31 août 2022

Les Vieilles voitures de Trébeurden le 14 août 2022

Je suis snob. Je vais acheter « Dimanche Ouest-France » à Trébeurden alors que je suis en camping à Beg Leguer. Pour ce faire, je chausse mes godasses de marche et j’emprunte le sentier douanier sur une distance de huit kilomètres ; ça fera seize avec le retour si vous comptez bien. On aime faire de l’exercice pendant les vacances.

Serions-nous en manque de nouvelles du monde ? Que nenni, cela fait huit jours que nous vivons sans radio ni journaux et sans nous porter plus mal.

Je suis snob. Il n’y a que deux choses qui m’intéressent dans Dimanche Ouest-France : la recette de cuisine et le supplément jeux de 8 pages.

Quand on arrive à Trébeurden on consulte le plan pour localiser le bar-tabac PMU où l’on trouvera le journal. Manque de pot pour Marina B. qui en a déjà plein les bottes, c’est au centre bourg, à plus d’un kilomètre encore. Et la route monte !

Sur le parking du port il y a une fête de la mer ou quelque chose comme ça, avec des stands, un podium, des gens qui mangent, une exposition de vieilles voitures et un curé en soutane blanche… qui les bénit ?

Je suis snob. Je ne collectionne pas les vieilles voitures, je les photographie !

(à suivre)

2022-08-14 - Nikon 21

2022-08-14 - Nikon 22

2022-08-14 - Nikon 23

2022-08-14 - Nikon 24

2022-08-14 - Nikon 28

2022-08-14 - Nikon 29

Posté par Joe Krapov à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


30 août 2022

Un Petit tour à Saint-Quai-Perros (Côtes d'Armor)

Mon épouse, sa bonté d'âme la perdra.

Nous sommes invités chez Madame Sonia à Saint Quai-Perros. On a juste une adresse, pas de plan, pas de GPS. On s’arrête devant la mairie, j’entre me renseigner dans la bibliothèque attenante mais les dames sont occupées. Je reviens à la voiture et suggère à ma chauffeuse d’appeler sa copine.
Elle nous dit de prendre à droite la rue de la Vieille côte, la première à droite puis la première à gauche et c’est la maison au fond de l’impasse.

Marina B. reprend la route, on passe devant un panneau rue des Hortensias, on continue et… on sort du bled sans trouver de rue de la Vieille côte. Demi-tour, on repasse devant la mairie, on tourne à gauche mais ce n’est pas là non plus.
On revient à la mairie et je suggère de prendre la première à droite, même si elle ne s’appelle pas rue de la Vieille côte mais, d'après le panneau, rue des Hortensias. On croise Madame Sonia qui descend à notre rencontre. C’est bien là.

A table, nous avons droit à 5 bonnes minutes de récits d’opérations de la cataracte vu que la sœur de Madame Sonia est présente et qu’elles sont… un peu sourdes toutes les deux et d'âge à être un peu rafistolées par-ci par-là  ! Autour de cette table, tout le monde à donné, sauf moi, dans la chirurgie oculaire. C’est sans doute là le pire moment de mes vacances d’iatrophobe !

Dans l’après-midi, on nous emmène visiter une allée couverte.

Quand on rentre au camping, le soir, je me sens très content de connaître les noms des rues de la ville et du quartier où j’habite !

Je suis content aussi d’en savoir plus sur Madame Sonia et d’avoir vu « la maison qu’elle habite à Perros » dont j'ai entendu si souvent parler. On a gagné également une invitation à aller écouter, le samedi suivant, son fils musicien qui joue dans un groupe appelé « pas de nom, pas de maison ». C’est de famille, cette absence de signalétique ? Ceci explique cela ? On verra que oui. Car après rectification (!) ce concert a lieu le dimanche soir 21 heures à Loquémeau. Vous avez un plan pour y aller, Madame Sonia, au café Théodore ?

(à suivre)

N.B. Mille excuses à dame Sonia ! Chez M. Google-Maps, cette rue à droite s’appelle bien rue de la Vieille Côté (?).
Ca vous dérangerait, Mesdames et Messieurs les édiles kénanais·e·s de mettre des panneaux de rue corrects par chez vous, histoire qu’on se repère un peu dans vos jolis lotissements ? Ou de peindre le nom de la rue sur la chaussée comme fait Monsieur Googlé-Map ?

2022-08-10 - 285 2

2022-08-10 - 285 5

2022-08-10 - 285 7

2022-08-10 - 285 8

2022-08-10 - 285 9

Posté par Joe Krapov à 16:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 août 2022

Pas de bruit dans Landerneau (Finistère) le 16 août 2022 (1)

Mon épouse, sa bonté d'âme la perdra.

Nous voilà en route pour l'aéroport de Brest. C'était là la raison de nos vacances en Trégor. Marina B. avait promis son aide à Dame Anita pour l'aider à rapatrier vers Berlin ses quatre invités venus passer des vacances chez elle et leur trois tonnes de bagages divers et variés.

Petit moment de panique à l’arrivée à l’aéroport : comme nous avons doublé Anita qui convoie Nicole et Ole tandis que nous avons pris en charge Olaf et Leonie, nous faisons deux tours sur le rond-point puis sur l’injonction d’Olaf nous nous mettons dans le sillage d’une C3 orange qui vient de nous passer derrière et s’en va se garer sur le parking 3. Mais ce n’est pas la bonne voiture ! Rien ne ressemble à une C3 orange comme une C3 orange !

C’est dans des cas comme ça qu’on découvre que le téléphone portable peut aussi être une invention formidable :

- Nous sommes sur le parking de proximité, dans l’allée n° 5 !

Bon, ça va, pensé-je, on ne va pas être obligés d’adopter ces – très sympathiques au demeurant - estomacs sur pattes qui auraient raté leur avion de notre fait !

2022-08-16 - 285 4

Au retour vers Lannion, Marina B. nous accorde le droit de visiter Landerneau.  Pour une fois que l'occasion m'est donnée de vérifier s'il y a autant de bruit qu'on le dit dans cette ville et si on y mentionne quelque part que cette expression vient d'une pièce de théâtre d'Alexandre Duval, le grand père d'Isaure Chassériau ! (Je dois être sans doute le seul individu sur Terre à faire de telles associations d'idées à la con !).

C’est une très jolie petite ville. Nous prenons le petit-déjeuner dans un café nommé le Saint-Thomas. J’ai bien mérité ça, je suis réveillé depuis 5 h 45, ayant compris « départ à 6 h 30 ». En fait c’était réveil à 6 h 30 pour départ à 7 h 15.

Comme je suis assez snob comme garçon, on n'est pas allés voir l'exposition Ernest Pignon-Ernest à la Fondation Leclerc. J'imagine qu'il fallait réserver et que l'entrée à l'expo ne donne pas lieu à des réductions sur la carte de fidélité comme quand on passe aux caisses de Michel-Edouard ! faut pas m'en vouloir, Ernest, j'aime bien ce que tu fais quand même !

On pourrait écrire bien des choses sur ces vacances 2022 mais je n’en ferai pas un roman finalement. Pas besoin : Marina B. vient de découvrir que ses talents d’observation psychologique de ses "contemporains-j’contemple rien", joints à ceux qu’elle a pour les petit croquis et à un certain temps de rédaction pouvaient alimenter de manière krapovienne son blog trop peu visité.

Allez donc lire son feuilleton de l’été, c’est très drôle et c’est tout à fait ça !

2022-08-16 - 285 12

2022-08-16 - 285 16

2022-08-16 - Nikon 6

2022-08-16 - Nikon 8

2022-08-16 - Nikon 14

Posté par Joe Krapov à 20:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Pas de bruit dans Landerneau (Finistère) le 16 août 2022 (2)

2022-08-16 - Nikon 3
On pense à Doisneau et aux tourterelles sur la tête des enfants qui pissent !

2022-08-16 - Nikon 22

2022-08-16 - Nikon 27

2022-08-16 - Nikon 31

2022-08-16 - Nikon 52
Bob Vylan ? Blowing in the winv ?

Posté par Joe Krapov à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 août 2022

LE PROCÈS EN MISOGYNIE DE GEORGES BRASSENS

Le Procès en misogynie de Georges Brassens

Un impromptu de Joe Krapov et Emmanuel Le Bichon
qui sera joué le 10 septembre 2022 à 15 h. à la Bibliothèque du Landry à Rennes
dans le cadre du festival « Ballade avec Brassens »


Toutes et tous - Mesdames Messieurs, la cour !

La Présidente  - Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, il est plus que temps, cent ans et demie après la naissance du prévenu, d’instruire le procès en misogynie du sieur Brassens, Georges, poète sétois, auteur de nombreuses chansons dont beaucoup parlent des femmes en général et de certaines femmes en particulier, parfois en bien, parfois en mal.

Le dossier Brassens est volumineux ! C’est pourquoi nous avons non pas un mais deux avocats général·e·s ce jour...

Le Bichon - Généraux ! Avocats généraux !

La Présidente – Général point médian e point médian s. C’est la nouvelle orthographe inclusive, maître ! Nous avons donc deux avocats généreux qui vont vous lire treize des pièces du dossier d’instruction. Il vous appartiendra, mesdames et messieurs les juré·e·s, après la lecture de chaque texte de chanson, d’attribuer à chacune un coefficient de misogynie qui ira de 0 à 5 sur l’échelle de Mitou

Krapov - C’est celle qui a remplacé l’échelle de Richter ! A force de fréquenter les tremblements de terre elle est tombée par terre.

La Présidente - Nous vous avons donc distribué un formulaire d’évaluation et des crayons que nous vous demanderons de nous restituer à la fin de la séance.

FORMULAIRE D’ÉVALUATION

 

Pièce à conviction n°

 

Coefficient de misogynie attribué

(donner une note comprise entre 0 et 5 inclus)

1. Misogynie à part  
2. Putain de toi  
3. Bécassine  
4. Fernande  
5. La Femme d’Hector  
6. La Non-demande en mariage  
7. La Traîtresse  
8. Jeanne  
9. Quatre-vingt-quinze pour cent  
10. Rien à jeter  
11. Saturne  
12. Une jolie fleur  
13. Sauf le respect que je vous dois  
   
TOTAL  

 

Le Bichon - Il est bien connu que la justice manque de moyens en France ! L’hôpital aussi du reste et aussi….

La Présidente – Maître, s’il vous plaît ! Mesdames et messieurs les jurés, jugez en votre âme et conscience. Soyez impartiaux-tiales ! Monsieur l’avocat général Le Bichon, Monsieur l’avocat général Krapov, vous avez la parole.

Les avocats généraux procèdent à la lecture des textes ou extraits suivants, qu'on peut entendre dans un nouvel onglet simplement en cliquant dessus 

01 Misogynie à part 

02 Putain de toi 

03 Bécassine 

04 Fernande 

05 La Femme d'Hector 

06 La Non-demande en mariage 

07 La Traîtresse 

08 La Jeanne 

09 Quatre-vingt-quinze pour cent 

10 Rien à jeter 

11 Saturne 

12 Une Jolie fleur 

13 Sauf le respect que je vous dois 

[...] N.B. Il n'est pas question de divulgâcher ici la fin de cet impromptu, d'autant qu'il dépendra du verdict de mesdames et messieurs les juré·e·s.

Rien ni personne ne vous empêche cependant d'attribuer chez vous le coefficient de misogynie, de faire le total et d'indiquer votre score en commentaire ! Ça nous donnera une idée de ce qui nous attend ! ;-)

En avant-première, un aperçu du costume des avocats généraux confectionné par Marina Bourgeoizovna. Le public je ne sais pas mais nous on va encore bien s'amuser !

2022-08-24 - 285 2 bis Isaac Newton


27 août 2022

BONY AND CLAÏDE : LE NIVEAU BAISSE

DDS 730 SoissonsSont-ils dérisoires à Issoire !

Sont-ils soudains à Issoudun !

Tous les Francs du collier
Ont des pensées impures !

Sont-ils polissons à Soissons !

Ils ne se soucient plus de l’histoire du vase !

Ils rêvent du Sussex en embouchant saucisses,
Fantasment sur Sissi comme en cinquante six
- Tous les chemins mènent à Romy ! -
Et ne savent plus combien
Soixante-six Suissesses
Ont de fesses !

C’est 132, Charles Martel !

Et que dire des polissonnes de Sissone 
Qui s’y entendent comme personne
En maniement de tourne-vice,
En déhanchements et coups de cuisses ?

Eprouve-t-on de la peine à ouïr
Du côté d’Aizy-Jouy 
Du fait que l’on vieillit 
Et qu’on a les doigts gourds ?
La maturation rend Sourd ?

Sont-ils pas cochons
En Archon 
A faire des promotions
Sur leur vieux saucisson ?

Est-ce sans salamalecs
Que l’on emballe les mecs
Près de Berzy-le-Sec ?

Qui biche à Bichencourt
Court deux lièvres à la fois
Et reste Blesme à Bièvres ?

Le Boniment servi
A la fête de Bony
Bonifie-t-il
Au fil de Laon ?

Est-il commun qu’on bourre,
Gens de Bourg-et Comin,
La mairesse et les urnes 
Les dimanches d’élections raides ?

Qu’un baiser vous guérit
A Bézu-le-Guéry ?

Que Bouresches ou Boncourt
Cela importe peu
Si on éteint la lampe 
Avant de Cessière-Suzy ?

De Chamouille à Chacrise
Combien de kilomètres,
Combien d’années de crise
Avant qu’on ne divorce ?

DDS 730 Germaine_(Aisne)_city_limit_signCombien durent les coïts
A Rogécourt ?

Existe-t-il encore une fête homonyme
A Rozière-sur-Crise ?

Qu’est-ce que le chaud darde
A Chaudarde ?
Est-ce qu’ils se savonne à Chavonne
Tandit que rosit sous les draps
Sa chérie la blanche oie
De Chéry-lès-Rozoy ?

Entend-on ces cris la nuit
Pour encourager le hussard ?

- Clermont les fermes ! Coeuvres et Valsery ! Commenchon ! Continuon ! Que de belles Courbes sur ce Corcy ! Lève Cuissy et Geny ! Dizy, le Gros ! Droizy ! Dury ! L’Epine au Bois ! Ah Germaine !

- Fresne-sous-Coucy, Gland ! Mézy-Moulins !

- Montreuil aux Lions ! Oulches la vallée-Foulon ! Pinon ! Ploizy ! Verneuil-sur-Serre mon Viffort ! Ouh, les Thenailles !

- Liesse Notre-Dame !

- Ah Pancy-Courtecon, comme tu m’as Parfondru le Prémontré ! répond-il dans un Soupir. Je suis tout Quincy-sous-le-mont et pas Remies de mes émotions ! Je te Vénérolles sur les Autels, ma Bony !

***

DDS 730 AisnejpgBon ça Cuffies comme ça !
Ambrief, me voilà de retour !

Pour que le niveau baisse
On peut compter sur moi
Et ma verve toujours en émoi !

Mais cessons là ces vignettes
Comme disait la Marquise
En sortant à cinq heures
Pour se faire tremper sur le pas de sa porte.

Après tout, tout va très bien
Même si j’ai parfois mal vers l’Aisne !


Ecrit pour le Défi du samedi n° 730 d'après cette consigne

(la photo du haut)

Posté par Joe Krapov à 04:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

25 août 2022

Au clair de la Lune de Landerneau le 18 août 2022

2022-08-16 - 285 20

2022-08-16 - 285 22

2022-08-16 - 285 23

2022-08-16 - 285 31

2022-08-16 - Nikon 48
Pourquoi autant de lunes à Landerneau ? L'explication est ici. Oui, elle est un peu concon !

2022-08-16 - Nikon 53

2022-08-16 - Nikon 78

2022-08-16 - Nikon 85
Au vu des livres exposés dans la vitrine, parmi lesquels "Le Jeune homme" et "Les Cahiers de l'Herne" à elle consacrés, j'avais cru qu'il s'agissait d'une histoire d'étymologie et d'une référence à la lune d'Ernaux (Annie), qui, par déformation, aurait donné Landerneau et... Non ?

Ok, Mesdames, le concon sort ! 

Posté par Joe Krapov à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 août 2022

Coucher de soleil à Beg Leguer le 16 août 2022 (1)

2022-08-16 - 285 37

2022-08-16 - 285 38

Si c'est à Dieu que je dois d'être ici
Alors décidément je lui dis grand merci :
Voici que le printemps est revenu à Rennes !

Si tous les bonheurs du Thabor,
Furent créés par ses doigts d'or,
Si toutes les roses sont sa chose, 
Merci, Seigneur aux mains fertiles !

Mais si c'est au bingo, ou à Papa-Maman,
Au hasard des rencontres
Ou aux médicaments contre les maladies
Qui nous maintiennent en vie 
Que je dois ce lundi de printemps 
Où je me sens si bien d’être un humble vivant 
Ben qu'ils acceptent aussi, béa-benoîtement,
Tous mes remerciements !

2022-08-16 - 285 39

Il faut bien mentir un peu 
Et dire qu’on a éteint le feu 
Qui menaçait incessamment 
D'enflammer l'huile de la friteuse.

Il faut dire qu’on a eu la main bien heureuse 
Car on a évité ainsi au Parlement 
De brûler intégralement 
 
Il faut bien mentir un peu 
Et dire qu'on a éteint le feu 
Car sinon à la fin qu’est-on 
Qu'un tout petit, petit piéton ?

2022-08-16 - 285 40

Il faut bien une rue du Chat pitre 
Pour compenser celle du Gris fond 

2022-08-16 - 285 41

Posté par Joe Krapov à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Coucher de soleil à Beg Leguer le 16 août 2022 (2)

2022-08-16 - 285 42

2022-08-16 - 285 43

LES ADVERSAIRES 
 
Je ne suis pas qui tu es,
Tu n'es pas qui je suis,
Mais je hais qui tu suis
Et tu hais qui je suis.

2022-08-16 - 285 44

2022-08-16 - 285 45

Qui dira les charmes
De la rue de Viarmes ?

2022-08-16 - 285 46
Ces photos prises avec le Canon Ixus 285 sont accompagnées, de façon assez surréaliste, de poèmes retrouvés manuscrits sur une feuille volante et datés du 2 mai... mais de quelle année, on ne sait pas ! Le document dactylographié au dos laisserait à penser qu'il s'agit d'une année comprise entre 1997 et 2007.

A vrai dire, tout le monde s'en fout de tes efforts de datation au carbone 14, Joe Krapov !

Posté par Joe Krapov à 19:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 août 2022

Choses vues à Pont-Croix (Finistère) le 11 août 2022 (1)

Mon épouse, sa bonté d'âme la perdra. 1, Souvenir du jeudi 11 août 2022

Mon épouse, sa bonté d'âme la perdra. Nous rendons visite ce jour à Marie-Paule et André à Pont-Croix. Depuis Lannion, il y a 2h30 de voiture aller et 2h30 au retour dans la même journée. La température à l’intérieur de la voiture est de 33° ! La route tourne tout le temps avec juste deux portions de quatre voies de quinze kilomètres à peu près.

Nous sommes bien reçus : cette année ils n’ont pas leur ribambelle de petits-enfants à garder mais le frère et la sœur sont là. On évite de parler politique même si le maître de maison arbore un surprenant gilet jaune (mais celui-ci n'a fait que retrouver sa fonction originale de protection du bénévole). On nous emmène à la fête médiévale qu’on nous avait promise mais c’est plutôt une fête du battage à l’ancienne. Très intéressant en fait pour un villotin tel que moi !

Quand on regagne le camping, le soir, exténués par la route et la chaleur, Marina B. lance un formidable « Jamais plus ! ».
Il est vrai que, le reste de l'année ces braves gens habitent à Rennes à juste un petit kilomètre de chez nous !

2022-08-11 - Nikon 2

On a retrouvé Isaure Chassériau !

Isaure et son sosie à cheval comparaison

2022-08-11 - Nikon 4

2022-08-11 - Nikon 5

2022-08-11 - Nikon 6

2022-08-11 - Nikon 16

Posté par Joe Krapov à 22:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,