06 septembre 2018

BRASSENS POUR NOS AÎNÉS A L'EHPAD GAËTAN HERVÉ DE RENNES LE 5 SEPTEMBRE 2018 (1)

- Et alors, c'était comment, hier, Am'nez Zique sans les Biches à la maison de retraite Gaëtan Hervé ? demande Madame Chris Biche. 

- C'était très bien de notre point de vue et de celui de l'animatrice. Il y a des résidents qui ont bien ri, d'autres qui ont chantonné, une qui s'est déclarée guérie de ses maux à l'issue du concert. Personne ne s'est barré en courant, c'est déjà ça ! ;-) ;-(

Voici le découpage de ce spectacle qui a duré 1 h 01. Texte de Joe Krapov d'après une idée de Manu Lebichon. Interprétation des deux mêmes.


Ballade avec Brassens 2018 programme réduit

JK Mesdames et messieurs, Bonjour ! Nous sommes les Am’nez Zique !

ML On est bien content d’être là mais en fait on a oublié pourquoi on est venus ici. Vous savez vous ? Vous n’êtes pas amnésiques comme nous ?

JK Vu que j’ai amené ma guitare c’est peut-être pour chanter des chansons ? Ca me revient ! Je crois que c’est pour chanter des chansons de Georges Brassens

ML Connais pas, c’est qui ?

JK Je crois que c’est le gars qui a écrit toutes les chansons françaises de la fin du XXe siècle. Celle-ci par exemple, elle est de lui. Vous pouvez la chanter avec nous

La cage aux oiseaux (refrain seul)

ML C’est de lui ça ? C’est pas plutôt d’Edith Piaf « la cage aux oiseaux »?

JK Non non, c’est bien lui qui l’a écrite. D’ailleurs il en a une autre sur le même thème.

ML La Cane de Jane ? Rossignol de mes amours ? La danse des canards ?

JK Non, les oiseaux de passage.

Les oiseaux de passage

ML Ce serait pas plutôt une chanson de Jean Richepin, ça ?

JK Si mais la musique est de Brassens. Il y en a une autre qui est beaucoup plus connue sur la vie à la campagne c’est celle-ci :

Siffler sur la colline (1er couplet et refrain)

ML Mais non, c’est pas possible ! (au public) C’est de qui ? C’est le gars qui a écrit « La descente express du car des Bleus sur les Champs Elysées » !

JK Ce qui se passait c’est qu’il écrivait plusieurs versions d’une chanson, paroles et musique et ses premiers essais il les refilait à d’autres chanteurs. C’est sympa, non ? Sur celle-là par exemple, sur le thème de la fille qui donne rendez-vous à un gars et qui n’y va jamais, il a écrit Marinette

ML Pour chanter avec nous, à la fin de chaque couplet il faut dire « T’avais l’air d’un con ! »

Marinette

JK Mais Georges Brassens il est surtout connu pour ses chants de marins. Il a écrit des tas de chants de marins. "Jean–François de Nantes", "Du rhum des femmes", "Santiano"

Santiano (1er couplet + refrain)

JK Il l’a donnée à Hugues Aufray et lui de son côté il a fait mieux. Il a composé ceci :

Les copains d’abord

Posté par Joe Krapov à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


BRASSENS POUR NOS AÎNÉS A L'EHPAD GAËTAN HERVÉ DE RENNES LE 5 SEPTEMBRE 2018 (2)

120330_A_016

JK Il a aussi mis en musique « La Marine ». Le texte est d’un poète de Brégançon qui s’appelle Paul Fort

ML Ah oui Paul Fort de Brégançon. Ca me dit vaguement quelque chose

La Marine

JK Non seulement Brassens a écrit toutes les chansons françaises mais en fait il savait tout faire ce gars-là. C’était un manuel. Comme Macron. Ou comme toi.

ML Par exemple sa maison à Lézardrieux, c’est lui qui l’a faite de A jusqu’à Z. Enfin du sol au plafond. Charpente, maçonnerie, plomberie. Il a raconté ça dans cette chanson-là :

Le plombier (refrain)

JK Et il a raconté sa vie de bricoleur dans une chanson qu’il n’a jamais chantée. Il l’a donnée à une chanteuse qui s’appelait Pâte à crêpe.

ML Non, Patachou !

JK Ca s’appelle le Bricoleur.

ML Vous pouvez la chanter avec nous. Il faut juste dire « boîte à outils » deux fois à la fin de chaque couplet et de refrain.

Le Bricoleur

JK Et alors Brassens avant de se lancer dans la chanson vous savez ce qu’il faisait comme métier ? Il était météorologue. Il en reste des traces dans trois de ses chansons :

Le vent

JK Il les avait écrites pour Alain Gillot-Pétré qui n’avait qu’une toute petite queue de cheval dans le mauvais temps.

ML Vous avez survécu à la canicule, cet été ? Parce que moi j’ai essuyé un orage. Je vais vous raconter ça. Mais avant, il faut que j’utilise un accessoire parce que c’est un duo homme-femme. (il met une perruque sur la tête de JK)

L’orage

ML Il y a aussi "Le P’tit ch’val dans le mauvais temps", "Il peut pleuvoir", "La gadoue", "Singin’ sous the pluie". On pourrait faire un spectacle de toutes ses chansons météorologiques !

JK On l’a fait !

ML Ah bon ? J’avais oublié. Et alors sur la pluie la plus connue quand même c’est :

Le parapluie

Posté par Joe Krapov à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

BRASSENS POUR NOS AÎNÉS A L'EHPAD GAËTAN HERVÉ DE RENNES LE 5 SEPTEMBRE 2018 (3)

070422_65

JK Revenons à des considérations plus littéraires. On peut être bricoleur, météorologue et écrire de belles chansons d’amour.

ML Mais Brassens c’est quand même un gars bizarre. Il vivait avec une dame plus âgée que lui…

JK Comme Macron !

ML … et par deux fois il a écrit des histoires dans lesquelles un vieux type essaie de séduire une toute jeune fille !

Marquise

JK Paroles de Pierre Corneille et Tristan Bernard pour la chute. Y’a des filles aussi qui sont de sacrées allumeuses. Mais bon il a su se tenir ou plutôt se retenir dans la chanson suivante.

ML Mais bon en même temps il regrette !

La Princesse et le croque notes

JK Il a aussi écrit des chansons sur l’Espagne : Vamos à la playa, Sombreros et mantilles !

La belle de Cadix (1er couplet et refrain)

ML Et il y en a une autre dont les paroles sont de Victor Hugo. C’est quand même un spectacle à haute teneur culturelle aujourd’hui : on vous a chanté du Jean Richepin, du Paul Fort, du Corneille, du Victor Hugo :

Gastibelza

JK Et alors aussi Brassens il a écrit des tas de chansons à boire : Le vin, L’Ancêtre, Le bistrot

ML Et y’en a une que notre ancien guitariste n’aimait pas beaucoup. Du coup on va la chanter. On est sûrs que vous la connaissez !

Le petit vin blanc (1er couplet et refrain)

Le Bistrot

JK On va vous interpréter maintenant les tubes de Georges Brassens. Même s’il ne passait pas souvent en radio, vous les avez forcément entendues. Faudrait être sourd pour pas les avoir entendues !

ML Comment ?

JK Vous n’avez pas pu y échapper !

ML Alors que l’orang-outan, par exemple, il s’est bien échappé de sa cage

Le gorille (1er couplet) sur l'air de l'enfant et l'oiseau de Marie Myriam))

Posté par Joe Krapov à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

BRASSENS POUR NOS AÎNÉS A L'EHPAD GAËTAN HERVÉ DE RENNES LE 5 SEPTEMBRE 2018 (4)

ML C’est vraiment de lui ?

JK Oui sauf qu’il n’était pas content de la musique alors il l’a filée à Marie Myriam.

ML Il a mis d’autres paroles dessus et elle a gagné l’Eurovision ! Personne ne sait ça ! C’est dingue, non ? La vraie version c’est celle-là :

Le Gorille (2e couplet)

La Mauvaise réputation (1er couplet)

Brave Margot (refrain)

Chanson pour l’Auvergnat (1er couplet)

La Chasse aux papillons (3 couplets)

JK Est-ce qu’il y a des chansons de Brassens que vous souhaiteriez entendre ?
On en a un gros classeur. Ou si vous voulez chanter avec nous ?

ML Sinon on termine avec celle-ci :

Je m’suis fait tout p’tit

Photo pour affiche Brassens 2018 DSC_0181

Prochaine prestation d'Am'nez Zique et les Biches
le vendredi 7 septembre 2018 à 21 heures au Quai 13
(13 quai Lamennais à Rennes,
entre la place de Bretagne et la place de la République)

Posté par Joe Krapov à 11:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

04 septembre 2018

"Faire son Vivian Maier" à Strasbourg le 7 mai 2018 (1)

Faire son Vivian Maier ou son Kad Peskaour, c'est photographier les gens dans la rue, capter des pépites de vie plus ou moins drôles, plus ou moins désolantes, n'émettre pas de jugement et rester témoin anonyme.

Je m'adonne parfois à cette pratique de la photo volée. Pas facile avec un appareil reflex à viseur, comme ici.

180507 Nikon B 137

180507 Nikon B 095

180507 Nikon B 098

180507 Nikon B 118

180507 Nikon B 136

Posté par Joe Krapov à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


"Faire son Vivian Maier" à Strasbourg le 7 mai 2018 (2)

180507 Nikon B 208

L'Angoisse du gardien de but au moment du penalty

180507 Nikon B 143

180507 Nikon B 149

180507 Nikon B 152

180507 Nikon B 205

Posté par Joe Krapov à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

"Faire son Vivian Maier" à Strasbourg le 7 mai 2018 (4)

180507 Nikon B 397

180507 Nikon B 286

180507 Nikon B 296

180507 Nikon B 303

180507 Nikon B 323

180507 Nikon B 405

180507 Nikon B 417
Dans la même veine, nous avons regardé hier soir le cinquième dévédé du coffret Pierre Etaix, "Pays de cocagne". 

Posté par Joe Krapov à 10:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 septembre 2018

L’ENVOL PLUTÔT RATÉ DU PAPILLON DON JUAN

Lakévio 119 Eléna Yushina 120263392
Tableau d'Elena Yushina

Ce maître du libertinage avait mis dans son escarcelle
Tant d’images de péronnelles et ravi tant de pucelages

Aux jouvencelles du voisinage qu’on chantait sur le violoncelle
La liste assez exceptionnelle de ses nombreux papillonnages !

« Mille tre » décrit ce volage. Mozart commit la ritournelle.
Il advint que ses joies charnelles furent suivies d’un tel tapage

Qu’une ribambelle de rages et de colères de femelles
Vint alerter sa sentinelle, Leporello, le valet sage.

« Don Juan, songez au décollage ! ». Plutôt que de se faire la belle
Il se brûla à la chandelle et s’empêtra dans le voilage ! 

Ecrit pour le jeu n° 119 de Lakévio d'après cette consigne

Posté par Joe Krapov à 21:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

LES "PAN SUR LA GUEULE DE BOIS" BATTENT SON PLEIN ?

Fête Dieu ! Pardon de Sainte-Anne !
Retour de noces ! Moisson faite !
Toutes les occasions sont bonnes
Quand on a battu la campagne
Pour lever le coude en Bretagne !

Les mam’ Goudig gardent les mômes
Quand tous les chemins mènent au rhum,
Au bistrot, au bar, au fest-noz :
Il faut bien soigner sa cirrhose !
Chacun sa foi, son foie, sa fête !

Passé minuit Denez est rond
D’avoir abusé du litron
Entre scottish et laridé,
De chouchen, de bière, de cidre
Et de vin rouge mélangés !

Passé minuit Yann est bourré
De fil-en-six et de remords !
De n’avoir pas su s’arrêter
Le voilà sur le bas-côté
A la limite d’Ivre-mort !

Passé minuit Yann-Fanch est plein !
Il a le regard plus livide
Que son verre qu’il a beaucoup plaint
Et larividé et remplinn
Tant il a sifflé de chopines !

Quand la fête a battu son plein
Que le bruit peu à peu s’éteint
Les Mam’ Goudig poussent la brouette
Vers le domicile conjugal
Pour un retour à la normale.

 

Il 2018 09 02 Mam Goudig fresque

Pour soigner la gueule de bois
Un seul remède en Finistère :
Le rouleau à pâtisserie !
Pan sur la tête du fêtard !
Les Mam’ Goudig battent leur plein !

Et pour une fois, crénom de nom,
- Ma tête dût-elle rouler dans le son -
Pas besoin de tergiverser
Sur la nécessité ou non
D’une possible correction !

Ecrit pour les Impromptus littéraires du 27 août 2018 à partir de cette consigne

Posté par Joe Krapov à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,