2022-03-20 - 285 1

C'est vrai : je passe l'essentiel de mon temps à écrire des bêtises, à chanter des conneries, à étudier des ouvertures échiquéennes sans pratiquer en profondeur, à prendre des photos "perecquiennes" de lieux rennais "à tenter d'épuiser" juste pour mon plaisir à moi.

Mais je ne fais pas que ça. Tous les soirs de ces semaines où le hasard d'une situation pandémique nous a fait vivre dans la trouille d'attraper le coronavirus, je propose à ma co-locataire préférée qu'on se fasse "un petit cinéma" à base de dévédés empruntés en bibliothèques ou, plus rarement, de diffusions d'émissions de télé à la mode de Patricia Highsmith : en Ripley.

Les deux dernières choses vues cette semaine, en supplément du désormais lassant plutôt que délassant Capitaine Marleau "L'Homme qui brûle", et en mode bien plus enthousiasmant, savant et plaisant sont regardables ci-dessous pendant un laps de temps limité :

La Moldau : le plus grand succès de Smetana
(sur Arte.tv, visible jusqu'au 30 mars 2023)

Magic Mozart : concert spectaculaire

https://www.france.tv/spectacles-et-culture/opera-et-musique-classique/3147569-magic-mozart-concert-spectaculaire.html

Sur France 4, disponible jusqu'au 15.09.22

Philippe Decouflé fait dialoguer chanteurs, clowns, danseurs et vidéo pour un "concert spectaculaire" : Insula orchestra et Laurence Equilbey y invitent la fine fleur du chant mozartien pour un voyage féérique autour des plus beaux airs de Mozart, issus de "La Flûte enchantée", "Les Noces de Figaro", "Don Giovanni", ou encore "L'Enlèvement au sérail". 



*** 

On devrait y rester plus souvent dans nos hauteurs musicales et intellectuelles à l'abri du monde moderne. Parce qu'à force de vouloir sortir quand même, on a fini par faire comme tout le monde et l'attraper, la bestiole à cinq lettres !
;-) et ;-(