08 avril 2017

Le "shrubbery" des Krapov à Rennes le 6 avril 2017 (8)

170406 Nikon 006

Le printemps opère
Forcément à coeur ouvert
Chez Dame Tulipe.

170406 Nikon 012

170406 Nikon 013

Il offre aux tulipes
Un carré d'ombre nouvelle,
Le linge qui sèche.

 

Posté par Joe Krapov à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


07 avril 2017

Le "shrubbery" des Krapov à Rennes le 6 avril 2017 (1)

170406 265 001

170406 265 006

170406 265 008

170406 265 014

 Elle disait quoi, déjà, Dame Célestine ?
Ah oui, elle citait Christian Bobin :

« Le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles.»
Normal : pour toutes celles et ceux qui habitent loin de Bretagne, le fond de mon jardin, c'est le bout du monde ! Et encore ! Je n'habite pas dans le Finistère ! 

Posté par Joe Krapov à 10:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Le "shrubbery" des Krapov à Rennes le 6 avril 2017 (2)

170406 265 017

170406 265 018

170406 265 019

 Il est déjà revenu, le temps du muguet ? 

170406 265 020

Posté par Joe Krapov à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Le "shrubbery" des Krapov à Rennes le 6 avril 2017 (3)

170406 265 034

170406 265 044

170406 265 048

170406 265 049

Si c'est fleuri comme ça dans notre jardinet, je crois qu'une descente au parc du Thabor va vite s'avérer indispensable. Il va falloir aussi que je termine ma thèse sur "la rapidité d'explosion des disques durs externes chez les collectionneurs et photographes boulimiques".

Posté par Joe Krapov à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Le "shrubbery" des Krapov à Rennes le 6 avril 2017 (4)

170406 265 051

170406 Nikon 008

170406 Nikon 015

170406 Nikon 016
Dans ce jardinet je tonds la pelousette et désherbe les alléyettes !
Pour ce qui est du potager, applaudissez ma Dulcinée !

Le "shrubbery" provient bien sûr de "Sacré Graal" des Monty Python. La traduction par "jardinet" (plutôt que par "bosquet" ou "arbustes") semble discutable mais je ne suis pas angliciste donc je n'en dirai pas plus. 

Par contre j'ai bien l'impression que je vous inflige cet extrait-ci une fois par an !

Posté par Joe Krapov à 09:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


06 avril 2017

Les bords de la Vilaine à Rennes le 4 avril 2017 (1)

170403 Nikon 048

170403 Nikon 049

170403 Nikon 050

 Une fois passé le viaduc du chemin du fer, le brouillard disparaît,
le soleil fait son apparition et le paysage devient vert.

Posté par Joe Krapov à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Les bords de la Vilaine à Rennes le 4 avril 2017 (4)

170403 Nikon 060

170403 Nikon 061

170403 Nikon 062

 Quel bien il fait, vraiment,
Le soleil de printemps !

Posté par Joe Krapov à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 avril 2017

LA MAMAN DES POISSONS : REVISITE

Ma très chère Lolotte, il me faut, je l’avoue
Battre ma vieille coulpe et tendre gauche joue.

Vous m’avez engueulé comme poisson pourri :
Je suis allé trop loin. Vous m’en voyez marri.

Oui j’ai bien employé le vocable « morue »
Afin de mettre un terme à une aigre querelle

Avec votre mother, cette infâme barbue
Que j’aurais pu traiter aussi de maquerelle !

James Christensen Fish 115351483_o
James Christiansen - Fish (1998)

 Mais, sans vouloir noyer le poisson dans l’étang,
C’est ell' qui a commencé en me traitant d’ « hareng »,

Au prétexte que j’ai, sur les bords d’la Baltique,
Suivi un dur régim’ de maqu’reau-biotique !

Fariboles ! Fadaises ! Mots d’affabulateurs !
Je ne relève pas ce que jazzent les conteurs !

Si je veux vivre heureux comme un poisson dans l’eau
Il faut que je maigrisse et donc, j’y vais mollo,

Moi, je ne râcle pas le fond des casseroles !
Je le surveill', vois-tu, mon taux d’cholestérol !

Mais s’il s’agit d’amour, Lolotte, ou de passion
Je boirais bien la mer avec tous ses poissons !

Je veux que notre amour grossisse avec le temps,
Que ce petit poisson un jour devienne grand

Amadoue ta maman ! Présent'-lui mes excuses :
C’était poisson d’avril ! Le premier on s’amuse,

On se fiche du sérieux comme de Colin-tampon !
Il n’y avait pas lieu que l’on haussât le thon !

Excepté en avril où tous sont polissons
Rien ne doit se finir comme queue de poisson !

Je regrette, Lolotte, cette exaspération :
Je suis un poissonnier, je n’suis pas un barbeau !

Reprenons sur l’étal, demain, notre passion !
Je te promets, Chérie : je mettrai le turbot ! 

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 4 avril 2017 
d'après la consigne n° 331 de Pascal Perrat

Posté par Joe Krapov à 11:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,