29 novembre 2018

"Anima ex musica" de Mathieu Desailly à Redon le 5 juillet 2018 (1)

Au retour d'une visite familiale à Nantes, nous nous sommes arrêtés à Redon et sommes allés visiter, à la chapelle des Calvairiennes, l'exposition "Anima (ex) musica" du graphiste Mathieu Desailly et de son équipe. Il est bien connu à Rennes pour sa ligne d'affiches très réussies pour l'Orchestre symphonique de Bretagne. Cette exposition est dans la même veine mais en trois dimensions. Il s'agit de sculptures représentant des insectes. Elles sont réalisées avec des morceaux d'instruments de musiques récupérés ici et là. Le résultat est magnifique et, présenté dans cet édifice religieux, assez surréaliste ! Bravo les artistes !

180705 265 050

180705 265 052

180705 265 053

180705 Marque-pages expo Desailly 1

180705 Marque-pages expo Desailly 2

Posté par Joe Krapov à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Yannick Jaulin lit Jean-Henri Fabre à Redon le 5 juillet 2018

180705 265 040

180705 265 042

180705 265 044

180705 265 045

180705 265 046B

En complément de cette très belle exposition, nous avons eu droit à des retrouvailles avec le bien aimable Yannick Jaulin que nous suivons affectueusement depuis ses chroniques de Pougne-Hérisson, Persillette ma mignonnette et la flamme bleue sous les pieds du danseur.

Il a lu ici, très logiquement des passages d'oeuvres de Jean-Henri Fabre, le plus célèbre des entomologistes.

De la lecture instructive et amusante ? C'est ici !

Au total, une de ces journées parfaites comme on les affectionne !

Posté par Joe Krapov à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 novembre 2018

Dans les coulisses de l'Avant-Scène à Montfort-sur-Meu le 25 novembre 2018 (1)

- Est-ce que tu accepterais de venir photographier les coulisses pendant la séance de maquillage du M----o ? me demande, dimanche midi, Marina Bourgeoizovna.

Vous pensez bien que je n'allais pas refuser ça ! Plonger dangereusement au milieu d'un essaim d'actrices et d'acteurs et les mitrailler aussi discrètement que possible ? Chiche ! J'ai biché comme un pou ! Je dirais même plus, comme un Nan Ki Poo (c'est le nom du personnage principal de cet opéra comique).

Ca, c'était dimanche. Lundi matin, la splendide moisson déposée sur l'ordi, je sélectionne soixante photos et j'en publie vingt ici sous la forme de quatre jolis billets presque muets : juste les deux paragraphes de texte ci-dessus.

181125 Nikon 018

181125 Nikon 036

181125 Nikon 096

Posté par Joe Krapov à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Dans les coulisses de l'Avant-Scène à Montfort-sur-Meu le 25 novembre 2018 (2)

Les artistes étant des personnes un peu compliquées, la même dame de mes pensées me signale qu'elle ne veut pas avoir d'histoires et me demande de publier des photos sur lesquelles les gens ne sont pas reconnaissables. 

181125 Nikon 097

181125 Nikon 132

181125 Nikon 137
- Ne sois pas crispée comme ça ! Je ne te fais pas une prise de sang,
je te mets juste du vernis aux ongles !

Posté par Joe Krapov à 21:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Dans les coulisses de l'Avant-Scène à Montfort-sur-Meu le 25 novembre 2018 (3)

Comme il m'est arrivé récemment une histoire similaire avec un diaporama et que, c'est vrai, je n'ai pas demandé aux personnes photographiées la permission de reproduire leur binette sur Internet, je m'exécute et je dépublie les billets.

Je peste néanmoins intérieurement, ce faisant. Tout le monde peut montrer son derrière sur Facebook ou appeler au pire sur Twitter mais il semble qu'on ne puisse plus guère partager, sur un blog très peu fréquenté, des instants de création, de curiosité, de beauté, d'échange de services qui font le sel de l'existence !

181125 Nikon 143

181125 Nikon 160

181125 Nikon 195

Posté par Joe Krapov à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Dans les coulisses de l'Avant-Scène à Montfort-sur-Meu le 25 novembre 2018 (4)

181125 Nikon 205

181125 Nikon 216

181125 Nikon 224

Finalement, les échecs que l'on essuie rendent intelligent !

J'ai trouvé une astuce pour ne pas publier sur Internet des visages sans autorisation et pour vous montrer quand même mon beau travail de photographe !

Vous êtes combien à passer ici, chaque jour ou de temps en temps ? A tout casser, une dizaine !
Et vous allez en faire quoi de ces photos ? Rien, les regarder un moment, vous en amuser ou éprouver une admiration aussi étonnée que la mienne devant ces artistes au travail. Qui ça va gêner, franchement ?

Je vous donne donc un accès temporaire à l'album complet.
Merci à vous de ne pas republier ces photos.

https://photos.app.goo.gl/25iZTpSTVvaZN3XQ8

Je reviendrai d'ici trois jours supprimer le texte de ce billet-ci avec ce lien.

Malin, hein, le Krapov ? ;-)

Posté par Joe Krapov à 21:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 novembre 2018

DENEZ, LE CHANT MAGNÉTIQUE

Ce dimanche après-midi, nous descendons à pied jusqu'au cinéma l'Arvor, rue d'Antrain. J'ai vu qu'on y jouait, à 18 h 15, un documentaire consacré à Denez Prigent, chanteur breton à la voix aussi belle que puissante. Quand on arrive, le hall d'attente est plein et on fait la queue dans la rue sans que rien ne bouge. Ils passent un blockbuster, avant, ou quoi ? Et puis en regardant l'affiche on comprend et on se dit qu'on n'aura peut-être pas de place : la séance bénéficie de la présence des réalisateurs... et de Denez lui-même. Tout le fan-club est là !

Comme nous sommes arrivés en avance nous faisons partie quand même des heureux bénéficiaires. Le documentaire est superbe et Denez aussi. Il a une présence, une humanité, un chant... magnétiques ! Et comme il a beaucoup d'humour, j'agrémente de mes éclats de rires l'atmosphère glacée que crée toujours, à l'Arvor, un public intellectuel à l'expressivité tout en retenue. C'est bien dit, hein ?  

On découvre que l'artiste est aussi graphiste, qu'il a une licence d'arts plastiques et réalise des oeuvres magnifiques. Mais qu'il n'aime pas les montrer (séquence très drôle dans le film : il montre le dessin qu'il vient de réaliser à la caméra mais pose sa main dessus) ! 

Bref un documentaire envoûtant, un moment de bonheur suspendu, une bulle de nostalgie et de célébration du sacré à travers le chant.

Au cours de la séance de questions du public, on a droit à l'histoire du fan qui poursuit et coince Denez dans le supermarché où il fait ses courses.

- Vous êtes bien le chanteur ?

- Oui ?

- Denez Prigent ?

- Oui ,c'est moi.

- Je me demandais. parce que ici, vous n'avez pas la main sur l'oreille ?

- Pour pousser un caddie (R), ce n'est pas très pratique non plus !

Du reste savez-vous pourquoi Denez chante avec la main sur l'oreille ? Parce qu'il téléphone à I Muvrini !

Un entretien gâché sur la fin par l'intervention outrecuidante d'un papy qui voulait à tout prix faire chanter à Denez la Marseillaise version Graeme Allwright !

On a beau vivre en intelligence, on est toujours obligé de revenir à une autre chanson, "le pluriel", de Georges Brassens !

A -t-on idée de vouloir faire chanter "La Marseillaise" en breton ?! C'est bête à pleurer !

Denez s'en est tiré en plaisantant : "Je ne connais pas la musique de ce morceau !"

Nous on s'est tirés purement et simplement. 

Je n'ai pas trouvé d'extrait du documentaire. Allez le voir si vous en avez l'occasion. Je vous laisse juger du talent de l'homme d'après deux trois vidéos ci-dessous : 



Posté par Joe Krapov à 22:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

18 novembre 2018

Le Mikado par Vocaline à l'Antichambre de Mordelles (Ille-et-Vilaine) le 17 novembre (2)

181117 265 035

181117 265 036

181117 265 055

181117 265 057

- Je n'ai rien compris à l'arrivée des fofolles, avoué-je à la fin du spectacle à une des geishas de la troupe.
- Ce ne sont pas des fofolles, Joe Krapov. ce sont des héroïnes de manga.
- OK ! La prochaine fois je commencerai à regarder le spectacle par la fin, je comprendrai mieux !

181117 265 084

Posté par Joe Krapov à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,