01 décembre 2019

Le répertoire "rétro" de Laurent Peuzé (1)

C'est bien fait pour moi ! Je n'ai qu'à sortir plus souvent !

Jeudi soir Marina Bourgeoizovna est allé écouter à la Mie mobile, un café à l'autre bout de la ville, un conteur de ses connaissances nommé Philippe Sizaire. Or ce monsieur était accompagné d'un musicien un peu dingue, Laurent Peuzé, dont les chansons, m'a-t-elle dit, m'auraient beaucoup plu.

Comme pour me faire regretter d'avantage d'avoir consacré mon temps à l'analyse d'une partie d'échecs gagnée sur le fil du rasoir, elle a ramené la liste des chansons en question, des vieilleries comme je les adore, écrites entre 1900 et 2000 par des gens éminemment légers et drôles.

Il y en a sept. Je vous publie les vidéos des trois que je ne connaissais pas et des liens vers les quatre autres. Et puis je vous présente le Monsieur, effectivement assez impayable mais que je ne manquerai pas d'aller écouter s'il repasse par ici ! 

"Mon oncle a tout repeint" par Marianne Oswald. C'est une chanson signée Jean Nohain pour les paroles et Hans Eisler pour la musique. Il en existe une version visuellement très intéressante chantée par Elizabeth Mazev accompagnée de Christian Girardot au piano.

Posté par Joe Krapov à 11:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Le répertoire "rétro" de Laurent Peuzé (2)

"Evidemment bien sûr" est une chanson de C. Verger et J. Variot. On l'entend ici par Marianne Oswald enregistrée à Paris et accompagnée de l'orchestre dirigé par Wal Berg, le 1er avril 1935. 

Il en existe une interprétation plus récente par Barbara à Bruxelles en 1954 : 

Posté par Joe Krapov à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le répertoire "rétro" de Laurent Peuzé (3)

"Il allait au P.M.U." par Jean Cyrano. D'après Laurent Peuzé les paroles sont de Saint-Granier.
C'est vrai et j'ai retrouvé le compositeur : Ch. Borel-Clerc. C'était ici.



Ont été aussi interprétées :

"Totor t'as tort" de Georges Milton ;

"La Société se corrompt" de Ricet Barrier ;

"La Tyrolienne haineuse" de Francis Blanche et Pierre Dac ;

"Ah oui on en a des légumes" de Marie Bolduc.

Posté par Joe Krapov à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Laurent Peuzé dans ses oeuvres !

Le premier accordéoniste diatonique punk que je rencontre !
Si ce n'est pas de la musique rétro-actuelle, ça y ressemble bien ! 

Plus sérieux (?), une conférence chantée sur Boris Vian à laquelle j'aimerais bien assister !
Ecoutez le calypso blues à 7'20 : trop bien !

Posté par Joe Krapov à 10:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 novembre 2019

ENCORE EUX ?! (2)

Je me suis encore livré, en ce début de semaine studieux, à une recherche iconographique en vue d'illustrer la partie biographique de la conférence "Rions un peu avec Rimbaud". J'ai fait quelques jolies trouvailles que je vous livre ici sans trop de commentaires. Je n'ai en effet aucune certitude sur les informations délivrées sur Internet et pas le temps d'aller vérifier je ne sais où. On comprendra pourquoi avec la photo "des deux cow-boys de Bruxelles". On sait ce que l'iconographie rimbaldienne peut provoquer comme guerres et dégâts collatéraux ! ;-)

01 Frédéric Rimbaud le père (sur geneanet) grand format

Dans la famille Rimbaud, je voudrais le père, Frédéric.
Trouvé sur gw.geneanet.org

02C Vitalie_Rimbaud_ca_1890


La mère, Vitalie Cuif, vers 1890. Retrouvée en sépia puis reconstituée en grand format
d'après une capture d'écran de chez M. Sotheby's.

03 Frères_Rimbaud_communiants_Vassogne

Frédéric (le frère) et Arthur en communiants ?
Oui, car on trouve ceci chez Madame Wikipe :
"Frédéric et Arthur Rimbaud en communiants.
1866. Photographie chez Vassogne, Charleville, papier albuminé 21,5 x 14,5 cm.
Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale de France (Rés Ne 81F).

mathilde mauté_par alphonse liebert

Mathilde Mauté de Fleurville (la jeune épouse de Paul Verlaine)
photographiée par Alphonse Liebert vers 1870.
H 105  x  L 65 mm. Collection privée.

Document trouvé sur le site de la Fondation Mons 2025.
Rappelons que dans la ville de Mons en Belgique Paul Verlaine a purgé deux ans de prison
pour avoir joué au cow-boy armé dans un hôtel de Bruxelles 
et, accessoirement, blessé au poignet le jeune Arthur R.
qui avait pourtant retiré sa plainte.

Posté par Joe Krapov à 10:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


ENCORE EUX ?! (3)

 

Rimbaud par Cazals chez Alain Bardel



Rimbaud par Cazals (avec l'ombre de Verlaine !)
récupéré chez Alain Bardel


Rimbaud silence

Image contemporaine récupérée sur Pinterest.

roche_10

roche_ferme_cuif_639px

Deux vues de la feme de Roche, la propriété de Vitalie,
récupérées chez Alain Bardel .

Verlaine Carjat_crop_crop

Le portrait de Verlaine en 1871 par Etienne Carjat
récupéré chez Rimbaudpassion.canalblog.com

Verlaine et Rimbaud 1873 Bruxelles

"Les cow-boys de Bruxelles ,1873 !" est un photomontage apparu en 2016 sur la toile et à propos duquel les Rimbaldolâtres se sont interrogés : "C'est-y eux ou c'est-y pas eux ? ". Les visages sont en fait ceux des portraits faits isolément par Carjat.
Je suis bien content de ne pas être le seul retoucheur stalinien de la blogosphère !
On peut lire ici, sur le site Rimbaudpassion.canalblog.com  plein de choses sur ce double portrait mystificateur.

Rimbaud par Forain lefrere_correspondance++

 Et enfin, tout frais trouvé de ce matin chez Alain Bardel , un portrait de Rimbaud par Forain, validé par Jean-Jacques Lefrère et dont l'authenticité est contestée par Jacques Bienvenu. La guéguerre des images continue !

Rimbaud par Forain

Posté par Joe Krapov à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 novembre 2019

LAISSEZ PARLER LES FILLES !

Suis-je prêt à défendre tout et son contraire ? Possédé-je, moi aussi, des semelles de vent ? Des opinions de girouette ?

J'ai fait deux allusions, bien gentillettes et humoristiques au demeurant, à la déprogrammation de "J'accuse" de Polanski au T.N.B. de Rennes dimanche dernier. Or voici que ce dimanche, je les regretterais presque !

Ayant un peu traîné à table ce midi, je suis resté à l'écoute de l'émission "Signes des temps" sur France-Culture. Le sujet du jour en était : "Médias, espace public : la liberté d’expression est-elle menacée ?".

J'ai tout écouté avec un énervement croissant. Qu'est-ce que c'est que ces trois mecs agressifs envers ces deux nanas, une universitaire et une féministe ? Qui a raison dans cette histoire ? Tout le monde mais surtout elles. Visiblement, et c'est un sujet de débat dans le débat, il ne fait pas bon remettre en cause la façon dont les médias choisissent de donner du temps de parole à x plutôt qu'à y, à Polanski et Eva Becker plutôt qu'à leurs opposantes.

Vous pouvez juger sur pièces vous-mêmes. Personnellement je n'aurai qu'une phrase pour conclure ce court billet : "Allez, les filles !".

 

Posté par Joe Krapov à 14:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

"Thanks for the dance" de Leonard Cohen

- Ne raconte pas ta vie, Joe Krapov !

- Si ! Je travaille actuellement à faire de mes billets "Ecrire à Rimbaud ?" et autres publiés sur le Défi du samedi une conférence intitulée "Rions un peu avec Rimbaud". Elle sera présentée à Rennes à l'Espace Ouest-France...

- Rien que ça ?!

- ... le mardi 7 janvier à 14 heures ou 14 heures 30, je vous redirai, les Rennais.e.s. Ca fait que je passe encore plus de temps qu'avant devant mon ordi à récupérer les billets, couper ou réécrire certaines phrases, ajouter une biographie, coller les images dans des diaporamas, réfléchir à l'ordre de tout ça....

- Ce qui fait que...

- Ce qui fait que j'écoute de la musique en même temps.

- De la musique? Tu es sûr ?

- Oui, c'est vrai, je finis par en douter. Le "Thanks for the dance" de Leonard Cohen, sorti cette semaine sur Deezer et ailleurs, je ne pense pas qu'on puisse appeler vraiment ces textes des chansons. Comme je ne comprends pas vraiment la langue anglaise, comme je doute que la thématique soit du genre "Youpi !  Tralala !" que j'aime tant, je ne sauve donc de cette entreprise quasi-nécrophile que la chanson homonyme. Si vous avez besoin d'un support pour votre déprime du dimanche soir, vous avez le droit d'écouter le reste de l'album

 Sinon les deux émissions que lui a consacrées Michka Assayas sur France-Inter étaient très bien :

Le Monde caché de Leonard Cohen 1 (Very good trip) 

Le Monde caché de Leonard Cohen 2 (Very good trip) 

Jeff Lynne, le cinquième Beatle !

Michka Assayas, justement ! J'avais écouté son émission 'Very good trip" sur le groupe "Electric light orchestra" (ELO) et découvert grâce à lui le musicien Jeff Lynne, ami de George Harrison et continuateur dans l'âme de la musique des Beatles. J'avais d'ailleurs ensuite adoré l'album "Eldorado" de ELO.

Et voilà que dans le Télérama de cette semaine où d'habitude la rubrique musicale ne me parle plus, on m'annonce que ce monsieur âgé de 72 ans vient de relancer ELO et de sortir un album solo "Down came the rain".

En allant écouter cela chez M. Deezer, je suis tombé sur son album de 2012, Long wave et j'ai bu du petit lait. Le gars a la voix de Paul McCartney, en mieux, et ses arrangements sonnent vraiment à la façon des Fab four de jadis.

Arrive le dernier morceau qui me rappelle quelque chose mais quoi ? J'avoue que j'ai un peu Trénet à reconnaître Charles ! Si Leonard vous a déprimé.e, soyez prévenu.e, avec Jeff Lynne, Y'a d'la joie ! 

Posté par Joe Krapov à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Beatlemaniaque un jour, Beatlemaniaque toujours (1)

Vous savez comment ça marche : pour que vous ne quittiez pas votre petit écran, pour que vous n'alliez pas manifester dans la rue (contre l'exploitation-pollution de la planète pour le seul profit de quelques uns, etc., etc.) ou faire d'autres bêtises du même genre, on vous fait plein de suggestions intéressantes dans la colonne de droite, on vous cible les publicités espécialement pour vous en échange du pompage de vos données personnelles et ainsi va le meilleur des mondes depuis 1984 d'Orwell jusqu'à la reconnaissance faciale sino-soviétique de 2048 ou même bien avant.

Bref, je découvre donc sur la lancée de Jeff Lynne ce Concert for George (Harrison) de 2002 auquel ont participé Eric Clapton, Jeff Lynne, Billy Preston, Paul McCartney, Tom Petty, Ringo Starr et Monty Pithon !

J'en extrais ma chanson préférée dont je parle justement dans une des lettres à Rimbaud ! Je découvre au passage qu'elle n'a que trois accords : Sol La Do ! 

Posté par Joe Krapov à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,