Moi, quand on me donne des documents, je les partage. C'est un plan qui va intéresser les Berrichons ! ;-)

2022 02 11 Jacques Martel - Jeu nouviau

Jacques Martel – Jeu nouviau… opinions d’un paysan du Berry


Dans n’un ch’tit bourg, entér’ nos s'mences,
Noute ch’tel pis l’grain récolté,
J’pernons pas l’moindrement d’vacances
Soment j’ons d’quoi ri tout l’été.

Ceux gens d’Paris qu’on rin en tête,
Il’ont inventé du nouviau ;
I s’amusont - moi j’trouve ça bête -
D’én rondelle qu’il appelont Yo-yo.


C’est comme qui dirait queuque bobine
Anque un bout d’ficelle long comme ça
Qui s’déroule, pis qui s’entorvine
Sans s’arrêter, du r’vient pis du r’va

Et j’te renvoye et j’te ramène
La grand' fumelle et pis l’drôl’tiau….
L’pé, la mé, l’cousin, la marraine,
Toute la famille a tint l’Yo-yo.


En yeu l’vant, drès l’matin ça c’mmence,
I’s s’eccupont pus du journal
Du govarnement ni d’la France
I’s v’lont pas voir que ça va mal.

Pour l’histoire de la politique
I’s disont : « C’te fois, j’ons Herriot,
Qu’est su’ la port’ de la boutique.
Hardi, faisons marcher l’yo-yo ! »


I s’doutont pas qu’là-bas en Suisse
Anque yeu manié’ d’désarmement
D'vieuill’s dettes  et pis tout’ la police
On s’fout d’nous d’pis un bon moment.

Moi j’crés qu’en guise de conférence
Pis d’paroles à plein tombériau
I’ passont l’pus clair des séances
A fé’ des bonnes parties de Yo-yo.


C’est un malheur ! Moi j’fais ma vigne,
Mes terres... j’ai deux vaches, un cochon,
En’ vieuille bourrique, èn’ femme qui r’chigne
Et pis qui m’traite de cornichon...

J'vais, ène fois l'an, à l’assemblée,
J’bois, j’joue un peu... pique su’ carriau
Mais j’ai pas la çarvelle fêlée
Au point d’fé’ marcher un  Yo-yo.


Nu-tête, anvec des grand’ culottes
Toute la jornée on voit des gâs
Suiv’ des fumelles qu’ont, dans yeux cottes
Un ch’tit cu bridé pis point d’bas...

On t’les guettrait dans la bouch’ture
J’crès qu’on les trouv’rait d'un mouciau.
En r’venant, l’roug’ su’ la figure
I’s diraient p’têt’ ben qu’ c’est l’Yo-yo.


Ca l’empêch’ pas les gens des villes
De s’vanter pasqu’il' ont des sous,
Pis d’nous prend’ pour des imbiciles,
Vu qu’j’ons jamais sorti d’cheux nous.

Ca s’crét malin du fait qu’ça bouge...
Mon champ d’treuf’ incarnat si biau
I s’figuront qu’c’est la Mer Rouge,
Dame ! I’s connaissont que l’Yo-yo.


Au fond, c’est pt’ête un bien.  La preuve :
Tout l’temps qu’i’s viront l’truc en bois
I s’avisont pas qu’on manœuvre
Pour un cass’ment d’gueule promier choix.

Malgré qu’l’impôt i’ les domine
I v’lont pas voir qu’i’s sont dans l’siau,
Qu’on les roul’, qu’on les embobine...
Pis qu’c’est eux qui sarvont d’Yo-yo !
 

2022 02 11 Jacques Martel - Jeu nouviau

2022 02 11 Jacques Martel - Jeu nouviau

On peut entendre ce monologue, enregistré par son auteur lui- même, ici :

http://www.tsf36.fr/nouviau.mp3

et en apprendre un peu plus là : 

http://tsf36.over-blog.com/article-eloge-de-jacques-martel-chansonnier-berrichon-1877-1941-118096959.html

N.B. Ce document appartenait au grand-père paternel de Marina B.