06 août 2022

Bons souvenirs "sans bouger" de l'été 2022, partagés avec joie et avec vous !

On a beaucoup regardé des dévédés ces deux dernières semaines (un par soir quand on ne sortait pas), dont ceux-ci qui nous ont bien plu :

On a beaucoup écouté la radio ces deux dernières semaines. Rendez-vous avec X, Affaires sensibles et d'autres émissions dans lesquelles il était question d'espions, d'affaires politiques louches, de décolonisation et dont il restera surtout cette chanson découverte je ne sais plus où et mise aujourd'hui dans ma guitare : "Les Allumettes", d'Achille Zavatta qui me fait bien rire !

 

Posté par Joe Krapov à 23:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 juin 2022

Madame Butterfly sur écran géant à Rennes le 16 juin 2022

Vous saurez tout sur cette opération remarquable de démocratisation de l'opéra en regardant, à l'instar d'Henri Pleille ;-),  l'émission de France 3 qui en assurait la retransmission.

Nous sommes allé le voir, pour notre part,  dans la salle de spectacle du Tambour à l'Université de Rennes 2.

Les Krapov ont découvert l’ouvrage et apprécié le jeu de l’actrice principale. Mais tous les acteurs-chanteurs et l'orchestre sont très bons. Au point que Monsieur Krapov, qui n’a pas tous les codes, a hué avec la foule le méchant Américain quand il est venu saluer au balcon !

220619 Madame Butterfly

220619 Madame Butterfly distribution

Tout ce qu'il faut savoir sur cette production et sa distribution est ici.

P.S. Moi-même, j'attends avec impatience le jour où un comité féministe réellement combatif obtiendra l'interdiction de jouer une histoire dans laquelle un marin américain en goguette séduit, épouse et abandonne une gamine de quinze ans puis revient trois ans plus tard lui enlever le gamin qu'il lui a fait.

Honte à toi, Giacomo Puccini, d'avoir mis une si belle musique sur ce mélodrame colonialiste digne du France-Dimanche de la belle époque alors que la simple chansonnette intitulée "La Petite tonkinoise" aurait suffi ! ;-) 



Moi, au moins, je ne la chante plus en public, celle-là !

13 juin 2022

Pensez avant de parler... de Fran Lebowitz

A cause des élections législatives, on a eu droit, hier midi, à la diffusion décalée de l'émission "Le Masque et la plume" de France-Inter qui a lieu d'habitude à 20 heures le dimanche. Nous l'avons longtemps écoutée à une certaine époque mais très souvent maintenant il nous arrive de zapper. La méchanceté et l'agressivité des critiques parisiens en place, ce n'est plus trop notre truc.

Mais hier, mes oreilles font tilt car on nous parle et on nous cite une autrice inconnue de nous, Fran Lebowitz, qui me fait bien rire pendant qu'on livre  certaines de ses réparties "Cioranesques mais en plus drôle" à l'antenne.

Et ce soir, alors que je suis débordé par la période "concerts de fin d'année" et "pots de fin d'année", je n'ai plus le temps de chercher des photos pour mon billet quotidien.

Par contre écouter et voir Madame Fran me réjouit : 

"Le Masque et la plume" est là : 

Sinon "Pensez avant de parler…", le titre de son bouquin, on devrait pouvoir le balancer dans quelques gencives ces temps-ci ! ;-)

Posté par Joe Krapov à 21:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

04 avril 2022

Visionnages en différé de mars-avril 2022

2022-03-20 - 285 1

C'est vrai : je passe l'essentiel de mon temps à écrire des bêtises, à chanter des conneries, à étudier des ouvertures échiquéennes sans pratiquer en profondeur, à prendre des photos "perecquiennes" de lieux rennais "à tenter d'épuiser" juste pour mon plaisir à moi.

Mais je ne fais pas que ça. Tous les soirs de ces semaines où le hasard d'une situation pandémique nous a fait vivre dans la trouille d'attraper le coronavirus, je propose à ma co-locataire préférée qu'on se fasse "un petit cinéma" à base de dévédés empruntés en bibliothèques ou, plus rarement, de diffusions d'émissions de télé à la mode de Patricia Highsmith : en Ripley.

Les deux dernières choses vues cette semaine, en supplément du désormais lassant plutôt que délassant Capitaine Marleau "L'Homme qui brûle", et en mode bien plus enthousiasmant, savant et plaisant sont regardables ci-dessous pendant un laps de temps limité :

La Moldau : le plus grand succès de Smetana
(sur Arte.tv, visible jusqu'au 30 mars 2023)

Magic Mozart : concert spectaculaire

https://www.france.tv/spectacles-et-culture/opera-et-musique-classique/3147569-magic-mozart-concert-spectaculaire.html

Sur France 4, disponible jusqu'au 15.09.22

Philippe Decouflé fait dialoguer chanteurs, clowns, danseurs et vidéo pour un "concert spectaculaire" : Insula orchestra et Laurence Equilbey y invitent la fine fleur du chant mozartien pour un voyage féérique autour des plus beaux airs de Mozart, issus de "La Flûte enchantée", "Les Noces de Figaro", "Don Giovanni", ou encore "L'Enlèvement au sérail". 



*** 

On devrait y rester plus souvent dans nos hauteurs musicales et intellectuelles à l'abri du monde moderne. Parce qu'à force de vouloir sortir quand même, on a fini par faire comme tout le monde et l'attraper, la bestiole à cinq lettres !
;-) et ;-(

Posté par Joe Krapov à 22:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 juin 2021

Die Fledermaus = La Chauve souris / Johan Strauss 2

Notre première sortie post-confinement aura été  en direction de l'Opéra de Rennes, un endroit que je fréquente peu et j'ai sans doute grand tort. Cette fois c'était d'ailleurs à la Maison de quartier de La Bellangerais que la vénérable institution s'était déportée. Je n'arrête pas de traîner mes guêtres dans ce quartier ces derniers temps. 

Au programme, "La Chauve-Souris sur écran". Surprise ! Dans le petit clip de présentation de l'oeuvre on interroge une personne que je crois être une chanteuse en séance de maquillage mais j'entends une voix que je connais pour l'avoir entendue ailleurs. Bientôt le doute est levé : il s'agit  bien d'Anne Girouard, la reine Guenièvre de "Kaamelott".

Elle joue dans cette opérette le rôle du récitant et à vrai dire, elle fait toutes les voix pendant les récitatifs. S'y ajoute le rôle d'un gardien de prison alcoolique, genre Bourvil dans L'eau ferrugineuse,  dont je ne vous dis que ça ! Un numéro d'actrice du tonnerre de Zeus tout du long de cette opérette ! Et la mise en scène, très originale avec un décor de premier acte en forme de pages de garde des albums de Tintin fait de ces deux heures vingt un bonheur de retrouvailles avec le monde des artistes. Champagne !

On peut trouver une interview de Madame Anne en huit parties ici : https://www.youtube.com/c/op%C3%A9raderennes/videos

La huitième montre la dame dans les rues de Rennes : 



 Par contre, je n'ai pas trouvé le spectacle en diffusion différée. Je vous propose donc une version allemande récente de l'opérette dans son intégralité. Si vous êtes pressé·e, écoutez au moins l'ouverture ! 



Ah ben si, elle est ici , la version rennaise : 
https://www.facebook.com/watch/?v=1173984693044499 

Posté par Joe Krapov à 20:33 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,


31 mai 2021

Se dice de mi / L'Armenonville

Un petit supplément gratuit au billet d'hier. Dame Emeline Bayart est également la chanteuse d'un groupe de tango appelé L'Armenonville et cette chanson-ci, un numéro de mimiques à se rouler par terre, mérite sans doute que je prenne une petite heure pour en traduire les paroles espagnoles avec l'aide d'un outil de traduction automatique et les conseils avisés de Marina B. qui connaît cette langue. 

Posté par Joe Krapov à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2021

Chansons d'hier et d'aujourd'hui : Emeline Bayart

Dans les bibliothèques municipales de Rennes et dans celle des Champs libres j'ai pris l'habitude d'écumer le rayon des dévédés de théâtre. Marina B. et moi-même nous régalons de voir la tête du public des années 1970 dans "Au théâtre ce soir" : c'est d'une drôlerie irrésistible. Récemment, nous avons découvert "La Maillan" - Jacqueline pour qui ne le saurait pas ! - dans "Madame Sains-Gêne" et dans "Croque-monsieur". Avant-hier c'était "Le Bourgeois gentilhomme", une pièce d'un dénommé Molière mais ça doit être un pseudo, c'est un petit jeune qui promet, mis en scène par Denis Podalydès en 2012. Nous y avons découvert - ou retrouvé - une excellente Madame Jourdain, Emeline Bayart. Après recherche sur le web, il s'avère que nous l'avions vue il n'y a pas longtemps dans "Musée haut , musée bas" de Jean-Michel Ribes.

Cette dame, en plus d'être comédienne, met également en scène et se produit comme chanteuse. Quelle chanteuse, et surtout, quel répertoire ! Celui de la chanson comique plus ou moins ancienne dans lequel je tape moi-même beaucoup à mes moments perdus. Je ne résiste pas au plaisir d'offrir en partage ses versions admirables de "Julie" (Marcel Amont), du "Tango stupéfiant" (Marie Dubas), de "La Gérontophile" (Bernard Joyet) et "Je n'aime que moi" (Boris Vian).

 





Posté par Joe Krapov à 12:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 avril 2021

Rosemary Standley & Dom La Nena au cloître du musée Jean-Lurçat à Angers

Ce duo est toujours aussi terriblement enchanteur et, ici, il est admirablement filmé.

Merci amis angevins ! Grâce à vous deux anges vinrent cette semaine enchanter nos oreilles et nos yeux.
 

Posté par Joe Krapov à 13:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 mars 2021

Les Damnés de la Commune / Raphaël Meyssan

Si l'écoute de l'album précédent ne vous a pas plombé l'ambiance pour une semaine, vous pouvez embrayer avec ce documentaire regardé hier soir. Le plaisir d'entendre Yolande Moreau dans le rôle de la récitante s'accompagne de la stupeur rétrospective du traitement de notre histoire par l'école de la République. Elle a eu vite fait de mettre les revendications sociales sous le tapis et elle continue de le faire, du reste, encore aujourd'hui. On apprend plein de choses et c'est très bien réalisé, uniquement avec des gravures d'époque. Du beau travail, vraiment.

Posté par Joe Krapov à 08:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 mars 2021

Isaure Chassériau is alive and well ?

Elle est, grâce à mes soins et à ceux d'informaticiens israëliens, en vidéo sur la toile ! Cette application, Myheritage Deep nostalgia, sortie au début de 2021 permet de "donner vie" à des images fixes, vieilles photos d'ancêtres, tableaux ou images.

Jugez par vous même de l'effet quelque peu terrifiant de la chose. Si vous avez une photo de Rascar Capac, allez-y donc de ma part et partagez le résultat !

Posté par Joe Krapov à 23:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,