19 septembre 2016

Am'nez zique et les Biches en concert privé à Villecresnes (Val de Marne) le 17 septembre 2016 (2)

160917 265 005

Sur le coup de midi, arrêt-déjeuner à Laval, capitale du palindrome, chez M. Bémol qui maltraite quelque peu les arbres en bas de chez lui !

160917 265 007

Ecoute de Mlle Lina, future star du piano...

160917 265 009

 ... et pour Mme Fab' Biche qui nous a gratifiés de Gymnopédies, mention "plus que Satie-sfaisante" !

Posté par Joe Krapov à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Am'nez zique et les Biches en concert privé à Villecresnes (Val de Marne) le 17 septembre 2016 (3)

160917 265 011 B
Avant que l'on reparte pour aller s'enfourner dans un bouchon d'une heure au Mans, M. Bémol prend la première photo officielle du groupe.

160917 265 013
...puis sur le coup de 19 heures on installe la sono...

160917 265 014... et après une balance rapide on est prêts pour cette expérience un peu frustrante qui consiste à animer un repas en chansons. Comme tout le monde le sait, sauf AZELB  (Am'nez zique et les Biches), "Ventre affamé n'a pas d'oreilles" !  

Posté par Joe Krapov à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Am'nez zique et les Biches en concert privé à Villecresnes (Val de Marne) le 17 septembre 2016 (4)

160917 265 019
Il n'empêche : tous les morceaux prévus ont été joués, même si le découpage en quatre parties a été modifié...

160917 265 027
photo prise par Sebarjo

...et surtout cet idiot de Joe "T'as mis ton chapeau à l'envers !" Krapov a relancé la soirée en invitant le public à venir chanter avec lui "Mon amant de Saint-Jean". S'en est suivi, avec le retour d'AZELB sur scène, un karaoké monstre de pratiquement deux heures ! On a fini avec plus de monde sur la scène qu'aux tables et on a découvert le téléphone qui fait tableau noir : il dispense à tout le monde les paroles de la "Complainte du phoque en Alaska" qui semble être l'hymne absolu de Villecresnes ! Extinction des feux à deux heures du mat' pour bibi. Ce matin, voix cassée, mal de gorge, plus de bonhomme !

160917 265 042

160917 265 044

Posté par Joe Krapov à 14:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 septembre 2016

LE CONCERT EN HOMMAGE A GEORGES LE MOUSTA...QUI ? (1)

011 Ronceray 2016

017 Ronceray 2016

019 Ronceray 2016

 

1
Manu - Mesdames et messieurs, nous vous remercions d’être venus si nombreux à ce concert du groupe… euh… Comment on s’appelle déjà ?
Les Biches - Amnez zique et les Biches !
Manu - Ah oui, j’avais oublié ! C’est un concert un peu spécial ce soir puisqu’il s’agit pour nous de rendre hommage à…
Joe Krapov -Alain Gillot Pétré !
Sebarjo - Eric Tabarly !
Manu - Marie Laforêt ! Oui, je crois que c’est Marie Laforêt !
Chris Biche -Mais non, les gars, vous n’y êtes pas du tout !
Fab Biche - On est là pour célébrer Georges !
J.K. - Georges Clémenceau ?
Sebarjo - Georges Clooney ?
Manu - Georges Moustaki ! La première chanson est de lui ! Elle s’appelle « Les amis de Georges » !

Les Amis de Georges (Moustaki)
Les Copains d'abord

2
Manu -Après cette magnifique évocation du bateau « La Calypso »…
JK – Sur des paroles d’Eric Tabarly et une musique d’Olivier de Kersauzon…
Manu - …Nous poursuivons notre hommage au commandant Cousteau et à son célèbre bonnet rouge qui nous manque tellement avec « La Marine ».
Chris Biche - Ils sont fous !
Fab Biche - Ou alors, s’ils sont vraiment amnésiques, ils y vont fort.
Manu- Comme Paul. C’est une chanson de Paul Fort.
JK - C’est qui hein ? Alors c’est qui, çui-là ?
Manu- Paul Fort ? Un poète de Brégançon !

La marine

3
Manu- Mesdames et messieurs, ça m’est revenu, il est temps maintenant de rendre hommage à Eliott Handler !
Sebarjo - C’est qui hein ? Alors c’est qui ?
Manu - C’est le créateur de la poupée Barbie !
J.K. - Et ce soir, exceptionnellement, notre chanteur Manu Lebichon va faire l’éloge de la bigamie. Il s’est fait tout petit non pas devant une poupée, mais devant deux !
Les Biches – C’est du propre !

Je m'suis fait tout p'tit

4
Manu - Mesdames et messieurs, dans la grande série proposée par Am’nez ziques et les biches, « les oubliées de l’histoire » nous allons évoquer maintenant un personnage trop injustement disparu des tablettes, des smartphones et même des ordinateurs avec disque dur : « la femme de Robinson Crusoé »
Sebarjo - Vendredi ?
Manu - Non, pas vendredi, ce soir, aujourd’hui ! Tout de suite !
JK - Ca tombe bien, de toute façon on est vendredi. Vous pouvez chanter avec nous :
« Tout est bon chez elle y’a rien à jeter
Sur l’île déserte il faut tout emporter »

Rien à jeter

Posté par Joe Krapov à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

LE CONCERT EN HOMMAGE A GEORGES LE MOUSTA...QUI ? (2)

013 Ronceray 2016

018 Ronceray 2016

Les photos de ce jour et les vidéos qui suivent sont l'oeuvre de M. Gilles Bémol qu'on ne remerciera jamais assez !

5
Manu -Et nous enchaînons maintenant avec une chanson de Marie Laforêt ! Le grand chêne.
(Il fredonne le début)
JK - Ah non, elle n’est pas au programme, on a oublié de la mettre.
Manu - Alors L’amandier ? (Il fredonne le début)
Sebarjo – Celle-là aussi on l’a oubliée.
Manu - Ben alors c’est quoi ? Ca a rapport avec la forêt, oui ou non ?
Fab Biche - Oui, c’est « Auprès de mon arbre » ! Et c’est Sebarjo qui la chante !

Auprès de mon arbre

6
Manu - Nous continuons notre hommage à Georges Pauvremiche avec deux chansons enchaînées. Georges Pauvremiche est un poète oublié du XIXe siècle dont les textes ont été mis en musique par Alain Bougrain-Dubourg, le spécialiste des oiseaux migrateurs..
JK - T’es sûr du nom, là ? Pauvremiche, ça fait zarbi comme nom de poète !
Manu- Ah oui, t’as raison j’avais oublié et confondu. C’est Jean Richepin en fait !
JK - Je me disais aussi !
Manu -De toute façon Pauvremiche ou Richepin, deux chansons pour le prix d’une, ça ne mange pas de Richepin !

Philistins (a capella) / Les oiseaux de passage

7
Manu - Ce qui est bien pour les gens comme nous qui sont Am’nez ziques, c’est que maintenant on a Wikipedia. C’est là qu’on apprend tout sur l’amour impossible du troubadour Jaufrey Rudel pour la princesse Hodierne de Tripoli.
JK - L'histoire de Jaufré Rudel a inspiré la pièce d'Edmond Rostand La Princesse lointaine et l'opéra L'Amour de loin de Kaija Saariaho, sur un livret d'Amin Maalouf
Sebarjo - Et aussi Stéphanie de Monaco !
Les Biches - Stef de Monac ! Port’nawak ! N’importe quoi !
Sebarjo – Si, si ! C’est Stephanie de Monaco qui a écrit « La princesse et le croque–notes » !

La Princesse et le croque-note

8
Manu - Dans sa grande série de conférences gesticulées « La chanson explore le temps », Am’nez zique et les Biches présentent « Les moyens de transport à Paris pendant la seconde guerre mondiale ». Une chanson de Jean Boyer chantée autrefois par Georges Du Ronceray : « Pour me rendre à mon bureau ».

Pour me rendre à mon bureau

9
Manu - Vous rigolez de nos trous de mémoire, messieurs et mesdames, mais connaissez-vous le nom du valet de pique dans un jeu de cartes ? Du valet de trèfle ? Du valet de carreau ?
Et vous connaissez la femme du valet de carreau ?
JK - Vous connaissez la femme d’Hector ? Alors vous allez la chanter avec nous (énoncé du refrain).

La Femme d'Hector

10
Manu - Nous poursuivons le fil de notre concert hommage à Alain Gillot-Pétré, le présentateur à queue de petit cheval dans le mauvais temps du bulletin météo télévisé avec un trio de chansons écrites de sa plume et ensuite nous arriverons à l’entracte.

Le Parapluie
Le Vent
L'Orage

ENTR’ACTE

Posté par Joe Krapov à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


LE CONCERT EN HOMMAGE A GEORGES LE MOUSTA...QUI ? (3)


11
Manu – Ca y est, ça nous est revenu en discutant avec vous et en voyant les affiches ! C’est Georges Brassens, le type auquel on rend hommage ce soir ! Quel trou de mémoire on a eu ! C’est fou d’être Amnez zique à ce point ! Et donc pour continuer notre concert, une chanson de Patrick Font et Philippe Val «Chanson pour Brassens».

Chanson pour Brassens

12
Manu – C’est vrai ! Comment est-ce qu’on a pu oublier Georges Brassens ! L’immortel créateur du « Boléro de Ravel » !
Sebarjo – Il a aussi écrit « La mer à Titi de Charles Trénet » !
JK – « Le plat pays qui est le mien et celui de Jacques Brel », une fois !
Manu – Et « Les Passantes d’Antoine Pol » !

Les Passantes

13
Manu - Vous vous moquez de notre amnésie, messieurs dames, mais vous qui avez l’air de tout savoir, y compris le prénom d’Alzheimer, est-ce que vous connaissez le prénom du capitaine Haddock dans Tintin ?
(on laisse le public fournir la réponse)
Sebarjo- Oui c’est ça, Archibald. Et saviez-vous que le capitaine avait une sœur ?
JK - Que cette sœur avait des enfants qui étaient donc les neveux du capitaine et donc que celui-ci était leur…
Manu - Oncle Archibald ! Mais on ne va pas vous la chanter ! Le capitaine Haddock a écrit une chansons sur son institutrice. Elle s’appelait Madame Fleur. Elle était très jolie. Mais alors… une vraie peau de vache !

Une jolie fleur dans une peau de vache

14
Manu - En même temps, c’est normal qu’on ne se soit pas souvenus de Brassens !
JK - C’est vrai, c’est quand même un gars qui a la mauvaise réputation !
Sebarjo - De la mauvaise herbe, braves gens, moi, je dis !
Manu - Mais non, c’était un mec sympa. Un mauvais sujet mais repenti !

Le Mauvais sujet repenti

Posté par Joe Krapov à 11:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

LE CONCERT EN HOMMAGE A GEORGES LE MOUSTA...QUI ? (4)

 15

JK - Ah ça, c’est vrai, il a beaucoup milité, Georges Brassens. Par exemple pour le programme commun de gouvernement de la gauche en 1972
Sebarjo - Mais non tu confonds avec Georges Marchais
Manu – Vous n’y êtes pas, les mecs ! Il a été le premier à défiler pour la pénalisation des clients des prostituées !
JK – D’où tu sors ça, toi ?
Manu - De la prochaine chanson : « La complainte des filles de joie ».

La Complainte des filles de joie

16
JK - En tout cas il y a encore une chose qu’on a oublié de faire ! C’est de présenter les musiciens !
Fab Biche – Mesdames et messieurs, les Biche boys ! A la guitare, Sebarjo !
Chris Biche – A la guitare et au ukulélé, Joe Krapov !
Fab Biche – Au chant viril et moustachu, Manu Le Bichon !
Manu – Belles au chant comme à la ville, Fab Biche et Chris Biche
(Applaudissements)
Vous vous ressemblez bien toutes les deux , je trouve !
Sebarjo – Ouais, comme deux sœurs. Ou même comme une sœur, tête coupée !
JK – Attention, c’est du chant à répondre : vous répétez avec les Biches les quatre dernières syllabes de chaque vers

Comme une sœur

17
Manu – Nous allons terminer ce concert par trois chansons d’amour enchaînées.
Sebarjo (imitant Johnny) – J’ai oublié ! Mourir d’amour enchaîné !
Manu - En espérant que vous aurez passé une agréable soirée ! Vous pourrez nous retrouver dimanche à la promenade Georges Brassens !
JK – Si on n’oublie pas de mettre le réveil pour y aller ! A quelle heure on joue ?
Sebarjo – A quatorze heures trente. Sur la scène Jeanne.
JK – A quel endroit de Rennes ?
Sebarjo – Sur la promenade Georges Harrison !
Manu – C’est pas plutôt Georges Washington ?
Les Biches – Ca y est ! Ca les reprend !

Les Amoureux des bancs publics
Putain de toi

18 Rappels :

(Si pas de rappels :)
Manu - Normalement on s’arrête ici mais on a encore deux chansons très bien en réserve. Vous êtes sûr que vous n’avez pas oublié de réclamer des rappels ? Vous ne seriez pas devenus un peu Am’nez ziques à notre contact ?

Le Gorille
Oncle Archibald

Posté par Joe Krapov à 11:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 septembre 2016

La Ballade avec Brassens 2016 le 11 septembre 2016 à Rennes (4)

Le plus grand moment d'un week-end fou, fou, fou et il y en eut pourtant de nombreux autres !
Totalement improvisé. On ne l'avait jamais chantée ensemble, Manu et Moi, et on ne connaissait pas Maël, sorti du public de la "Ballade avec Brassens", une manifestation décidément magique ! 

05 juillet 2016

Les radis du 2 juillet 2016 (et d'avant) à Rennes

160702 265 067

160702 265 071

160702 265 073
Dans une vie antérieure, menée sous pseudonyme (!), j'avais déjà été en contact (virtuel) avec Ar Furlukin, le spécialiste mondial du radis. J'avais acheté (50 francs, c'est vous dire si cétait il y a longtemps !) son fascicule "Rennes = pas Radis" et j'avais pondu un conte sur le sujet. Oublions le, si vous le voulez bien - il est ici - mais ne jetons pas avec l'eau de rinçage des radis ci-dessus le sonnet-calligramme qui date de la même époque et que je reproduis ici :

Radis sonnet calligramme Ar Frlukin RED


La chanson du jour

Paroles de Francis Blanche, musique de Charles Trénet.

 

04 juillet 2016

L'inauguration du radis géant à La Bellangerais le 3 juillet 2016 (4)

Mais j’ai assez RADIvagué comme cela aujourd’hui.

Avec Ar Furlukin, soyons et restons fan(e)s des RADIS. Ainsi nous serons toujours verts et jamais durs de la feuille.

Mes chers RADISministrés, Vive la RADIpublique ! Vive la RADIF(fé)rance ! Et vive le RADIS géant !

160703 265 083

160703 265 085

 

La chanson du jour