J’suis snob. 1, Souvenir du 19 août 2022

Quand je reviens d’un séjour d’une dizaine de jours au bord de la mer, en Bretagne, à Beg Leguer, près de Lannion, car c’est le comble du snobisme, désormais, de partir en vacances à pas plus de deux heures de chez soi, je passe plus d’une journée à déposer-dépoter sur mon ordinateur des photos de coucher de soleil qu’elles sont tellement belles que je n’ai même pas envie de les montrer à personne !

C’est mon trésor à moi que je l’ai constitué en restant assis plusieurs heures durant au milieu des gens, des oiseaux, des rochers, en m’abîmant les yeux face au soleil couchant, à attendre que le ciel vire de l’orangé au rose, que le ballon rouge disparaisse dans la mer assombrie, que je trouve de nouveaux jeux pour de nouvelles séries difficiles à constituer.

J’suis snob. Je suis encore plus snob que tout à l’heure. Pour recommencer la publication à petite dose de mes billets imagés sur ce blog, je vous propose six images de la série « Je suis ton clone, Luke » prises récemment.

On a même essayé, Marina B. et moi, de se mettre en scène ainsi, le jour où on avait tous les deux un jean et un tee-shirt de la même couleur mais ça n’a pas marché : dans mon dos, j’avais une caricature de Brassens avec une grande « Ceci n’est pas une pipe » et elle non.

Et comme je suis réellement snob, j’ai viré cette photo de l’ordi !

2022-07-31 - Nikon 13

2022-08-11 - Nikon 65

2022-08-13 - Nikon 18

2022-08-13 - Nikon 103

2022-08-15 - Nikon 14

2022-08-17 - 285 8

2022-08-16 - Nikon 143