000 avant Jésus-Christ ou si l’Angleterre n’avait jamais existé.

La collecte donne :

Agatha Christie - Alfred Hitchcock - Charles d’Angleterre - Charles Dickens - Elizabeth 1ère - Henry VIII - Ivanhoé - Jack l’éventreur - James Bond - Jane Birkin - Jerome K . Jerome - Julie Andrews - Ken Loach - La reine Elizabeth - La reine Victoria - Le chapelier fou - Le docteur Watson - Les Beatles - Les soeurs Brontë - Mary Poppins - Mary Shelley - Petula Clark - Robin des Bois - Sherlock Holmes - Un horse guard - William Shakespeare - Winston Churchill 

Big Ben - Cambridge - Chapeau melon et bottes de cuir - Edinburgh - En attendant Godot - L’Ecosse - L’île de Skye - L’Irlande - La conduit à gauche - La Cornouaille anglaise - La moquette épaisse - La Tamise - La tour de Londres - Le Christmas pudding - Le Connemara - Le fish and ships - Le five o’clock - Le kilt - Le Loch ness - Le pays de Galles - Le thé - Les bus à impériale - Les cabines téléphoniques rouges - Les cottages - Les gelées anglaises (jellies) - Les joyaux de la couronne - Les pelouses - Les taxis noirs - Picadilly circus - Portmeirion - Scotland Yard - Stonehenge - Trafalgar square - Un bobby 

james_bond_plon

Posté par Joe Krapov à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 octobre 2016

CONSIGNE D''ECRITURE 1617-04 DU 4 OCTOBRE 2016 A L'ATELIER DE VILLEJEAN A RENNES

Ernest et Bernadette vont à Lourdes

160925 265 087

L'animateur montre cette photo aux participants.

Il leur demande de choisir une ville ou un village situé entre Carhaix et Lourdes.

Il résume brièvement la biographie d'Ernesto Guevara et celle de Bernadette Soubirous extraites de Wikipedia.

Puis vient la consigne : 

"Ernest Guinvarc’h en a marre de voir son image, enfin celle de son sosie, Che Guevara, affichée partout sur les sacs, les tee-shirts, les posters de tous les bobos de partout en ce début de XXIe siècle.

Sa jeune voisine, Bernadette Soubeyrou, le persuade de faire un pèlerinage à Lourdes afin de demander assistance à la Vierge Marie dont elle dit à Ernest qu’elle la connaît personnellement.

C’est l’été. Ernest et Bernadette se mettent en route. Ils voyagent à vélo avec une remorque attachée à la bicyclette d’Ernest dans laquelle il y une tente canadienne, un camping-gaz, de la bouffe et quelques affaires de rechange.

Vous racontez leur étape du soir dans une ville ou un village de votre connaissance situé entre Carhaix et Lourdes. Le caractère de Bernadette est enjoué et optimiste, celui d’Ernest est bougon et brouillon.

Votre texte commence obligatoirement par « Le énième jour, il firent étape à …. »

P.S. Cette consigne est née d'un commentaire d'Adrienne sous cette photo lors de sa première publication ici.