02 février 2019

SEIZE CONTRE SEIZE SUR LE FORUM, C'EST CA LE QUORUM !

- Vous aussi vous êtes tout seul sur le terrain, sire Banania ?

- Comme vous voyez, bwana Arthur ! J’espère qu’on aura le quorum. Parce que roi contre roi, je ne sais pas si vous savez, c’est nul ! Et nulle même ! Mais je vois votre dame qui arrive !

- Enfin ! Non mais dites donc, Guenièvre, qu’est-ce que vous foutiez ? Je ne sais pas si vous savez mais y’a match aujourd’hui ! Vous séchez les tournois, maintenant ?


- Désolé Majesté mais le cavalier Lancelot m’apprenait à jouer d’un instrument de musique africain !


- Alors vous mélangez les pièces avant même qu’on ait commencé ? Du métissage musical, maintenant ? Une blanche vaut toujours deux noires avec cette… chose, là ?


- La cora il appelle ça. J’ai l’impression que ça va super-marcher ce truc-là ! C’est bon pour le décorum, qu’il dit, de jouer de la cora. Surtout des chorus.


- Chorus, cora, décorum, on va y perdre son latin avec vos lubies ! En attendant, je ne sais pas si vous voyez, on n’a pas le quorum !


- Ah mais maintenant que je suis là on peut y aller. Profitons de ce qu’elle n’y est pas la dondon fessue du gars Mamadou !


- Taisez-vous malheureuse, vous allez nous créer un incident diplomatique ! Tenez la voilà justement avec toute sa cour, le prince noir, Razibus Zouzou, Tornado et compagnie ! Mais qu’est-ce qu’ils foutent, les gars de chez nous ? Les deux autres fous, là, Loreille et Lardu, je n’ai jamais vu des bouffons pareils !


- Vous n’avez vraiment pas le sens de l’humour, vous, Arthur, hein ? Ils doivent juste être encore à fianchetter dans les coins !


- Avant même que j’aie construit mon château ? Ah ben bravo !


- Ecoutez, ce sont des conceptions hypermodernes. Faut pas rester comme ça attaché à l’ancien monde non plus !


- Et les pions, ils sont où ?


- Ben c’te question ! Au lycée, à surveiller les mômes ! Tiens non, les voilà tous qui arrivent en poussant les deux tours !


- Bon, manque plus que qui ? Lancelot et Saint-Georges comme d’habitude ! Si les autres en face nous sortent un dragon, on va être mal !


- Ils ont pas des têtes à jouer de la sicilienne ! Faut peut-être arrêter aussi de jouer 1. e4, sire ! lance Lancelot en prenant sa place sur la case c1.


- C’est ça, c’est ça, dévoilez nos plans secrets ! Déjà si eux n’avaient pas le quorum pour débuter la partie, ça m’arrangerait assez, voyez-vous ! Ah, voilà Saint-Georges, on est au complet ?


- Alors, bwana Arthur ? On commence ? Pendant que vous palabriez avec votre dame, on a atteint le quorum et plus si affinités nous aussi ! Allez-y ! Tirez les premiers, messieurs les Anglais !


- Y m’énerve celui-là, maugrée Arthur, avec sa culture et ses expressions toutes faites. Je ne sais pas ce qui me retient de lui balancer un orang-outang sur la gueule. Non quand même pas b4, c’est trop risqué. Allez tiens, une anglaise. 1. c4 ! Accrochez-vous les noirs !

 Pour assister à la bataille, cliquez ici 

puis faites avancer les pièces ci-dessous en appuyant sur la flèche orientée vers la droite. 

P.S. Et alors comme ça, y'aurait une arnaque ?
Je ne serais pas capable de gagner avec les noirs ?

Pas plus tard qu'hier encore, voyez-vous...

(En fait c'est juste que je ne publie pas les parties que je perds !)

Ecrit pour le Défi du samedi n° 544 d'après cette consigne : quorum

Posté par Joe Krapov à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 février 2019

LES INVENTEURS FARCEURS. Introduction de la conférence

00 citation-arthur-rimbaud-040754

Mesdames, messieurs, bienvenue pour cette conférence sur les inventeurs farceurs.

(Les deux conférenciers se présentent de façon humoristique et sérieuse à la fois. Afin de ne point trop dévoiler de leur vie privée, disons que cela donne quelque chose comme ça :)

Nous aurons le plaisir de partager quelques temps ensemble. Permettez-moi de vous présenter mon compère Joe Krapov. Il est… comment dire ….  bibliophile, bibliophage, musicien, voire musicophage, rimeur de talent et indéniablement ancien gardien de l'animalerie de l’Université de Rennes 3.

Vu de ma lucarne, Pierre-Antoine Angelini est un grand brûleur de planches devant l’Eternel, et même derrière l'Eternel, lauréat annuel des Palmes d’or de chicâneries du canton d’Orgères et depuis peu professionnel de l'improvisation. Pour ce qui nous concerne aujourd’hui, il est aussi installateur d’ascenseurs vers le septième ciel mais uniquement dans les presbytères d’Ille-et-Vilaine. Accessoirement il est retraité de l’Université de Rennes 3 mais n'a rien perdu ni de son charme ni de son éclat, comme aurait dit Gaston Leroux.

Que dire de cette conférence ? Nous allons naviguer dans la vie de ces hommes souvent « mal dans leur temps et leur société » et qui ont su trouver à travers un esprit libre le ton décalé qui leur vaut aujourd’hui la postérité.

Et s’ils ont su faire leur trou, marquer leur époque, nous verrons qu’ils ont fait bien plus, en influençant encore aujourd’hui les esprits, en insufflant des idées, en inspirant les inventeurs contemporains.

Le mot « farceurs » sera décliné à toutes les sauces, puisqu’ils ont été instigateurs de la farce vitale mais aussi les premières victimes de celle-ci. Mais une conférence avec nous ne serait pas une conférence sans des chansons. Commençons, voulez-vous ? 

190114 capture d'écran de vidéo 07

Posté par Joe Krapov à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


LES INVENTEURS FARCEURS. 1, Charles Cros (1,1)

1,1.1 Pour commencer avec Charles Cros

Posté par Joe Krapov à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

LES INVENTEURS FARCEURS. 1, Charles Cros (1,2)

1,1,2. Biographie de Charles Cros

01 cros_portraitAu départ, nous avons affaire à un personnage on ne peut plus sérieux : Charles Cros est né en 1842 à Fabrezan dans l'Aude.

De 1850 à 1859, il fait ses études : langues anciennes, modernes, hébreu, sanscrit, mathématiques, musique.

Il décroche son bac à l’âge de 14 ans !

En 1860, il entreprend des études de médecine qu’il ne poursuivra pas (elles couraient trop vite !).

En 1867 il présente à l’Exposition universelle un télégraphe automatique

01 B Télégraphe Cros

Le 2 décembre de la même année, il dépose à l'Académie des sciences un pli cacheté sur la reproduction des couleurs, des formes et des mouvements.

Et nous arrivons maintenant à la première des farces que la vie a jouée à Charles Cros.

02 B cros solution couleurs-titre

Posté par Joe Krapov à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 janvier 2019

ANAGRAMMES POUR LIRE DANS LES PENSÉES (1)

2019 01 31 ob_035681_baruch-spinoza-1

Polisseur de lentilles,
Gendarmeur de haricots,
Dresseur de carottes,
Tuteur de salades,
Bourreau des cœurs de céleri-rave,
Echec et mateur de betteraves,
Correcteur d’artichauts,
Tortionnaire de bonzaïs,

Tu n’obtiendras jamais
Les aveux des iris,
La force de l’épinard
(Spinach en Angleterre)
Que Spinoza cultive
Dans son jardin secret
Avec les fleurs du rêve,
Les bijoux du secret,
Les colliers d’hypothèse,
Les bagues de silence
Et les perles d’illusion.

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean du mardi 29 janvier 2019
d'après la consigne ci-dessous.

Posté par Joe Krapov à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

ANAGRAMMES POUR LIRE DANS LES PENSÉES (2)

« RÉPUBLIQUE FRANÇAISE »

On avait apposé ces deux mots incongrus
A l’entrée d’une case qui servait de mairie,
A l’entrée d’un enclos construit artistiquement
Autour d’un baobab.

Nul n’y palabrait plus
Et l’instituteur blanc
Apprenait aux enfants à peu noire
Qu’ils avaient des ancêtres
Gaulois et réfractaires.

Il avait grandi là,
Mamadou Banania
Et rêvé de la France
Et voulu voir la neige

2019 01 31 banania-y-a-bon

Il y était allé,
Sortant du Sénégal
Pour voir en tirailleur
Les obus de Verdun
Et la boue des tranchées.

Il aurait bien voulu
Mourir et devenir
Le soldat inconnu
Sous son arc de triomphe

Il avait survécu
Et trouvé du boulot
Dans la publicité

Buvant leur chocolat
Quelques années plus tard
Les petites filles de France
Admiraient sa bobine
Et rêvaient, malicieuses
Et frondeuses
- Ou vicieuses
Comme on disait alors
Chez les vieux Pétainistes – :

« Quel Africain superbe ! »

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean du mardi 29 janvier 2019 d'après la consigne ci-dessous.

Posté par Joe Krapov à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

ANAGRAMMES POUR LIRE DANS LES PENSÉES (3)

190129 265 018 D (Saint-Malo)

Une brève de comptoir
Comporte de l’outrance, mais pas trop :

- Vous êtes deux à vouloir jouer au bridge ? Passez une annonce pour trouver un troisième ! Pour le mort je me fais fort de vous en dégoter un : y’en a plein au cimetière de l’Est !

Une brève de comptoir
Doit être graveleuse, mais pas trop :

- Ne passez pas une petite annonce pour monter un club de strip-poker ! Il n’y aura que des mecs pour répondre présent et ça c’est décevant !

Une brève de comptoir
Doit frôler la bêtise, mais pas trop :

- Vous allez chanter avec nous le refrain qui dit « Oh la la la ! C’est magnifique ! ». Et nous avons décidé ce matin de chanter cette chanson de Luis Mariano en roulant les « r » ! On va faire un essai : chantez donc « Oh la la la ! C’est magnifique ! » en roulant les « r » pour voir ?

Le Saint-Chinian aidant les langues se dénouent et des projets se montent : « Aller chanter à la maison du Ronceray » ; « Aller passer une journée à l’île Bailleron dans le golfe du Morbihan » « Participer à la Ballade avec Brassens de Saint-Quai Portrieux en septembre ».

Une brève de comptoir
Comporte bien du rêve !

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean du mardi 29 janvier 2019 d'après la consigne ci-dessous.