C'est l'histoire d'un jeu de piste ! Ou d'une séance de surf bienfaitrice.

J'ai déposé chez Dame Célestine, ma Céleste nièce, cette semaine, un commentaire dans lequel j'ai posé un lien vers une chanson que j'ai mise jadis dans ma guitare.

Il fut facile pour moi d'en retenir l'air parce que mon grand-père l'avait à son répertoire : c'était un chant révolutionnaire russe qu'il chantait en se rasant ! Le "Chant des partisans russes" quelquefois nommé "Par les collines et les plaines" ou "Par les monts et par les plaines" ou "Les Partisans".

La version que m'avaient confiée les divines soeurs P. était du genre déviationniste : ce chant de la guerre civile russe dont il existe une version blanche et une version rouge a été rebaptisé "L'Amitié" et ses paroles sentent bon l'église catholique. J'ai même découvert que le traducteur-traître, Noël Colombier, était du reste un abbé, décédé il y a cinq ans, paix à son âme, personnellement j'aime les deux versions. Je ne suis ni pour ni contre les religions, bien au contraire ;-)

Là-dessus dans les commentaires de "L'Amitié", on me renvoie vers По долинам и по взгорьям - https://youtu.be/lbALTHDigMI?t=93 et en cherchant les paroles françaises, je tombe sur Catherine Ribeiro qui interprète "Les Partisans". 

Catherine Ribeiro + Alpes !

Je n'ai possédé d'elle que son album intitulé "Le blues de Piaf".

Quelle voix elle a ! Je crois que Carla Bruni et sa clique de suivantes des années 2010-20 peuvent aller se rhabiller !

Du coup je suis allé écouter l'album intitulé "Paix" - Waoo, le son Pink Floydien ! - et je partage ici en complément son tour de chant aux Bouffes du Nord de 1995 dans lequel on entend une fabuleuse interprétation de "La Douleur d'aimer" d'Aragon et Jean Ferrat (à 10'50"), des chansons de Jacques Brel et Léo Ferré....

Merci à l'abbé Colombier de m'avoir, bien involontairement, ouvert la porte qui mène à cette grande dame !