23 octobre 2022

REDON DANSE

Si tout va bien, j'aurai chanté hier soir aux Apéros poétiques de la Bogue à Redon ce poème de circonstance furieusement intellectuel ! ;-)

J'ai plaqué les paroles, pondues vendredi matin, sur la musique de "Dance, dance, dance", un vieux titre de Neil Young.

REDON DANSE

1
Voici revenu le temps de la Foire Teillouse !
On met son mouchoir par-dessus son vieux blues,
On file à Redon faire provisions de toutes sortes ;
On se marche sur les pieds : attention aux femmes fortes !

Dense, dense, comme Redon est dense !
Que de monde !

Ce rassemblement trouble plus d’un sociologue
Mais c’est une évidence : Redon dense à la bogue !

2
L’époque est opaque ! On a besoin d’autre chose
Que d’voir Macron-Poutine ou de lire Jean Échenoz !
Pendant qu’ils se bombardent et qu’ils se biniou-causent
On met ses bottillons et on file au fest-noz

Danse, danse ! Comme Redon danse !
Cendrillon

Va perdre sa pantoufle et rentrer en pirogue
Mais son prince saura que Redon danse à la bogue

3
On voit des sonneurs de haut rang sur les estrades
Et des musiciens qui jouent comme des malades
Dehors dans les grilloirs y’a les marrons qui pètent
Sous tous les chapiteaux de Redon c’est la fête

Danse, danse ! Comme Redon tricote
Des gambettes !

Oubliant les soucis, les mots des désastrologues
Redon danse danse ! Redon danse à la bogue !

4

Attention, il y a une devinette et un piège ici!

La bière et les coups d’cid’ réjouissent les Chimène,
Les Guirec, les Kevin et même les Ségolène
Sur le parquet de bal tout le monde son costard ôte
Et s’ prend l’auriculaire pour danser… le rond de Saint-Vincent

(Ca ne rime pas mais on ne se prend pas pas par le petit doigt pour danser le kost ar hoat !)

Danse Danse ! Dans' la Redon-danse
Comme tout le monde

Si tu n’aimes pas danser ou si t’es d’humeur rogue
Alors reste au comptoir bois des coups à la Bogue !

5
Même au Grenier à sel rendez-vous des poètes
Les mots viennent danser et chanter dans les têtes
On déclame, on susurre, tous les signes trompettent !
A tournoyer dans l’air les rimes se la pètent !

Danse ! Danse ! Y a les mots qui dansent
La Redon-danse !

Poème, conte, slam, airs plus ou moins en vogue,
Quand Redon dense danse, y’a tout le catalogue !

6
Tant pis si je dilue, je délaye ou répète !
La superfluité réjouit les esthètes
Je me dis que de jouer au gugusse un peu bébête
Si s’que ça pléonasme, ça plaira aux minettes !

J’aime j’aime ! J’aime la redondance
A outrance !

Aussi pour mettre un terme à cet aveu de drogue
Je vous le réaffirme en guise d’épilogue

7
Quand Redon dense danse c’est un peu une transe
Un signe d’allégeance ou bien d’appartenance
Un goût d’intempérance, de retour en enfance
Entre la survivance et même la transcendance

Danse ! Danse ! Alors, Redon, danse
Encore longtemps !

Sans jamais te soucier de tous ces déclinologues
Danse, danse, Redon !
Danse, danse à la Bogue ! 

Posté par Joe Krapov à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,