11 mai 2016

LES DECOUVERTES REJOUISSANTES

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

7 mai 2016 


Pour de semblant (2)

Cette fois, ce n'est pas pour de semblant : je ne remercierai jamais assez mon cher oncle Walrus de m'avoir fait découvrir "L'Auberge du cheval blanc" via sa contribution au Défi du samedi n° 401.

Le CD tourne en boucle pendant que je tape sur l'ordinateur.

Et pour les longues soirées d'hiver, je me mets de côté ces deux bijoux absolument kitsch repérés sur Youtube : 

 

Posté par Joe Krapov à 11:46 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,


LA LIGNE DU PARTI, JOE KRAPOV !

En un mot comme en cent

8 mai 2016

La ligne de

Aujourd’hui, la ligne qui va de A à B, je m’en contrefiche.

Mon abonnement annuel de bus est arrivé à échéance le 30 avril.

Je suis allé hier acheter 50 voyages que j’ai mis sur ma carte Korrigo. Mais j’ai pris la décision de faire tous mes déplacements à pied !

Me voilà donc au kiosque à musique, au « Dimanche du Thabor », à écouter M. Algo-rythme  qui chante des Americana. Ensuite ce sera du jazz New Orleans avec le Sunny Side Jazz Band.

« La ligne de chance que j’ai pas, ho ! ».

160508 Nikon 004

160508 Nikon 009

160508 Nikon 036

160508 Nikon 038

Posté par Joe Krapov à 11:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

EN AVOIR DANS LE VENTRE

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

9 mai 2016

Ventre

Un gars qui en avait dans le ventre, c’est Jacques Brel.

Je réécoute ses chansons et je dois presque dire que je les découvre pour beaucoup.

Je les relis aussi car j’ai ressorti le volume « Tout Brel » de la collection 10-18 et de mes étagères.

Je ne connais pratiquement rien aux albums du début et de la fin…

Mais je suis capable de curiosité tardive. Et ça me comble d’aise de croiser cette humanité.

 

La totalité du documentaire est visible pour encore quelques jours ici : 

http://www.franceo.fr/emission/jacques-brel-derniere-ligne-droite-aux-marquises/diffusion-du-08-05-2016-22h35

Posté par Joe Krapov à 11:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

GLANDOUILLER ?

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

10 mai 2016


Une multitude de

Une multitude de sites web, de plates-formes de partage de vidéos, de partitions, de paroles…

Et pas moyen de récupérer des accords jouables pour « Les nuits d’une demoiselle » de Colette Renard !

Chez tontonremy.com, ça ne ressemble à rien, chez play.riffstation.com c’est trop décalé.

Et pour les paroles, excellentes, des « Nuits d’une demoiselle 2.0 » de Jeanne Cherhal, c’est pareil.

Alors j’ai travaillé à l’oreille. Voici les deux partitions avec leurs imperfections.

Nuits d'une demoiselle A

Nuits d'une demoiselle B

Nuits d'une demoiselle 2

Nuits d'une demoiselle 2

Si la présence de ces oeuvres littéraires sur ce site gêne en quoi que ce soit leurs auteurs ou leurs ayant droit, faites le savoir par un simple commentaire sous ce billet et je les enlèverai de suite.

Qui a dit que je glandouillais ? Une matinée de boulot, ça m’a pris ! 



Posté par Joe Krapov à 11:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mai 2016

LE RETOUR DE CALAMITY JANE

En un mot comme en cent

4 mai 2016


Insecte

Quelle mouche a piqué Marina B. ?

Elle trouve sans doute que je ne vais pas assez vite à repeindre les trois chambres !

Ce matin, tandis que je remettais en ordre la collection de Robinson avant de l’emballer pour la monter au grenier, j’ai bien senti que ça l’énervait et je l’ai vue attaquer au rouleau de peinture le mur du fond de notre chambre.

Mais moi non plus ça ne me plaît pas de vivre dans le souk du chantier de travaux depuis huit jours ! Seulement je prends mon temps dans la vie. Pas folle, la guêpe !

160504 Nikon 009

160504 Nikon 010

Posté par Joe Krapov à 21:27 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


PAS DE CA, LIZETTE !

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

5 mai 2016


Je pourrais tout aussi bien

Aujourd’hui je pourrais tout aussi bien me considérer comme redevenu asthmatique, allergique à des tas de choses !

Toux, éternuements, insomnie, découchage, deux nuits incomplètes de suite, fatigue, mal de tête. La poussière de plâtre est partout !

Dire qu’on devait aller prendre l’air et partir camper à Nantes et qu’on a changé de plan ! On s’en va squatter une nuit chez M. Jibhaine où il y a, pour arranger mes affaires, un chat !

160506 Nikon 299

160506 Nikon 300

 

P.S. Bon, ça va, la poussière est retombée, tout est rentré dans l'ordre côté bronches et j'ai vérifié : je ne suis pas devenu allergique à ce genre d'image !

Posté par Joe Krapov à 21:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

COMMENT J'AI ECRIT CERTAINS DE MES TEXTES

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

6 mai


Carré parfait

Y a-t-il un carré parfait dans les nombres que j’ai utilisés pour écrire mon Défi du samedi ?
Et d’abord qu’est-ce qu’un carré parfait ?
Un nombre dont la racine carrée est un entier ? 4, 9, 16, 25, 36, 49, 64, 81, 100, 121 ?

Qu’est-ce que je n’ai pas utilisé, là-dedans ?

Les neuf muses, "voir 36 chandelles", les 64 cases d’un échiquier, les cent jours.

Bon, dis donc Raymond, tu ne trouves pas que je me complique déjà assez la vie comme ça avec mes surconsignes ?

160506 Nikon 219

Posté par Joe Krapov à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

VULGARITE A TOUS LES ETAGES

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

7 mai


Pour de semblant

Aujourd’hui, pour de semblant, je jouerais bien à l’artiste conceptuel.

Je pourrais vous tenir un discours abscons pour accompagner ces clichés colorés mais purement abstraits que j’ai pris à Trentemoult.

Mais je me sens tellement bien dans mon samedi rennais au retour de Nantes où c’était bien aussi que je n’ai pas envie de me faire chier à vous emmerder.

Oui, quand j’ai décidé d’être vulgaire, je ne fais pas semblant !

160506 Nikon 211

160506 Nikon 255

160506 Nikon 284

160506 Nikon 288

160506 Nikon 292

Posté par Joe Krapov à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

NE PAS SAVOIR M'ARRETER EST MON PRINCIPAL DEFAUT

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

30 avril 2016


Ce qui craque


Aujourd’hui, ce qui craque, c’est mon envie de continuer la rédaction de ces 366 réels pendant un an.

Ce n’est pas vraiment mon truc d’écrire sur mon « ici et maintenant ». Je suis plutôt un homme du « hier et ailleurs ».

Du coup j’ai arrêté le truc une semaine et puis le 7 mai…

j’ai craqué et j’ai écrit tous les manquants d’un seul coup !

160505 Nikon 008

Photo prise à Redon le 5 mai 2016

Posté par Joe Krapov à 10:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

JOE KRAPOV, TOUS TRAVAUX D'ART ET DE LEZARD, Y COMPRIS LE 1er MAI !

En un mot comme en cent : 366 réels à prise rapide

1er mai 2016


Comment je pense à demain ?

Demain sera comme aujourd’hui.

Je tremperai le pinceau dans le pot de peinture blanche et j’appliquerai la sous-couche sur le Placoplatre gris.

Après je m’accommoderai de la réduction de notre espace vital de 14 cm x n mètres que cette isolation représente dans nos trois chambres. Je crois bien que je survivrai !

Il y a des gens qui ont des misères bien plus grandes dans la vie. A côté je mène une existence luxueuse mais modeste. Ou modeste mais luxueuse.

160504 Nikon 007

 

Posté par Joe Krapov à 10:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,