04 octobre 2019

CANTILENES DE LA BIODIVERSITÉ

Joe Krapov tient ses promesses, même s'il faut attendre... un certain temps ! 

Posté par Joe Krapov à 18:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


02 octobre 2019

DU SCHPROUM SOUS LE WIGWAM !

AEV 1920-04 bégum

Je ne sais pas qui c’est, la Bégum. Elle fait très mal sa com. Mais si c’est une femme et qu’elle porte des bas Dim et de la lingerie Princesse Tam-Tam, je veux bien l’épouser, la Bégum ! Mon pote Jules Verne m’a dit qu’elle possédait cinq cent millions. C’est une sacrée somme !

Souvent, comme ça, je me fais des films dans mon wigwam. Je deviens le rappeur Eminem, je tourne dans un péplum de Tim Burton avec Kim Basinger. Dans son nombril elle a un diam et nous buvons du champagne Momm par magnums entiers à même ses escarpins Eram. Je lui parlerais bien de condom et de lingam et je m’allume le feu rien qu’à l’idée de son yoni mais sa seule envie à elle c’est de jouer au tangram en bouffant des loukoums. Pas question que je sois son chum, même par intérim !

Je mets tout ça sur le papier. Mon wigwam est un scriptorium. Quand je serai grand je serai un écrivain de renom, je ferai de ces notes des romans fleuves, des slams, des poèmes, des pantoums, je serai plus connu que l’auteur de « Millenium » dont j’ai hélas oublié le nom. C’est mon American dream à moi, petit papoose scribouilleur né au pays de l’oncle Sam. Encore que pour nous, les Amérindiens, ce blanc-là est plus tabou que nos totems. Dans leur album de famille les yankees ont certes les pom-pom girls, le LEM lunaire et le nain Atchoum mais ils ont aussi la guerre du Vietnam avec ses flots de napalm et, auparavant, l’extermination de mes ancêtres. Sont pas toujours très glams, les rois du bubble-gum mais bon c’est comme partout depuis le père Adam jusqu’à Jim Morrison, l’histoire des pays c’est souvent un showroom de coups dans le sternum, de coups de pieds au rectum, de Pim ! de Pam ! de Poum ! et Pan sur l’astronome : un maximum de gym sous la toile du barnum et nous idem on a morflé comme dit Wilfredo Lam – c’est notre grand sachem, il ressemble au golem et il fume au chillom autre chose que du thym –.

L’écriture est mon opium. Mes voyages avec elle, c’est un summum. Hier encore j’étais à Paname. Je roulais en tandem, avec Edith, la Môme, la petite en robe noire. Elle chante « Padam, padam » et moi je bois le rhum. Elle m’a emmené rue d’Ulm à l’heure de miam-miam. On a mangé des nems chez un natif du Siam et puis on a fini de chanter Carpe diem dans le harem pas triste d’un joueur de cymbalum qui venait des DOM-TOMs. Il y avait un hammam et des jéroboams dans cette vieille surboum d’avant Mathusalem. Au grand dam de l’Histoire et de la presse people il n’y avait pas de webcam encore moins de CD-rom pour fixer cette orgie de schnouf à l’aspartam à l’issue de laquelle Edith a expiré dans mes bras en même temps que Jean Cocteau dans ceux de Jean Marais.

Je leur ai chantonné un petit requiem. On les a emmenés jusqu’au funérarium puis au crématorium puis au columbarium et le lendemain matin de ces hauts et ces bas, j’ai filé au Bourget – j’aime les aérodromes – j’ai pris un vol de la Panam en direction de Rotterdam ou d’Amsterdam ou de Stockholm, je ne sais plus, mon verbatim est imprécis. C’est qu’à ce moment-là j’ai arrêté d’écrire vu qu’il y a ma mother qu’est entrée dans l’ wigwam où c’ qu’on entendait «Boum», la chanson de Trénet, sur ma chaîne stéréo.

- C’est quoi ce bordel, Jean-Hicham ? T’es quand même un drôle de quidam ! Tu vas m’arrêter ce ramdam, et ramasser tes criteriums et tes papiers chargés de notes. Range-moi tout ce capharnaüm et viens te mettre à table, on mange ! ».

Je ne sais pas pour vous mais moi les parents trop directifs, j’en ai ras le duodenum ! Viv’ment que j’ rencontre la Bégum !

AEV 1920-04 tribu-terrible

La série "La Tribu terrible" de Gordon Bess a été diffusée
dans l'hebdomadaire franco-belge de bande dessinée Tintin de 1969 à 1990.



Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 1er octobre 2019
d'après la consigne ci-dessous.

Posté par Joe Krapov à 11:05 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

CONSIGNE 1920-04 DU 1ER OCTOBRE 2019 A L'ATELIER D'ÉCRITURE DE VILLEJEAN A RENNES

AEV 1920-04 Logorallye des mots qui se terminent par "m"

 

Insérez au moins dix de ces mots dans votre texte :


Adam - Akim - Album - Amsterdam – Am stram gram pic et pic et colegram – Aspartam - Barnum – Bas Dim – Bethléem - Boum - Bubble-gum – Capharnaüm - Carpe diem - CD-rom - Chalom – Champagne Momm - Chum - Com - Condom - Criterium – Daim - Dam - Diam - Dom-Tom - Duodenum - Edam - Eminem - Eram - Film – Glam - Gym - Hamam - Harem - Harlem - Hum ! - Idem - Item - Jam-session - Jean-Hicham - Jeroboam - Jérusalem – Jim Morrison – Kim Basinger – Les 500 millions de la Bégum - Lingam - Loukhoum - Magnum - Mathusalem - Maximum - Miam-miam - Minimum – Modem - Myriem - Napalm - Nem – Nom – Prénom - Oncle Sam - Optimum – Padam Padam - Panam - Pantoum - Pensum - Péplum – Pim Pam Poum - Pom-pom girl - Poum ! - Priam – Quidam - Ramdam - Rectum - Requiem - Référendum - Rhum - Rom - Rotterdam – Rue d’Ulm – Sachem - Salam alaykoum - Sélim - Siam - Sim - SIVOM – Slim fast - Sternum - Stockholm – Summum - Surboum - Surinam - Tam-tam - Tandem - Tangram - Tim-Burton - Tom-Tom et Nana – Totem – Toutim - Tram - Vademecum - Verbatim - Vietnam – Vroum vroum ! - Webcam - Wilfredo-Lam - Wilhelm-Storitz - Zim-boum-tra-la-la - Zoom

AEV 1920-04 Vietnam

Posté par Joe Krapov à 10:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Bons moments de l'Apéro poétique du samedi 26 octobre 2019 au Grenier à sel de Redon. 5, Emmanuel Lemare

Tous ces gens qui récitent des textes par coeur et qui jouent sans partition, ça m'émerveille ! Ainsi d'Emmanuel Lemare dont le site web se trouve ici

Posté par Joe Krapov à 05:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 octobre 2019

Dernier jour de vacances à Landéda (Finistère) le 10 août 2019 (1)

190810 265 050
Voilà, c'est tout ce que je ramène comme couchers de soleil cette année !
Ce n'était pas une année à couchers de soleil !

190810 265 051

190810 265 052

190810 265 053

190810 265 054

Posté par Joe Krapov à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Dernier jour de vacances à Landéda (Finistère) le 10 août 2019 (4)

190810 Nikon 015
Barque de pierre.

190810 Nikon 017

190810 Nikon 026

190810 Nikon 037

190810 265 042
Madame ! madame ! réveillez-vous ! Il est l'heure de reprendre le collier !

Posté par Joe Krapov à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 septembre 2019

LE COMITÉ DE BRADERIE ENVOIE LA CHANSON !

 Le Comité de braderie envoie la chanson !

190927 265 014

On a l’impression que tout sourit au Comité de braderie de Villejean cette année ! Le vide-grenier du 1er septembre dernier a été ensoleillé de bout en bout et les bradeurs et chineurs, très nombreux, se sont montrés satisfaits de cette journée. Le premier concert de chanson française qui a suivi, le 14 septembre, a été lui aussi très réussi. Comment ? Le comité de braderie chante et enchante ? Ce n’est pas tout à fait ça mais il y a de ça. Un point d’histoire et un petit laïus d’économie solidaire sont nécessaires ici.

Un bilan positif
190901 265 001

Depuis trois ans maintenant la braderie de Villejean est organisée par un groupe de bénévoles de «Rencontre et culture» l’association qui gère la Maison de quartier de Villejan. Ils sont bien sûr très activement soutenus par l’équipe professionnelle de la MQV pour tout ce qui concerne la logistique, l’accueil, le matériel, l’entretien et la comptabilité ainsi que par des adhérents du secteur jeunesse.

Du côté des recettes cette action braderie rapporte le montant des inscriptions des bradeurs et les revenus de la cafétéria. Côté dépenses il faut compter la location de la sonorisation, les boissons, les heures supplémentaires du personnel de la MQV et aussi bien sûr la SACEM pour la diffusion de la musique. Bon an mal an il se dégage ainsi chaque année un bénéfice d’un millier d’euros.

Réinvestir les bénéfices

Que faire de cet argent ? Il a été convenu que le Comité de braderie, collectif interne à l'association Rencontre et culture, avait un espace d'implication et de décision qui lui permettait, en quelque sorte, de le réinvestir. Des membres du groupe ont suggéré l’idée d’organiser des concerts à tarif peu élevé pour que les familles modestes du quartier puissent en profiter. Cette initiative sympathique, acceptée par tous, est entrée dans sa phase de réalisation en ce début d’automne 2019. 

Des concerts pour pas cher du tout

Le quatorze septembre dernier était donc proposé aux Villejeannaises et Villejeannais un concert dont le prix d’entrée avait été fixé à… un seul tout petit euro ! Difficile de faire moins cher sur la place de Rennes ! On pouvait aussi, préalablement à ce spectacle, consommer galette-saucisse, crêpe et boisson pour quatre euros. On n’arrête plus cette équipe d’hyperactif.ve.s qui a assuré l’accueil, la billetterie et le service de 58 repas payants. 

Il y avait deux groupes à l’affiche et la tonalité était à la bonne humeur. En première partie, les mA2R1 d’O douce, la chorale des retraités de l’Université de Rennes 1, a présenté son anthologie de chants de marrants qui va de Boby Lapointe aux Frères Jacques en passant par Georges Brassens et Graeme Allwright.  

190914 220 059 Bis

Les 68 spectateurs payants ont ensuite eu droit à « Singing sous the pluie », un spectacle du trio comique « Am’nez zique et les Biches » consacré aux chansons météorologiques. Toutes les chansons qui parlent du temps qu’il fait auraient, selon eux et elle, été écrites par des météorologues. Albert Simon et sa grenouille seraient les auteurs de «La Gadoue», Alain Gillot-Pétré aurait écrit «Quand le soleil entre dans ma maison», etc. Le public a bien ri de ces textes de liaison un peu barges et de certaines chansons théâtralisées comme «Le parapluie» «Boum» ou «La Saint-Médard», interprétées avec décalage mais aussi avec respect.

P1010519 ter


Deuxième acte : Mémé les Watts

Mais ce n’était qu’un début ! Un deuxième concert est prévu le samedi 9 novembre vers 20 heures. Cette-fois ci le Comité a mis le paquet en invitant un groupe de Laval qu’il ne faut absolument pas rater. Il s’agit de Mémé les Watts. Pierre Bouguier, son charismatique guitariste-chanteur, entraîne le groupe dans une revisite rythmique de la chanson française du siècle dernier.

Comme il l’écrit lui-même « Le quartet réarrange Bourvil aux arômes funky, Luis Mariano à la sauce caribéenne, Berthe Silva teintée de pop, Yves Montand de rock. Les quatre compères aiment faire (re)découvrir ces textes intemporels par la diversité de la musique actuelle. »

Ce concept de musique rétro-actuelle devrait enchanter le public. Même si, financièrement, ces concerts à un euro sont déficitaires – le but n’est pas de gagner de l’argent mais d’en dépenser pour le bien de tous - le Comité de braderie sera évidemment aux anges si les 250 places de la salle de spectacle de la Maison de quartier sont occupées ce soir-là. Notez donc cette date sur votre agenda et venez nombreux assister à cet événement festif. Nous le ré-annoncerons ici fin octobre.

Peut-être aurez-vous ensuite la chance, l’année prochaine, de bénéficier au même endroit d’un spectacle avec la comédienne Corinne Masiero ou d’une avant-première d’un film de Ken Loach en présence du réalisateur ? Ce sont là les rêves secrets de certaines dames du Comité de braderie et nous leur souhaitons qu’ils soient exaucés un jour !

Vous pouvez également rejoindre les rangs de ce collectif qui sait, comme le montre la première de nos photos,  «envoyer la chanson» mais aussi bien s’amuser ensemble !

Joe Krapov

Crédits photographiques : 1 et 2 : Joe Krapov ; 3 : Eliane Chevreux ; 4 : Basu Tallur.
Vidéo de Mémé les Watts : Nevascanim.

Ecrit pour Histoires ordinaires/Villejean le 29 septembre 2019.

29 septembre 2019

Le Concerto pour violoncelle et cordes RV 412 d'Antonio Vivaldi

Le dimanche, désormais, je colle ici des morceaux de musique ou des chansons entendu.e.s avec plaisir dans la semaine.

Je commence par ce concerto de Vivaldi découvert à l'instant.

Il est en fa majeur (on s'en fout, Joe Krapov !) et il est interprété ici par Harriet Krijgh et l'Amsterdam sinfonietta sous la direction de Candida Thomson. 

Posté par Joe Krapov à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,