1edb8ee9666e6bb53d44509ba36b01cb

Chaque jour un ciel toujours différent... mais toujours le même.

Il suffit que deux nuages obscurcissent le soleil
Et ce sont d'autres lumières.

Trois jours de pluie d'affilée
Vont t’empêcher de sortir,
Rendront les chemins boueux.

Quatre joueurs d'échecs dans la cafétéria :
Le monde a-t-il souffert et souffre-t-il encore ses sombres aléas
Pour que ces vieux enfants viennent, en toute innocence,
Retrouver le bonheur du jeudi sans école ?

Les cinq doigts de la main, la plume, la charrue,
Le feu, sacré ou pas, le travail, l'invention,
Les pyramides, les gratte-ciel, les livres, les musées...
Tant de trésors sont nés depuis ces mains unies dans l'effort…
Et si peu de regards pour admirer le tout !

Les six faces du dé tournent sur le tapis.
L’oie mesure sa chance de pouvoir avancer,
Même en se dandinant comme ferait grand-mère,
Savourant le plaisir d'avoir passé le puits,
D'avoir rempli toutes les cases,
De s'être jouée des conseilleurs et des payeurs... et du gavage !

Les sept couleurs de l'arc-en-ciel
Ont chaussé ce matin leurs bottes de sept lieues.
Elle s'en vont repeindre les sept merveilles du monde.
C’est compter sans les sept mercenaires
Et les sept plaies d'Égypte qu'elles croisent en chemin.
Tournant sur elles-mêmes elles remontent au ciel.
Alors sur les nains que nous sommes tombe soudain la blanche neige.

Est-ce un huit basculé qui fait qu’infiniment
On cherche, on ne sait où, la musique des mots?
Qu’on écrit solitaire une humble partition
Qui donnera matière à interprétation
Ou pas ?
Poète au pont d'Arcole, père diguier, agricole,
Fais-tu huit heures de colle imposées par l’école ?
Ou bien la page d'écriture est-elle ta seule nourriture ?

Rien de neuf aujourd'hui ?
Si ! Si je retire
Rien
De neuf
Me reste neuf.
Si je retire
« Rien de neuf »
Ne reste rien.
De l'importance des guillemets !

AEV 2223-08 Consigne - Photo de Gilbert garcin pour le jeu de Filigrane n° 82

Photographie de Gilbert Garcin

Ecrit pour le jeu n° 82 de Filigrane à partir de cette consigne