Vous saurez tout sur cette opération remarquable de démocratisation de l'opéra en regardant, à l'instar d'Henri Pleille ;-),  l'émission de France 3 qui en assurait la retransmission.

Nous sommes allé le voir, pour notre part,  dans la salle de spectacle du Tambour à l'Université de Rennes 2.

Les Krapov ont découvert l’ouvrage et apprécié le jeu de l’actrice principale. Mais tous les acteurs-chanteurs et l'orchestre sont très bons. Au point que Monsieur Krapov, qui n’a pas tous les codes, a hué avec la foule le méchant Américain quand il est venu saluer au balcon !

220619 Madame Butterfly

220619 Madame Butterfly distribution

Tout ce qu'il faut savoir sur cette production et sa distribution est ici.

P.S. Moi-même, j'attends avec impatience le jour où un comité féministe réellement combatif obtiendra l'interdiction de jouer une histoire dans laquelle un marin américain en goguette séduit, épouse et abandonne une gamine de quinze ans puis revient trois ans plus tard lui enlever le gamin qu'il lui a fait.

Honte à toi, Giacomo Puccini, d'avoir mis une si belle musique sur ce mélodrame colonialiste digne du France-Dimanche de la belle époque alors que la simple chansonnette intitulée "La Petite tonkinoise" aurait suffi ! ;-) 



Moi, au moins, je ne la chante plus en public, celle-là !