07 avril 2018

ÉCRIRE A RIMBAUD. 15, Hystérique

Monsieur Arthur Rimbaud
B.P. 01 au vieux cimetière 
08000 Charleville-Mézières

Mon cher Arthur

 

"Ecoutez la chanson bien douce…" Paul Verlaine / Léo Ferré

Je ne suis pas le mieux placé pour te parler des hystériques. Quoique…

Le hasard fait que je dois aborder ce thème la semaine et le jour-même où Jacques Higelin disparaît du circuit, nous laissant esseulés avec son âme de poète qui court les rues et le souvenir de ses concerts-marathons dont certains relevaient de la folie douce voire furieuse – j’y assistai quelques fois au siècle dernier -. Je présente donc mes sincères condoléances à Dame Poupoune qui nous a réjoui(e)s ici il y a quelques années. Elle n’a rien à voir avec l’hystérie mais elle était La fan n° 1 du grand Jacques français.

En tant que iatrophobe pratiquant, je ne m’intéresse ni à la classification DSM IV ou 5 ni à la psychiatrie et encore moins à la psychanalyse. Il faut bien que tout le monde vive, y compris les émules du docteur Knock – on heaven’s door ! - qui sont toujours prêts à vous déclarer grands malades du moment que vous avez les moyens  de vous allonger et de les allonger. Mais je ne comprends rien à leur charabia, à leur manie d’épingler les papillons que nous sommes et à rédiger des étiquettes avec des noms abscons pour mettre dessous.

Si «l'hystérie décrit un ou plusieurs excès émotionnels incontrôlables», comme l’écrit Madame Wikipe, alors nous sommes tous hystériques.

Verlaine qui tenta d’étrangler sa mère pour lui soutirer du pognon et te tira dessus pour que tu ne te tirasses pas l’était quelque peu.

La houle qui assaille les récifs dans le Bateau ivre l’est aussi !

J'ai suivi, des mois pleins, pareille aux vacheries
Hystériques, la houle à l'assaut des récifs,
Sans songer que les pieds lumineux des Maries
Pussent forcer le mufle aux Océans poussifs !

L'étais-tu, toi ? Il faudrait que je lise cette thèse de Renaud Lejosne-Guigon pour le savoir.

Les jeunes filles qui se pâmaient à la vue des Beatles en concert étaient un bel exemple qui nous fait bien rire aujourd’hui où plus personne ne s’emballe pour la musique devenue gratuite sinon obligatoire. 

Higelin dérange mon plan. Je voulais poser la question « Où donc a disparu l’hystérie ?".  Hier on était Beatles contre Stones, Ricains contre Russkofs, cocos contre fachos, gauchos, trotzkos, socialos et de l’autre côté il y avait "les istes contre les iens » : chiraquiens, sarkozystes, balladuriens, giscardiens, fillonistes…

Maintenant il n’y a plus ni droite ni gauche mais « en même temps »… tout et son contraire, c'est à dire plus rien.

On ne retrouve l’hystérie finalement que dans le domaine du sport. Quel sport pratiquais-tu, cher Arthur, à part le lancer d’anathèmes et de sarcasmes et la marche à béquilles sur ta fin ?

La natation ?

Le judo ?

 Les plus curieux-ses de nos lecteurs-lectrices iront se documenter chez "les Papous dans la tête" qui posaient parfois cette question dans leur émission dominicale !

Moi je n’ai pas le temps. Je suis actuellement un stage d’adaptation au nouveau monde ! C’est vrai, c’est toi qui l’as dit, Arthur : "Il faut être résolument moderne". Je soigne donc mon hystérie en essayant de limiter «mes excès émotionnels incontrôlables». Crois-moi, c’est très dur !

Heureusement il y a « Léo Ferré chante Verlaine et Rimbaud » qui m’aide beaucoup ! Ou pas !

Bon repos à toi – et à moi ! – jusqu’à la prochaine fois !

 

Ecrit pour le Défi du samedi n° 501 à partir de cette consigne : Hystérique


06 avril 2018

A la Fête du livre de Bécherel (Ille-et-Vilaine) le 2 avril 2018 (1)

180402 265 012
Nous voici de retour à Bécherel pour notre pèlerinage annuel à la Fête du livre. Je ne me lasse pas de ce petit village dans lequel bon nombre de libraires d'occasion tiennent boutique.

180402 265 013
Combien pour ce chien dans la vitrine ?

180402 265 009

Lecteurs, lectrices ! Attention la tête !

180402 265 010
J'aime beaucoup cette police de lettres qui fait très 1900 !
Elle s'appelle Böcklin ! Merci, Madame Wikipe !

180402 265 011

Arnold, i presume ?

Posté par Joe Krapov à 11:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

A la Fête du livre de Bécherel (Ille-et-Vilaine) le 2 avril 2018 (2)

180402 265 016

180402 265 017

180402 265 018
Dans la vitrine de "La Vache qui lit"

180402 265 019

180402 265 015

Posté par Joe Krapov à 11:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

A la Fête du livre de Bécherel (Ille-et-Vilaine) le 2 avril 2018 (3)

180402 265 026
Je viens de vérifier : bidouille et marionnette ont bien été deux mots
proposés par l'oncle Walrus sur le Défi du samedi.

180402 265 020

Emporté par mon élan de lecteur-fouineur, j'ai failli feuilleter ce chat !

180402 265 022

Trente euros pour retrouver un peu de son enfance et encombrer encore plus
son grenier-bibliothèque ? Je n'ai pas craqué !

180402 265 024
"Je ne connais pas cette Alice mais elle me semble une personne de bon sens...
et de bon goût !"

Isaure Chassériau

180402 265 025

 Lapin de Pâques ou lièvre de Mars ?

Posté par Joe Krapov à 10:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

A la Fête du livre de Bécherel (Ille-et-Vilaine) le 2 avril 2018 (4)

180402 265 037
Hermine ou triskell
A l'endroit comme à l'envers
On est en Bretagne !

180402 265 027
- Un petit côté village du Prisonnier. Si tous les bouquins rassemblés là étaient en accès libre et gratuit, on n'aurait aucune raison  de vouloir s'évader !
- Oui, c'est un peu comme la Bibliothèque... des Champs libres !

180402 265 028

180402 265 029
La librairie, c'est le paradis des chats. Ils se nourrissent de rats... de bibliothèque !

180402 265 030
здравствуйте !

Posté par Joe Krapov à 10:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


05 avril 2018

En longeant l'Ille à Rennes le 26 février 2018 (5)

180226 Nikon 015
Au bout de l'allée Sylvestre de La Guerche on tourne à gauche et
on se retrouve sur le Boulevard Maréchal de Lattre de Tassigny

180226 Nikon 017
Un paradis pour les graffeurs, ce quartier ?

180226 Nikon 018
180226 Nikon 019

Posté par Joe Krapov à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

En longeant l'Ille à Rennes le 26 février 2018 (7)

180226 Nikon 024
180226 Nikon 025

Avec une pensée émue, ce jour, pour la belle poétesse du Défi du samedi,
Lorraine, qui nous a quitté(e)s récemment

180226 Nikon 026

180226 Nikon 027

Posté par Joe Krapov à 08:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

En longeant l'Ille à Rennes le 26 février 2018 (8)

180226 Nikon 030

180226 Nikon 031

180226 Nikon 028

180226 Nikon 029
Ici le canal d'Ille-et-Rance prend nom de "Canal Saint-Martin".
On ne trouve ni passerelle ni hôtel du Nord mais on n'a pas envie de changer d'atmosphère.
C'est aussi paisible ici que dans le cimetière du Nord qui se trouve un peu plus loin sur la gauche si on continue à remonter l'Ille.

Posté par Joe Krapov à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 avril 2018

En longeant l'Ille à Rennes le 26 février 2018 (1)

180226 Nikon 001
A
vant d'aller se balader le long de l'Ille, il faut, de chez moi,
suivre un peu la Vilaine au long de laquelle il y a de jolies choses !

180226 Nikon 002
La Lune en plein jour

180226 265 001

Eléphants bretons !

Posté par Joe Krapov à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,