2122-28 Jean-Paul - Espions Mars 3 Federer

Notre mission n’était pas simple. Ce n’était ni une sinécure ni une cure cinéphile, même si cela rappelait « Il faut sauver le soldat Ryan ». Il nous fallait en effet retrouver Federer.

Depuis que le dernier service gagnant de Nadal l’avait réduit en purée et propulsé en orbite autour de la planète sous la forme d’une petite balle jaune, nous savions que nous prendrions le train de l’hydrogène, c’est à dire la fusée, et qu’on s’offrirait un voyage dans l’espace.

Tout d’abord nous avons visé la Lune. Pareils à Cyrano de Bergerac, nous avons admiré les balcons où il y avait du monde, contemplé la mer de la Tranquillité, poussé des portes, interrogé des Sélénites mais ils n’avaient rien vu. Toutes et tous, plus ou moins écroulé·e·s dans leur hamac ou leur transat, coinçaient la bulle spéculative et cherchaient à devenir incollables sur le bitcoin.

Nous avons fini par rencontrer l’infirmière du village lunaire.

- Mais enfin ! s’est elle énervée. Regardez à travers les yeux d’une femme ! Mesurez l’ampleur de l’évasion fiscale ! Atterrissez sur la planète Tiktok !

- Vous voulez dire qu’il est devenu fou amoureux d’une femme et qu’il est parti planquer son magot dans un paradis fiscal ? Vous pensez qu’il a emmené les enfants à l’orchestre et le petit au cirque et c’est pour ça qu’il se serait acheté une nouvelle bourse à Paris ?

- Qui gagne Roland-Garros roule en carrosse ! Creusez l’archéologie ! Observez le sol de Mars !

***

 2122-28 Jean-Paul - Espions Mars

Quelques années-lumières plus tard nous sommes arrivés sur la planète rouge qui est, comme chacun le sait, habitée par des petits hommes verts. Évidemment, si vous contemplez des photos en noir et blanc, vous ne vous en rendez pas compte, de même que si vous êtes daltonien·ne. Mais les Martiens sont bien verts. Ils sont également sourds-muets mais surtout télépathes et très serviables. Du coup, pas besoin de prendre de cours de langue : ils lisent dans vos pensées et vont au-devant de tous vos désirs.

Comme nous l’avait suggéré l’infirmière, nous avons fêté la nature, nous nous sommes laissé guider par les sourds-muets et nous avons retrouvé le patient zéro. Roger Federer nous a donné rendez-vous aux jardins de Sao Tomé-et-Principe.

- Retournez à la ferme, nous a-t-il conseillé. Je ne rentrerai pas. Ici c’est trop bien ! Je rencontre des théologiens et des philosophes. Je suis fatigué des rastaquouères bovins qui ahanent des hurlements et frappent dans une pauvre balle qui ne leur a rien fait avec une raquette. J’ai pris un rendez-vous médical, j’ai consulté. Le médecin m’a dit « Soyez dans votre assiette, mettez les pieds dans le plat ! Vous êtes sur Terre pour aménager les territoires du futur, pas pour jouer à la baballe comme un vulgaire cabot même si vous êtes un cador.» Voilà pourquoi j’ai transformé la coupe des mousquetaires en soucoupe volante et pourquoi je suis ici à suivre les conseils du Docteur Lacroix. Désormais je vis le quotidien d’un curé de campagne, je découvre le sens du mot « réfugié », je me sens utile : je soutiens les mineurs isolés.

Et de fait il nous a montré, au sommet de toutes les montagnes qui entourent Mars-City, les tentes Quechua des derniers mineurs de fond qui, à l’exemple du chanteur Renaud, sont venus, coiffés d’un casque bleu, faire du camping « tout in haut de ch’terril ».

***

2122-28 Jean-Paul - Espions Mars 2 empereur de ChineQuand on a rendu compte du résultat de notre mission au Président de la République terrienne, M. Philippe Chatrier, il a hurlé :

- Saisissez la cour pénale intergalactique !

Parfois nos responsables politiques sont plus difficiles à comprendre que ne l’était ce nouvel empereur chinois qui était appelé à régner mais qu’on appelait Papy Ion ou Li Bé Lul, je ne sais plus exactement. Vous arbitrerez sur votre canapé !

Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le 10 mai 2022

d'après la consigne 2122-28 ci-dessous