Mais pourquoi est-ce que je suis encore, à mon âge presque vénérable, cet incorrigible rêveur ? Quelle crédulité de naïf ! Indécrottable !

Soit une photographie de photographie publiée chez Dame Adrienne. Elle n'a pas noté le nom de l'auteur et le regrette.

221117 Adrienne ombre de statue équestre

Toujours serviable dès qu'il s'agit d'aider à la connaissance des êtres et des choses - tu parles, c'est de la déformation professionnelle de bibliothécaire, en fait ! - je me dis qu'on peut peut-être faire appel à Monsieur Google-Lentille (Google-Lens) qui sait désormais mener des recherches dans sa base de données en partant d'une simple image.

Je m'exécute aussitôt et, bien entendu, je tombe des nues !

Fi du rétablissement de la propriété intellectuelle des images, de l'efficacité de l'outil pour mieux servir la connaissance, de service au public : Monsieur Lentille a vendu son droit d'aînesse pour mieux tenter de me refourguer des manteaux à 2000 euros !

Comme disait Fernandel à Sacha Guitry : "Je ne connais personne qui me fasse plus rire que moi !".

221117 recherche d'image google